• Le Péril bleu Nouv.

    Le Péril bleu

    Maurice Renard

    Maurice Renard, père de la science-fiction française, auteur des célébrissimes Mains d'Orlac, aborde dans ce roman le thème de l'abduction extraterrestre, promis à une riche postérité.
    Depuis plusieurs nuits, dans la campagne du Bugey, des monuments sont vandalisés, des bêtes et des personnes disparaissent. Les habitants de ce secteur du Jura ne voient qu'un coupable plausible : les " Sarvants ", créatures malveillantes du folklore local.
    Quand la fille de l'astronome Le Tellier est enlevée à son tour, la presse et l'opinion sont en émoi. Le bruit court que les Sarvants, êtres " extraterrestres ", mèneraient sur les hommes des recherches scientifi ques comparables à la vivisection ...
    Sommes-nous sûrs d'être seuls sur Terre ? Partant de cette interrogation, Maurice Renard, en digne héritier de H. G. Wells, interroge la présence d'aliens sur notre planète. L'inconnu, l'horreur mais aussi l'humour sont au rendez-vous de ce roman, le plus célèbre du père de la science-fi ction française.

  • Le docteur Lerne

    Maurice Renard

    " Une variation brillante sur le thème du savant fou. " Augustin Trapenard, Elle
    Voilà quatre ans que Nicolas n'a pas vu son oncle, qui a bien changé depuis leur dernière entrevue. Son domaine des Ardennes semble abriter de nombreux secrets... Que se passe-t-il dans la serre ? Et comment expliquer le comportement étrange d'Emma, hébergée par son vieil oncle ?
    Nicolas ignore encore où il s'est aventuré. Sa visite du domaine lui en donnera un apercu glacant : y vivent des êtres victimes d'hybridations et de greffes monstrueuses. Des spécimens qui semblent défier les simples frontières entre hommes, animaux... et même végétaux. Le savant fou qui les a créés, le docteur Lerne, est-il le " sous-dieu " qu'il prétend être ? Est-il sur le point de réussir la " transfusion des âmes " ?
    Apollinaire a loué le " talent magique " de Maurice Renard, " dont l'art doue de vraisemblance les miracles les plus invraisemblables ", qualifiant Le Docteur Lerne (1908) de " roman subdivin des métamorphoses ". Dans la lignée de L'Île du docteur Moreau, ce chef-d'oeuvre méconnu du fantastique francais n'a en effet rien à envier aux oeuvres de H. G. Wells.

  • Suite à un terrible accident, le pianiste Stephen Orlac perd l'usage de ses deux mains. Un chirurgien se propose de lui en greffer une nouvelle paire, avec succès. Quand de mystérieux crimes se produisent dans son entourage, un horrible soupçon naît dans son esprit... Un classique de la littérature fantastique, maintes fois adapté au cinéma et enfin réédité.
    Stéphen Orlac est un pianiste virtuose de renommée internationale. Grièvement blessé à la tête et privé de l'usage de ses mains à la suite d'un accident de chemin de fer, il voit sa carrière et sa vie s'effondrer en un instant. L'espoir lui est rendu par la rencontre inespérée d'un chirurgien qui lui greffe une nouvelle paire de mains.
    Très vite, cependant, Orlac est hanté par d'horribles hallucinations. Ses mains semblent animées de pulsions autonomes. Et si, au lieu d'appartenir à un compositeur décédé, ces appendices avaient été prélevés sur un assassin fraîchement guillotiné ? Tandis que les crimes se multiplient, Rosine, son épouse, mène l'enquête...
    Paru en 1920, Les Mains d'Orlac est rapidement devenu un classique de la littérature fantastique, adapté à quatre reprises au cinéma. Maître de l'horreur et du mystère, Maurice Renard y combine fantastique, occultisme et roman policier avec un art unique du suspense.

