• Le Lexique des termes juridiques 2020-2021 permet un accès simple et complet à toutes les définitions, aux concepts et aux notions clés de tous les domaines du droit. Avec plus de 6 000 entrées, l'étudiant à la recherche d'une notion inconnue ou oubliée pourra la découvrir ou se la remémorer et acquérir ainsi des certitudes ou automatismes, utiles à la rigueur du juriste.
    Cette 28e édition, qui marque les 50 ans de l'ouvrage, met en avant plus de 180 définitions en lien avec l'actualité juridique (réforme des institutions, procédure civile, environnement, justice pénale des mineurs...).
    Les références aux codes et aux grands arrêts permettent de faire le lien entre les définitions, les textes législatifs et la jurisprudence.

  • À jour de la loi de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, cette quatrième édition du Petit lexique juridique compte plus de 1 600 mots et expressions, soigneusement sélectionnés parmi les plus importants de la science juridique. Elle est complétée, en fin d'ouvrage, par quelques adages latins incontournables.

    Ce petit lexique limite les définitions à l'essentiel afin d'en faciliter la mémorisation tout en les accompagnant d'explications supplémentaires pour les lecteurs qui souhaitent des approfondissements. Par ailleurs, il restitue les définitions légales et jurisprudentielles afin de les confronter aux définitions doctrinales.

    À la fois concis, clair et précis, ce lexique permettra à l'étudiant de bien commencer ses études et au profane de s'initier, sans difficulté, à la science juridique.

  • Prenez une Minute pour découvrir ou redécouvrir les Notaires, ces Authentiques drôles de Zèbres. Quoi de mieux qu'un mot-à-mot pour faire un Sceau dans ce Réseau ? Au travers de leur Généalogie découvrez les Notaires célèbres. Grace à leur histoire (et leurs histoires), traversez l'Europe et les siècles. Vous saurez ainsi tout de leurs us et Costume et de leur Déontologie. Profitez de leurs Conseils comme les 20 millions de personnes qui, chaque année, fréquentent leurs Études pour des questions relatives à l'Immobilier (ce Monopoly en grandeur réelle), aux Contrats de mariages ou au règlement d'une Succession. Au fil des pages, tissez un fil de Marianne avec cette profession pluriséculaire. Pénétrez leurs Archives sans Secret et en toute Responsabilité. C'est le moyen le plus sûr et le plus Clerc de lever à peu de Frais les Hypothèques sur ces Officiers publics et ne pas tomber dans le Panonceau. Ils sont bien plus modernes qu'on l'imagine avec leur clef Réal même si leur intelligence n'est pas qu'artificielle. Vous lirez aussi avec délice qu'ils manient la plume dans une belle Langue : c'est leur Signature.

    Vous l'aurez compris, ce Dictionnaire insolite du notariat est l'occasion de lever le voile avec humour mais aussi avec rigueur sur le notariat. Après l'avoir dévoré avec gourmandise, vous en saurez plus sur les notaires. Ce livre fera Date. C'est certain !

  • Trouvez immédiatement toutes les données juridiques, sociales et fiscales nécessaires à l'établissement des payes et abordez de manière simple et concise les dernières réformes à connaître.

    Cet ouvrage rassemble toutes les données indispensables aux métiers de la paye (mentions du bulletin de paye, taux, assiettes, cotisations et prélèvements, indemnités, rémunération et primes, prélèvement à la source, épargne salariale, prévoyance, arrêts de travail, frais professionnels, avantages en nature, congés, arrêts de travail, etc.) Ce dictionnaire est simple à utiliser et complet pour avoir tous les éléments nécessaires à l'établissement des payes.

