Collection XIX

  • La Typographie

    Charles-Lucien Huard

    • Collection xix
    • 20 Juin 2016

    La typographie est l'imprimerie sur caractères mobiles, qui constitue l'invention de Gutenberg ; car l'imprimerie proprement dite était connue bien avant lui.Il est certain que dès le commencement du XVe siècle on imprimait, en Hollande, des cartes à jouer, de l'imagerie et même des alphabets, mais ce n'était point là de la typographie, c'était de l'impression tabellaire, autrement dit de la xylographie.Les images, aussi bien que les caractères qui les accompagnaient, étaient gravées en relief, ou pour mieux dire sculptées sur des planches de bois que l'on enduisait d'encre, plus ou moins grasse, pour les reproduire sur le papier, par le moyen du frottement ; car l'idée de la presse n'était encore venue à personne.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le Phylloxera

    Charles-Lucien Huard

    • Collection xix
    • 20 Mai 2016

    Le phylloxera est le plus terrible et le plus crue ! des ennemis qui aient jamais attaqué la vigne.Il ne se contente pas de la faire souffrir, d'amoindrir, de gâter où môme de supprimer momentanément sa récolte, il la détruit.Ce n'est pas une maladie, comme la pyrale et l'oïdium, qui ont laissé de si fâcheux souvenirs, c'est la mort.La mort épidémique se communiquant de cep à cep, vigne à vigne, de pays à pays, marchant assez lentement, mais sûrement et ne laissant après elle que du bois desséché et des racines pourries.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La Naissance et l'évanouissement de la matière

    Gustave Le Bon

    • Collection xix
    • 4 Avril 2016

    Le but de cette conférence est de vous raconter une merveilleuse et étrange histoire, qu'il y a dix ans à peine la science ne soupçonnait pas. Cette histoire est celle d'un morceau de matière quelconque, de la pierre que vous heurtez sur votre chemin, du papier qui est devant moi, des fragments de métal que vous maniez chaque jour.La science croyait autrefois, et beaucoup de personnes croient encore, que la matière se compose d'éléments inertes et indestructibles.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • L'OEuf chez les plantes et les animaux

    Guillaume Capus

    • Collection xix
    • 17 Mars 2016

    UNITÉ DU RÈGNE DES ORGANISÉS. - PLANTES THALLOPHYTESChampignons. - Multiplication par des spores. - Reproduction par des oeufs. - Levure de bière. - Spores des Moisissures. - Dissémination des spores du Pilobole. - Spores des Agaricinées. - La « rouille » ou Puccinie et ses spores. - Zoospores de la tannée fleurie, des Monoblepharidés. - Conidies. - Début de la sexualité. - Conjugaison chez les Moisissures. - Zygospores. - Fécondation et formation de l'oeuf chez le Cystopus, les Saprolegniés, etc.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Les Pierres précieuses et les principaux ornements

    Jean Rambosson

    • Collection xix
    • 28 Janvier 2016

    Beauté des pierres précieuses. - Leur langage. - En quoi elles diffèrent des substances communes. - Mystères de la cristallisation. - Loi du beau imposée aux molécules. - Les pierres précieuses chez les anciens. - Les douze pierres de l'éphod. - Pierres des douze mois. - Pierres par ordre de beauté, de rareté et de prix. - Strass, imitation des pierres précieuses. - Les gemmes à la lumière.Les pierres précieuses ! On éprouve de l'éblouissement simplement à les nommer, non pour leur valeur matérielle, mais pour la poésie qu'elles inspirent !
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Les Insectes utiles à l'homme

    Charles Goureau

    • Collection xix
    • 8 Janvier 2016

    L'ancienne médecine prenait la plupart de ses remèdes dans le règne végétal et dans la partie du règne animal, formant la classe des insectes. On ne reconnaissait alors, comme digne du nom de médecin, que celui qui savait la botanique, qui connaissait toutes les vertus des plantes et celles des insectes. La chimie ayant fait des progrès depuis ce temps, elle a découvert des substances qui ont, sur l'économie animale, des propriétés beaucoup plus énergiques que les végétaux.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Manuel des constructions rurales

