• " En matière d'éducation, tous les regards sont dirigés vers l'enfant. Nous cherchons en lui ce que nous pouvons changer pour qu'il assimile enfin ce que nous souhaitons lui inculquer. Toute la pression est sur ses épaules. Pourtant, le facteur déterminant, c'est nous ; notre capacité individuelle et collective à respecter ses lois naturelles de développement. Un véritable changement de posture est nécessaire. " Céline Alvarez
    Après son expérience pilote dans une zone d'éducation prioritaire en France, Céline Alvarez a été invitée par la ministre belge de l'Enseignement à accompagner 750 enseignants, pendant une année scolaire. Ils ont réaménagé leur classe, trié les activités et individualisé la transmission, et ce sans moyens supplémentaires. En quelques semaines, les enfants sont devenus autonomes, confiants et sereins. Dès la maternelle, ils sont entrés spontanément dans la lecture. Ce livre montre que nous pouvons susciter un changement à grande échelle, basculer de l'ennui à la motivation, de l'indiscipline au calme, du manque de persévérance à la créativité.
    Permettre à l'enfant de se révéler, c'est possible. Une année peut tout changer !
    Céline Alvarez a publié Les Lois naturelles de l'enfant (Les Arènes, 2016), vendu à plus de 220 000 exemplaires en France et traduit en treize langues.

  • Que faire pour améliorer les conditions d'accueil, d'apprentissage et d'épanouissement de tous nos jeunes enfants?dès l'âge de 3 ans ? Quels liens renforcer ou construire entre la maternelle et les parents ? Et comment garantir une formation optimale à tous les professionnels qui y travaillent ? Bref, comment construire l'école maternelle de demain ? Dans ce livre issu des Assises de l'école maternelle, une dizaine d'experts de la petite enfance sont ici réunis autour de Boris Cyrulnik pour réfléchir, notamment, sur l'acquisition du langage, la mémoire, le rôle des émotions ou encore le sommeil. Boris Cyrulnik est neuropsychiatre. Il est l'auteur de nombreux ouvrages qui ont tous été des best-sellers dont, récemment, La nuit, j'écrirai des soleils. Avec Alain Bentolila, Ranka Bijeljac-Babic, Francis Eustache, Anne-Marie Fontaine, Valérie Grembi, Bérengère Guillery-Girard, Caroline Huron, Pierre Lemarquis, Lyliane Nemet-Pier, Agnès Pommier de Santi. 

  • LE guide illustré qui traite de la maternité et de la paternité avec humour et sans langue de bois ! 
     
    Tout savoir sur la grossesse du futur père et de ses premiers pas en tant que papa.
    Le vocabulaire à retenir sous peine d'être largué, des jeux et QCM pour déterminer son profil de père, les dix commandements du futur papa, les trucs à faire ou à ne pas faire le jour J mais aussi les jours à venir avec votre bébé !
    Oui au droit de flipper lors du premier bain... Un ton léger pour décontracter les futurs et jeunes papas !
     
    I- J'attends un enfant ! - la grossesse du futur papa
    1. Pré-grossesse / Désir d'enfant : la période utopique
    2. 1er trimestre : ça y est, c'est réel !
    3. 2eme trimestre : j'existe bordel ! (même si je ne suis pas enceint(e))
    4. 3eme trimestre : c'est pour bientôt !
    5. Accouchement : comment ne pas rester traumatisé à vie par ce qu'on voit
    II- Jeune papa d'un bébé
    1. Premiers instants : premiers bains, premiers gestes / nuits blanches...
    2. Jusqu'à 1 an : changer une couche / c'est quoi le mouche-bébé ?...
    3. Jusqu'à 2 ans : savoir dire non / les indispensables du papa geek...
    4. Jusqu'à 3 ans : les trucs faits dans le dos des mamans / privilèges et avantages du papa dans les jeux...

  • L'éducation approximative est une méthode non officielle, élaborée par une mère de 4 enfants détendue du chignon, ni psy ni spécialiste, qui tient compte de du niveau de fatigue et de patience du parent au moment de l'action avec l'objectif final d'accompagner son enfant à devenir un adulte bien dans ses claquettes !
    Le gros plus : il va y avoir des ratés, mais c'est autorisé !

