• Dans ce premier ouvrage, Curiosités Juridiques compile près de 250 brèves de jurisprudence drôles, inattendues et insolites présentant le droit sous un jour nouveau. Les curieux verront s'y côtoyer des poupées vaudous, des soucoupes volantes, des esprits diaboliques, des films pornographiques et « godes civils », des noms d'oiseaux, des animaux de bassecour, des odeurs corporelles, du goulasch, du beaujolais, Molière, Fort Boyard, Titeuf, Secret Story,... en somme, une compilation de ce qui fait la saveur de notre système judiciaire.

    Curiosités juridiques est à l'origine un cabinet de curiosités dédié au droit proposant des objets et ouvrages insolites. En 2018, une page est créée sur les réseaux sociaux et propose aux curieux de découvrir les décisions les plus étranges et inattendues. C'est l'un des comptes juridiques les plus suivis (regroupant aujourd'hui environ 140.000 abonnés).

    Les fans pourront retrouver dans ce recueil les décisions les plus populaires mais aussi cent cinquante décisions totalement inédites.

  • Le concours d'entrée à l'Ecole Nationale de la Magistrature est une des voies d'accès à la fonction de magistrat à l'issue d'une formation juridique à l'université ou en institut d'études politiques. S'il a la réputation d'être extrêmement dur à réussir, il n'est pas non plus impossible ! Avec du travail et une bonne organisation, l'année de préparation a de grandes chances de conduire au succès.
    Mais en quoi consiste réellement ce concours ? Comment arriver à s'organiser entre les cours de la prépa, les galops d'essai et les révisions personnelles ? Quelle quantité de travail doit-on fournir pour être prêt le jour J ? Comment se préparer au Grand Oral ?
    Si le site de l'ENM donne des informations pratiques sur le concours (le programme, les types d'épreuves), l'étudiant se retrouve généralement tout seul face à toutes ces questions.
    Ni manuel de droit, ni recueil de fiches de révisions, ce livre se situe entre un livre de recette et un journal intime rédigé a posteriori. Vous y trouverez les trucs et astuces pour vous préparer dans les meilleures conditions ! Il s'adresse à la fois aux étudiants qui cherchent leur voie et qui hésitent à le présenter, ainsi qu'à ceux qui sont activement en train de le préparer et pour lesquels le concours se rapproche...

  • Alice se voit confier son premier dossier devant le tribunal judiciaire. Avant de le plaider, il lui faudra éviter tous les pièges et chausses trappes dont regorge la procédure judiciaire. Sans compter sur les aléas qui jalonnent la vie des avocats...
    Inédit, cette 1 ère série de romans graphiques juridiques vous propose de suivre les aventures juridico-judiciaires d'Alice.
    Le plus : l'insertion au fil des dessins et textes humoristiques des rubriques « LES INDISPENSABLES », qui vous permettent d'apprendre et de retenir l'essentiel de la procédure applicable devant le tribunal judiciaire.

  • Les droits humains et les libertés publiques sont au coeur de notre droit. Ils puisent leur source aussi bien dans le droit interne (Déclaration des droits de l'homme et du citoyen notamment), qu'en droit européen (Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales) et en droit international (entre autres la Déclaration universelle des droits de l'homme).
    Cette Lexifiche offre une synthèse claire sur les libertés fondamentales. Elle permet au lecteur d'y voir plus clair entre toutes ces sources et de mieux comprendre les droits fondamentaux dont dispose tout citoyen : respect de la vie privée, égalité de droits, liberté d'expression, liberté de réunion...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Tout ce qu'il faut savoir pour parler droit et parler juste !
    Accusé ou prévenu ? Acompte ou arrhes ? Acquittement ou relaxe ? Argument ou moyen ? Assassinat, homicide ou meurtre ? Cession ou session ? Commune ou municipalité ? Compromis ou transaction ? Contravention ou procès-verbal ? Défendeur ou défenseur ? Délictuel ou délictueux ?
    Trouver le mot juste ou la bonne expression n'est pas chose aisée.
    À la fois guide d'expression et recueil des pièges et difficultés du langage juridique, Le Droit sans fautes fait l'inventaire des fautes de français les plus courantes, des conventions du langage juridique, des subtilités d'usage, des erreurs les plus fréquentes, des notions à ne pas confondre, des faux-amis, des pléonasmes fautifs, des prononciations à respecter...
    Il s'adresse à tous ceux qui doivent s'exprimer, à l'écrit comme à l'oral, dans un français juridique précis et sans faute. Il répond pour cela aux besoins des étudiants et des professionnels du droit.