    Les Plus :

    Une palette d'outils pratiques : des modèles de bulletin de paye, de nombreux exemples de calcul des tableaux récapitulatifs, une table analytique par grands thèmes et les adresses Internet utiles ;
    Les dernières réformes à connaître (loi Pacte, LFSS 2020, formation, bonus/malus chômage, IJ Maladie, etc...
    Mises à jour régulières et accès rapide avec le moteur de recherche via l'appli GRF+ ;
    Version accessible en ligne ;

  • Avec 6.600 définitions en histoire du droit, droit civil, droit pénal, droit commercial, droit du travail, procédure civile, procédure pénale, droit constitutionnel, droit administratif, procédure administrative, droit européen, droit international..., cette troisième édition du Dictionnaire juridique est un outil absolument indispensable pour l'étudiant(e) de droit ou d'AES et le professionnel du droit.

    Les termes importants comprennent, en plus de la définition principale, une explication complémentaire qui inclut des exemples, des références de jurisprudence, de doctrine, permettant ainsi d'avoir une vision complète du terme défini.

    Essentielle pour maîtriser parfaitement le langage juridique, cette édition est à jour des termes les plus récents et reprend également les locutions latines.

  • Le Dictionnaire de Jurisprudence sociale rassemble, sous des mots-clés, plus de 10 000 décisions de la Cour de cassation, du Conseil d'État, de la Cour de justice de l'Union européenne et de certaines juridictions du fond.

    Des résumés fiables, des références complètes, des tables thématique et chronologique détaillées font de cet ouvrage un outil sans équivalent permettant à tous un accès rapide et facile à la jurisprudence en droit du travail, etc.

    La version en ligne donne accès à des mises à jour régulières indispensables en raison de l'évolution permanente de la jurisprudence et du nombre de décisions rendues.

    Exemples de mots-clés : Bulletin de salaire, Convention de forfait. Égalité de traitement, Harcèlement moral/sexuel, Mise à pied disciplinaire, Période d'essai, Représentativité syndicale, Rupture conventionnelle du CDI.

  • Qu'elle soit publique ou privée, la maîtrise d'ouvrage est au coeur de l'acte de construire. De la définition des besoins à la réception des ouvrages, ses missions sont variées : elle détermine la localisation, définit le programme, arrête l'enveloppe financière prévisionnelle, assure le financement, choisit le processus avec les maîtres d'oeuvre et entrepreneurs qu'elle choisit, détermine les modalités de consultation, etc.

    Contenant près de 800 entrées (dont plus de 50 sont complétement nouvelles) classées par ordre alphabétique, ce livre fournit toutes les définitions importantes en matière de droit de la construction mais également des droits connexes pouvant intéresser la maîtrise d'ouvrage : droits des contrats et marchés, de l'urbanisme, de l'aménagement, de l'immobilier, des assurances, etc.
    Les mots sélectionnés permettent de mettre en oeuvre une notion juridique courante ou délicate - avis d'appel public à la concurrence, cotraitance, etc. -, de mettre en pratique en toute sécurité des procédures techniques ou juridiques - DICT, l'emprise au sol, etc.

    Véritable dictionnaire des difficultés de la maîtrise d'ouvrage, chaque définition décrit les bonnes pratiques à mettre en oeuvre mais attire également l'attention sur de nombreux points de vigilance pour sécuriser au maximum le déroulement d'une opération.

    Chaque entrée présente une définition, le cadre législatif et réglementaire de la notion ainsi que la jurisprudence y étant afférente.

  • Cet ouvrage a pour but de présenter les notions fondamentales propres à chaque grande matière des deux premières années de Licence de droit.
    L étudiant retrouvera, selon son année d enseignement, les principales matières issues de son programme (les 4 matières de base de tous les programmes et les matières optionnelles les plus fréquentes) et à l intérieur de celles-ci les grands mots-concepts classés par ordre alphabétique (par exemple en droit constitutionnel, le mot « Loi » sera l occasion de revenir sur la procédure législative : projet de loi, initiative, ordre du jour, pouvoir du gouvernement ).
    Ce panorama est complété par deux annexes consacrées à la culture juridiques (une présentation des grands auteurs/praticiens du droit et un recueil des adages, expressions et mots difficiles ou obscurs fréquemment rencontrés).