  • On s'amuse beaucoup avec cette histoire racontée par un savant qui a mis au point un procédé pour diminuer l'humain dont va faire les frais le jeune Fléchembeau soucieux de perdre quelques centimètres pour rassurer ses futurs beaux-parents... et qui se retrouve dans le monde de l'infiniment petit dont il reviendra pour témoigner. C'est dans un véritable pays que le voyageur malgré lui a plongé, un monde microbien où vivent trois espèces désespérement semblables aux Hommes en ce qu'elles détruisent leur environnement, pratiquent la sélection et se font la guerre. Amusé, amusant, Maurice Renard, parodiant le roman bourgeois en le trempant d'anticipation, ne cesse jamais d'interroger la place dans l'univers de l'être humain, cet être formidablement vaniteux qui s'en croit le centre.

    L'activité littéraire de Maurice Renard né à Reims (1875-1939), à l'origine du « merveilleux scientifique » français, le place parmi les très rares à avoir une postérité dans le domaine du fantastique et de l'anticipation, entre Jules Verne et Rosny Aîné d'un côté et Spitz, Messac ou Barjavel de l'autre. C'est pourtant de Poe et de Wells dont il s'est senti le plus proche. Nouvelliste, conteur, romancier, il est l'auteur de L'Invitation à la peur, du Docteur Lerne, sous-dieu et du Péril bleu.

  • « A l'heure où ces miracles de la science font voir nos squelettes à travers notre chair, transmettent sans fil, dans l'espace, des paroles et des images et projettent, à des lieues de distance, l'aspect même d'une personne ou d'un paysage - en vérité ce que Charles Christiani voyait devant lui-, ce phénomène de télévision spécial, ce phénomène de rétrovision, n'était pas si formidable. Seulement voilà : on ne s'y attendait pas du tout. » Maurice Renard

    Rosny aîné voyait en Maurice Renard, un grand maître de la SF française injustement oublié, un digne continuateur de Jules Verne, de H.G. Wells et d'Edgar Poe.




    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • Jean Fortel, blessé à la jambe par un sanglier durant une partie de chasse, est contraint de rester alité.
    Sa femme, qu'il aime comme un fou, a prévu d'assister, avec une proche, à la représentation de « Pelléas et Mélisande » à l'Opéra-Français.
    Jean décide de communier avec elle à distance en écoutant la pièce retransmise via le théâtrophone.
    Lors d'un entracte, il demande à son ami Marc, tout juste revenu d'un long voyage de 18 mois, de venir passer la soirée en sa compagnie.
    Alors que les deux camarades philosophent sur l'amour, Marc avait fui Paris après s'être rendu compte que son épouse le trompait, des cris retentissent depuis le théâtre : « Au feu ! Au feu ! » puis des crépitements qui ne laissent aucun doute sur le drame qui est en train de se dérouler à l'autre bout du fil...

  • Nicolas erre dans l'inquiétude. D'abord dans un labyrinthe, puis dans un sinistre château, pour en finir là, observé par un médecin qui collectionne les chimères dans un serre. Trop observé... Ce sont ces greffes que le docteur Lerne trouve si merveilleuses, si abominablement somptueuses, et qui mènent au seuil d'une démence certaine. C'est là l'oeuvre d'un sous-dieu capricieux.



    Maurice Renard (1875-1939) est un écrivain français. Il connaît une enfance solitaire, et passe une grande partie de son temps plongé dans les livres. Il est diplômé en lettres et philosophie; suite à quoi il abandonne de nouvelles études de droit pour se consacrer finalement à la littérature. Il publie dans un premier temps un hommage à Victor Hugo, puis un recueil de contes «Fantômes et fantoches», en 1905. Ce n'est qu'en 1908 qu'il publie son premier roman «Le Docteur Lerne, sous-dieu», suivi par «Le Voyage immobile» en 1909, puis par «Le Péril bleu» en 1912, «Les Mains d'Orlac», en 1920. - chacun d'eux auront une influence science-fiction/fantastique. En 1922, en tant que secrétaire général de la Société des Gens de Lettres, il met à disposition 10 000 francs pour primer des romans merveilleux-scientifique. Il est aussi connu pour ses romans policiers «Le Mystère du masque» qu'il publie avec de nombreuses nouvelles, sous forme de feuilletons.

