• Lui-même procureur de la République, Érick Maurel nous livre ici les portraits d'hommes et de femmes qui ont fait l'histoire du ministère public durant 700 ans.

    Dans ce premier tome, Des procureurs épris de liberté, l'auteur nous fait découvrir, après un rapide historique du parquet, que des procureurs ont agi pour les droits des esclaves et l'abolition de l'esclavage, dénoncé les abus du colonialisme ou la torture en Algérie.

    Certains ont participé activement à la Résistance. D'autres, fidèles à leur conscience et à leurs devoirs de magistrats, ont refusé d'exécuter des instruc-tions et ont usé de leur liberté de parole.

    Nombreux ont été les procureurs hommes de lettres et non des moindres comme Corneille, Malesherbes, Thomas, l'une des "plumes" d'Alexandre Dumas.

    Magistrats, les procureurs ont aussi été des novateurs du droit : nombre de règles et d'outils encore en vigueur, comme l'opportunité des poursuites, sont le fruit de leur action. L'auteur éclaire ces vies de procureurs par l'évocation de nombreuses affaires judiciaires.

  • Dans ce second tome, Des procureurs dans l'arène politique, Érick Maurel aborde les liens unissant procureurs et pouvoir politique.

    En retraçant des procès célèbres ou ceux d'anonymes, l'auteur évoque ces magistrats qui ont participé à l'action politique, en serviteurs de l'État plus que de la loi. Il en fut ainsi de ceux qui agirent au profit du régime de Vichy.

    Certains, considérés par le pouvoir exécutif comme des "préfets judiciaires", ont été les relais d'une action politique. Des écrivains et journalistes comme Flaubert, Sue, puis Brasillach et Maurras ont pu alors être confrontés aux réquisitions sans concession de procureurs.

    Des parquetiers ont pu se faire les vecteurs d'injustices comme dans les affaires Calas et du chevalier de la Barre ; d'autres ont pu s'opposer à la raison d'État, comme l'illustre l'affaire Dreyfus.

  • Dans cet ouvrage 100 concepts de nature juridique sont traités de manière transversale et pluridisciplinaire afin de donner au lecteur des éléments de culture juridique et judiciaire. Outre des développements juridiques, chaque thème peut donner lieu à des développements sur le contexte historique, social, économique ou politique expliquant son élaboration ou son évolution. Chaque notion juridique est ensuite abordée par le prisme du droit international et notamment européen, de la jurisprudence du Conseil constitutionnel, du droit civil, pénal ou public.

    Parmi les 100 thèmes, certains sont consacrés à des sujets aussi divers que l'amnistie, le Conseil d'État, le contrôle de légalité, le dialogue des juges, l'habeas corpus, l'interruption de grossesse, le juge d'instruction, la peine, la preuve. D'autres répondent à des sujets politiques et de société très actuels, parfois ancrés dans une actualité récente, comme le droit d'asile, les attentats et les lois sur le terrorisme, les erreurs judiciaires, le féminicide, le droit de la guerre, le principe de fraternité, l'internement psychiatrique, les lanceurs d'alertes, les manifestations et le maintien de l'ordre, le statut du ministère public, la prison, le racisme, la solidarité.

    L'objectif et de donner à des étudiants un véritable outil de préparation aux examens et concours d'accès aux diverses professions du droit (avocats, magistrats, OPJ et APJ, cadres dans la fonction publique d'État et des collectivités locales). Mais, des journalistes, des élus, décideurs publics et économiques, ou professionnels du droit en exercice peuvent aussi trouver dans les différentes fiches de précieux éléments d'information et de culture.

