• Quels sont les fondements d'une enfance heureuse? Pour y répondre, les auteurs ont interviewé sur deux continents des éducateurs, des parents, des spécialistes de la santé physique et mentale, des enfants et des personnes venues témoigner de leur enfance et de l'impact qu'elle a eue sur toute leur vie.

    L'occasion de faire un grand bilan sur les droits des enfants, et les devoirs des adultes et de la société à leur égard.

    Avec des collaborations, entre autres, de: Boris Cyrulnik, Kim Thuy, Jean-Marie Lapointe, Michel Odent, Josée Blanchette, Arlette Cousture, Camil Bouchard, Gilles Julien, Claire Pimparé, Richard Poulin, Zlata Filopovitc, Isabelle Brabant, Lorainne Fillion, Yvon Gauthier, Michel Lemay, Marcel Ruffo et Benoît Lacroix.

  • Que cela soit dans le cadre professionnel où dans l'intimité, chaque individu tente de s'épanouir au quotidien. Cela représente néanmoins un défi permanent, car le désir d'être heureux se heurte bien souvent à une série d'obstacles. D'ailleurs, la conception de ce sentiment évolue en fonction des valeurs et des ambitions de chacun. Mario Proulx s'interroge : « Qu'est-ce qui compte le plus : rechercher à tout prix le bonheur ou simplement vivre le plus intensément possible? » À partir de ce postulat, le journaliste donne la parole à quinze personnalités, issus de différents domaines. Son objectif est d'essayer d'appréhender les diverses facettes d'une notion jugée souvent indescriptible. Car après tout, qu'est-ce qui est susceptible de nous apporter de la joie ? Fonder une famille, réussir une carrière ou être bien entouré peuvent être quelques pistes intéressantes. Mais à l'heure de la globalisation, les réseaux sociaux posent aussi la question de l'intimité et de la virtualité de certains liens. Et même s'il n'y a pas de véritable recette du bonheur, cet essai évoque des parcours de vie qui peuvent trouver échos dans l'expérience du lecteur.

  • Notre société ne nous apprend pas à mourir. Tout y est fait pour cacher la mort, pour qu'on vive sans y penser. En réalité, les derniers temps de la vie ont une très grande valeur. Ils sont l'occasion d'une profonde réflexion sur le sens de la vie. Ils sont d'une importance capitale, tant pour ceux qui s'en vont que pour ceux qui restent. Or, le déni de la mort nous prive d'une vie beaucoup plus intense.

    Fruit d'une longue enquête menée sur deux continents, Mario Proulx nous présente les entrevues intégrales d'une douzaine de personnalités ayant collaboré à la série Vivre jusqu'au bout diffusée à l'antenne de la Première chaîne de Radio-Canada : philosophes, médecins, sociologues, penseurs et écrivains entament ici une réflexion nécessaire autour de la question du sens de la vie, et de la mort.

  • Dans le contexte d'aujourd'hui se développe un véritable engouement pour une médecine plus humaine, plus ouverte, plus naturelle. Une médecine pour le corps et pour l'esprit. Une médecine qui non seulement guérit, mais prévient.

empty