  • Plus de 1 000 termes juridiques et techniques sont définis pour décrypter et rendre compréhensible le monde de l'assurance. L'ouvrage aborde un large éventail de situations assurables et donne la définition de mots parfois utilisés sans toujours en connaître le sens exact. Le lexique des termes d'assurance a pour objectif de servirles besoins de connaissances fondamentales de l'étudiant autant que celles du professionnel le plus averti, désireux de posséder un ouvrage terminologique de référence. L'ouvrage est une réédition du "Lexique des termes d'assurance" de James Landel (5 mars 2014).

  • Cette quatrième édition du Dictionnaire Juridique, revue et mise à jour, est un outil efficace de travail qui tient compte des importantes évolutions du droit des cinq dernières années et de l impact sur la terminologie juridique des multiples innovations qui se sont produites dans l ordre juridique italien et français. De plus, une attention spéciale est prêtée aux particularités du système suisse et belge. Pour tenir compte des nouvelles compétences de l Union européenne et de son influence croissante sur les droits nationaux, les expressions concernant le droit de l UE sont traitées et analysées en profondeur.

    Cette nouvelle édition se caractérise également par le fait qu elle met en exergue la terminologie purement juridique par rapport à celle journalistique ou aux jargons, qui désormais peuvent être trouvés à travers d autres moyens, grâce aux nouvelles possibilités pour la traduction qui sont offertes par les progrès informatiques.

    L ouvrage est complété par une liste des plus importantes abréviations et acronymes se référant aux organisations internationales, aux principaux organismes et associations, couramment utilisés dans le langage juridique tant italien que français.

  • Quand un philosophe pense le rire, ce n'est pas nécessairement drôle. De tout temps le droit a au contraire suscité le comique, mais les écrivains en ont rajouté, sur la voie de la satire.
    ?uvre de juriste, issu de cinquante histoires, ce dictionnaire a pour espoir de refouler la réputation rébarbative attachée au droit surtout par ceux qui l'ignorent. Alors ? Amoureux ? Amusant ? Ironique ?
    Humoristique ? C'est le mot insolite qui l'a remporté. Il a semblé à l'auteur qu'il couvrait l'aventure.

  • Le Lexique des termes juridiques 2019-2020 permet un accès simple et complet à toutes les définitions, aux concepts et aux notions clés de tous les domaines du droit. Avec plus de 6000 entrées, l'étudiant, ou le professionnel, à la recherche d'une notion inconnue, oubliée ou devenue imprécise, pourra la découvrir ou se la remémorer et acquérir ainsi des certitudes ou automatismes, utiles à la rigueur du juriste.
    Cette 26e édition met en avant plus de 180 définitions pour lesquelles l'actualité a été forte au cours de l'année écoulée (droite du travail, Droit fiscal, RGPD...).
    Les références aux codes et aux grands arrêts permettent aux étudiants de faire le lien entre les définitions, les textes législatifs et la jurisprudence. 

  • La géomatique regroupe l'ensemble des outils et méthodes permettant d'acquérir, de représenter, d'analyser et d'intégrer des données géographiques. Elle consiste essentiellement à collecter, traiter et diffuser ces données. Elle est donc étroitement liée à l'information géographique, qui est la représentation d'un objet ou d'un phénomène localisé dans l'espace, de même qu'au droit foncier, régissant juridiquement la matière.
    Le Dictionnaire de droit foncier et de géomatique est un ouvrage à la fois théorique et pratique, à visée scientifique et juridique. Son objectif est d'offrir une approche exhaustive des questions liées au terrain en France.
    Les mots sélectionnés permettent de mettre en oeuvre une notion courante ou délicate, de mettre en pratique en toute sécurité des procédures qu'elles soient techniques ou juridiques.
    /> Richement illustrée - schémas, documents numériques, jurisprudence, etc. -, chaque entrée présente une définition, le cadre législatif et réglementaire (entrée juridique), l'évolution technique, le fonctionnement, les domaines d'application ainsi que les intérêts pratiques de la notion (entrée technique).