    H. Duvinage

    • Collection xix
    • 8 Janvier 2016

    La première partie de la science des constructions est la connaissance des matériaux employés à les élever.Dans toutes les localités on ne trouve pas toujours tous les matériaux dont on aurait besoin, ni les meilleurs d'entre eux. - Quelquefois on manque totalement des uns ou des autres. Ici, les forêts sont éloignées et les bois de construction rares et chers ; là, c'est la pierre de taille dont on ne trouve des carrières qu'à de grandes distances, et dont il faut se passer faute de moyens suffisants ; ailleurs, on manque même totalement de moellons, ainsi que de sable ou de gravier, et leur transport deviendrait onéreux.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Enseignement de l'arithmétique et de la géométrie

    Jules Dalseme

    • Collection xix
    • 16 Décembre 2015

    « Quand on sait bien les quatre règles, on est un aigle en finances... » Cette phrase, que Mirabeau pouvait sans trop d'ironie prononcer il y a cent ans, mesure en quinze syllabes le progrès d'un siècle. Un progrès dont, toutefois, il serait souverainement injuste d'attribuer l'honneur exclusif aux dix dernières années : celles-ci ont vu surtout s'étendre et se généraliser les méthodes ; elles ne les ont pas vues naître. Rien d'ailleurs n'est plus lent à germer qu'une méthode, et c'est bien à tort que notre surprise est extrême chaque fois que, nous avisant de remonter le cours des temps, nous retrouvons, jetée çà et là comme au gré du vent et de l'espace, toute la semence des idées pédagogiques modernes, idées dont en somme la synthèse se résume d'un mot : simplifier.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le Ciel

    Charles Martin

    • Collection xix
    • 11 Octobre 2016

    Par une belle nuit sereine et sans lune, levons les yeux au ciel ; les ténèbres ne sont pas complètes ; mille feux étincelants percent l'obscurité ; mille lueurs épandues dans l'ombre générale éclairent doucement la voûte constellée. Ce sont, dit-on, les étoiles ; ce ne sont pas seulement et toujours des étoiles.Sous le nom général de corps célestes, on désigne les astres et les amas plus ou moins réguliers de matière stellaire ou cosmique qui se trouvent répandus et flottent dans l'espace illimité.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Les Ballons

    Louis Capazza

    • Collection xix
    • 22 Décembre 2015

    Le 5 juin 1783 est une grande date.
    Par l'invention des Montgolfier, la France acquit une des plus belles pages de l'histoire du progrès. Tous les chercheurs, les poètes qui de tout temps jalousèrent les oiseaux, les peintres, qui asseyaient les divinités sur des nuages, purent croire, en voyant la montgolfière s'élancer dans les airs, que leur idéal était réalisé.
    Des ailes ! des ailes ! criait l'humanité.
    Et les premiers aéronautes de s'en aller dans l'azur, soutenus par de beaux nuages solides.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La Vie des plantes

    Henri Bocquillon

    • Collection xix
    • 29 Décembre 2015

    Qu'on se représente une bulle de savon si petite que cinq cents alignées équivalent à la longueur d'un millimètre, et l'on aura une idée assez juste de la forme et de la taille d'un Protocoque. Qu'est-ce donc qu'un Protocoque ? C'est une plante complète, la plus simple que nous connaissons, une plante sans racines, sans tige, sans rameaux, sans feuilles, sans fleurs, une plante réduite à un petit sac microscopique. Son nom, qui vient du grec, signifie première plante, plante la plus simple.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Les étangs occupent une assez grande étendue de sol en France : la commission d'agriculture et des arts, dans son rapport général publié en l'an IV, en comptait plus de 14,000 sur une étendue de 100,000 hectares. Cette commission avait établi ses résultats sur des renseignemens pris sur les lieux par des commissaires spéciaux envoyés dans les principaux pays d'étangs ; ce mode de procéder l'ayant mise à même de donner un chiffre assez précis sur leur nombre, nous l'admettrons, quoique depuis cette époque ils aient beaucoup plus augmenté que diminué ; mais elle commit de graves erreurs sur leur étendue : ainsi dans le département de l'Ain elle la porta à moins de 9,000 hectares, tandis que les résultats cadastraux recueillis dans les tableaux statistiques, publiés en 1835 par le ministre du commerce, la font monter à 20,000.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Ingénieur Chimiste.La fabrication du sucre candi constitue une branche du raffinage du sucre, qui offre une grande importance en France (à Nantes et dans le Nord) et en Belgique. Cette industrie a été très-peu étudiée jusqu'à présent ; les seules données scientifiques de Dutrone, que l'on possédait pour la diriger d'une façon rationnelle, sont inexactes et tout-à-fait insuffisantes ; elles induiraient en erreur les praticiens qui voudraient les appliquer ; aussi, on suit encore, dans la pratique industrielle, des méthodes défectueuses, qui ne permettent pas d'obtenir, des sucres mis en oeuvre, tout le rendement qu'on pourrait en avoir, et qui déterminent même la perte d'une partie notable du sucre cristallisable, qui se trouve transformé en sucre incristallisable.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Album du Vivarais

