• Au XIXe siècle, les riches créaient des fortunes et achetaient des remplaçants pour que leurs enfants ne partent pas à la guerre. Aujourd'hui, ils ont des héritiers très riches et des descendants inconnus mais qui peuvent légitimement hériter !

    En 1870 l'un des fils d'une grande famille d'industriels a été un utopiste généreux et a reconnu un enfant illégitime.
    En 2016, Blanche, la non-conformiste aux béquilles, entend parler des deuils qui frappent cette famille sans scrupule et découvre qu'elle pourrait très bien elle aussi accéder à cette fortune.
    Devant le cynisme affairiste, elle va faire justice en se servant de tout ce que la modernité met à notre portée. Une incroyable galerie de personnages : des méchants imbuvables, de riches inconscients, des idéalistes, une île où règne le matriarcat, des femmes admirables, avec en toile de fond une évocation magistrale de Paris assiégée par les Prussiens et le déménagement du Palais de Justice aux Batignolles. Hannelore Cayre est avocate pénaliste, elle est née en 1963 et vit à Paris.
    Elle est l'auteur, entre autres, de Commis d'office, Toiles de maître, Comme au cinéma et La Daronne (Grand Prix de la littérature policière 2017 ; Prix du Polar européen 2017). Elle a réalisé plusieurs courts métrages, le long métrage de Commis d'office, et co-écrit le scénario de La Daronne.
    "J'ai adoré les personnages et leur esprit retors. Un vrai coup de coeur !" - Blog Nourritures en tout genre
    "Un roman vraiment réussi, un plaisir de lecture garanti, une joie revancharde contre les avanies de notre époque." - Double marge

  • " EN UN INSTANT, JE SUIS DEVENUE CELLE QUE J'ÉTAIS CENSÉE ÊTRE DEPUIS LE DÉBUT : L'ÉPOUSE QUI MENT POUR PROTÉGER SON MARI. "
    Angela Powell est en apparence une femme comblée. Elle mène une vie confortable avec Jason, un brillant professeur d'économie devenu une personnalité médiatique, et leur fils de treize ans. Mais leur bonheur de façade se lézarde lorsque l'une des stagiaires de son mari dépose plainte contre lui pour comportement déplacé, puis qu'une de ses collaboratrices l'accuse de viol. De quoi donner à Angela l'impression qu'elle ne connaît peut-être pas si bien celui qui partage sa vie. Pourtant, face à l'obstination d'une enquêtrice coriace, elle choisit quand même de jouer son rôle d'épouse et de le défendre, envers et contre tout.
    La disparition soudaine d'une des deux jeunes femmes donne cependant une autre dimension à l'affaire. Tandis que la presse se repaît du scandale, Angela est tiraillée entre la honte, le doute et le besoin de préserver un sombre secret...
    Un thriller psychologique sans concession sur les faux-semblants conjugaux et les profondeurs inavouables de l'âme humaine.

  • De temps en temps, on a comme une envie de meurtre...

    Quand il rencontre Millicent à bord d'un avion, c'est le coup de foudre. Quinze ans plus tard, le voilà marié, avec deux enfants, dans un quartier cossu de Woodview, sous le radieux soleil de Floride. Il donne des cours de tennis aux résidents fortunés du country club, tandis que sa ravissante épouse est agent immobilier. C'est le couple idéal, et tout le monde les envie. Seulement voilà, sous des dehors respectables, ils ne sont pas exactement ce qu'ils ont l'air d'être. Pour échapper à leur quotidien asphyxiant, ils jouent à des jeux dangereux, de plus en plus dangereux.
    Dans ce monde trop parfait où on peut mentir et tricher à volonté, il y a des femmes qui disparaissent et qu'on ne revoit jamais.

    Un thriller addictif, à mi-chemin entre Dexter et Mr. and Mrs. Smith.

    « Ce livre est génial - des rebondissements inattendus, des personnages plus vrais que nature et un suspense insoutenable. » Harlan Coben
    « Un premier roman d'une noirceur irrésistible ! » People
    « Un livre qui vous tiendra éveillé jusqu'au bout de la nuit. » Entertainment Weekly
    « Cette lecture vous expose à des effets secondaires : quelques nuits d'insomnie et des regards inquiets d'inconnus dans le métro face à votre expression horrifiée. » Cosmopolitan
    « Ce roman a de quoi surprendre les plus grands amateurs de suspense. » Real Simple« Une exploration profondément troublante de la famille, du mariage, et de nos envies de de meurtre. » The Washington Post


  • Mario Conde a quitté la police.