  • On ne les entend jamais. Confinés par les médias dans les rôles de « méchants », les procureurs ne se départissent guère eux-mêmes de leur devoir de réserve. Héritage de l'histoire, ils sont de surcroît perçus comme étant aux ordres du pouvoir politique. La réalité est bien différente. À l'heure où l'institution judiciaire est placée au coeur des débats de société, Érick Maurel, procureur de la République à Pau, après avoir été en poste auprès de tribunaux aussi stratégiques que Bayonne, Ajaccio et Saint-Omer (où il fut un témoin privilégié du premier procès d'Outreau), prend la parole : « Mon métier s'exerce non pas au nom de l'État ou du gouvernement, mais de la République ; il est fait de prises de responsabilités, non d'actes de soumission ; son essence est d'être l'avocat de la nation. » Les procureurs interviennent dans toutes les affaires judiciaires qui défraient la chronique (dossiers politico-financiers, terrorisme, pédophilie, violences urbaines...). Parviennent-ils à douter et à faire preuve d'humanité quand l'implacable machine judiciaire construit des évidences ? Comment conçoivent-ils le recours à la prison, quand celle-ci paraît tellement inadaptée aux désirs de la société ? De quelle liberté disposent-ils, eux qui sont placés sous l'autorité du garde des Sceaux ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles Érick Maurel prend le risque de répondre, alors même que des réformes sont engagées et que l'actualité judiciaire démontre combien peut être délicat l'exercice de ce métier.

  • Portraits de procureurs

    Erick Maurel

    Lui-même procureur de la République, Érick Maurel nous livre ici les portraits d'hommes et de femmes qui ont fait l'histoire du ministère public durant 700 ans.

    Dans le premier tome, Des procureurs épris de liberté, l'auteur rappelle que des procureurs ont participé à l'expansion coloniale de la France. Il retrace l'action des procureurs luttant pour l'abolition de l'esclavage, dénonçant les abus du colonialisme, la torture en Algérie. Il aborde les vies de procureurs qui furent aussi des hommes de lettres célèbres comme Corneille et Malesherbes. En racontant plusieurs affaires judiciaires, il évoque ces procureurs restés fidèles à leur conscience, qui ont refusé d'exécuter des instructions et qui ont usé de leur liberté de parole. Tout un chapitre traite de l'action des procureurs dans la Résistance. Nombre de ces magistrats ont fait évoluer le droit et les pratiques.

    Dans le second tome, Des procureurs dans l'arène politique, Érick Maurel traite des liens entre les magistrats du ministère public et le pouvoir politique. Beaucoup ont fait des carrières politiques. Certains ont participé à l'action politique en serviteurs de l'État plus que de la loi, ainsi ceux qui agirent au profit du régime de Vichy. Considérés par le pouvoir exécutif comme des "préfets judiciaires", des procureurs ont commis des injustices au nom de la raison d'État. Des procureurs ont soutenu l'accusation dans des procès faits à des hommes de lettres comme Flaubert, Sue puis Brasillach et Maurras. Plus proches de nous, des procureurs, dont certains furent assassinés dans l'exercice de leurs fonctions, ont agi, avec la seule arme de la loi, lors de scandales politico-financiers ou face au terrorisme. Enfin, l'auteur rappelle que l'on compte de plus en plus de femmes dans les rangs du ministère public, les procureures ayant aujourd'hui toute leur place au sein des parquets.

  • La protection de l'environnement implique la mise en oeuvre de réponses pénales diversifiées : l'institution judiciaire doit définir de nouveaux modes d'action et réserver l'audience pénale aux affaires les plus significatives. Parmi les alternatives proposées, la médiation environnementale donne des résultats insoupçonnés. Cet ouvrage explique les nouvelles stratégies judiciaires en matière d'infraction au droit pénal de l'environnement. Il propose un autre regard sur la réponse pénale qui peut être apportée.

  • Dans cet ouvrage 100 concepts de nature juridique sont traités de manière transversale et pluridisciplinaire afin de donner au lecteur des éléments de culture juridique et judiciaire. Outre des développements juridiques, chaque thème peut donner lieu à des développements sur le contexte historique, social, économique ou politique expliquant son élaboration ou son évolution. Chaque notion juridique est ensuite abordée par le prisme du droit international et notamment européen, de la jurisprudence du Conseil constitutionnel, du droit civil, pénal ou public.
    Parmi les 100 thèmes, certains sont consacrés à des sujets aussi divers que l'amnistie, le Conseil d'État, le contrôle de légalité, le dialogue des juges, l'habeas corpus, l'interruption de grossesse, le juge d'instruction, la peine, la preuve. D'autres répondent à des sujets politiques et de société très actuels, parfois ancrés dans une actualité récente, comme le droit d'asile, les attentats et les lois sur le terrorisme, les erreurs judiciaires, le féminicide, le droit de la guerre, le principe de fraternité, l'internement psychiatrique, les lanceurs d'alertes, les manifestations et le maintien de l'ordre, le statut du ministère public, la prison, le racisme, la solidarité.
    L'objectif et de donner à des étudiants un véritable outil de préparation aux examens et concours d'accès aux diverses professions du droit (avocats, magistrats, OPJ et APJ, cadres dans la fonction publique d'État et des collectivités locales). Mais, des journalistes, des élus, décideurs publics et économiques, ou professionnels du droit en exercice peuvent aussi trouver dans les différentes fiches de précieux éléments d'information et de culture.