  • L'édition originale du Dictionnaire encyclopédique de théorie et de sociologie du droit (2e éd.) est parue en 1993, aux éditions LGDJ.
    Dans sa préface à la 1re édition de ce dictionnaire, en 1987, André-Jean Arnaud affirmait : « les juristes parlent volontiers d'épistémologie, de connaissance du droit, de structure, de fonction, d'imputation, d'instance, de pluralisme, d'idéologie, de dogmatique, de critique, de science, sans savoir toujours exactement ce que les spécialistes, ceux qui travaillent quotidiennement sur ces notions, veulent dire par là - et qui n'est pas toujours la même chose de l'un à l'autre (?). On gagne toujours en rigueur à effectuer une vigoureuse toilette épistémologique, surtout en ces temps où la polysémie n'est pas seulement le fait de la spécialisation, mais a pris un tour subjectif, chaque auteur utilisant un terme du vocabulaire courant dans un sens qui lui est propre, parce qu'il fait partie de son univers conceptuel ».
    Quelques trente ans après, ces mots sont assurément toujours d'actualité. Un dictionnaire de théorie et de sociologie du droit avait donc naturellement vocation à rejoindre la collection des Anthologies du droit de la LGDJ. L'occasion aussi, pour l'éditeur, de rendre hommage à celui qui a codirigé les collections « Droit et société » pendant de nombreuses années.

  • Cet ouvrage pluridisciplinaire regroupe les principaux termes et expressions en droit constitutionnel et dans la vie politique :
    - Institutions ;
    - Notions juridiques ;
    - Régimes politiques ;
    - Événements historiques ;
    - Auteurs et grandes décisions...

    Les + de cette édition :
    Accès thématique à la matière ;
    Système de renvois entre les notions.

  • L'Annuaire des Organismes d'Assurance, le seul ouvrage de référence dédié au monde de l'assurance, est un panorama exhaustif des acteurs de l'assurance. Il regroupe ainsi les trois grandes familles assurantielles :
    - les entreprises d'assurance régies par le Code des assurances ;
    - les institutions de prévoyance soumises au Code de la Sécurité sociale ;
    - les mutuelles régies par le Code de la mutualité.
    Retrouvez également :
    - les organismes professionnels dédiés à l'univers assurantiel ;
    - un index des Dirigeants, véritable who's who de la profession ;
    UN CONTENU EDITORIAL EXHAUSTIF ET QUALIFIE.
    Pour chacune des entités présentées :
    - raison sociale et coordonnées complètes ;
    - forme juridique ;
    - branches et activités exploitées ;
    - principaux dirigeants ;
    Et pour les plus significatives :
    - directions opérationnelles ;
    - délégations régionales et départementales ;
    - données comptables et financières ;

  • L'objet de ce guide est de présenter l'ensemble des règles, principes et méthodes qui doivent être observés dans la préparation des textes normatifs : lois, ordonnances, décrets, arrêtés. Il permettra d'accompagner les rédacteurs au cours des différentes étapes de leur travail par des rappels théoriques, des conseils pratiques et des exemples. Se trouvent également ici rassemblées les principales réponses à leurs questions, qu'apportent la jurisprudence du Conseil constitutionnel, celle du Conseil d'État et les avis de ses formations administratives ainsi que les circulaires du Premier ministre.
    Cet ouvrage comprend une centaine de fiches regroupées ainsi :
    - Conception des textes : comprend quelques rappels sur la hiérarchie des normes et les différentes catégories de textes ;
    - Étapes de l'élaboration des textes : traite des questions de procédure en reprenant pour une large part des instructions du Premier ministre ;
    - Rédaction des textes : les règles ou bonnes pratiques de rédaction des textes recensées et organisées autour d'une dizaine de thèmes ;
    - Règles propres aux textes internationaux et communautaires et aux mesures individuelles : quelques développements portant sur les questions liées à l'élaboration, au suivi et à la transposition en droit interne des normes internationales et communautaires ; présentation des particularités procédurales des décisions individuelles, assorties du rappel des règles de compétence en la matière ;
    - Schémas logiques et cas pratiques : une synthèse des réponses aux principales questions - de fond, de forme, de procédure - que doit se poser l'administration au moment, où elle élabore un texte. Pour des catégories de textes - ou parties de textes - très fréquentes, des fiches présentent un vade-mecum : considérations juridiques, questions à résoudre et, dans toute la mesure du possible, modèles de rédaction.
    Cette troisième édition du Guide a été élaborée et actualisée par des membres du Conseil d'État et du Secrétariat général du Gouvernement.