  • Les gendarmes découvrent le cadavre du Dr Bare, tué lors d'un guet-apens. Pour comprendre les raisons de ce meurtre apparemment sans mobile, un carnet laissé par la victime permet aux enquêteurs de décrypter l'incroyable mystère auquel la victime a été confrontée. Un an plus tôt, un poilu de 14, dont le nom figure pourtant sur le monument aux morts, est revenu incognito dans sa ville, animé par une terreur que son ami médecin va peu à peu comprendre. Capturé par les Allemands, il a servi de cobaye pour une expérience scientifique : il est désormais un homme truqué... mais aussi un homme traqué qu'il va falloir essayer de sauver.Suspens scientifique, réflexion poétique et angoissante, écho littéraire de la Grande Guerre dont il est un des textes les plus singuliers, ce court roman de Maurice Renard confirme l'indéniable singularité et le style imparable de l'un des grands noms du fantastique français.

    L'activité littéraire de Maurice Renard, né à Reims (1875-1939), à l'origine du « merveilleux scientifique » français, le place parmi les très rares à avoir une postérité dans le domaine du fantastique et de l'anticipation, quelque part entre Jules Verne et Rosny Aîné d'un côté et Jacques Spitz, Régis Messac ou René Barjavel de l'autre. C'est pourtant d'Edgar Poe et d'H.G.Wells dont il s'est senti le plus proche.Nouvelliste, conteur, romancier, il est l'auteur du Docteur Lerne, sous-dieu (réédité par Corti), L'Invitation à la peur (réédité par Ombres) ou Le Péril bleu (réédité par InFolio). Les mains d'Orlac a plusieurs fois été adapté au cinéma.L'homme truqué a été publié en 1921.Il s'agit d'un « véritable cauchemar basé sur l'univers tel que le voit un grand mutilé dont les yeux ont été remplacés par des "électroscopes". Ce qu'il découvre ainsi est remarquablement décrit, et prétexte à des pages pleines d'une poésie visuelle étrange. » (Pierre Versins)« Un surnaturel à la française où sont gommés les détails trop macabres, un insolite qui n'exclut pas l'explication rationnelle, un merveilleux qui fait référence aux découvertes scientifiques, voilà qui donne au fantastique de Maurice Renard son originalité » (J. Tulard)

  • « Un jour - c'était avant la guerre-, on m'apprit que le duc de Castièvre venait d'acheter le fameux château de Sirvoise. Et, quelques semaines après, par une lettre scellée à ses armoiries, M. de Castièvre me conviait à le rejoindre dans sa nouvelle résidence. »

    Par l'un des grands maîtres de la littérature populaire française : Maurice Renard.



    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • Un recueil de nouvelle subtile dans l'écriture, comme un embarquement immédiat, un glissement du réel à l'inconnu quasi imperceptible, le tout sur des utopies scientifiques très sérieuses...
    Par l'un des grands maître de la SF française : Maurice Renard.
    Edition complète.

    Contenant : M. D'OUTREMORT UN GENTILHOMME PHYSICIEN ; LA CANTATRICE ; L'HOMME AU CORPS SUBTIL ; LE BROUILLARD DU 26 OCTOBRE ; LA GLOIRE DU COMACCHIO


    Format professionnel électronique © Ink Book édition.



  • « Toute l'oeuvre de Maurice Renard égrène ses pages comme un chapelet de pierres de luxe, de pierres de l'angoisse, de gemmes aux reflets opalins d'une cervelle humaine palpitante de vie. Et les cailloux précieux se tiennent, s'agrippent, ne se séparent plus car, malgré sa beauté polychrome, sa diversité d'essence et d'action, cette oeuvre semble tendre vers un tout, vers un point unique situé au-delà des connaissances humaines. » Jean Ray


    />



    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • La clef du mystère réside dans un matériau inconnu, la luminite, doté de l'étrange capacité de ralentir la lumière, ce qui fait que les images qui y apparaissent sont en fait celles du passé...

  • ? Lui ?

