• Elle était qui pour moi ? Ni mon amante ni mon amie, plutôt ma soeur d'affinités.
    Les mêmes démons nous tourmentaient : la famille, la société, la mer, une envie folle de partir loin, elle sur ces voiliers que j'aime tant, mon premier job, et moi de par les mots sans limites qu'elle chérissait comme des voiliers.
    Qui a tué Florence Arthaud le 9 mars 2015 ? Ses démons ? L'alcool ? La misogynie des puissants ? Le hasard d'un accident aérien dans le ciel d'Argentine ? Saura-t-on jamais les secrets de cette Antigone indomptée qui partait en mer défier la chance et les hommes.
     

  • Fils d'immigrés algériens, Nadir est un enfant du 9-3 qui a grandi avec pour seuls sommets les barres HLM de sa cité. Mais ce n'est pas parce qu'on est né du mauvais côté du périph' qu'on est obligé d'y rester ! Après un tour du monde à vélo réalisé en solo, il décide de s'attaquer à l'Everest et s'invente un faux CV d'alpiniste afin de convaincre un guide de l'y emmener. Arrivé sur place, la supercherie ne tient pas longtemps, et face à la difficulté de l'ascension, tous pensent qu'il va rapidement renoncer. C'est justement pour ça qu'il a continué.

  • " Je me pose un dimanche matin dans un café pour travailler à l'écriture de ce livre. Vers midi, je m'apprête à repartir à vélo. En montant dessus, une main sur le guidon, une autre tenant les béquilles, je me casse la figure. Une dame m'interpelle et me demande s'il est "bien raisonnable de faire du vélo dans mon état'. Si je lui disais que j'ai traversé l'Amérique du Sud et du Nord, elle me regarderait avec suspicion. Les apparences ne disent rien de nos possibilités et de la force de nos volontés. "
    Atteint du syndrome de Little (handicap des jambes), Étienne Hoarau n'a pas toujours eu la mobilité de l'aventurier qu'il est devenu. Souvent alité durant sa jeunesse, il a choisi, contre toute attente, de parcourir le monde, principalement à vélo. Son but est double : communiquer une image positive du handicap et partir à la rencontre d'hommes et de femmes dont la force de vie a triomphé des obstacles.
    " Son récit vivant, cocasse, diablement bien écrit, est une leçon de courage. D'humilité. De vie. "Jean-Christophe Buisson - Le Figaro Magazine


    Inclus un cahier photos

    Cet ouvrage a reçu le Prix des Explorateurs.

  • Les plongeurs amateurs ont enfin leur guide. Dans cette nouvelle édition, Petit futé s'adresse à tous les plongeurs de loisirs, débutants ou confirmés, pourvu qu'ils soient désireux de découvrir les plus beaux spots de la planète.
    Dans toutes les mers et océans du monde, à travers 50 destinations, chaque plongeur trouvera la destination qui lui convient, selon son niveau, son budget et ses envies. Mais aussi une foule d'infos techniques et pratiques, pour préparer au mieux son voyage.

  • L'envers du décor.
    Sophie, la vingtaine, diplômée d'une école de commerce, décide du jour au lendemain de remplir son sac à dos et de larguer les amarres. Direction l'Australie, ce continent sauvage qui est, en ce moment, la destination la plus prisée par les jeunes occidentaux en quête d'aventure. Des paysages à couper le souffle, des expériences inattendues, des rencontres surprenantes, Sophie a parcouru les terres arides de cette « île gigantesque » pendant de longs mois. Mais il ne faut pas se fier aux photos de ces nouveaux aventuriers qui pullulent sur les réseaux sociaux, le voyage est aussi fait de longs moments de solitude, de douloureuses séparations et de situations déstabilisantes. Apprendre une nouvelle langue, découvrir une culture différente, connaître à certains moments l'inconfort, se perdre tout simplement, voici ce qui permet de casser la routine d'une vie bien rangée d'Européenne. C'est ce que Sophie recherchait. De roadtrip en petits boulots dans les fermes et dans les bars, Sophie raconte au jour le jour cette vie atypique, sans planning ni préparation, avec juste un sac sur le dos et la route qui défile devant elle, pour seul guide.
    A travers ce témoignage, découvrez la réalité sans filtre de l'année en Australie de Sophie : de roadtrip en petits boulots, d'expériences inattendues en moments de solitude, de rencontres extraordinaires en séparations douloureuses.
    EXTRAIT
    Quelques jours plus tard, nous nous risquons à jouer les aventuriers sur des routes ensablées. Avant de nous enfoncer dans les dunes orangées, un écriteau nous suggère vivement de dégonfler nos pneus afin de pouvoir mieux adhérer au sol et ainsi éviter de s'embourber. Mais malgré ces recommandations bien claires, Guillaume semble n'en faire qu'à sa tête. En plus d'être trop fier, ce mec est idiot ! Une bêtise qui va nous valoir une belle frayeur. En effet, après dix kilomètres de route dans le sable où chaque seconde me fait penser que nous allons rester coincés vu sa façon de conduire comme un pilote, la voiture finit par s'arrêter d'elle-même... À croire qu'elle est plus intelligente que son propriétaire. Raison de la panne : le liquide de refroidissement s'est mis à bouillir. Je n'ai jamais vu ça, mais apparemment, au milieu du désert avec des pneus trop gonflés, ça peut arriver. Guillaume est étonné, pas moi. Les différentes personnes que nous croisons en 4x4 sur le chemin nous font tous la même réflexion « Vous avez voulu être plus malins que les Australiens, vous voilà dans le pétrin ! ». Ça nous fait une belle jambe... Je peste intérieurement contre lui, mais ne lui dis rien. J'essaie même de prendre les choses à la rigolade. La seule chose à faire est d'attendre que le liquide refroidisse avant de redémarrer. Notre but était de rejoindre une crique remplie de tortues et autres animaux sauvages : un endroit accessible aux bons conducteurs uniquement hélas. Maintenant que nous devons faire demi-tour, je n'ai qu'une envie : sauter dans un 4x4 qui va vers ce coin de paradis, quitter Guillaume et continuer seule ! Mais je n'ai pas le cran. Nous sommes dans le désert, et je ne sais pas sur qui je pourrais tomber.

empty