    Il gagne sa vie en achetant et en vendant des livres anciens puisque beaucoup de Cubains sont contraints de vendre leurs bibliothèques pour pouvoir manger.
    Ce jour d'été 2003, en entrant dans cette extraordinaire bibliothèque oubliée depuis quarante ans, ce ne sont pas des trésors de bibliophilie ou des perspectives financières alléchantes pour lui et ses amis de toujours qu'il va découvrir mais une mystérieuse voix de femme qui l'envoûtera par-delà les années et l'amènera à découvrir les bas-fonds actuels de La Havane ainsi que le passé cruel que cachent les livres.

  • Un thriller électrisant - lorsqu'un enfant disparaît les masques tombent au sein d'une communauté paisible de Brooklyn.
    Nell, Francie et Colette font partie d'un groupe de jeunes mères de Brooklyn qui ont fait connaissance pendant leur grossesse. Le soir du 4 Juillet, pour échapper quelques heures à leur quotidien, elles décident d'organiser une virée dans un bar : un répit bienvenu en ce premier mois d'été caniculaire. Elles parviennent même à convaincre Winnie, la mère célibataire du groupe, de confier son nouveau-né à une baby-sitter. Mais lorsque Winnie rentre chez elle et découvre que son fils a disparu, la soirée tourne au drame.
    Dans un Brooklyn étouffant, alors que l'enquête piétine et que la police accumule les erreurs, Nell, Francie et Colette se lancent dans une course effrénée pour retrouver l'enfant.
    Jusqu'à ce que les médias s'emparent de l'affaire et fassent de leurs vies, en apparence si parfaites, le centre de toutes les attentions...
    En faisant exploser le vernis d'existences bien ordonnées, Aimee Molloy livre une critique grinçante des pressions subies par les mères dans notre société. un roman rare, à la fois captivant et pertinent.
    Un best-seller du New York Times dès sa première semaine de parution.

  • De 1899 jusqu'à sa mort, Karl Kraus (1874-1936) fut le fondateur, et parfois l'unique rédacteur, de Die Fackel (Le flambeau), revue lue par les plus grands (Musil, Wittgenstein ou encore Adorno). Les milieux intellectuels et les journalistes redoutent cette plume acerbe, admirée par Thomas Bernhard et à laquelle Walter Benjamin rend hommage dans cet essai lumineux. Kraus fut un fin limier du langage et a su faire apparaître « le journalisme comme l'expression parfaite du changement de fonction du langage dans le capitalisme avancé ». Mais Benjamin ne fait pas que commenter des idées, il dresse le portrait sans concession d'un dramaturge qui fut aussi son propre personnage : « "Shakespeare a tout prévu" ; en effet ! Il a surtout prévu Kraus lui-même. »

    Walter Benjamin (1892-1940) a compté parmi ses interlocuteurs Theodor Adorno, Gershom Scholem et Bertolt Brecht. Il est l'auteur d'Origine du drame baroque allemand, Paris, capitale du XIXe siècle, Petite Histoire de la photographie préfiguration de L'OEuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique. Il s'exile à Paris en 1933. Lors de l'invasion allemande, il gagne l'Espagne pour s'embarquer pour les USA. Menacé d'être remis aux Allemands, il se suicide en 1940.

  • Un virus antimoderne se niche au coeur même de la modernité. Il s'attaque à la production d'images, ce que Masci nomme "la culture absolue", autre force propulsive, aux côtés de la technique, de la modernité. À l'essor effréné de la technique fait écho la promesse réitérée par les images d'un "homme nouveau". Or, le virus antimoderne réintroduit dans les images un contenu et donc de la croyance, aussi bien sentimentale que morale. Il ébranle leur statut d'artefact, de faux-semblant. Or, que devient une société où les images ont cessé de faire "comme si" ? Où elles invitent à croire en leur réalité ? D'autant lorsque nous assistons, aujourd'hui, aux premiers balbutiements d'une fusion entre la technique et cette réalité imaginaire, source d'une superstition nouvelle.