  • Le temps des devoirs est incontournable  ! Qu'ils soient vécus comme un moment de partage ou comme une contrainte, nous avons tous une opinion à émettre, des questionnements ou des demandes bien spécifiques, selon le profil et l'âge de nos enfants.
     
    Ce livre contient  :Des éclairages sur les enjeux d'un accompagnement constructif à la maison  ;10 clés efficaces et éprouvées pour aider votre enfant à faire ses devoirs à la maison dans un climat serein et respectueux.

  • Des  règles simples à appliquer pour dédramatiser le travail scolaire et donner le goût de l'apprentissage !

  • La spécialité des enfants intelligents qui n'accèdent pas aux savoirs fondamentaux est d'inventer des moyens pour figer les processus de penser. C'est ainsi qu'ils vont échapper aux inquiétudes et aux frustrations que provoque en eux l'apprentissage. Tant que nous ne les aiderons pas à lutter d'abord contre ce mécanisme, même avec les remédiations pédagogiques les plus sophistiquées présentées par les meilleurs de nos maîtres, nous n'arriverons à rien. Parmi les pratiques pédagogiques à privilégier pour réduire les effets de l'empêchement de penser, le nourrissage culturel intensif et l'entraînement quotidien à parler sont à privilégier en urgence. ils sont la clef pour relancer le désir de savoir de nos enfants.

  • Les conditions de travail des enseignants changent très vite. Ceux-ci ont besoin de s'adapter à un environnement en perpétuelle évolution : numérique, monde de l'image, microstimulations permanentes des élèves. Le mind mapping et le concept mapping sont des méthodes qui commencent à se diffuser.
    Une cinquantaine d'outils expliquent comment le mind mapping et les cartes conceptuelles peuvent être utilisés par les enseignants.
    o Chaque outil est traité de façon synthétique et imagée sur 2 pages.
    o Chaque outil renvoie à des mises en oeuvre concrètes qui s'appuient sur une expérience de terrain des auteurs.
    o   Des conseils méthodologiques, des remarques sur les contextes d'utilisation de ces outils, ainsi qu'un approfondissement des connaissances viennent compléter ces présentations.

  • " Ce livre est le fruit de quarante années d'expérience en tant qu'enseignante, formatrice, méditante et chercheuse. Alors que nos systèmes éducatifs font face à d'énormes problèmes, je reste optimiste. Une transformation radicale de l'éducation est en marche. Ce livre apporte cette nouvelle connaissance à l'art d'enseigner. "
    Manque de concentration, absence de motivation, agitation, incompréhension, l'école peut devenir stressante pour les enfants comme pour les enseignants, ce qui constitue un frein majeur aux apprentissages.
    De nombreuses recherches en neurosciences et en psychologie montrent comment la posture de la pleine conscience, c'est-à-dire la présence à soi et aux autres, permet de créer un environnement d'apprentissage exceptionnel.
    Ce livre comporte de nombreux outils pratiques pour apprendre l'équilibre émotionnel, l'attention et l'empathie. Une école de la confiance, de la motivation et de la créativité est possible, dans laquelle les adultes sont heureux d'enseigner et les enfants heureux d'apprendre.
    Patricia A. Jennings enseigne les sciences de l'éducation à l'université de Virginie. Chercheuse reconnue pour ses travaux sur le rôle des émotions et de la pleine conscience, elle a développé un programme unique pour aider les enseignants et transformer l'éducation.

  • Redonner confiance et autonomie aux personnes atteintes de troubles cognitifs, c'est possible.
    AG&D a collaboré avec le professeur Cameron Camp pour développer une approche innovante qui se rencentre sur les capacités, les goûts et les motivations de l'individu pour que celui-ci redevienne acteur de sa vie.
    Inspirées de la méthode Montessori, les activités présentées dans cet ouvrage abordent tous les domaines de la vie quotidienne : cuisine, jardinage, bricolage, lecture et écriture, vie en collectivité, activités sportives et artistiques, partage intergénérationnel... Chaque fiche donne la liste du matériel et des compétences indispensables pour la réussite de la personne et décrit le déroulé pas à pas.
    Elle s'accompagne de conseils et d'idées complémentaires pour s'adapter aux différentes situations.
    Un ouvrage inspirant pour tous les aidants, en milieu collectif ou à domicile, qui souhaitent faire vivre la maladie d'Alzheimer autrement.

