• Dans cet ouvrage 100 concepts de nature juridique sont traités de manière transversale et pluridisciplinaire afin de donner au lecteur des éléments de culture juridique et judiciaire. Outre des développements juridiques, chaque thème peut donner lieu à des développements sur le contexte historique, social, économique ou politique expliquant son élaboration ou son évolution. Chaque notion juridique est ensuite abordée par le prisme du droit international et notamment européen, de la jurisprudence du Conseil constitutionnel, du droit civil, pénal ou public.

    Parmi les 100 thèmes, certains sont consacrés à des sujets aussi divers que l'amnistie, le Conseil d'État, le contrôle de légalité, le dialogue des juges, l'habeas corpus, l'interruption de grossesse, le juge d'instruction, la peine, la preuve. D'autres répondent à des sujets politiques et de société très actuels, parfois ancrés dans une actualité récente, comme le droit d'asile, les attentats et les lois sur le terrorisme, les erreurs judiciaires, le féminicide, le droit de la guerre, le principe de fraternité, l'internement psychiatrique, les lanceurs d'alertes, les manifestations et le maintien de l'ordre, le statut du ministère public, la prison, le racisme, la solidarité.

    L'objectif et de donner à des étudiants un véritable outil de préparation aux examens et concours d'accès aux diverses professions du droit (avocats, magistrats, OPJ et APJ, cadres dans la fonction publique d'État et des collectivités locales). Mais, des journalistes, des élus, décideurs publics et économiques, ou professionnels du droit en exercice peuvent aussi trouver dans les différentes fiches de précieux éléments d'information et de culture.

  • Dans ce second tome, Des procureurs dans l'arène politique, Érick Maurel aborde les liens unissant procureurs et pouvoir politique.

    En retraçant des procès célèbres ou ceux d'anonymes, l'auteur évoque ces magistrats qui ont participé à l'action politique, en serviteurs de l'État plus que de la loi. Il en fut ainsi de ceux qui agirent au profit du régime de Vichy.

    Certains, considérés par le pouvoir exécutif comme des "préfets judiciaires", ont été les relais d'une action politique. Des écrivains et journalistes comme Flaubert, Sue, puis Brasillach et Maurras ont pu alors être confrontés aux réquisitions sans concession de procureurs.

    Des parquetiers ont pu se faire les vecteurs d'injustices comme dans les affaires Calas et du chevalier de la Barre ; d'autres ont pu s'opposer à la raison d'État, comme l'illustre l'affaire Dreyfus.

  • Lui-même procureur de la République, Érick Maurel nous livre ici les portraits d'hommes et de femmes qui ont fait l'histoire du ministère public durant 700 ans.

    Dans ce premier tome, Des procureurs épris de liberté, l'auteur nous fait découvrir, après un rapide historique du parquet, que des procureurs ont agi pour les droits des esclaves et l'abolition de l'esclavage, dénoncé les abus du colonialisme ou la torture en Algérie.

    Certains ont participé activement à la Résistance. D'autres, fidèles à leur conscience et à leurs devoirs de magistrats, ont refusé d'exécuter des instruc-tions et ont usé de leur liberté de parole.

    Nombreux ont été les procureurs hommes de lettres et non des moindres comme Corneille, Malesherbes, Thomas, l'une des "plumes" d'Alexandre Dumas.

    Magistrats, les procureurs ont aussi été des novateurs du droit : nombre de règles et d'outils encore en vigueur, comme l'opportunité des poursuites, sont le fruit de leur action. L'auteur éclaire ces vies de procureurs par l'évocation de nombreuses affaires judiciaires.

