Droit constitutionnel (4e édition)

Droit constitutionnel (4e édition)

À propos

Le droit constitutionnel est par excellence le droit fondamental même si la matière a longtemps relevé de la théorie de l'État ou de l'histoire politique, bien plus que de la science juridique, en particulier en France. Il est illustré par la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789, texte à vocation universelle, bien qu'il soit l'oeuvre de la Révolution française. Or, cette Déclaration qui a retrouvé, en 1973, sa valeur constitutionnelle, perdue en 1792, définit, dans son article 16, ce qu'est une Constitution : la garantie des droits et la séparation des pouvoirs. C'est sous ce double regard, retenu par tous les États démocratiques dont la France, que le droit constitutionnel est étudié dans cet ouvrage : l'organisation des pouvoirs publics et la protection des libertés fondamentales. Vous trouverez dans cet ouvrage toutes les réponses à vos questions sur : La théorie générale de l'État. L'histoire du droit constitutionnel français. Les institutions politiques de la Cinquième République. Le droit constitutionnel comparé.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités

  • EAN

    9782711030798

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    1 410 Pages

  • Longueur

    25 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    1 402 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Olivier Gohin

Olivier Gohin est professeur à l'Université de Paris 2 – Panthéon- Assas depuis 2002 où il dirige l'Institut de préparation à l'administration générale (IPAG) et prend part aux activités du Centre de recherche en droit administratif. Il y a enseigné ou il y enseigne le droit constitutionnel, la théorie de l'État, les institutions administratives, le droit des collectivités territoriales ou encore le contentieux administratif.

empty