  • Alice au pays du droit

    Juliette Mel

    Elle en rêvait, elle l'a fait. Alice vient de décrocher son CAPA et va prêter serment. S'ouvre à elle un monde de merveilles peuplé de juges, de clients, de confrères, d'associés, où s'entremêlent règles de procédure et de fond. Pas forcément évident de s'y retrouver... Mais avant de pouvoir y avoir accès, il lui faudra passer cette étape fatidique, celle qui changera sa vie, celle où, revêtue de sa robe noire, elle devra se lever et clamer haut et fort « Je le jure ».

    Inédit, ce premier roman graphique juridique vous propose de suivre les aventures juridico-judiciaires d'Alice. Le

  • Comment se déroule une journée dans un bureau de vote ? Quels sont les différents intervenants dans un bureau de vote ? Comment se déroule le vote ? Qu'est-ce qu'un dépouillement ? Que fait-on des bulletins de vote dépouillés ? Que doit faire le président du bureau s'il constate une fraude électorale ? Autant de questions qui trouvent leurs réponses dans le code électoral.
    Ce recueil répertorie les principaux articles utiles pour l'organisation et le bon déroulement de toute élection en France.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Paroles d'avocats ! Paroles de magistrats ! Ou le meilleur des avocats et des magistrats sur les grands thèmes du droit et de la justice.

    L'ouvrage répertorie 1 300 citations, pensées et mots d'esprit.
    Il rassemble plus de 250 avocats et magistrats (juges et membres du parquet), d'hier et d'aujourd'hui.

    Les différents textes ont été classés en 160 thèmes, de A à Z : accusation, affaire, assises, audience, autorité judiciaire, avocat, avocat général, condamnation, défense, droit, droits de l'homme, éloquence, erreur judiciaire, État de droit, femme, innocence, juge, jugement, justice, liberté, loi, parquet, pénaliste, plaidoirie, preuve, prison, procédure, procès, réforme, responsabilité, vérité, victime...

    Pour chaque citation, la source est donnée précisément.
    Deux index (auteurs et thèmes) et un dictionnaire des avocats et magistrats complètent l'ouvrage.

    Ce recueil inédit sera pour tous un instrument original pour découvrir, comprendre ou approfondir la culture juridique et judiciaire. Il sera particulièrement utile à ceux qui veulent enrichir et appuyer leurs réflexions sur la justice, notamment sur les métiers d'avocat et de magistrat.

    L'ouvrage est préfacé par cinq avocats et quatre magistrats, dans des regards croisés sur la justice : Vincent Dufourd, Kami Haeri, Laure Heinich, Olivier Leurent, Érick Maurel, Jean-Yves Moyart (Maître Mô), Gilles-Jean Portejoie, Isabelle Rome et François Saint-Pierre.

  • Cet ouvrage s'adresse aux étudiants de droit (Licence, Master), aux professionnels et à tous ceux qui souhaitent acquérir une connaissance approfondie de l'anglais juridique utilisé en Grande-Bretagne et plus particulièrement, dans le système applicable en Angleterre et au Pays de Galles.
    Son objectif est de fournir aux lecteurs un glossaire anglais des termes ou expressions usités dans une multitude de domaines du droit (droit des contrats, droit pénal, fiscal, des sociétés, de l'environnement, etc.). Il est divisé en deux parties, relatives au droit non-contentieux et contentieux. Chaque partie est divisée en chapitres (correspondant à un domaine du droit), chaque chapitre étant lui-même subdivisé en plusieurs fiches, comprenant chacune notamment une présentation du sujet, un glossaire ou encore des expressions pratiques rédigées en anglais et se terminant par une étude comparative, rédigée en français, sur les systèmes anglais et français.
    Géraldine Gadbin-George et son équipe d'auteurs (Justin Beplate, Anne Brunon-Ernst, Armelle Sabatier et Suhasini Vincent) sont maîtres de conférences en Anglais juridique à Paris II.