    Né en 1967 à Pérouse, Francesco Masci a suivi des études de philosophie en Italie et en Allemagne. En 1994, il s'installe à Paris. Les éditions Allia ont publié en 2005 ses Superstitions, en 2011 Entertainment ! Apologie de la domination et en 2013 L'Ordre règne à Berlin. Il écrit directement en français.


  • Une humaine peut-elle ouvrir son coeur à la nature sauvage ?

    Elijah Sorensson jouit de tous les attributs du succès : costumes taillés sur mesure, luxueux appartement new-yorkais, l'attention de femmes superbes...
    Pourtant il n'a que mépris pour cette vie d'humain qui lui a été imposée. Il est l'alpha de sa génération au sein de la meute du Grand Nord, et le loup qui l'habite s'apprête à se rebeller. Au coeur de ce monde d'artifices et de faux-semblants, Thea Villalobos est la seule à percevoir un homme au coeur habité de passions puissantes qui étouffe peu à peu sous le masque qu'il arbore.
    Mais même pour un esprit aussi libre et indépendant que le sien, il est dangereux d'aimer une âme aussi terrible et sauvage qu'un loup...
    « Un récit haletant et riche en émotions qui rassemble un héros prisonnier de ses mensonges et une héroïne pleine de compassion et d'intuition. Chaque détail de la vie et de l'histoire de la meute est saisissant de vérité, et les personnages secondaires haut en couleurs rehaussent encore ce monde remarquablement réel. » Library Journal
    « Sexy et effrayant, une combinaison enivrante... Une romance sauvage et redoutable à la fin heureuse. » Kirkus
    « L'exploration tout en nuances des concepts des loups-garous place cette série au-dessus de toutes les autres. » Publishers Weekly
    « Ce nouveau tome dans le monde magnifique de la meute est aussi passionnant que le premier. » ALA Booklist
    « Une écriture d'un tout autre niveau... La romance est solide et efficace et le récit aussi palpitant que périlleux. » Long and Short Reviews
    « La Cité des loups apporte une dose bienvenue de sang neuf dans le genre... Une lecture sauvage et saisissante. » Fresh Fiction
    « Ce livre a tout : romance, passion, trahison, et une intrigue solide qui en fait une histoire épique. » A Night Owl Review
    « Une petite merveille d'imagination. Unique et captivant. J'ai adoré ! » Jeaniene Frost
    « Une histoire complexe, intense, crue et sauvage, où s'affrontent sens du devoir et instinct de survie. Émotions fortes garanties jusqu'à la dernière page. » Amanda Bouchet, USA Today bestseller
    « Une série qui renouvelle avec mordant l'univers des loups-garous. » Terry Spear, USA Today bestseller
    « Le monde extraordinaire de Maria Vale fait de récit sensuel de la vie et l'amour au sein de la meute une lecture qui en vaut le détour. Les lecteurs envoûtés attendront avec impatience le prochain tome. » Booklist
    « Une histoire à la fois riche et empreinte de réalisme pour les fans de Meg Corbyn. Une lecture fantastique ! » Under The Covers Book Blog

  • Feu pour feu

    Leye Adenle

    Un jet privé s'écrase sur une résidence dans le quartier des vieilles fortunes de Lagos avec à son bord le principal candidat au poste de gouverneur.

    Aussitôt, on lui trouve un remplaçant, assuré d'être élu : Chief Ojo. La séduisante Amaka, l'avocate des femmes, se révolte : Chief Ojo est son ennemi juré, un salaud fini, avec un goût prononcé pour les très jeunes filles et quelques cadavres dans le placard. Elle a les moyens de le faire tomber. Et assez d'astuce pour jouer avec des filous et retourner contre eux leurs propres stratagèmes. De l'action, de la rouerie, du suspense.
    Des descriptions impressionnantes des marchés de Lagos, des lyncheurs et des voleurs, mais aussi des gens honnêtes qui ne se laissent pas faire. Une intrigue menée à bride abattue, entre ethnologie, polar et bd. Leye Adenle est né au Nigéria en 1975. Il est considéré par sa famille comme la réincarnation du roi des habitants d'Osogbo. Il vit désormais à Londres où il travaille comme chef de projet et, à l'occasion, acteur.