  • Que vous soyez parent ou professionnel de l'éducation, découvrez cet exposé synthétique, complet et pourvu de nombreuses références, sur les pédagogies alternatives.
    Montessori, Freinet, écoles démocratiques, homeschooling... Tous ces courants font partie de la galaxie des pédagogies nouvelles qui rencontrent un écho grandissant dans notre société. Tandis que les livres et les articles sur le sujet se multiplient, les parents s'interrogent de plus en plus sur l'éducation à donner à leur enfant. De quoi s'agit-il exactement ? Quelles en sont les particularités ? En quoi cela aidera mon enfant à se développer et à s'armer pour le futur ?
    Professeur en histoire de l'éducation, Sylvain Wagnon analyse sans parti pris ces courants éducatifs apparus au début du XXe siècle. Influence de la psychologie positive et des neurosciences, refus du cadre scolaire, rôle des parents, il examine leurs points d'accord et de désaccord, leurs motivations et leurs ambitions. Car, en réformant l'éducation de nos enfants, ces pédagogies dessinent aussi des projets de société.
    Sylvain Wagnon met de l'ordre dans le foisonnement de nouvelles pédagogies, indice de l'ambition de nombreuses institutions d'incarner une autre manière d'enseigner et de considérer différemment les relations entre adultes et enfants. Un ouvrage indispensable à toute personne qui s'intéresse à la pédagogie !
    EXTRAIT
    On observe donc une transformation de la fonction parentale ; avec le terme « parentalité », positive ou pas, se dessine un « métier » de parents, qui nécessite des compétences particulières. Ce glissement, qui n'est pas que sémantique, illustre une dérive, liée à l'injonction pour les parents de faire réussir leurs enfants, sous peine d'être jugés comme des « mauvais parents ».
    Alison Gopnik dans son Antimanuel d'éducation, l'enfance révélée par les sciences a dénoncé les risques de frustration et même d'épuisement de parents sommés d'être de « bons parents », au nom de la positivité (2017).
    La parentalité positive se pose alors en alternative unique, en dogme des bons parents et des bonnes relations familiales. Certes, les travaux de Catherine Gueguen mettent bien en lumière les aspects relationnels et affectifs fon­damentaux entre parents et enfants. Néanmoins, Bruno Humbeeck, en proposant le terme « hyperparentalité », souligne ce désir de certains parents qui, tout en précisant vouloir le meilleur pour leur enfant, tentent à tout prix d'éliminer le moindre obstacle au bonheur de leurs enfants. Ces parents créent une multitude de stratégies et de tâches, non seulement difficiles à tenir, mais en plus néfastes à l'idéal déclaré de rendre heureux leurs enfants (Humbeeck, 2017 ; Ben Soussan, 2018).
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Professeur à l'université de Montpellier et responsable du Centre d'histoire de l'éducation, Sylvain Wagnon concentre ses recherches sur l'histoire de l'Éducation nouvelle et sur l'essor des pédagogies alternatives.

  • L e métier de professeur ne serait plus un « métier d'avenir », dit-on. Peu reconnu et mal payé, suspecté par les parents
    et bousculé par des réformes contradictoires, l'enseignant d'aujourd'hui peinerait à trouver sa place dans la société.
    Pourtant, notre démocratie a besoin d'une École qui transmette avec exigence les moyens de comprendre le monde. Elle a besoin d'un système éducatif qui fasse de chaque citoyen un être capable de « penser par lui-même ». Elle a besoin d'une éducation qui forme nos enfants à la découverte de l'altérité et à la capacité de chercher ensemble la vérité. Notre démocratie a, plus que jamais besoin, de ses professeurs. Parce qu'ils sont, en réalité, le « métier de l'avenir ».
    /> Philippe Meirieu s'adresse, dans cet ouvrage à toutes celles et tous ceux qui veulent enseigner... aux professeurs d'école comme aux professeurs de collège et de lycée, aux professeurs des disciplines générales comme aux professeurs des disciplines technologiques ou professionnelles. Il les connaît bien. Il les sait animés par la passion de transmettre. Mais aussi irrités par la multitude d'instructions officielles qui pleuvent sur eux. Parfois inquiets de ne pouvoir faire face aux problèmes de discipline et aux récriminations des uns et des autres. Mais toujours soucieux d'être fidèles à la mission fondatrice qui est la leur : instruire et émanciper, former les citoyens de demain à une société plus solidaire.
    C'est pourquoi Philippe Meirieu s'adresse ici à eux. Sans rien cacher de ses inquiétudes. Mais sans renoncer à ses ambitions. Pour faire le pari du meilleur et parce qu'il est encore temps, grâce à l'engagement de chacune et de chacun, d'éviter le pire.