    Maurice Renard

    La famille Laval n'a pas été épargnée par les malheurs.
    La mère est morte, la nuit, de la morsure d'une vipère ramenée par son mari d'une expédition en Afrique.
    Le père, inconsolable, se sentant responsable, a tout fait pour périr lors d'un voyage au Niger.
    Gilberte, l'orpheline, a été confiée à sa tante qui gère, également, la fortune des Laval en attendant la majorité de celle-ci.
    Pour ne pas perdre cette manne providentielle, elle espère bien que son fils adoré Lionel parvienne à séduire sa pupille.
    Aussi, voit-elle d'un mauvais oeil le futur mariage de Gilberte avec Jean Mareuil, un homme original et rêveur.
    Mais elle en est persuadée, le prétendant cache quelque chose. Pour s'en assurer, elle charge Lionel et un domestique de le surveiller en permanence...

  • La carrière du commissaire JÉRÔME est retracée à travers 26 enquêtes.

    Maurice RENARD (1875 - 1939), écrivain connu et reconnu pour ses oeuvres d'anticipation, n'hésita pas, toute sa vie, à se confronter à divers genres et formats littéraires.
    Comme de nombreux auteurs de son époque (Colette, H.-J. Magog, Tristan Bernard...), il alimenta la chronique « Les contes des mille et un matins » du journal Le Matin, pendant plus d'un quart de siècle.
    Durant les dernières années de cette participation, il développa le personnage du commissaire JÉRÔME dont ce recueil vous propose de découvrir les aventures...

  • Le notaire Jean-Paul Sérignac a été assassiné.
    Le vieux clerc, lorsqu'il amène à son patron un document urgent, surprend le tueur et le reconnaît avant que celui-ci l'assomme et s'enfuie.
    Le meurtrier, Bernard Sérignac, est le propre le frère de la victime.
    Les mobiles : l'argent - 83 000 francs ont disparu du coffre-fort du cabinet notarial ; la jalousie - les deux hommes étaient amoureux de la même femme.
    Le juge a tout juste le temps de se réjouir de la rapidité avec laquelle l'affaire a été résolue quand l'inspecteur Chabosseau, chargé de l'enquête, en fouillant les lieux, découvre, derrière une bibliothèque, un masque singeant les traits de Bernard Sérignac !
    Le coupable devenant innocent, il ne reste plus qu'au policier à chercher à qui d'autre profite le crime.
    Mais le nombre de suspects croît rapidement.
    Heureusement, un jeune mécanicien, passionné par l'art de l'investigation, se lance dans l'aventure en adoptant une méthode différente...

  • Maurice Renard

    Maurice Renard

    Le Classcompilé n° 100 volume contient les Oeuvres de Maurice Renard.
    Maurice Renard, né le 28 février 1875 à Châlons-sur-Marne et mort le 18 novembre 1939 à Rochefort-sur-Mer, est un écrivain français, spécialisé dans le fantastique, la science-fiction et le roman policier. (Wikip.)
    Les lci-eBooks sont des compilations d'oeuvres appartenant au domaine public. Les textes d'un même auteur sont regroupés dans un volume numérique à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur. On trouvera la liste complète des volumes sur le site lci-eBooks.
    CONTENU DE CE VOLUME :
    ROMANS
    LE PÉRIL BLEU (1912)
    LES MAINS D'ORLAC (1920)
    LE MAÎTRE DE LA LUMIÈRE (1933)
    NOUVELLES
    FANTÔMES ET FANTOCHES (premières Histoires singulières) (1905)
    M. D'OUTREMORT et autres Histoires singulières (1913)
    L'HOMME TRUQUÉ (1921)
    Le professeur Krantz (1932)
    Les livrels de lci-eBooks sont des compilations d'oeuvres appartenant au domaine public : les textes d'un même auteur sont regroupés dans un eBook à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur. On trouvera le catalogue sur le site de l'éditeur.