    Albert Du Boys

    • Collection xix
    • 23 Mars 2016

    LE Rhône limite le département de l'Ardèche ou l'ancien Vivarais dans la plus grande longueur. Il y a trente-huit à trente-neuf lieues de poste de Limony à Saint-Just-d'Ardèche, ou, pour ne parler que des villes situées sur la rive même du fleuve, il y a trente-cinq lieues de Serrières au bourg de Saint-Andéol. Ainsi, si l'on veut commencer le voyage du Vivarais par le nord, il faut descendre le Rhône et débarquer à Serrières, près du joli pont en fils de fer qui orne cette ville, toujours riche et florissante, quoique récemment visitée par divers fléaux, savoir, le choléra en 1852, et les inondations successives de 1840 et 1841.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Constructions agricoles et architecture rurale

    Eugene Chesnel

    • Collection xix
    • 2 Février 2016

    Pierres. - Le principal élément de toute construction est la pierre ; c'est celui qu'on doit toujours préférer. Aussi le premier soin de tout exploitant doit-il être de chercher s'il ne possède pas, sur son fonds, un gisement de pierres utilisables ; car il réalisera ainsi une grande économie. S'il existe déjà des carrières dans le voisinage, ce sera pour lui une précieuse indication ; car en observant les bancs exploités, il pourra juger s'ils traversent sa propriété et, avec un simple sondage, il reconnaîtra ensuite l'existence de la pierre.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • « Avec beaucoup d'esprits judicieux, j'ai toujours pensé que la meilleure manière de se maintenir en santé, c'était de veiller avec soin sur ce que nous introduisons dans notre corps, et par là j'entends non seulement les aliments, mais encore l'air, les boissons, et même ce qui y entre par les fonctions de la peau, réglées le plus souvent par les vêtements.
    J'ose affirmer que quiconque ferait, pour toutes ces choses, ce qui est ordonné par les lois immuables de la nature, se verrait bientôt récompensé par une vigueur incomparable, une robuste santé, et une longévité dont les exemples deviennent de plus en plus rares. Même, la puissance reconstituante d'un régime bien choisi et telle, que je suis persuadé, d'après de nombreux exemples que j'ai eu sous les yeux, qu'il suffit, sans recourir à une polypharmacie insensée, pour guérir ou améliorer en peu de temps la plupart des maladies que l'on contracte par l'oubli presque absolu de ces lois, notamment dans ces immenses agglomérations qui, dans notre siècle, deviennent de plus en plus communes.
    C'est là une vérité banale à force d'être vraie, mais les choses qui nous frappent avec la dernière évidence sont aussi, par une singulière contradiction, celles auxquelles nous ne faisons pas la moindre attention, et le médecin philosophe et hygiéniste est profondément attristé quand il considère avec quel acharnement nous semblons ignorer comment il faut vivre : comment l'amour du lucre, l'ignorance et les mauvaises passions nous entraînent à le faire dans des conditions déplorables pour la santé : qu'il s'agisse de l'enfant au berceau que l'on couvre de lainages dans un air vicié, de l'adulte qui vient s'entasser et se pourrir le sang dans la promiscuité des villes, par les effluves animales et les microbes dont elles sont le réceptacle, ou de l'homme sur le déclin, qui devenu caduc avant l'âge normal, se voit emporté par une des nombreuses maladies causées par l'absorption obstinée de ces microbes morbigènes qui entrent dans lui par toutes les voies. »
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Causes de la variabilité. - Effets de l'habitude. - Variations corrélatives. - Hérédité. - Caractères des variétés domestique. - Difficulté de distinguer les variétés et les espèces. - Provenances de variétés domestiques d'une ou plusieurs espèces. - Origine et différences des pigeons domestiques. - Pratique ancienne des principes de la sélection, leurs effets. - Sélection méthodique et inconsciente. - Origine inconnue de nos productions domestiques.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Les Grandes Pêches