  • L'arrêté du 17 octobre 2016 fixant le programme et les modalités de l'examen d'entrée au CRFPA ne précise ni la durée ni les modalités de l'épreuve d'anglais.

    Cet ouvrage jette les bases du programme d'anglais. Il s'adresse aussi bien à un public débutant qu'à un public confirmé. Après avoir effectué des rappels de méthode et présenté l'épreuve d'anglais et les outils à disposition de l'étudiant, l'ouvrage propose de préparer les candidats à l'épreuve d'anglais en faisant des rappels de grammaire, une introduction au système juridique anglo-saxon et en proposant des exercices corrigés, susceptibles d'être donnés à l'examen.

    L'auteur, Fanny Cornette, est docteure en droit privé, traductrice juridique et chargée d'enseignement à l'Université de Lille.

    Plan : - Introduction générale - Grammaire - Présentation du système juridique anglo-saxon - Exercices corriges

  • Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous trouverez dans cet ouvrage les informations pour y voir clair, qu'il s'agisse : - du contrat de location, de sa durée, de sa résiliation ; - des loyers, charges et réparations locatives ; - des travaux d'amélioration des logements ; - des obligations des deux parties ; - des litiges et sanctions (conciliations, expulsion...) ; etc. Ce guide juridique se propose d'éclairer les différentes parties sur l'ensemble de leurs droits et obligations respectifs, et répond également à de nombreuses interrogations pratiques et fiscales : - Existe-t-il des organismes ou associations pour aider propriétaires ou locataires à se défendre ? - Dans quelles conditions, un bailleur peut-il bénéficier de réductions d'impôt sur le revenu ? - Quels investissements locatifs donnent droit à une exonération d'impôt ? - Les logements vacants sont-ils taxés ? Peuvent-ils être réquisitionnés ? Autant de questions auxquelles cet ouvrage apporte des réponses claires et précises, étudiées d'une manière pratique et concrète, et complété de tous les outils et coordonnées indispensables pour vous aider à défendre vos droits.

  • Ces grands arrêts rassemblent les commentaires des grandes décisions rendues par les juridictions européennes (CEDH, CJUE) et françaises (Conseil constitutionnel, Cour de cassation, Conseil d'État) dans le domaine des libertés et droits fondamentaux. Il se présente sous forme thématique en réunissant les différentes branches du droit (droit de la Conv. EDH, droit de l'UE, droit constitutionnel, droit administratif, droit civil, droit pénal et droit du travail).À l'heure où la problématique des libertés est omniprésente dans le débat public (place de la religion, GPA, liberté d'expression, protection des données personnelles, etc.), cette seconde édition a pour ambition de fournir les clés pour comprendre la manière dont notre système juridique actuel appréhende les libertés et droits fondamentaux à travers les dernières grandes décisions rendues en la matière.  

  • La loi Pacte touche les principaux domaines du droit. D'abord le droit des sociétés, avec la réforme emblématique du régime de certification des comptes sociaux par les commissaires aux comptes. Mais également le droit commercial, les procédures collectives, le droit des sûretés et l'assurance-vie. Sans compter un important volet social, qui remet à plat les seuils d'effectifs, redynamise l'épargne salariale et simplifie l'épargne retraite.
    Cet ouvrage permet au lecteur d'appréhender les enjeux pratiques de la loi PACTE, en facilitant leur compréhension par l'inclusion de nombreux tableaux. Il associe le savoir-faire des équipes rédactionnelles des éditions Législatives à l'expertise de professionnels du terrain, qui apportent leur éclairage sur les mesures phares de la loi.
    Il est l'outil indispensable des juristes d'entreprise, des DRH et des professionnels du droit (avocats, magistrats, huissiers, greffiers de tribunaux de commerce, administrateurs et mandataires judiciaires) et du chiffre (experts-comptables et commissaires aux comptes.
    À noter : cet ouvrage est à jour des décrets déterminant les seuils de certification des comptes et des allègements comptables prévus par la loi PACTE.

  • La loi peut-elle venir au secours de l'enfant abusé sexuellement dans sa famille ? Que prévoit-elle ? Comment s'applique-t-elle ?
    Longtemps ignorée, la souffrance de l'enfant ou de l'adolescent victime est aujourd'hui prise en compte par le législateur et les professionnels (travailleurs sociaux, magistrats, pédopsychiatres, psychologues, enseignants, etc.). Ainsi le Code pénal incrimine le viol, les agressions et atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, la corruption de mineur. Et la notion d'inceste est inscrite dans la loi.Or, ces comportements coupables ne seront sanctionnés que s'ils sont dénoncés. Libérer la parole est bien là l'objectif principal. La nourrice, l'éducateur, l'instituteur, le psychologue, tous ceux qui recueillent une confidence, ou qui remarquent un comportement étrange de la part d'un jeune sont tenus de les dénoncer dans le seul but de protéger une victime.
    Le dévoilement est pourtant le point de départ d'une autre épreuve pour la victime : longueur de l'instruction, blessure ravivée lors de l'audition, traumatisme des confrontations. Comment accompagner la victime ? Quels sont ses droits dans le procès pénal de l'agresseur ?
    Il est essentiel aussi d'aborder le domaine de la prévention. Comment éviter la récidive ? Quelles sont les pratiques mises en oeuvre pour lutter contre les abus sexuels ?
    Sous forme de questions-réponses, cet ouvrage apporte des éléments d'informations.

  • Après avoir été repoussé d'un an, le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu entrera finalement en vigueur le lei janvier 2019. Cette importante réforme fiscale modifie le mode de paiement de l'impôt mais pas ses modalités de calcul. Elle supprime le décalage d'un an entre la perception des revenus et leur imposition. Comment est calculé le taux de prélèvement ? Peut-on masquer le taux de son foyer à son employeur ? Vais-je payer plus d'impôts si les revenus de mon conjoint sont plus importants que les miens ? Comment s'effectue le prélèvement pour les revenus fonciers ? Et pour les bénéfices professionnels ? Quels sont les revenus hors du champ du prélèvement à la source ? Comment sont imposés les revenus financiers ? Peut-on modifier ses prélèvements en cas de diminution de ses revenus ? Comment s'effectuera le remboursement des réductions et crédits d'impôt ? Les particuliers employeurs doivent-ils calculer eux-mêmes la retenue sur salaire de leurs employés ? Comment seront imposés Les prélèvements sociaux ? Faudra-t-il toujours remplir une déclaration de revenus ? Comment seront imposés les revenus de 2018 ? Ou'est-ce que l'année blanche fiscale ? Voici quelques-unes des nombreuses questions que se posent les contribuables.
    Grâce à ce guide, vous saurez exactement comment fonctionne le prélèvement à la source et quelles sont les décisions à prendre pour anticiper au mieux les changements à venir. N'attendez-pas, vous avez jusqu'au 14 septembre 2018 pour exercer vos options pour 2019 !

  • Une sélection de l'Encyclopédie Dalloz à partir d'une ou plusieurs rubriques extraites de ce fond doctrinal. C'est l'objectif de la collection Dalloz Corpus qui traite d'une thématique précise, de manière détaillée et actualisée.
    L'ouvrage consacré aux fusions, scissions et apports partiels d'actifs analyse la réglementation juridique et le régime comptable applicables à ces opérations qui, bien que nées de la pratique, font aujourd'hui l'objet d'un encadrement mature. La fusion peut d'ailleurs dépasser le cadre géographique national et concerner des sociétés de capitaux immatriculées en Europe et relevant de législations d'États membres de l'Union européenne différents. Le cas de fusions transfrontalières est donc également étudiée dans cet ouvrage.