  • Les violences faites aux femmes : aspects juridiques et judiciaires Nouv.

    Avec cet ouvrage, Erick MAUREL procède à une présentation globale et transversale du droit applicable à toutes les formes de violences faites aux femmes. Puis, il décrit le dispositif judiciaire permettant d'y apporter une réponse. Dans une première partie, en s'appuyant sur des références statistiques, épidémiologiques, sociologiques et criminologiques, il présente les textes qui répriment les violences physiques et psychologiques, sexuelles dont les femmes sont victimes, mais aussi les atteintes à leur dignité, aux liens familiaux, les atteintes économiques et patrimoniales, sans omettre les crimes contre l'humanité et crimes de guerre dont elles sont des victimes spécifiques : homicide, viol, violences, excision, harcèlement moral, proxénétisme, traite des êtres humains, non représentation d'enfant et abandon de famille, mariage forcé... Dans une seconde partie, il décrit le processus judiciaire et juridictionnel, pénal et civil, de traitement de ces violences.

  • Attentats terroristes. Féminicides. Règlements de compte.
    Manifestations avec de graves débordements. À chaque fois, une enquête judiciaire et le communiqué de celui ou celle qui dirigera les investigations et devra décider des suites : le procureur de la République.
    Malgré cette présence médiatique, accentuée depuis quelque temps, force est de constater que, hormis les juristes, personne ne sait exactement quels sont le rôle et les attributions du procureur, ou encore ce qu'il a fait pour occuper cette place. Est-il un juge, un magistrat, un avocat, un préfet judiciaire, un membre du ministère de la Justice ?
    Il existe bien sûr de nombreux livres relatifs à la fonction de procureur, mais il s'agit la plupart du temps d'ouvrages universitaires très techniques ou d'essais rédigés par de hauts magistrats sur telle ou telle grande affaire.
    Chronique d'un procureur. Comment je suis devenu le proc' souhaite au contraire offrir le point de vue d'un professionnel à tout citoyen désireux de connaître le fonctionnement du parquet.
    Fort de son expérience professionnelle, Alexandre Rossi raconte son quotidien, parle de ses motivations, livre sa conception du métier, sans omettre les difficultés qu'il rencontre et ses insatisfactions.
    Une lecture stimulante et accessible, tout particulièrement utile aux étudiants désireux d'accéder à la fonction de procureur.

  • Retrouvez sous forme de fiches classées par ordre alphabétique, 101 concepts juridiques traités dans leur contexte historique, socioéconomique ou politique et abordés par le prisme du droit international et européen, de la jurisprudence constitutionnelle, du droit civil, pénal ou public. Parmi ces notions de nombreux thèmes étudiés sont ancrés dans des débats de société en lien avec l'actualité : droit d'asile, terrorisme, erreurs judiciaires, féminicide, lanceurs d'alertes, manifestations et maintien de l'ordre, statut du ministère public, prison, racisme, etc. Augmentée de nouvelles fiches (état d'urgence ; Outre-mer), cette édition offre aux étudiants un véritable outil de préparation aux examens et concours d'accès aux diverses professions du droit (CRFPA, ENM, OPJ et APJ, cadres dans la fonction publique).

    Journalistes, élus et décideurs publics ou professionnels du droit en exercice trouveront aussi dans les différentes fiches de précieux éléments d'information et de culture générale.

empty