• Un homme est retrouvé assassiné dans sa chambre d'hôtel en Inde. Peu de temps auparavant, il avait envoyé une mystérieuse et inquiétante lettre à Pierre Cavaignac et Marjolaine Karadec, ses amis archéologues  : «  D'effroyables choses se préparent... C'est une question de vie ou de mort.  »
    La victime était sur le point de révéler un antique secret  : les Sept Tours du Diable. Selon la légende, il existerait sept temples répartis dans le monde, dirigés par des prêtres déviants. Le contrôle de ces centres serait la source d'un pouvoir incommensurable qui attise les convoitises d'un ordre occulte.
    Entre légendes ésotériques et science de la génétique, Cavaignac et Karadec se retrouvent au coeur d'une guerre entre l'ombre et la lumière dans une enquête de tous les dangers...

  • Un homme est retrouvé assassiné dans la chambre d'un hôtel du Colorado, aux États-Unis. Près du corps se trouve un exemplaire du livre Télémaque de Fénelon, le grand auteur français du XVIIe siècle. Et un mystérieux message codé écrit de la main du mort. La victime était l'ami de Pierre Cavaignac et de Marjolaine Karadec, les deux archéologues français arrivés sur place pour faire des recherches dans une réserve indienne. Ce meurtre est-il lié aux attaques du Ku Klux Klan dont ils ont été victimes depuis leur arrivée dans la réserve ? Les deux archéologues découvrent rapidement qu'une confrérie tente de s'emparer d'un secret dissimulé par Fénelon au Grand Siècle. Un secret pour lequel certains sont prêts à faire couler le sang car il est la source d'un pouvoir incommensurable... et destructeur.

  • Sur les terres de légendes et de mystères du Limousin, lors d'une procession religieuse, un pénitent s'effondre. Le prêtre qui accompagnait sa démarche de repentance est également retrouvé poignardé et crucifié. Archéologues et francs-maçons, Pierre Cavaignac et Marjolaine Karadec réalisent rapidement qu'il s'agit de crimes rituels aux racines ancestrales. Leur enquête les conduit sur les traces de L'Aube Dorée, une société secrète très ancienne... et particulièrement dangereuse. De la Grèce antique aux rues de Londres hantées par Jack l'Éventreur, en passant par l'Allemagne nazie, toutes les époques troublées semblent porter la marque de L'Aube Dorée. Un ordre de plus en plus puissant qu'il faut absolument arrêter avant qu'il ne soit trop tard...

  • De terribles attentats commis par des extrémistes musulmans frappent soudain le monde occidental, faisant des milliers de victimes. Avant le début de cette vague de terreur, le père de l'archéologue Pierre Cavaignac a été assassiné alors qu'il venait de faire une découverte majeure.Bien décidé à trouver le meurtrier, Pierre et sa partenaire Marjolaine Karadec, se lancent dans un dangereux jeu de piste.
    Ils découvrent une conspiration remontant à la seconde guerre mondiale et  l'incroyable alliance conclue entre Hitler et Husseini, le mufti de Jérusalem. Une alliance contre nature qui s'est poursuivie, en secret, jusqu'à nos jours. Pour sauver les démocraties, il faut absolument démasquer le groupe occulte qui tente de s'emparer de la «  Lance de Mahomet  ». Selon, la légende, celui qui détiendra cet objet possédera aussi le pouvoir absolu...Et si une relique millénaire pouvait tout changer  ? 