    Lagos lady est son roman précédent.
    "Si vous voulez de l'action, une trame qui repose sur du concret, des personnages intéressants et une intrigue rythmée, c'est celui-ci que vous devez choisir." -

    Blog Évadez-moi

  • Lucilla, jeune fille de bonne famille, aveugle de naissance, est amoureuse d'Oscar, brave garçon dont la beauté et les qualités se résument pour elle au son de sa voix. Opérée de la cataracte, elle retrouve la vue... sans se douter qu'à la faveur d'un complot un autre va prendre la place d'Oscar en se faisant passer pour lui.

  • L'empire humain avait répandu sa semence sur des centaines de mondes durant des siècles, chevauchant les étoiles éparses. Son pouvoir avait modelé le destin de l'homme et des espèces extraterrestres. Or voici qu'aujourd'hui l'humanité récoltait ce qu'elle avait semé. Ses mondes fracassés subissaient des assauts de toute part et ce qui restait de sa flotte affrontait les bâtiments cauchemardesques de Shub, les vaisseaux d'or hadéniens, la présence effroyable des Recréés. L'homme était dos au mur et les vautours tournoyaient déjà dans le ciel. Ils sont quatre survivants du Labyrinthe de la folie, qui ont vu leurs pouvoirs démultipliés. Mais Hazel d'Ark est captive des Prêtres du Sang, Owen Traquemort abattu par le sort de son amie, Jack Hasard vire enragé, Rubis Voyage s'apprête à reprendre la chasse aux primes et... Diana Vertu la surespsi ploie sous la menace de la Mater Mundi. Il leur sera pourtant à tous demandé d'aller au-delà du possible. Tu auras beau te débattre, Traquemort, la destinée te tient entre ses griffes. Ici s'achève l'épopée. Et c'est ici que la légende commence.

  • « Les employés de la distillerie ne me portent pas dans leur coeur. Ça les regarde. Mais je ne vais pas tolérer qu'ils se foutent de ma gueule. Ma tête à couper qu'il y en a plus d'un qui aimerait voir partir ma Monza dans le décor. Ils peuvent toujours attendre.»
    Pernambouc 1987, l'assassinat d'un délégué syndical jette toute la région sur les chemins de la violence. Toute la famille Carvalho, du patriarche autoritaire au dernier bâtard, se lance dans une course en avant pour maintenir son emprise sur l'immense plantation familiale.

    Corruption, faux semblants, trahisons tissent la trame de ce roman taillé à la machette.

    L'auteur s'élève dès ce premier roman à la hauteur des classiques du genre hard-boiled.
    "Pas un temps mort : les pages s'avalent au même rythme que la cavale haletante du héros. Un coup de maître." - B. F. Challenges
    "Ce premier roman, qui ne cède à aucune facilité est une belle réussite" - J.Desaubry , 813

    Prix du Goéland masqué 2014

  • Vous avez tendance à accorder plus d'importance au regard des autres qu'à vos besoins fondamentaux ? La compétition, la performance, l'apparence et la critique font partie de votre quotidien ? Vous en avez assez des faux-semblants et des sourires de façade ? La matrice B.O.L.E. vous aidera à libérer vos potentiels, à assumer vos propres valeurs et à trouver le courage de réaliser vos projets les plus précieux. Elle vous guidera vers quatre vertus essentielles à votre équilibre : la bienveillance, l'ouverture d'esprit, l'approche ludique et l'engagement.
    Créée par l'auteure, cette nouvelle méthode thérapeutique est basée sur le savoir exprimer, le savoir-faire, le savoir-être et le savoir-vivre.
    Cet ouvrage fortement documenté représente un formidable outil de développement personnel menant à l'observation, l'acceptation puis la transformation de soi.