  • Il y a des questions concernant le droit auxquelles il n'est pas possible de répondre par la simple analyse du droit en vigueur et que pourtant ni les juristes ni les philosophes ne peuvent éviter. Ce sont celles qui font l'objet de la philosophie du droit.
    Elles concernent notamment la définition du droit et d'abord celle du droit en usage lui-même, les rapports que le droit entretient avec le pouvoir, la force ou la morale, la possibilité d'une science du droit, la structure du système juridique ou encore la spécificité du raisonnement juridique et des concepts employés par les juristes.

  • Unique en son genre, ce dictionnaire offre, au travers de plus de 650 définitions de noms communs comme de noms propres ayant marqué et marquant encore notre Droit, une vision originale du droit public interne français dans ses différentes dimensions : le droit constitutionnel et ses institutions politiques, le droit parlementaire, les droits administratifs des biens, des actes, de la police, des fonctions publiques et surtout des services publics, les contentieux publics, les droits financiers et fiscaux, l'histoire des idées politiques ou encore le(s) droit(s) européen(s), etc.

    "Le professeur est fait pour l'étudiant et non l'étudiant pour le professeur" disait Edouard LABOULAYE (1811-1883). Le professeur Mathieu TOUZEIL-DIVINA en a fait sa maxime, avec la volonté de rendre son Dictionnaire de droit public interne accessible à tous les étudiants, en l'illustrant de nombreux exemples concrets et même de quelques traits d'humour à visée mnémotechnique.

    Ce dictionnaire - qui a reçu pour quelques-unes de ces entrées l'aide précieuse de dix juristes d'exception est l'outil indispensable pour tout juriste en droit public qui souhaite appréhender et assimiler le droit public interne français, enrichir sa culture juridique et structurer sa pensée. Il est ainsi marqué, selon les termes du Président STIRN, des sceaux de l'Unité, de la solidité et de l'originalité : "Le dictionnaire du droit public interne permet à ses lecteurs de se retrouver plus facilement dans le labyrinthe du Droit parce qu'il aide à saisir le sens des mots et permet de mieux les comprendre en les situant dans un contexte large. Il le fait en alliant précision et humour, culture et anecdote, technique et gaité. Son propos est aussi alerte que sa science est complète".

  • Ce dictionnaire du contrat est une oeuvre collective dans laquelle 36 plumes s'associent pour définir et explorer les principaux termes de la relation contractuelle. De l'abus à la violence, en passant par la clause de dédit, l'imprévision, la résolution ou le smart contract, le dictionnaire tente de répondre par le menu aux principales questions que se pose le juriste qui gravite autour de la planète contractuelle.
    À jour de l'ordonnance du 10 février 2016 et de la loi de ratification du 20 avril 2018, l'ouvrage est destiné aux praticiens, étudiants et chercheurs qui veulent avoir un accès direct, synthétique et complet au droit des contrats rénové.

    Sous la direction de Denis Mazeaud, Romain Boffa et Nathalie Blanc.
    Avec les contributions de Soraya Amrani-Mekki, Frédéric Bicheron, Nathalie Blanc, Romain Boffa, Philippe Brun, Charles-Édouard Bucher, Rémy Cabrillac, Marie Caffin-Moi, Gaël Chantepie, Philippe Chauviré, Anne-Sophie Choné-Grimaldi, Olivier Deshayes, Nicolas Dissaux, Anne Etienney-de Sainte Marie, Thomas Genicon, Charlotte Goldie-Genicon, Fabrice Gréau, Cyril Grimaldi, Bernard Haftel, Magali Jaouen, Christophe Juillet, Yves-Marie Laithier, Mathias Latina, Fabrice Leduc, Anne-Valérie Le Fur, Franck Le Mentec, Astrid Marais, Denis Mazeaud, Mustapha Mekki, Sophie Pellet, Cécile Pérès, Yves Picod, Judith Rochfeld, Edmond Schlumberger, Michel Séjean, Jean-Baptiste Seube.