  • On ne les entend jamais. Confinés par les médias dans les rôles de « méchants », les procureurs ne se départissent guère eux-mêmes de leur devoir de réserve. Héritage de l'histoire, ils sont de surcroît perçus comme étant aux ordres du pouvoir politique. La réalité est bien différente. À l'heure où l'institution judiciaire est placée au coeur des débats de société, Érick Maurel, procureur de la République à Pau, après avoir été en poste auprès de tribunaux aussi stratégiques que Bayonne, Ajaccio et Saint-Omer (où il fut un témoin privilégié du premier procès d'Outreau), prend la parole : « Mon métier s'exerce non pas au nom de l'État ou du gouvernement, mais de la République ; il est fait de prises de responsabilités, non d'actes de soumission ; son essence est d'être l'avocat de la nation. » Les procureurs interviennent dans toutes les affaires judiciaires qui défraient la chronique (dossiers politico-financiers, terrorisme, pédophilie, violences urbaines...). Parviennent-ils à douter et à faire preuve d'humanité quand l'implacable machine judiciaire construit des évidences ? Comment conçoivent-ils le recours à la prison, quand celle-ci paraît tellement inadaptée aux désirs de la société ? De quelle liberté disposent-ils, eux qui sont placés sous l'autorité du garde des Sceaux ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles Érick Maurel prend le risque de répondre, alors même que des réformes sont engagées et que l'actualité judiciaire démontre combien peut être délicat l'exercice de ce métier.

  • Portraits de procureurs

    Erick Maurel

    Lui-même procureur de la République, Érick Maurel nous livre ici les portraits d'hommes et de femmes qui ont fait l'histoire du ministère public durant 700 ans.

    Dans le premier tome, Des procureurs épris de liberté, l'auteur rappelle que des procureurs ont participé à l'expansion coloniale de la France. Il retrace l'action des procureurs luttant pour l'abolition de l'esclavage, dénonçant les abus du colonialisme, la torture en Algérie. Il aborde les vies de procureurs qui furent aussi des hommes de lettres célèbres comme Corneille et Malesherbes. En racontant plusieurs affaires judiciaires, il évoque ces procureurs restés fidèles à leur conscience, qui ont refusé d'exécuter des instructions et qui ont usé de leur liberté de parole. Tout un chapitre traite de l'action des procureurs dans la Résistance. Nombre de ces magistrats ont fait évoluer le droit et les pratiques.

    Dans le second tome, Des procureurs dans l'arène politique, Érick Maurel traite des liens entre les magistrats du ministère public et le pouvoir politique. Beaucoup ont fait des carrières politiques. Certains ont participé à l'action politique en serviteurs de l'État plus que de la loi, ainsi ceux qui agirent au profit du régime de Vichy. Considérés par le pouvoir exécutif comme des "préfets judiciaires", des procureurs ont commis des injustices au nom de la raison d'État. Des procureurs ont soutenu l'accusation dans des procès faits à des hommes de lettres comme Flaubert, Sue puis Brasillach et Maurras. Plus proches de nous, des procureurs, dont certains furent assassinés dans l'exercice de leurs fonctions, ont agi, avec la seule arme de la loi, lors de scandales politico-financiers ou face au terrorisme. Enfin, l'auteur rappelle que l'on compte de plus en plus de femmes dans les rangs du ministère public, les procureures ayant aujourd'hui toute leur place au sein des parquets.

  • La protection de l'environnement implique la mise en oeuvre de réponses pénales diversifiées : l'institution judiciaire doit définir de nouveaux modes d'action et réserver l'audience pénale aux affaires les plus significatives. Parmi les alternatives proposées, la médiation environnementale donne des résultats insoupçonnés. Cet ouvrage explique les nouvelles stratégies judiciaires en matière d'infraction au droit pénal de l'environnement. Il propose un autre regard sur la réponse pénale qui peut être apportée.