  • Réalisées par des professionnels de l'information juridique, Les Fiches Pratiques du Patrimoine vous invitent à faire le point sur vos biens et à actualiser votre stratégie au vu des dernières modifications de la fiscalité et du droit. FAMILLE : Mariage, Pacs, réforme du divorce, protection des personnes vulnérables... le droit de la famille connaît des évolutions importantes. ANTICIPER SA TRANSMISSION PATRIMONIALE : Des outils d'optimisation fiscale sont à votre disposition : donations-partage, donations entre générations, pactes successoraux, transmissions d'entreprises, Pacte Dutreil, démembrement de propriété, ...
    IMMOBILIER : L'immobilier demeure un pilier essentiel d'un patrimoine bien constitué. Acheter dans l'ancien ou profiter d'aides dans le neuf ? Quels types d'investissements locatifs choisir (Pinel, déduction Cosse, ...) ? Quel est le sort des revenus et des dépenses afférents aux biens ? Autant de questions à se poser avant d'investir. PLACEMENTS : Face à la volatilité des marchés boursiers, il est impératif de diversifier ses placements pour mieux répartir les risques (livrets d'épargne, assurance-vie, épargne retraite, compte-titres ou PEA, CPI, ...).
    RETRAITE : Estimer le montant de sa future retraite conduit à envisager le rachat de cotisations vieillesse, à se constituer une épargne pour compléter ses revenus, ou à travailler plus longtemps pour bénéficier d'une surcote. Revenus imposables, barèmes de l'IR (revenus 2016) et de l'ISF 2017, réductions d'IR et crédits d'impôt... Tous les détails sont à l'intérieur de ce guide.

  • Les prix des matières premières agricoles fluctuent et cela génère des risques importants pour les entreprises. Les marchés à terme offrent de solides outils permettant de gérer ces risques et de garantir la pérennité des entreprises.
    Comment apprendre à maîtriser l'ensemble des données et des critères pour prendre de bonnes décisions ?
    Des producteurs aux consommateurs de matière première en passant par les organismes stockeurs, les industriels et la grande distribution : tous sont concernés. Ce guide est destiné à l'ensemble des acteurs des filières pour leur permettre d'établir la meilleure stratégie commerciale possible en fonction de leurs objectifs.
    Sa grande force est d'être illustré par de nombreux cas concrets qui permettent de comprendre plus facilement des concepts pointus.
    Cela rend ce guide de référence très pratique.

  • L'ordonnance du 12 mars 2014 et son décret du 30 juin 2014 sont venus réformer une nouvelle fois le droit de procédures collectives tel qu'issu de la loi du 26 juillet 2005 et de l'ordonnance du 18 décembre 2008, textes déjà novateurs à bien des égards.
    Ont été ainsi créées une procédure de sauvegarde accélérée , permettant l'adoption d'un plan de continuation ayant l'accord de la majorité des créanciers, et une procédure de rétablissement professionnel destinée à simplifier les liquidations judiciaires impécunieuses. Deux ans après l'entrée en vigueur de cette « réforme de la réforme », la loi « Justice du XXIe siècle » , à l'occasion de la ratification de l'ordonnance de 2014, est venue apporter toute une série de correctifs destinés, encore et toujours, à parfaire les mécanismes de prévention et de traitement des difficultés des entreprises , déjà améliorés l'année précédente par la loi du 6 août 2015, dite loi Macron.
    Mais, au-delà de ces nouveaux outils, subsiste le « coeur » du droit du redressement des entreprises en difficulté : un dispositif très technique tant pour les débiteurs entreprises en difficulté que pour les créanciers fournisseurs , financiers ou salariés , en perpétuelle évolution grâce à des pratiques souvent innovantes, une jurisprudence fournie et une doctrine très spécialisée.
    Cette huitième édition rend compte de toute cette dynamique.

