Le changement climatique, quel rôle pour le droit privé ?

,

À propos

Selon les experts de l'ONU, nous nous dirigeons vers un réchauffement climatique d'au moins 3 voire 4 °C avant la fin du siècle. Le droit se découvre déjà derrière le combat mené. On connaît l'importance du droit international public, moins celui du droit interne, qui par l'action de l'État prévoit des législations s'inscrivant dans la lutte contre le changement climatique. La régulation climatique foisonne et peine à se comprendre. Elle invite le juriste à lire le droit et le faire connaître, tant à la clé, c'est l'efficacité qui est en jeu. Lire, comprendre et mettre en évidence la manière dont le droit appréhende, peut appréhender et pourrait appréhender le réchauffement climatique, c'est fournir à ses éventuels « utilisateurs » les armes dont ils peuvent disposer. Le droit se plaît aussi à la créativité, il bouge, il se transforme. Au soutien des forces sociales et scientifiques, les juristes dans leur ensemble ont leur rôle à jouer, qu'ils soient créateurs ou contrôleurs du droit, qu'ils le revendiquent ou l'appliquent. « Lisibilité » et « créativité » pour que le droit participe, à sa hauteur, à la lutte contre le changement climatique : voici les deux mots qui ont guidé les auteurs du projet.

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit privé > Droit privé autre

  • Auteur(s)

    Mathilde Boutonnet, Stéphanie Porchy-Simon

  • Éditeur

    Dalloz

  • Date de parution

    26/06/2019

  • Collection

    Themes Et Commentaires

  • EAN

    9782247187409

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    276 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.7 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    462 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Stéphanie Porchy-Simon

Professeur à l'Université Jean Moulin (Lyon III).

empty