  • Le Papillon de la Mort

    Maurice Renard

    • Ink book
    • 1 Septembre 2019

    « L'écharpe gris souris », « Cambriole », « Elle », « L'étrange souvenir de M. Liserot », « Le papillon de la mort », « La rumeur dans la montagne », « Le professeur Krantz », « Le rendez-vous », « Le lapidaire », « La grenouille », « La damnation de l'Essen », « L'affaire du miroir ». Douze nouvelles appartenant aux meilleurs recueils du « meilleur auteur d'anticipation scientifique des années 1900/1930 » (Pierre Versins).
    « Pour Maurice Renard, tout est toujours possible. Il met en scène des héros comme nous en connaissons tous, dans des décors ordinaires. Ils n'ont pour eux que leur raison. C'est une bien faible arme dans un univers d'épouvante et de ténèbres... Maurice Renard, qui ne construisait « ses contes d'épouvante et de luxure » (selon son expression) que pour son propre plaisir... et celui de ses lecteurs, n'est pourtant pas l'amuseur que l'on croit trop souvent. Il conviendrait, enfin, de le réhabiliter et de le remettre au niveau des plus grands. » (Les maîtres de l'étrange, Inexpliqué, n" ° 71, 1982).
    Maurice Renard illustrera en France, en compagnie de J.H. Rosny aîné, le merveilleux scientifique qui préfigure notre actuelle science-fiction.
    Édition relue, corrigée, mise en forme et enregistrée au Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • Le carnaval du mystère Nouv.

    Maurice Renard (1875-1939)

    "J'avais neuf ans lorsque ma mère mourut. Une pleurésie l'emporta.
    Elle était jeune et très belle. Je l'aimais passionnément. Cet amour éperdu, inquiet, farouche, emplissait ma vie. La mort de ma mère faillit me tuer. Je restai plusieurs semaines en danger, brûlant de fièvre et délirant, coiffé de glace.
    Un jour, pourtant, mes yeux cessèrent de plonger dans le monde des fantômes ; ils se rouvrirent à la réalité. J'aperçus, penché sur moi, le visage anxieux de mon père.
    Nous vécûmes durant plusieurs mois dans une étroite intimité, serrés l'un contre l'autre. La mémoire de Maman régnait sur nous comme un charme funèbre et bien-aimé. Mon père m'adorait. Il faisait des prodiges de tendresse pour tâcher de remplacer auprès de moi celle qui n'était plus. Je sais d'ailleurs qu'à cette époque ma santé lui donnait de cruelles inquiétudes. Les médecins avaient parlé d'une rechute possible, qu'il fallait éviter à tout prix. Et sans doute mon père me chérissait-il non seulement de tout son immense amour paternel, mais encore de tous les regrets que lui laissait son malheur. J'étais, à ses yeux, un portrait de la morte, son image imparfaite mais sensible, quelque chose d'elle qui continuait ; j'étais aussi l'incarnation présente d'une étreinte passée, un baiser fait chair et resté vivant. Loin de moi la pensée d'avilir le moins du monde l'affection forcenée dont il m'enveloppait ; mais, en quelque sorte, je faisais partie des reliques qu'il conservait pieusement : photographies, rubans, fleurs sèches et robes, triste musée commémoratif dont j'étais, pour lui, la pièce inestimable."

    Recueil de 32 contes aux frontières de l'étrange par l'auteur de "Les mains d'Orlac".

  • Recueil de 3 contes fantastiques et étranges, par l'un des grands maîtres de la SF française : Maurice Renard.

    Jean Tulard disait à propos de cet auteur injustement méconnu et trop tôt oublié : « Imaginons un Poe non plus mangeur d'opium, mais grand lecteur de Descartes : nous aurons [...] un surnaturel à la française, un insolite qui n'exclut pas l'explication rationnelle, un merveilleux qui fait référence aux découvertes scientifiques, voilà qui donne au fantastique de Maurice Renard son originalité. »


    Edition complète. Contenant : LE LAPIDAIRE ; LA FÊLURE ; LE BOURREAU DE DIEU




    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • Un homme amoureux de sa femme ; mais elle tombe malade et dépérit chaque jour qui passe... Jusqu'à l'issue fatale, à moins que le professeur Krantz et ses expériences mystérieuses sur la mort trouve un moyen de la sauver... Mais est-il possible d'échapper à la mort ?

    Rosny aîné voyait en Maurice Renard, un grand maître de la SF française injustement oublié, un digne continuateur de Jules Verne, de H.G. Wells et d'Edgar Poe.



    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty