Histoire du droit

À propos

Au début, le droit est dit dicté par les dieux, ou par Dieu. Nul ne peut s'écarter du Texte : rien ne peut le changer, toute discussion est impossible. Il n y a pas de place pour une histoire. L'histoire ne devient possible que si le droit se fait, au moins en partie, humain ; lorsqu'il peut s'inscrire dans le temps des hommes. C'est ce qui advient, pour la première fois sans doute, en Grèce et à Rome. Rome lègue à l'Occident, et donc au monde, un droit déjà très riche ; il s'enrichit encore, par diverses voies, tout au long de ce millénaire que nous appelons, si improprement, le Moyen âge. Vient ensuite, pour le royaume de France, le moment d'un 'droit national', expression juridique de l'indépendance française. Et enfin, il y a deux siècles, la réduction du droit à la Loi, puis aux Codes ; jusqu'à aujourd'hui où émerge, dans la confusion, un nouveau pluralisme.
En retraçant l'histoire du droit, cet ouvrage nous invite à comprendre l'historicité de nos normes juridiques.



  • EAN

    9782130561491

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    105 g

  • Lectorat

    lectorat_tout_public

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Poche

Jean-Marie Carbasse

Jean-Marie Carbasse, ancien recteur d'académie, est président de la Société d'histoire du droit et professeur à la faculté de droit de Montpellier. Il est auteur de plusieurs ouvrages juridiques, en particulier du « Que sais-je ? » La peine de mort (n° 1834).

empty