L'indépendance des avocats ; le long chemin d'une liberté
L'indépendance des avocats ; le long chemin d'une liberté

L'indépendance des avocats ; le long chemin d'une liberté

À propos

L'indépendance des avocats est aujourd'hui revendiquée par les uns au nom de l'identité professionnelle elle-même, critiquée comme désuète par les autres, essentiellement par les avocats proches des milieux économiques.
L'ouvrage réunit les personnalités les plus à même de situer cette idée d'indépendance depuis l'Ancien Régime, où se mettent en place nombre des invariants de la personnalité culturelle des avocats, et situe la question des avocats face à la logique du marché comme une question sociétale qui intéresse le destin de l'état de droit en tant que tel.
Il permet de comprendre la nature profonde de cette indépendance que politiques et économistes reprochent aux avocats mais que la profession arbore comme le symbole même de sa raison d'être.

Sommaire

- Introduction. L'indépendance des avocats est-elle soluble dans l'économie ? S'interroger aujourd'hui sur les leçons de l'histoire.
- L'indépendance et la liberté de l'avocat sous l'Ancien Régime.
- La Révolution (1789-1799) : un moment fondateur pour l'indépendance des avocats ?
- L'indépendance de l'avocat en France au XIXe et au XXe siècle.
- Repenser l'indépendance au défi de la modernité : le combat de Jean Appleton.
- L'autonomie des avocats - Une conception problématique parmi des développements démoralisants.
- Conclusion - La Nation des Avocats.

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782247152926

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    172 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty