• Questions de sociologie

    Pierre Bourdieu

    • Minuit
    • 25 Février 2016

    « Ce qui circule entre les chercheurs et les non-spécialistes, ou même entre une science et les spécialistes des autres sciences, ce sont, au mieux, les résultats, mais jamais les opérations. On n'entre jamais dans les cuisines de la science. » Ce sont ces secrets de métier, ces recettes de fabrication, ces tours de main, que Pierre Bourdieu tente de livrer ici. En regroupant l'ensemble des réponses qu'il a faites, dans des exposés, des interventions orales ou des interviews, aux principales questions que pose la sociologie, il livre sous la forme à la fois directe et nuancée que permet le discours oral, des réflexions sur la méthode et sur les concepts fondamentaux de sa sociologie (champ, habitus, capital, investissement, etc.), sur les problèmes épistémologiques et philosophiques que pose la science sociale, en même temps que des analyses nouvelles sur la culture et la politique, la grève et le syndicalisme, le sport et la littérature, la mode et la vie artistique, le langage et la musique. En donnant accès au travail sociologique en train de se faire, il invite le lecteur non à s'identifier à une « pensée » toute pensée mais à se rendre maître d'une méthode de pensée.

    Ce recueil est initialement paru en 1981.

  • Choses dites

    Pierre Bourdieu

    • Minuit
    • 25 Février 2016

    À travers de très longs entretiens avec des chercheurs français et surtout étrangers, et des confrontations scientifiques avec des groupes de spécialistes, ethnologues, économistes et sociologues - de l'art, de la religion, de la littérature, etc. -, Pierre Bourdieu, dont l'oeuvre a fait l'objet, au cours des dernières années, de nombreuses interpellations, s'explique : il éclaire certains aspects mal compris de son travail, explicite les présupposés philosophiques de ses recherches, évoque la logique concrète de ses investigations, en même temps qu'il discute ou réfute les objections qui lui sont le plus souvent opposées. La vivacité du discours improvisé permet de voir à l'oeuvre un mode de pensée qui, comme le montrent bien certaines interventions, peut être aussi un instrument, libérateur, de socioanalyse. En s'appliquant à lui-même la méthode d'analyse des oeuvres culturelles qu'il défend, ce qui le conduit à évoquer l'espace des possibles théoriques tel qu'il se présentait à différents moments de son itinéraire intellectuel, Pierre Bourdieu offre les moyens de se donner une connaissance à la fois objective et compréhensive de son travail. Et du même coup, c'est tout le débat entre les sciences de l'homme et la philosophie qui, échappant aux insinuations obscures de la dénonciation sournoise ou aux faux éclats de la polémique publique, se trouve placé sur son véritable terrain, celui de la confrontation rigoureuse et loyale.

    Ce recueil est paru en 1987.

  • Pour son numéro printanier, Circuit s'intéresse aux perspectives transculturelles en musique contemporaine. La musique d'art en Occident opère en absorbant et en hybridant les traditions depuis très longtemps, comme le souligne en introduction le compositeur Sandeep Bhagwati et le musicologue Jonathan Goldman qui ont dirigé ce numéro. Toutefois, ajoutent-ils, les compositeurs eurologiques se sont approprié trop souvent théories et sonorités issues d'autres traditions musicales que la leur sans égards aux pratiques et contextes culturels de ces pratiques. Récemment, de nombreux contre-projets réunissant des musiciens de plusieurs horizons ont permis des échanges plus équitables entre les diverses traditions musicales. Malheureusement, la plupart de ces projets servent encore seulement à combler les envies d'exotisme des publics. « Existe-t-il des projets, des musiques, qui donnent vraiment naissance "à un nouvel, troisième espace de signification et de représentation" (Homi Bhabha)? »(Sandeep Bhagwati et Jonathan Goldman) C'est à cette question que les collaborateurs de ce numéro tenteront d'apporter une réponse.

empty