  • Comment vivre dans la joie ? Pour répondre à cette question cruciale, deux modèles se sont souvent affrontés : l'existence joyeuse a été conçue comme une vie contemplative ou bien comme une vie créatrice. Entre le repos contemplatif et l'acte créateur, de nombreux penseurs nous ont condamnés à faire un choix. Pourtant la créativité ne trouve-t-elle pas sa source d'inspiration dans la contemplation ? Le philosophe et l'artiste s'émerveillent face à la beauté du monde et cet émerveillement a suscité le désir de créer une oeuvre. Quant à la personne charitable qui crée de nouvelles relations avec les plus démunis, elle contemple leur malheur puis leur renaissance. Sur le plan du vrai (la philosophie), du beau (l'art) et du bien (la charité), attitude contemplative et démarche créatrice sont intimement liées. Nous avons ainsi étudié cinq auteurs qui ont pressenti la nécessité de penser ensemble contemplation et création (Schiller, Jacques Maritain, Bergson, Luigi Pareyson et Simone Weil) avant de proposer une thèse plus personnelle : contemplation et création forment deux pôles entre lesquels se joue une alternance féconde. Deux pôles entre lesquels la vie oscille, s'inscrivant dans une dynamique de progrès et s'élevant vers des joies toujours plus grandes.

  • Un archéologue est retrouvé assassiné, une lance plantée en plein coeur. Il venait de mettre au jour une incroyable grotte préhistorique près de Lascaux, en Périgord.
    Une découverte qui pourrait bien révolutionner toutes les connaissances sur l'histoire de l'humanité. Les peintures rupestres racontent en effet la destruction, il y a 11 000 ans, de la civilisation des Cro-Magnon par un gigantesque réchauffement climatique, un événement qui aurait donné naissance à la légende de l'Atlantide.
    Pierre Cavaignac et Marjolaine Karadec, qui participaient à l'expédition archéologique, se lancent sur la piste de l'assassin. Alors que les cadavres s'accumulent, ils découvrent des complots dans les milieux les plus secrets de l'extrémisme écologiste...
    «  Un roman haletant (...) Une véritable épopée qui se lit d'une traite.  » (JEAN CLOTTES) 

  • Fin du XVIe siècle. Le royaume de France est coupé en deux entre les catholiques et les huguenots. La Saint-Barthélemy a vu le massacre des protestants à Paris. Henri de Navarre y a réchappé, avant d'être retenu prisonnier par la famille royale, puis de s'évader pour regagner sa région de Pau et Nérac. Dans le Sud également, Montaigne rédige ses Essais dans la tour de son domaine. Il est de religion catholique mais défend l'idée de tolérance. Comme son meilleur ami défunt, il rêve d'une liberté de conscience et de culte pour tous : ses amis sont catholiques, huguenots, juifs... Il fraie avec des jésuites, des anglicans... Pour lui, le roi de Navarre, Henri, sera amené à devenir roi de France et il l'exhorte à se convertir au catholicisme par calcul politique, pour rassembler le peuple derrière lui. Mais pour le moment, Henri III de Valois est roi de France et sa politique fluctue selon les mois : sans descendant, il préfère finalement que son successeur soit Henri de Navarre, descendant de Saint-Louis, qui monte sur le trône plutôt que le duc de Guise, qui n'hésite pas à soulever la Ligue contre le souverain jusqu'à en occuper la capitale royale.
    Dans ce contexte, Montaigne rêve d'une paix religieuse, qu'il souhaite mettre en place en rassemblant des sages de diverses religions, qu'il nomme Chevaliers du soleil, des princes comme Navarre et Orange. Il se présente à Rome en compagnie de ces deux derniers princes pour présenter son projet au Pape Grégoire XIII. Celui-ci, tout d'abord réceptif, se ferme peu à peu sous la pression des Espagnols à qui il doit son siège. La petite troupe n'est bientôt plus en sécurité à Rome et doit s'enfuir.

  • Paris, 1636. Louis XIII, roi misanthrope et complexé, trompe son ennui par une amitié amoureuse avec la belle Marie de Hautefort, surnommée Aurore. Situation platonique qui convient à cette dernière, qui privilégie la galanterie de l'esprit. Pour distraire son roi, elle lui raconte la ténébreuse histoire de sa tante éponyme, survenue trente ans auparavant...
    Périgord, 1605. Henri Bouysse, juge au tribunal de Sarlat, enquête sur l'assassinat de Marguerite de Calvimont, étranglée dans son château de L'Herm. La culpabilité de son mari, François de Calvimont, ne fait plus de doutes lorsqu'il épouse sa sulfureuse maîtresse Marie de Hautefort. Mais en réalité, Anne d'Abzac, mère de Marguerite, est complice du meurtre. Homme scrupuleux et épris de justice, Henri affronte les trois grandes familles (Abzac, Calvimont et Hautefort) qui s'entretuent pour la possession du fief de l'Herm...
    Les deux histoires se rejoignent lorsque Aurore va devoir intervenir dans le passé criminel de sa tante. Ce qui était devenu légende pour distraire le souverain, va lui sauter au visage et ruiner son crédit à la cour...