  • La venue d'un premier enfant met les jeunes papas face à mille expériences totalement inédites pour eux. Il leur faut donc apprivoiser les différentes étapes de cette nouvelle vie, et affronter les questions qui s'y posent, pour lui comme pour la future maman. Le pédopsychiatre Stéphane Clerget, donne 100 conseils simples, sous forme de fiches pratiques, pour bien vivre sa paternité. À chacun de faire un choix parmi ces 100 conseils, en fonction de la situation qui se présente et de sa culture familiale.   

  • L'École compte parmi ses missions fondamentales celle de garantir l'égalité des chances entre les filles et des garçons. Les Écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE) intègrent dans les enseignements du tronc commun la mobilisation contre les stéréotypes, notamment sexistes, et les discriminations ainsi que la promotion de l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes.
    Mettre en oeuvre des pratiques de classe égalitaires ?
    Prendre en compte l'enchevêtrement des discriminations ?
    Questionner les stéréotypes de sexe ?
    Diversifier les représentations ?
    Eduquer à la sexualité ?
    Travailler avec des supports originaux ?
    Tenir compte du genre dans les disciplines et les savoirs scolaires ?
    Découvrez 37 outils indispensables pour enseigner l'égalité filles-garçons.
    o Chaque outil renvoie à des mises en oeuvre concrètes qui s'appuient sur une expérience de terrain des auteurs.
    o   Des conseils méthodologiques, des remarques sur les contextes d'utilisation de ces outils, ainsi qu'un approfondissement des connaissances viennent compléter ces présentations.

  • Quel est le point commun entre Thomas Pesquet, Édouard Philippe, Camille, Orelsan ou Romain Bardet ? Tous sont enfants de profs ! Aujourd'hui, près de la moitié des étudiants de l'ENA ont au moins un parent enseignant. Comment expliquer ce phénomène ? Ils ont " tous les codes !", disent les uns. Ils refont la classe à la maison, disent les autres. C'est faux.
    Ce livre montre que les parents profs passent moins de temps sur les devoirs de leurs enfants, sont moins stressés par leur avenir et ne leur donnent pas de cours particuliers. Alors, comment profiter de leur savoir-faire ? Les parents profs font confiance à l'école, ils passent du temps avec leurs enfants, leur transmettent une routine de travail. Chaque chapitre est complété par une boîte à outils d'attitudes et de pratiques dont nous pouvons tous nous inspirer.

  • C'est l'histoire de Caroline, une enseignante chevronnée qui adore son métier mais qui n'arrête pas d'être débordée par les multiples injonctions, recommandations, conseils qu'elle reçoit de ses collègues, sa hiérarchie, les parents... Elle n'arrive plus à faire face à ces nouveaux élèves, tous si différents !
    C'est une rencontre fortuite qui va déclencher chez Caroline l'envie de remettre en cause sa pratique enseignante pour trouver son cheminement personnel et parvenir à faire réussir chacun de ses élèves...
    Le livre se divise en 3 parties :Partie 1 : Sa rencontre avec un mystérieux vieux brocanteur va amener Caroline à s'interroger sur elle-même, son métier et ses valeurs, apprendre à lâcher prise, faire pause et se recentrer sur la notion d'apprentissage.Partie 2 : En chemin, Caroline va découvrir qui sont ses différents élèves, comment identifier leurs besoins et construire des parcours personnalisés.Partie 3 : Enfin, Caroline va expérimenter en classe de nouvelles stratégies et réussir à mettre en oeuvre une véritable « école des talents ».Le livre se  termine par un « Calepin des impertinences » qui pose  les questions fondamentales  et donne  les démarches pédagogiques  qui y répondent.
    Ce roman pédagogique, fiction issue d'expériences vécues par des enseignants,  constitue un  outil de formation qui  ne renvoie pas à une  injonction à faire, mais plutôt à une  incitation à être et à trouver son cheminement personnel.

  • Après L'enfant et la peur d'apprendre, Serge Boimare approfondit son analyse du malaise qui empêche le fonctionnement de la relation pédagogique dans notre école. Après la peur d'apprendre chez l'élève, il faut en effet constater qu'une peur d'enseigner chez les professeurs et les éducateurs produit toute une série d'effets négatifs. D'autant plus efficace qu'elle n'est pas reconnue, elle s'auto-alimente de la peur d'apprendre qu'elle suscite en partie. Au final, cela produit un cercle vicieux qu'il est cependant possible de briser par l'esprit d'initiative, l'accent mis sur la culture et le langage et l'apprentissage de l'analyse des pratiques pédagogiques.

  • Quoi de plus émouvant mais aussi de plus stressant pour un jeune professeur débutant que de prendre en charge ses premiers cours au collège !
    Jeune professeur, vous trouverez dans ce livre ce que l'on ne trouve pas toujours en formation initiale et qui est essentiel pour enseigner. Il peut s'agir de notions
    concernant le savoir-être (attitudes recommandées vis-à-vis des élèves ou des parents selon les situations) ou le savoir-faire (quelles méthodes pédagogiques
    utiliser, comment gérer son temps, comment évaluer...).

    Jean-Michel Zakhartchouk a conçu cet ouvrage comme un véritable outil de soutien et de perfectionnement au quotidien. Rédigé dans un style simple et direct, il est facile d'accès, très opérationnel et synthétique. Vous y trouverez de nombreux témoignages et cas concrets, ainsi que des astuces et des modèles d'exercices à utiliser en classe.
    À l'heure où de nombreux enseignants expriment leur désarroi devant l'évolution de la profession, cette quatrième édition enrichie de Réussir ses premiers cours deviendra un compagnon indispensable pour mener à bien votre travail pédagogique.
    Destiné en priorité aux nouveaux enseignants, ce livre s'adresse plus généralement aux jeunes professeurs de collège déjà en poste et constituera également une ressource pour les enseignants chevronnés désireux de mettre à jour leurs connaissances professionnelles.

  • Cet ouvrage rassemble les travaux que Suzanne Borel-Maisonny a consacré aux apprentissages de base (lecture, écriture, orthographe, calcul) et à la prévention des difficultés dans le cadre d'une méthode d'enseignement originale. Il s'agit donc de l'héritage pédagogique de la fondatrice de l'orthophonie en France, célèbre pour avoir mis au point avec ses équipes des tests psychomoteurs ou de langage ainsi que des techniques innovantes de rééducation.
    S'appuyant sur une recherche scientifique longuement mûrie et une connaissance précise des possibilités et des difficultés de l'écolier, Suzanne Borel-Maisonny a ainsi élaboré peu à peu toute une méthode d'enseignement. Celle-ci permettant, à la fois, d'assurer un bon départ pour chaque enfant et de permettre à ceux rencontrant des difficultés de réussir au mieux.
    /> Cette nouvelle édition, destinée aux orthophonistes mais aussi aux enseignants spécialisés et aux rééducateurs, est augmentée d'une introduction historique et scientifique par Monique Touzin et Olivier Héral, tous deux orthophonistes. Ils replacent les travaux de Suzanne Borel-Maisonny dans le contexte de leur publication en 1960 et en soulignent l'intuition remarquable et l'actualité forte.

  • Lorsque l'on parle d'élève à haut potentiel, on pense souvent à l'enfant qui s'ennuie ou à celui qui pose trop de questions. Pourtant, le sujet est bien plus complexe et généralisé qu'on ne le croit puisqu'en moyenne chaque classe compterait au moins un enfant « atypique ».
    Suite à de nombreuses recherches et riche de sa propre expérience de classe, Virginie Charayron propose des clés
    théoriques et pratiques pour aider l'enseignant à :
    - détecter les enfants à haut potentiel ;
    - les comprendre pour mieux les accompagner ;
    - différencier les apprentissages et organiser la classe ;
    - communiquer avec les parents...
    L'auteure donne des pistes concrètes illustrées de nombreux témoignages et cas pratiques. Ainsi, les enseignants apprennent à repérer les élèves à haut potentiel pour que ceux-ci s'épanouissent intellectuellement et psychologiquement.
    Cet ouvrage est indispensable pour que l'école inclusive devienne une réalité dans les classes de la maternelle à la terminale.

