Cthulhu le mythe t.1 Cthulhu le mythe t.1
Cthulhu le mythe t.1 Cthulhu le mythe t.1

Cthulhu le mythe t.1 (traduction conjointe Maxime Le Dain ; coédition Sans-Détour)

Traduction SONIA QUEMENER  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Howard Phillips Lovecraft est sans nul doute l'auteur fantastique le plus influent du xxe siècle. Son imaginaire unique et terrifiant n'a cessé d'inspirer des générationsd'écrivains, de cinéastes, d'artistes ou de créateurs d'univers de jeux, de Neil Gaiman à Michel Houellebecq en passant par Metallica.

Le mythe de Cthulhu est au coeur de cette oeuvre : un panthéon de dieux et d'êtres monstrueux venus du cosmos et de la nuit des temps ressurgissent pour reprendre possession de notre monde. Ceux qui en sont témoins sont voués à la folie et à la destruction. Les neuf récits essentiels du mythe sont ici réunis dans une toute nouvelle traduction.

À votre tour, vous allez pousser la porte de la vieille bâtisse hantée qu'est la Maison de la Sorcière, rejoindre un mystérieux festival où l'on célèbre un rite impie, découvrir une cité antique enfouie sous le sable, ou échouer dans une ville portuaire dépeuplée dont les derniers habitants sont atrocement déformés...

Sommaire

Introduction par Jérôme Bouscaut.
La Cité sans nom.
Le Festival.
L'Appel de Cthulhu.
L'Horreur à Dunwich.
Celui qui chuchotait dans le noir.
Le Cauchemar d'Innsmouth.
La Maison de la Sorcière.
Le Monstre sur le seuil.
Celui qui hante les ténèbres.
Portfolio « Les terres de Lovecraft en images. »

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Fantastique / Terreur

  • EAN

    9782352949107

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    432 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.2 cm

  • Épaisseur

    3.5 cm

  • Poids

    612 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Howard Phillips Lovecraft

Qui ne connaît Lovecraft ? Cet auteur hors du commun, père de la littérature fantastique moderne, aura fasciné des générations entières de lecteurs tant par ses écrits que par sa personnalité contradictoire. Inspirateur d'une cosmogonie gigantesque peuplée d'entités extra-terrestres terrifiantes reprise et amplifiée par ses amis de plume (R. Bloch, Clark Ashton Smith), esthète et correspondant épistolaire intarissable, il préfére donner vie à ses cauchemars et encourager le talent littéraire naissant de ses amis et connaisances, plutôt que de céder aux exigences des éditeurs qui l'exhortaient sans succès à retoucher ses textes. En 1937, le Maître de Providence s'éteint des suites d'un cancer dans la plus parfaite misère.

empty