  • La gestion de l'eau se prête facilement aux indignations morales et politiques. Qu'à l'heure actuelle, 2,1 milliards d'êtres humains n'aient toujours pas accès à l'eau potable à leur domicile, ou que 3 millions d'enfants meurent chaque année de maladies liées à l'eau, soulève de lourds questionnements sur l'incapacité collective à gérer efficacement une ressource aussi vitale pour le plus grand nombre. De leur côté, les choix politiques en matière de répartition de la ressource, de tarification ou de qualité de l'eau s'accompagnent fréquemment d'une dénonciation du poids des lobbies et des grandes entreprises du secteur, auxquels les pouvoirs publics prêteraient une oreille plus attentive qu'à la « société civile ». Pourtant, de nouveaux discours publics n'ont cessé d'émerger sur les manières de mieux gouverner et gérer l'eau, qui prônent une approche plus « intégrée », plus environnementale, plus équitable ou plus démocratique. Quelles sont donc les logiques qui structurent, aujourd'hui, les politiques de l'eau ? Qui les définit véritablement ? Comment expliquer leurs évolutions au cours du temps et leurs si grandes différences selon les États et les territoires ? Quels sont les effets de ces politiques publiques sur le comportement des utilisateurs et les relations sociales ? Ce sont toutes ces questions institutionnelles et politiques qu'aborde ce livre en s'appuyant sur de nombreux exemples français et internationaux.

  • Une sélection de l'Encyclopédie Dalloz à partir d'une ou plusieurs rubriques extraites de ce fond doctrinal. C'est l'objectif de la collection Dalloz Corpus qui traite d'une thématique précise, de manière détaillée et actualisée.
    L'ouvrage est consacré la responsabilité contractuelle en droit civil. Entendue largement comme la sanction de l'engagement, elle signifie ni plus ni moins que le débiteur répond des obligations qu'il a contractées. La responsabilité contractuelle désigne alors l'effet de l'obligation, y compris en cas d'inexécution l'ensemble de ses sanctions. Néanmoins, il est d'usage que la responsabilité contractuelle ne désigne que l'allocation de dommages et intérêts, régie par les anciens articles 1146 et suivants du code civil auxquels s'ajoutent les anciens articles 1142 et suivants pour les obligations de faire et de ne pas faire, désormais par les nouveaux articles 1231 et suivants.
    L'ouvrage étudie passe ainsi en revue tout le régime juridique de cette forme de responsabilité à l'aune de la réforme du droit des obligations.

  • Bernard Stirn n'est pas au terme de sa carrière. Mais le moment est venu, quelque temps après son départ de la présidence de la section du contentieux du Conseil d'État, de dédier des Mélanges à cet acteur de premier rang de la scène juridique.
    Bernard Stirn a occupé et continue d'occuper la scène juridique à plusieurs titres. Membre du Conseil d'État où il a exercé toutes les fonctions, il a irrigué et piloté le cours de la jurisprudence administrative en veillant à la fois à sa pérennité et à sa vitalité. Pédagogue éclairé et éclairant, il s'est attaché avec un talent inégalable à transmettre ses connaissances et son intelligence du droit public à travers ses enseignements, ses ouvrages de référence, ses conclusions et nombreux articles.
    Dans tous les cas, Bernard Stirn est parvenu à concilier l'idée de progrès et la recherche des justes équilibres ; l'ouverture sur d'autres horizons, tout particulièrement l'espace juridique européen, et la préservation du génie juridique français.

    Il est donc naturel que le florilège d'articles ici réunis émane à la fois de juges, d'universitaires et d'avocats, français et étrangers. Leurs contributions que réunit la force des hommages à l'oeuvre du dédicataire sont autant d'échos aux harmonies en mouvement qu'il a su composer.

empty