    Victor Meunier

    • Collection xix
    • 22 Janvier 2016

    Le phoque est un genre de mammifères de la famille des carnivores amphibies.La partie antérieure de son corps est celle d'un quadrupède, la postérieure est celle d'un poisson.Un museau court, des orbites sans sourcils, un front large, un crâne vaste et arrondi, lui donnent une physionomie particulière. Les mains jusqu'aux poignets, les pieds jusqu'aux talons sont compris dans l'enveloppe générale du corps. La queue, qui est courte, est placée entre les pieds.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Inventions modernes

    C. Letellier

    • Collection xix
    • 6 Avril 2016

    Ce qui distingue la Physique de la Chimie. - Propriétés générales. et particulières des Corps. - Balance. - Pendule. - Hydrostatique. - Hydrodynamique. - Presse hydraulique. - Puits artésiens. - Pression atmosphérique. - Baromètres. - Aérostats.L'étude des sciences était autrefois le partage exclusif d'un petit nombre d'hommes ; on ne songeait guère à donner à la jeunesse les plus simples notions de la physique, de la chimie, de l'histoire naturelle.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le Tour du monde

    Perrot

    • Collection xix
    • 7 Avril 2016

    Je voudrais, mes chers enfants, répondre à votre désir et vous faire le récit de mes nombreux voyages, vous rendre compte de quarante années de navigation dans toutes les parties du monde, tantôt d'un côté, tantôt d'un autre. J'aime mieux vous dire ce que j'ai vu de plus remarquable et de plus intéressant dans chaque pays, en les plaçant dans un ordre facile à suivre sur une carte, et en rapprochant ceux qui ont le plus d'analogie entre eux.C'est en 1798, j'étais bien jeune, que je commençai mes voyages, faisant partie de la célèbre expédition d'Egypte, et c'est aussi par ce pays que j'entamerai ma narration.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Départ de Grenoble - Voreppe - Saint-Laurent-le-Pont - Aspect général de la Grande-Chartreuse - Notions sur le Monastère.J'étais arrivé à Grenoble le 22 août 1841. Le lendemain, à 9 heures du matin, j'en sortais par un temps affreux, me dirigeant vers Saint-Laurent le-Pont, petit village situé à l'entrée des montagnes au sein desquelles se cache le monastère de la Grande-Chartreuse. Ma femme bravait à mes côtés une pluie dont le toit en saillie de notre prison roulante ne nous garantissait que fort imparfaitement.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Journal d'Italie et de Suisse

    Diane De Polignac

    • Collection xix
    • 11 Avril 2016

    Le récit que nous publions ci-dessous contient d'intéressants renseignements sur le départ de Versailles, le 16 juillet 1789, et sur les débuts de l'émigration de la famille de Polignac.Il est entièrement autographe, et se compose de deux cahiers ; il appartient à la belle collection d'autographes formée par M.G. La Caille, qui a bien voulu en offrir la primeur aux abonnés de l'Amateur d'autographes. Nous lui offrons ici l'expression bien sincère de notre vive gratitude.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le Pain et la Viande

    ,

    • Collection xix
    • 11 Avril 2016

    On donne généralement le nom de céréales aux plantes de la famille des graminées qui servent plus spécialement à la fabrication du pain : le blé ou froment, le seigle, l'orge et l'avoine. Quelques auteurs étendent cependant ce nom à d'autres plantes de la même famille, le riz et le maïs et même le sarrasin, qui appartient à la famille des polygonées. Nous adopterons cette dernière définition, comme étant la plus généralement admise.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Chroniques de Rome

    A.-Sebastien Kauffmann

    • Collection xix
    • 4 Avril 2016

    Coup d'oeil d'ensemble. - Rome vue des hauteurs. - Monuments, palais, fontaines, obélisques entourés d'horribles constructions. - Le Tibre. - Immondezaio. - La fontaine Pauline. - État matériel. - État moral. - Absence de grandes industries, de vie politique, de représentation municipale, de presse indépendante. - Peinture, sculpture, littérature. - Couvents, moines, églises, prêtres. - Conspirateurs. - Soldats français.10 février 1864.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty