• BnF collection ebooks - "C'est seulement à partir du XVIe siècle, époque à laquelle l'industrie se ressentit de l'impulsion générale que reçut l'intelligence humaine de l'invention de l'imprimerie, qu'on peut suivre et constater la marche du progrès agricole. Alors parurent à des intervalles assez rapprochés, en Italie, en Espagne, en Allemagne et en Angleterre, les ouvrages de plusieurs agronomes qui répandirent d'utiles doctrines, et détruisirent en partie les vieux préjugés du moyen âge."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Nous proposons cet ouvrage de François Valentin, intéressant et accessible. Compte tenu de l'époque à laquelle il a été écrit, on pourrait penser, à juste titre, que de nombreuses idées ont été développées sur les Croisades, qui ont très certainement permis de mieux comprendre ce qui c'était passé. Ceci étant, cet abrégé n'est pas désuet, et on est frappé par la précision du récit, dans un style très agréable. Il n'en demeure pas moins que ce livre nous plonge dans une période et un état d'esprit auquel nous ne sommes plus habitués. Et sa lecture nous fait prendre conscience de quelques éléments qui heurtent nos esprits : - La fougue et l'empressement avec lesquels les différents papes ont pu encourager les croisades - Les rivalités profondes entre Croisés. On trouve quelques personnages emprunts d'une certaine grandeur d'âme (Godefroy de Bouillon, saint Louis, et quelques autres) mais une vaste majorité de Croisés se battent entre eux, ou se disputent tel territoire. - La guerre entre les « ordres militaires » les Templiers et l'Ordre de saint Jean, aujourd'hui ordre de Malte. On verra également que l'unité n'est pas de mise parmi les Musulmans Il nous a semblé que ce texte était un bon résumé de cette époque. Il ne prend pas parti, il souhaite simplement ordonner les faits de façon chronologiques. Comme le titre l'indique, il s'agit bien d'un « Abrégé » de l'histoire des Croisades ; il est une bonne base pour éventuellement aller plus loin.

  • « Le travail est la condition de l'existence humaine, c'est l'âme de toute société ; c'est par lui seul que l'homme peut utiliser les immenses ressources que Dieu a mises à sa disposition.
    Il faut distinguer deux sortes de travail : celui de l'intelligence, auquel se rattachent les arts libéraux ou beaux-arts, et celui des mains, qui est la base des arts mécaniques ou métiers. Sous ce dernier nom on comprend généralement les arts qui sont le plus directement indispensables à l'entretien de la vie de l'homme et à la satisfaction de ses besoins matériels.
    Certes, ces métiers qui contribuent si puissamment au bonheur de la vie sociale ne sont pas moins utiles que les arts libéraux ; cependant, par le plus étrange renversement d'idées, ces derniers sont trop souvent l'objet d'une estime et d'une admiration sans bornes, je dirais presque d'un culte, tandis que l'on accorde trop peu d'intérêt à l'artisan modeste dont le travail satisfait les désirs de tous les instants. Loin de mépriser les arts mécaniques, on ne saurait trop, au contraire, les multiplier et les encourager ; car ils sont, d'une part, un besoin d'ordre naturel et d'ordre social ; de l'autre, un instrument actif de civilisation, en ce sens qu'ils alimentent l'industrie, et que l'industrie, suivant la juste appréciation des économistes de tous les temps et de tous les pays, est la première richesse d'une nation. C'est l'opinion de Bacon ; c'était aussi celle de Colbert, ministre honnête homme, qui consacra tous ses efforts à favoriser l'agriculture et à développer l'industrie. C'était encore le sentiment d'un écrivain célèbre du siècle dernier, qui s'écriait : "Celui qui surprit aux Anglais les machines à faire les bas, les velours aux Génois, les glaces aux Vénitiens, ne fit guère moins pour l'État que ceux qui battaient ses ennemis et leur enlevaient leurs places fortes."
    L'étude des premiers pas de l'industrie pourrait fournir matière à des recherches historiques du plus haut intérêt ; mais elles n'entrent point dans notre cadre. C'est au philosophe, c'est à l'historien qui veulent se rendre compte de la vie réelle des peuples, qu'il appartient de rechercher comment le progrès des arts mécaniques a constamment suivi la marche ascendante de la civilisation et des lumières »
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'auteur, ancien Commandant de la première armée, s'interroge sur la pertinence de la politique de défense française. Ce faisant, il en explique l'évolution depuis les origines jusqu'à nos jours et ouvre des perspectives d'avenir.

  • Le Dictionnaire amoureux de l'Inutile se propose de recenser tout ce qui semble ne servir à rien et qui pourtant paraît indispensable. Un art dans lequel François Morel et son fils Valentin excellent ! Un aussi indispensable qu'inutile, un régal de A à Z !Ce livre serait une promenade joyeuse, drôle, iconoclaste dans nos souvenirs, nos émotions aussi futiles que solides. Faire des ricochets au-dessus de la rivière, des cocottes en papier, des canulars, s'interroger sur la fossette de Kirk Douglas, la coiffure du président Giscard d'Estaing, l'expression " peigner la girafe ", se rappeler les petits trains électriques, la guitare de Tino Rossi, les télégrammes de première et les speakerines de la télévision...
    Ce serait un livre impossible, tant la notion d'inutile est sujette à caution. L'homme est-il plus utile que la langouste ? La pomme de terre est-elle plus indispensable que le liseron ? L'idiot du village moins nécessaire que le membre de l'Institut ?
    Ce serait un livre qui musarderait, vantant les mérites de la grasse matinée et des contrepets dans les discours des ministres, le plaisir d'écouter la météo marine quand on est sous la couette, la virtuosité des joueurs de yoyo.
    Un livre aussi indispensable qu'inutile.

  • «  Dans quelle époque vivons-nous  ? Tout indique que nous entrons dans l'âge de la fin  : quand l'humanité vit entièrement sous la menace de sa disparition. De toutes parts, on sent croître l'emprise des réseaux numériques, l'intelligence artificielle décide pour nous et les transhumanistes promettent déjà les noces de la biologie et des algorithmes. La terreur nous saisit, de même que l'impossibilité d'agir.
    Si ce livre nous fait voir la catastrophe qui vient, il ne nous laisse pas pour autant dans le désespoir. Devant cette nouvelle situation mondiale, il enseigne l'art de n'être ni sourd ni aveugle. Il ouvre une brèche où la plénitude devient accessible, car le sauf n'est pas hors d'atteinte. Et par là, surmonte le nihilisme de notre temps.  »
     
    Portant un regard neuf sur les trois derniers siècles qui ont accouché du nôtre, Yannick Haenel, François Meyronnis et Valentin Retz dégagent les forces  à l'oeuvre dans l'Histoire. Une Histoire qui, sous son aspect strictement profane, laisse entrevoir une trajectoire cachée, une certaine «  courbure du temps  » qui trouve son origine dans les deux maisons d'Israël, l'Église et la Synagogue.


  • Intégrer la fonction publique, la collection de votre réussite !

    Cet ouvrage s'adresse aux candidats au concours externe : Sous-officier de la gendarmerie.

    - un test-diagnostic pour vous évaluer, personnaliser votre préparation, corriger vos points faibles et faire de vos points forts des atouts.
    - une préparation efficace : les connaissances indispensables, des exercices corrigés et commentés, des sujets de concours.
    - toutes les épreuves écrites et orales pour franchir toutes les étapes de la sélection.
    - l'expérience des auteurs : leurs conseils pour le jour J, les erreurs les plus fréquentes, les pièges à éviter.

empty