  • Cuba, 1993.
    C'est la crise, on ne trouve plus grand-chose à manger, et faute de carburant tout le monde roule à vélo. Julia enseigne les maths dans un lycée technologique. Elle navigue entre trois hommes, trois histoires, toutes différentes.
    Euclides, son ancien prof de faculté, ex-amant, est brisé par l'exil de ses enfants. Ángel est un bel amoureux qui dispose en outre d'un appartement dans le quartier du Vedado, en plein centre-ville - un luxe rare quand il n'y a plus de transports en commun.
    Leonardo est un écrivain à lunettes, grand amateur de rhum et affabulateur de première.
    Tous ces personnages sont fascinés par l'histoire d'un certain Antonio Meucci, Italien émigré à La Havane qui aurait inventé le téléphone avant Graham Bell. Tous souhaitent récupérer le document original qui permettrait de prouver définitivement cette antériorité.
    Mais surtout : tous mentent, par jeu, par intérêt, par ennui. Coincée entre les trois hommes, Julia cherche à démêler le vrai du faux, tout en pratiquant la survie active et quotidienne dans un pays au bord du gouffre. Dans cette histoire racontée comme une énigme mathématique, Karla Suárez met en scène avec un brio plein d'énergie une société épuisée, à court de vivres et de rêves, où chacun s'efforce cependant de garder intact tout ce qui peut rendre la vie supportable : l'amour, l'amitié, l'avenir...
    Prix du Livre Insulaire - 2012
    Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout Monde - 2012



  • "Dix ans à arpenter le bitume parisien, à ne rêver que de lumière, chaleur et bière en terrasse. Que croyais-je ? Que les ténèbres s'éclipsaient au soleil ? Quel idiot ! Me voici contemplant, sidéré, une famille putréfiée, dès le tout premier jour de mon arrivée..." Victor Bussy revient avec sa famille dans sa ville d'origine, Toulouse, après plusieurs années passées dans les commissariats parisiens. Avec son coéquipier, Serge Gayral, son contraire en tout, il forme un couple étrange voué à une séparation rapide, enfin en temps normal. Car sous la canicule de juillet, tous deux doivent affronter l'enfer : une famille massacrée dans un pavillon de la riche banlieue, la mère égorgée comme ses deux enfants, et le père se balançant au bout d'une corde dans le garage, à côté d'un 4X4 dernier cri. De quoi souder une équipe... Les deux devront dépasser faux-semblants et chausse-trappes pour espérer approcher la vérité.

  • Il est des héros pour qui jamais la lutte n'est finie... Si la rébellion a terrassé Lionnepierre et son Trône de fer, l'Empire, affaibli par la guerre civile, reste à reconstruire politiquement. C'est le temps des arrivistes, des manoeuvres souterraines et des luttes d'influence. Très peu pour Owen Traquemort. À lui plutôt la traque des criminels de guerre enfuis, toujours accompagné d'Hazel d'Àrk dont la réputation en terrorise plus d'un. C'est sur Virimonde qu'ils se rendent ainsi, la planète dévastée qu'Owen tenait autrefois en fief, à la poursuite du plus redoutable de leurs ennemis le pervers Valentin Wolfe. Mais, tandis que les forces nouvelles issues de la révolution se mesurent sur Golgotha, les frontières impériales vont subir l'assaut des IA rebelles de Shub et des Hadéniens ressuscités, et la menace se précise de mystérieux extraterrestres tapis dans le Noirvide. Les quatre survivants du Labyrinthe de la folie, Owen, Hazel, Jack Hasard et Rubis Voyage, suffiront-ils à les contenir ? La saga Traquemort continue...


  • Monologue intérieur d'un obsédé sexuel, mises en scènes érotiques dérisoires, séductions improbables, l'humour souligne l'horreur du mensonge et du faux-semblant.

    Un petit chef-d'oeuvre d'humour noir venu des tropiques.
    « Rien n'échappe au pouvoir corrosif de l'humour. Tendresse, amitié, passions, amour filial, tout n'est que mensonge et faux-semblant. Le désir seul subsiste, mais un désir dont la satisfaction, pourtant rare, ne saurait être qu'une trahison du rêve. » - Le Monde

  • En 1989, pendant les jours étranges où commencent à souffler les vents de carême qui annoncent l'infernal printemps cubain, l'inspecteur Mario Conde rencontre une éblouissante saxophoniste, amateur de jazz.
    On retrouve le cadavre d'une jeune professeur de chimie qui enseignait dans le lycée dont l'inspecteur et ses amis gardent une si grande nostalgie. Mais cette jeune femme irréprochable, bien notée professionnellement et politiquement, était en possession de marijuana.
    Au cours de son enquête, Mario Conde pénètre dans un monde en pleine décomposition, où règnent l'arrivisme, le trafic d'influence, les fraudes, la drogue.
    Il perd une partie de ses illusions mais vit une histoire d'amour et de musique dont il ne peut imaginer le dénouement.
    Ce deuxième épisode des aventures de Mario Conde marque un tournant significatif dans la maîtrise du style et des intrigues de cet auteur aujourd'hui traduit et reconnu internationalement.