  • «  La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale  » proclame l'article premier de notre Constitution. C'est donc la République qui est laïque, et non l'État comme certains le pensent.
    Les obligations de la laïcité s'imposent donc à toutes les parties de la République, à l'État bien sûr, mais aussi aux collectivités et aux établissements publics. Ainsi, chaque école, chaque établissement scolaire ou universitaire doit assumer et assurer, dans le ressort de ses responsabilités, les trois grandes garanties qui réalisent en pratique le principe constitutionnel de laïcité  : garantir la liberté de culte, offrir un enseignement et une éducation neutres sur le plan religieux, et assurer la liberté de conscience des élèves et des étudiants. C'est de loin cette dernière qui pose aujourd'hui le plus de difficultés.
    Assurer et former la liberté de conscience des élèves nécessite en effet de les protéger du prosélytisme et de ce qu'il est convenu d'appeler la pression sociale, exercés parfois par des adultes, mais également et surtout par d'autres élèves. La plupart des études de cas de l'ouvrage traitent de ces difficultés.

  • « À nos enfants, nous devons apprendre que la langue n'est pas faite pour parler seulement à ceux que l'on aime, mais qu'elle est faite surtout pour parler à ceux que l'on n'aime pas. C'est en leur transmettant avec autant de bienveillance que d'exigence les vertus pacifiques du verbe que l'on peut espérer qu'ils en viennent aux mots plutôt qu'aux mains. » A. B. Un livre militant qui nous exhorte, toutes et tous, à jouer notre rôle dans ce combat pour la transmission d'une langue commune. Un livre lucide et inspiré qui nous parle de nous, de nos enfants, de demain. Professeur de linguistique à l'université Paris-Descartes, conseiller scientifique de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme, Alain Bentolila est l'auteur de plusieurs ouvrages qui font autorité, parmi lesquels Tout sur l'école. Il a reçu le prix Essai France Télévisions pour cet ouvrage. 

  • Indissociable de l'acte d'apprentissage, l'erreur fait partie du quotidien des enseignants comme de leurs élèves. Elle est pourtant encore trop souvent mal perçue, voire sanctionnée. Faire travailler les élèves sur
    leurs erreurs, n'est-ce pas justement le meilleur levier pédagogique pour qu'ils les évitent demain et qu'ils apprennent de façon durable ?
    S'appuyant sur des situations pédagogiques concrètes, cet ouvrage donne des clés pour « faire avec » l'erreur, dans un sens résolument positif, et pour l'utiliser comme un matériau collectif dans la construction du savoir. Les très nombreux témoignages d'acteurs sur leurs pratiques de classe montrent que l'erreur s'inscrit au coeur de la dynamique d'enseignement.

  • Toutes les enquêtes internationales s'accordent sur l'importance de la formation des enseignants dans la réussite de l'École... Chacun convient que les évolutions sociétales et technologiques ne permettent plus aujourd'hui d'enseigner sans réfl échir aux conditions de transmission des savoirs... Les décideurs eux-mêmes affi rment que la formation professionnelle est la « mère de toutes les réformes », celle sans laquelle aucun véritable changement en profondeur n'est possible.
    Pourtant, malgré de belles avancées, cette formation reste encore trop pyrami dale et descendante, parfois infantilisante, souvent exclusivement prescriptive, toujours insuffi samment articulée aux préoccupations concrètes des acteurs.
    Riche de plusieurs années de recherches et de collaborations avec de très nombreuses équipes, Luc Ria nous propose de repenser la formation des enseignants dans la perspective d'un développement professionnel continu : partir des gestes ordinaires et des comportements spontanés, les analyser et les comprendre, les confronter à d'autres dans des « communautés
    d'apprentissage professionnel »... Utiliser, pour cela, l'analyse des situations de classe, la coopération didactique, l'explicitation de l'expérience grâce à la vidéo, avec des pairs qui se font alors « amis critiques »... Voilà une perspective qui est, ici, très largement documentée et illustrée de nombreuses études de cas.
    On découvrira, par exemple, à quel point les rituels d'entrée dans la classe sont déterminants : faut-il obtenir l'ordre pour mettre les élèves au travail ou mettre les élèves au travail pour obtenir l'ordre ? Question qui n'a rien de simpliste et face à laquelle l'expertise des chercheurs, des collègues mais aussi des élèves peut beaucoup nous apprendre... Et nous permettre d'avancer, sur ce point comme sur bien d'autres, vers un métier d'enseignant qui conjugue ambition politique, éthique professionnelle et compétences techniques.

empty