  • La fonction publique, dans ses trois versants (État, territoriale, hospitalière) compte 5,5 millions d'agents, soit environ 1 emploi sur 5. Elle comprend les agents occupant les emplois civils permanents de l'État, des collectivités territoriales (commune, département ou région) ou de certains établissements publics hospitaliers.

    Cet ouvrage aborde, sous la forme d'un dictionnaire, le cadre législatif et l'organisation de la fonction publique d'État et de la fonction publique territoriale.
    Cet outil permet d'aborder en détail les problématiques liées à la fonction publique à travers plus de 300 définitions relatives :
    - aux grands principes régissant la fonction publique (égale admissibilité aux emplois publics, laïcité, probité...) ;
    - au déroulement des carrières (affectation, cessation progressive d'activité, cumul d'activités, mutation...) ;
    - à la rémunération (bonification indiciaire, grille indiciaire, intéressement, prime...) ;
    - aux différents organismes (Centre national de la fonction publique territoriale, Institut régional d'administration, Institut national des études territoriales...) ;
    - aux droits et obligations des agents (discrétion professionnelle, droits civiques, grève, liberté politique...);
    - aux litiges (conseil de discipline, infraction, outrage...) ;
    - etc.

    Cet ouvrage constituera un guide précieux pour décrypter les évolutions récentes liées notamment à la réforme territoriale, à la tendance à la privatisation du droit de la fonction publique, et à la loi n° 2016-483 du 20 avril 2016 relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires.

  • Le principe d'humanité anime la médiation : « La personne humaine est au coeur de la médiation et la médiation au coeur de la personne humaine ». Les sentiments, préoccupations, motivations, émotions, valeurs, besoins et intérêts y jouent un rôle fondamental, alors qu'ils ne trouvent guère de place dans la justice orientée vers l'adjudication.

    Constitué de plus de 220 entrées interconnectées, ce Dictionnaire donne au lecteur autant d'accès aux caractéristiques de la médiation parmi d'autres modes amiables : les principes qui les animent, comme leurs diverses approches, outils et méthodes d'application.

    Son objectif général ? Mieux faire connaître la résolution amiable des différends dans sa globalité et dans son autonomie, c'est-à-dire à la fois en indépendance du droit et en complémentarité avec lui.
    Son objectif particulier ? Faire prendre conscience que la médiation, axée sur le dialogue et la recherche des intérêts, permet aux parties de se réapproprier leur différend. Et dire que demain la médiation deviendra notre meilleur réflexe en cas de conflit.

    Avec des références aux instruments du Conseil de l'Europe, au droit et à la pratique comparés, ce Dictionnaire de la médiation et d'autres modes amiables s'adresse d'abord aux étudiants en master, aux doctorants et à leurs enseignants, dans les sciences humaines et audelà.
    Ensuite aux RH des entreprises, institutions et administrations.
    Et enfin, il pourra servir d'appoint aux manuels en usage pour les étudiants en gestion des conflits au sein d'instituts de médiation ainsi que pour toutes celles et ceux qui ont recours aux modes amiables pour ramener la paix sociale.

    Ses auteurs ont une formation approfondie et une expérience confirmée dans ces deux disciplines que sont la médiation et le droit, que ce soit comme médiateurs agréés, formateurs, consultants et experts RAD/ADR, ou en tant que professeurs, magistrats, arbitres ou avocats. Ils ont donc particulièrement vocation à favoriser une meilleure compréhension entre les acteurs de ces deux mondes, avec ce Dictionnaire comme passerelle.

  • De "Abrogation" à "Zinzin", 1 000 définitions essentielles de l'Économie et du Droit.
    Les entrées thématiques simples et concrètes, où la dimension théorique est réduite, permettent d'aller à l'essentiel.

empty