  • 1943, à Périgueux. La France est occupée. Les passions se vivent en accéléré, les tabous sont transgressés.
    Soeur Philomène aime un prêtre, Robert. Quand ils se retrouvent, c'est pour le plaisir ou pour se battre au côté de la Résistance. Et puis Robert s'éloigne. Meurtrie, brisée, soeur Philomène ne veut pas renoncer à lui. Elle va imaginer l'une des trahisons les plus terrifiantes de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale...
    C'est dans les archives régionales du Périgord que Jean-Luc Aubarbier a découvert cette authentique et fulgurante histoire d'amour qui est encore gravée dans les mémoires. Il la restitue dans ce vibrant roman qui a pour cadre le maquis de Dordogne et ses combats les plus intenses.
    Jean-Luc Aubarbier est né à Sarlat. Il dirige la librairie Majuscule. Les Démons de soeur Philomène est son premier roman.

  • Au début du XIIIe siècle, dans leur château du Périgord, Bernard de Cazenac et son épouse, Alix de Turenne, seigneurs cathares alliés du comte de Toulouse, laissent s'épanouir leur passion aux rythmes des cours d'amour des troubadours, des tournois et des fêtes. Leur univers harmonieux s'effondre avec l'arrivée de la croisade menée par Simon de Montfort, venu extirper l'hérésie et conquérir les riches terres du sud de la France. 
    Bien loin de la non- violence prêchée par sa religion, Bernard rivalise de férocité avec le chef des croisés lors d'affrontements sans pitié. Alix, forte de sa foi qui affirme l'égalité entre hommes et femmes, se révèle une combattante farouche et implacable. Ravagé par la guerre et les bûchers, le comté de Toulouse se désintègre peu à peu. 
    Frappée dans sa chair, Alix prend le voile des femmes cathares et gagne Montségur. Bernard aspire à la rejoindre mais il doit auparavant renoncer au métier des armes. Le loup pourra-t-il se faire agneau, selon la parole de l'Evangile ? Le chevalier saura-t-il unir en lui l'amour de Dieu et le profond sentiment qui l'attache à sa femme ? Des rives de la Dordogne jusqu'aux montagnes des Pyrénées, un long chemin attend celui qui porte à son cou le talisman cathare, un précieux bijou qui recèle le secret des origines de sa religion. 
    A travers le destin romancé de deux personnages emblématiques de l'épopée cathare, Jean-Luc Aubarbier, en pénétrant les arcanes de ce christianisme différent, nous fait toucher du doigt sa beauté et ses contradictions, tout en nous plongeant dans l'univers dramatique d'une civilisation qui s'éteint. 
    Il y a huit cents ans, en 1209, commençait la croisade contre les Cathares...

  • Un meurtre est commis sur un chantier de fouilles archéologiques, à Commarque, l'ancienne commanderie templière du Périgord. Pour l'archéologue Pierre Cavaignac, il n'y a pas de doute : le site recèle des secrets pour lesquels certains sont prêts à tout. Aidé de Marjolaine Karadec, avec laquelle il partage une fraternité initiatique, Cavaignac découvre un mystérieux artefact remontant au Temple de Salomon. L'objet les conduit de Jérusalem à New York, de Berlin à Rome, de l'Ordre du Temple aux égarements du régime nazi. Le secret de Commarque, qui permettra peut-être de percer le grand mystère des Templiers, a été préservé pendant des siècles. Sa révélation est synonyme de tous les dangers... Une relique énigmatique. Une enquête au coeur de l'Histoire et des religions.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty