Les hommes aussi s'en souviennent : une loi pour l'histoire

À propos

Le 26 novembre 1974, Simone Veil, ministre de la Santé au gouvernement de Valéry Giscard d'Estaing, présente son projet de loi sur l'interruption volontaire de grossesse devant l'Assemblée nationale. Les débats qui suivent révèlent à la France entière une personnalité courageuse et déterminée, défendant à la fois la dignité de la femme et l'intérêt de la nation, face à des parlementaires déchaînés, y compris dans son propre camp.
Ce discours d'une force extraordinaire, republié dans le présent ouvrage, est accompagné d'un entretien avec Annick Cojean, journaliste au Monde, qui éclaire le contexte de l'époque et mesure l'évolution des mentalités. Un livre essentiel au moment où certains tentent de remettre en cause cette loi.

La loi Veil est un exemple pour tous les pays où le combat reste à mener. Leïla Slimani.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782253091684

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    114 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    110 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Simone Veil

Simone Veil est née à Nice en 1927. A 16 ans et demi, elle est arrêtée par la Gestapo. Elle survit à la déportation. Magistrate, puis ministre de la Santé, son projet de loi sur l'IVG est adopté le 29 novembre 1975. De 1979 à 1982, elle est la première présidente du Parlement européen. Élue à l'Académie française le 20 novembre 2008, elle publie la même année son autobiographie,

empty