  • Dans cet ouvrage 100 concepts de nature juridique sont traités de manière transversale et pluridisciplinaire afin de donner au lecteur des éléments de culture juridique et judiciaire. Outre des développements juridiques, chaque thème peut donner lieu à des développements sur le contexte historique, social, économique ou politique expliquant son élaboration ou son évolution. Chaque notion juridique est ensuite abordée par le prisme du droit international et notamment européen, de la jurisprudence du Conseil constitutionnel, du droit civil, pénal ou public.
    Parmi les 100 thèmes, certains sont consacrés à des sujets aussi divers que l'amnistie, le Conseil d'État, le contrôle de légalité, le dialogue des juges, l'habeas corpus, l'interruption de grossesse, le juge d'instruction, la peine, la preuve. D'autres répondent à des sujets politiques et de société très actuels, parfois ancrés dans une actualité récente, comme le droit d'asile, les attentats et les lois sur le terrorisme, les erreurs judiciaires, le féminicide, le droit de la guerre, le principe de fraternité, l'internement psychiatrique, les lanceurs d'alertes, les manifestations et le maintien de l'ordre, le statut du ministère public, la prison, le racisme, la solidarité.
    L'objectif et de donner à des étudiants un véritable outil de préparation aux examens et concours d'accès aux diverses professions du droit (avocats, magistrats, OPJ et APJ, cadres dans la fonction publique d'État et des collectivités locales). Mais, des journalistes, des élus, décideurs publics et économiques, ou professionnels du droit en exercice peuvent aussi trouver dans les différentes fiches de précieux éléments d'information et de culture.

  • Attentats terroristes. Féminicides. Règlements de compte.
    Manifestations avec de graves débordements. À chaque fois, une enquête judiciaire et le communiqué de celui ou celle qui dirigera les investigations et devra décider des suites : le procureur de la République.
    Malgré cette présence médiatique, accentuée depuis quelque temps, force est de constater que, hormis les juristes, personne ne sait exactement quels sont le rôle et les attributions du procureur, ou encore ce qu'il a fait pour occuper cette place. Est-il un juge, un magistrat, un avocat, un préfet judiciaire, un membre du ministère de la Justice ?
    Il existe bien sûr de nombreux livres relatifs à la fonction de procureur, mais il s'agit la plupart du temps d'ouvrages universitaires très techniques ou d'essais rédigés par de hauts magistrats sur telle ou telle grande affaire.
    Chronique d'un procureur. Comment je suis devenu le proc' souhaite au contraire offrir le point de vue d'un professionnel à tout citoyen désireux de connaître le fonctionnement du parquet.
    Fort de son expérience professionnelle, Alexandre Rossi raconte son quotidien, parle de ses motivations, livre sa conception du métier, sans omettre les difficultés qu'il rencontre et ses insatisfactions.
    Une lecture stimulante et accessible, tout particulièrement utile aux étudiants désireux d'accéder à la fonction de procureur.

  • Julie vit dans la misère avec son père. Pour pouvoir payer ses dettes, celui-ci va consulter l'extracteur de temps. Car au royaume de Sempera, tout se paie en temps. On peut en effet transformer en métal précieux le temps de vie contenu dans le sang...
    Pour éviter que son père, déjà très affaibli, se condamne en procédant à une nouvelle saignée, Julie se fait engager comme domestique à Everless, la résidence des Gerling, la famille la plus puissante du royaume. On va y célébrer les noces de Roan, le fils cadet de la famille, avec la fille adoptive de la reine. Cette dernière est agée de plusieurs centaines d'années grâce à ses richesses (la monnaie créée à partir du sang peut aussi se consommer pour allonger la vie...)
    Or, Julie est depuis toujours secrètement amoureuse de Roan. Car elle a vécu à Everless dans son enfance. Mais suite à un tragique accident, son père et elle ont dû s'enfuir. Et son père lui a toujours interdit de retourner à Everless...

  • Face à la complexité des situations que doivent aujourd'hui gérer les managers et à l'inhibition des équipes en proie à des peurs diverses, ce livre donne à ses lecteurs les moyens de mieux diriger les hommes et les femmes qu'ils supervisent.

    Loin des habituelles théories convenues sur le tempérament de leader, l'auteur nous propose, ici, une véritable démarche d'apprentissage du leadership. Il montre que c'est en améliorant notre " équilibre intérieur ", que nous pouvons développer notre capacité d'influer dans toutes les situations professionnelles. Au fil d'une approche complète détaillant les leviers d'amélioration de l' " équilibre intérieur " de chacun, ce livre résolument adapté au contexte actuel de l'entreprise, permet au lecteur de progresser en utilisant mieux ses atouts.

    Il apparaît comme un formidable révélateur de nos " talents cachés " et du potentiel de leadership que chacun de nous est en mesure de développer.

  • Blind identification consists of estimating a multi-dimensional system only through the use of its output, and source separation, the blind estimation of the inverse of the system. Estimation is generally carried out using different statistics of the output.
    The authors of this book consider the blind identification and source separation problem in the complex-domain, where the available statistical properties are richer and include non-circularity of the sources - underlying components. They define identifiability conditions and present state-of-the-art algorithms that are based on algebraic methods as well as iterative algorithms based on maximum likelihood theory.
    Contents 1. Mathematical Preliminaries.
    2. Estimation by Joint Diagonalization.
    3. Maximum Likelihood ICA. About the Authors Eric Moreau is Professor of Electrical Engineering at the University of Toulon, France. His research interests concern statistical signal processing, high order statistics and matrix/tensor decompositions with applications to data analysis, telecommunications and radar.
    Tülay Adali is Professor of Electrical Engineering and Director of the Machine Learning for Signal Processing Laboratory at the University of Maryland, Baltimore County, USA. Her research interests concern statistical and adaptive signal processing, with an emphasis on nonlinear and complex-valued signal processing, and applications in biomedical data analysis and communications. Blind identification consists of estimating a multidimensional system through the use of only its output. Source separation is concerned with the blind estimation of the inverse of the system. The estimation is generally performed by using different statistics of the outputs.
    The authors consider the blind estimation of a multiple input/multiple output (MIMO) system that mixes a number of underlying signals of interest called sources. They also consider the case of direct estimation of the inverse system for the purpose of source separation. They then describe the estimation theory associated with the identifiability conditions and dedicated algebraic algorithms. The algorithms depend critically on (statistical and/or time frequency) properties of complex sources that will be precisely described.

  • La base de données économiques et sociales (BDES) constitue la pierre angulaire de la nouvelle consultation annuelle du comité d'entreprise (CE) sur les orientations stratégiques de l'entreprise, et sur leurs conséquences en matière d'activité, d'emploi, d'évolution des métiers et des compétences et d'organisation du travail. Au 31 décembre 2016, la BDES devra avoir été enrichie de l'ensemble des éléments d'information transmis de manière récurrente au CE.
    La BDES est donc un projet ambitieux et complexe. Qu'il s'agisse de la conception de la base de données, de la collation des informations qui l'alimentent, de leur présentation, de leur analyse ou de leur communication, les efforts demandés à l'entreprise sont d'importance. S'en tenir à une application a minima ou mécanique de la réglementation ne rentabilisera pas l'investissement demandé et entraînera l'insatisfaction des acteurs et la majoration des risques de contentieux.
    Ce guide propose une démarche positive, afin de transformer cette nouvelle contrainte réglementaire en outil de mesure de la performance sociale de l'entreprise. Sur un mode de gestion de projet RH, il s'agit de maîtriser à la fois l'équation coûts/délais/qualité, en éclairant pas à pas les décisions des dirigeants.
    La BDES a pour vocation de devenir un élément moteur et fondateur du renouveau du dialogue social voulu par le législateur. Ce guide se veut utile, tant pour les entreprises, dont les différents services (et en particulier les RH) auront la responsabilité de concevoir et de mettre en oeuvre la BDES, que pour les représentants du personnel qui auront à l'utiliser au quotidien et qui auront à coeur de disposer d'un outil pleinement opérationnel, pour un dialogue social efficace.
    Préface de Yves Struillou, Directeur général du travail.

  • Depuis la nuit des temps, l'homme subit l'influence du Zodiaque. Douze initiés peuvent aujourd'hui contrôler cette emprise et bénéficier du pouvoir qui en résulte. Mais disposer d'un tel don, est-ce une chance ou une malédiction ? Un thriller fantastique

empty