• La version originale retrouvée du Mémorial." On retrouve désormais
    un Napoléon plus authentique. "
    Le Parisien
    " Saluons en tout cas la résolution
    d'une des plus vieilles énigmes de l'édition
    et gageons que tous les napoléoniens [...]
    voudront lire l'original de leur Bible. "
    Le Point
    " Nous voici donc en présence
    de la version la plus proche de la pensée
    et, surtout, des mots de Napoléon. "
    L'Histoire
    Le conseiller d'État Emmanuel de Las Cases accompagna Napoléon dans son exil en 1815, mais dut le quitter seize mois plus tard. Ce n'est qu'en 1823 que parut son Mémorial fondé sur ses conversations avec l'Empereur, réelles ou supposées : il apparut vite que ce document était parfois trop beau pour être tout à fait vrai. Pour en juger, il aurait fallu disposer du manuscrit original, rédigé à Sainte-Hélène presque sous la dictée de Napoléon. Or les Anglais l'avaient confisqué en expulsant Las Cases. Les quatre historiens qui le publient l'ont retrouvé récemment à la British Library, où il sommeillait
    incognito depuis deux siècles. Cette aventure éditoriale apporte un éclairage précieux et souvent inattendu sur ce que Napoléon a vraiment dit, et que Las Cases a enrichi et enjolivé. Ainsi la voix de l'Empereur se fait plus proche et plus authentique.

  • «J'ai recueilli, consigné jour par jour, tout ce que j'ai vu de Napoléon, tout ce que je lui ai entendu dire durant les dix-huit mois que j'ai été auprès de sa personne. Or, dans ces conversations du dernier abandon, et qui se passaient comme étant déjà de l'autre monde, il devra s'être peint lui-même comme dans un miroir et dans toutes les positions et sous toutes les faces : libre à chacun désormais de l'étudier : les erreurs ne seront plus dans les matériaux.»

  • BnF collection ebooks - "Depuis 1830, tous les ans plusieurs personnes déposaient à la Chambre des pétitions pour le retour en France des restes mortels de l'empereur Napoléon, et toujours ces pétitions étaient renvoyées, à l'unanimité, au président du conseil. Cette année (1840), après la formation du cabinet du 1er mars, je prévins M. Thiers, président de ce cabinet, que je lui adresserais une interpellation pour savoir quelle suite on avait donnée à ces pétitions."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Mémoires

    Emmanuel De Las Cases

    LORSQUE, vers la fin du 17me siècle, plusieurs princes français, animés d'un religieux enthousiasme et d'un esprit de chevalerie traversèrent les Pyrénées pour combattre les Maures, un des ancêtres de Las-Casas était porte-étendard du comte Henri de Bourgogne. L'histoire fait assez connaître les faits glorieux de ce Henri, fondateur du royaume de Portugal ; dans une des dix-sept batailles dans lesquelles il triompha des infidèles, la victoire demeura long-temps incertaine, jusqu'à ce que le porte-étendard, par des actes de bravoure presque miraculeux, l'eût assurée à l'armée de Henri ; toutefois, des diverses couleurs qu'il portait dans le combat, un seul morceau de soie lui resta dans la main.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • BnF collection ebooks - "Mardi 20 juin 1815. - J'apprends le retour de l'Empereur à l'Élysée, et je vais m'y placer spontanément de service. Je m'y trouve avec MM. de Montalembert et de Montholon, amenés par le même sentiment. L'Empereur venait de perdre une grande bataille ; le salut de la France était désormais dans la Chambre des représentants, dans leur confiance et leur zèle."
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • En 1821 Napoléon Ier meurt à Sainte-Hélène après 6 ans d'exil.

    D'abord inhumé sur l'île, le roi Louis Philippe Ier ordonne son rapatriement en 1840 afin qu'il repose aux Invalides.
    Après avoir suivi Napoléon lors de son exil, Emmanuel de Las Cases le suit aussi dans sa mort puisqu'il participe à l'expédition du retour de ses cendres.
    À bord de la frégate La Belle Poule il parcourt les 93 jours de mer qui le séparent de Sainte-Hélène. Il raconte alors les jours en mer, l'équipage, les escales et l'exhumation.
    Il revient également sur ses jeunes années passées à Longwood auprès de l'empereur et livre son admiration sans borne pour celui-ci.

  • Extrait : "Depuis 1830, tous les ans plusieurs personnes déposaient à la Chambre des pétitions pour le retour en France des restes mortels de l'empereur Napoléon, et toujours ces pétitions étaient renvoyées, à l'unanimité, au président du conseil. Cette année (1840), après la formation du cabinet du 1er mars, je prévins M. Thiers, président de ce cabinet, que je lui adresserais une interpellation pour savoir quelle suite on avait donnée à ces pétitions."
    À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN :
    Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants :
    ? Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin.
    ? Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

  • Extrait : "Mardi 20 juin 1815. - J'apprends le retour de l'Empereur à l'Élysée, et je vais m'y placer spontanément de service. Je m'y trouve avec MM. de Montalembert et de Montholon, amenés par le même sentiment. L'Empereur venait de perdre une grande bataille ; le salut de la France était désormais dans la Chambre des représentants, dans leur confiance et leur zèle."
    À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN
    Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de qualité de grands livres de la littérature classique mais également des livres rares en partenariat avec la BNF. Beaucoup de soins sont apportés à ces versions ebook pour éviter les fautes que l'on trouve trop souvent dans des versions numériques de ces textes.
    /> LIGARAN propose des grands classiques dans les domaines suivants :
    o Livres rares
    o Livres libertins
    o Livres d'Histoire
    o Poésies
    o Première guerre mondiale
    o Jeunesse
    o Policier

  • Extrait : "Vendredi 1er novembre. - Aujourd'hui le temps était très beau, l'Empereur a voulu en profiter ; il a essayé de sortir sur les deux heures. Après quelques pas dans le jardin ; il a eu l'idée d'aller se reposer chez madame Bertrand ; il y est demeuré plus d'une heure dans un fauteuil, ne parlant point, souffrant et abattu."
    À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN
    Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de qualité de grands livres de la littérature classique mais également des livres rares en partenariat avec la BNF. Beaucoup de soins sont apportés à ces versions ebook pour éviter les fautes que l'on trouve trop souvent dans des versions numériques de ces textes.
    LIGARAN propose des grands classiques dans les domaines suivants :
    o Livres rares
    o Livres libertins
    o Livres d'Histoire
    o Poésies
    o Première guerre mondiale
    o Jeunesse
    o Policier

  • SANTINI (Jean-Noël), fils de parents honnêtes mais sans fortune, est né en Corse, en 1790, dans une pauvre petite bourgade de l'arrondissement de Bastia, nommée Lama. Courageux montagnard, bercé aux chants de triomphes des armées de la grande nation dont les refrains électrisaient tous les coeurs ; fier d'être le compatriote du jeune vainqueur de l'Italie, ne rêvant que batailles, et voyant partout Bonaparte, il n'attendit pas l'âge de la conscription pour aller combattre sous l'épée du vainqueur de Marengo.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty