• Ce livre est une enquête sur l'agriculture cellulaire. Le terme relève de la novlangue en ce qu'il annonce comme relevant de l'agriculture la production d'aliments - plus particulièrement des produits animaux - à partir de cellules souches. Viandes, oeufs, laitages, gélatines, cuirs, soie sont (ou seront) fabriqués industriellement sans passer par la ferme. L'enquête s'attache aux start-up de cette nourriture artificielle ; aux financeurs aux fondations qu'ils alimentent et aux mouvements que ces fondations soutiennent par ailleurs, notamment les végans ; l'enquête va aussi explorer les liens - discrets mais réels - d'une part avec une agence de la sécurité intérieure américaine, d'autre part avec les transhumanistes.

    Gilles Luneau est un journaliste et réalisateur français, spécialiste des questions agro-alimentaires.

  • Et si le mur de Berlin n'était pas tombé? L'hypothèse uchronique est vertigineuse. Qui peut dire à quoi ressembleraient les cartes dans nos atlas? À quoi ressembleraient nos vies? Nos guerres? Nos idéaux? À quoi ressemblerait Internet? Les crabes royaux parleraient peut-être russe au Kamchatka, des murs se propageraient comme des ronces invincibles. Des hackers dissidents briseraient les frontières numériques, on boirait du Coca bleu et on porterait des masques à gaz dans l'Utah. Et peut-être que cet autre monde ne serait qu'un reflet déformant de notre propre réel.

    Découvrez l'anthologie d'un autre monde possible, imaginé par plus de soixante auteurs et artistes. Sombre, drôle, incisif, onirique, le livre des Uchroniques vous embarque dans une aventure para-moderne dont vous ne ressortirez pas indemne.

  • Plus de 120 cartes et infographies pour appréhender la complexité du climat, saisir les enjeux du réchauffement et les moyens d'y répondre.
    Le fonctionnement du climat, perturbé par les émissions croissantes de gaz à effet de serre depuis la révolution industrielle.
    Les innombrables conséquences du réchauffement : augmentation des catastrophes naturelles, migrations ou disparitions d'espèces, bouleversement de l'agriculture et de la pêche, problèmes sanitaires et réfugiés climatiques...
    Privilégier les énergies non-carbonées, développer les transports propres, changer de modèle agricole, multiplier les gestes citoyens : lutter contre le changement climatique est possible.

  • Sandrine Bélier - députée européenne (EELV), rapporteure principale du projet de règlement européen sur l'accès aux ressources génétiques et sur la ratification du Protocole de Nagoya par l'UE, travaille depuis vingt ans sur les problématiques liées à la préservation de la biodiversité. Gilles Luneau, journaliste, est rédacteur en chef de GLOBAL magazine.
    A travers un échange dynamique et passionné, ces militants de la cause nous interpellent quant à l'importance de faire de la préservation de la biodiversité un engagement quotidien. Mêlant éclairages politiques, historiques et exemples d'actions positives en France et en Europe, Sandrine Bélier et Gilles Luneau expliquent en quoi et comment l'enjeu de la biodiversité est mondial et pourquoi il est urgent d'agir.

  • À travers des cas concrets vécus au quotidien, le député européen José Bové livre la réalité des couloirs de Bruxelles : défendre les paysans face à la PAC instrumentalisée par l'agroalimentaire et l'agrochimie, batailler pour l'indépendance des agences de contrôle infiltrées par les multinationales, révéler un complot de l'industrie du tabac contre la directive sanitaire en préparation, fédérer la lutte contre l'exploitation des gaz de schiste en Europe, dénoncer les accords de libre-échange... Député européen, un sport de combat ? Dans ce livre, à travers des cas concrets vécus au quotidien, José Bové livre la réalité des couloirs de Bruxelles : batailler pour l'indépendance des agences de contrôle infiltrées par les multinationales, révéler un complot de l'industrie du tabac contre la directive sanitaire en préparation, défendre les paysans face à la politique agricole commune instrumentalisée par les firmes agroalimentaires et agrochimiques, fédérer la lutte contre l'exploitation des gaz de schiste en Europe, dénoncer les accords de libre-échange... Le livre braque aussi le projecteur sur les connivences dont bénéficient, au plus haut niveau de l'organigramme administratif, les lobbyistes de l'industrie.
    En s'appuyant sur des exemples précis et documentés, José Bové décrypte les mécanismes de prise de décision, les bras de fer avec la Commission européenne, les logiques des États. Et, en dévoilant le jeu européen, il nous place aussi face à nos responsabilités de citoyens.

  • Nous avons tous besoin des paysans. De paysans et non pas de petites mains de la chimie agricole. Parce que sous nos latitudes favorisées nous mangeons trois fois par jour et que sans agriculteur digne de ce nom nous n'aurions dans l'assiette que malbouffe aux pesticides ou aliments génétiquement manipulés. Pour répondre à la faim de 500 millions d'Européens il faut suffisamment de paysans et une organisation de la production : c'est le rôle de la Politique agricole commune (Pac). La Pac mérite un bilan que tout le monde évite. Il révèle d'une part la perte de l'autosuffisance alimentaire de l'Union européenne, soumise aux importations de protéines pour ses élevages. D'autre part, la dépendance à l'égard de l'industrie pétrochimique et biochimique. La prochaine Politique agricole commune se discute maintenant. Les enjeux sont considérables et divergents. D'où ce livre clair et pédagogique qui met sur la table tous les éléments du débat. Pour choisir l'agriculture qui va nourrir vos enfants.

  • Dans l'ombre de la finance et du profit à court terme, une poignée de multinationales aux pouvoirs tentaculaires ont mis la main sur tous les échelons du système agroalimentaire mondial. De la graine plantée en terre à la grande distribution, des OGM à la sélection génétique animale, du négoce à la transformation, rien ne leur échappe.
    Les ressources s'épuisent, les inégalités se creusent, le paysan est dépossédé de son métier, le consommateur berné. Une seule réponse possible face à la superpuissance industrielle mondialisée : exercer chacun et ensemble, en toute conscience, le droit de choisir ce que nous mangeons.

  • Retrace, par la photographie et le commentaire, les grandes phases de l'évolution du monde paysan durant le siècle, du point de vue de l'homme, des enjeux de notre société et de la nature, face aux grands bouleversements technologiques et mondialistes.

empty