  • Lucia a une nouvelle fois disparu de manière énigmatique, laissant Stella seule face à son destin et la légende. De jeu de piste en fausse piste, la recherche de sa soeur jumelle va l'amener à découvrir des facettes plus sombres de son clan.
    Heureusement que les indéfectibles GOG sont là pour la soutenir et l'aider dans sa quête.
    Faux-semblants, cachoteries, non-dits. Stella arrivera-t-elle à démêler le vrai du faux? Car tout ne semble pas toujours ce qu'il paraît être...

    Tout est-il vraiment blanc ou...bleu ?

  • Ana a rendez-vous. Avec David. Elle l'a rencontré sur Internet et, après quelques messages, la voilà partie en train, pour un week-end à la campagne. Plein de promesses.
    Pourtant, de cet inconnu qui l'a séduite, elle ne connaît pas grand-chose, pas même son visage.
    Bizarrement, quand Ana arrive à destination, il n'est pas là pour la recevoir. D'ailleurs, le domaine où elle pénètre s'avère finalement être la propriété de Peter, un ami de David, qui lui promet la venue de celui-ci pour plus tard.
    Petit à petit, tout devient étrange. Qui sont réellement David et Peter ? Et où Ana se trouve-t-elle vraiment ? Pourquoi ce week-end doit-il finir en bain de sang ?
    Une histoire implacable où les faux-semblants, la folie et les cadavres parsèment la route qui mène à la révélation finale...

  • Le mariage est une imposture. Mais pour une chef cuisinière impertinente et un milliardaire arrogant, l'étincelle, elle, est bien réelle.
    Jackson « La Bête » Boudreaux est riche, sexy, et incroyablement grossier envers le personnel du restaurant de la Chef Bianca Hardwick, situé à La Nouvelle-Orléans. Bianca préférerait se recouvrir de sauce piquante plutôt que de cuisiner une fois de plus pour Jackson. Mais lorsqu'il lui propose d'assurer le service traiteur pour son gala de bienfaisance, Bianca ne peut se permettre de refuser, car elle sait que l'argent l'aidera à payer les factures d'hôpital de sa mère. Puis Jackson émet une autre requête scandaleuse : Épouse-moi. La proposition peu orthodoxe comprend une belle contrepartie - de l'argent dont Bianca a désespérément besoin, bien qu'il nécessite un contrat - ainsi qu'une magnifique alliance.
    Héritier de la dynastie d'une famille ayant fait fortune dans le bourbon, Jackson a conscience des rumeurs qui circulent à son sujet. La vérité est bien pire encore. Néanmoins, il a besoin de se marier pour asseoir son héritage, et Bianca, désinvolte et anticonformiste, jouera le rôle de la fiancée à la perfection. Cependant, leur marché laisse bientôt place à une intimité émotionnelle dont il a toujours cherché à se protéger.
    Alors que la passion devient plus forte entre eux, Bianca et Jackson ont du mal à savoir quels sentiments sont réels, et lesquels relèvent de la comédie. Tomber amoureuse de son faux fiancé la mènera-t-il à une fin heureuse... ou à la catastrophe ?

  • L'Amour est jeu ! Un jeu intemporel, de tous les genres, de tous les dangers, parfois sournois, surprenant... un jeu dans lequel nous nous perdons tous un jour.
    Qu'il soit un jeu de dupes, jeu de mains, jeu de regards, jeu de faux-semblants... ou bien un Double Jeu, il est des jeux, des jeux de rôles troublants. D'ailleurs, Dorian, fameux comédien "So British" le découvrira à ses dépens. Quant à Romain, fils à papa désabusé, lorsque son tour de jouer viendra, fort à parier qu'il ne sortira pas indemne de ce jeu de guerre...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • En cet automne 1989, le cyclone qui menace La Havane perturbe l'inspecteur Mario Conde au moins autant que la découverte de la corruption qui régnait parmi ses collègues du commissariat et la mise à la retraite de son chef.
    Il pense à démissionner mais accepte de mener une dernière enquête sur un assassinat: le meurtre horrible et quasi rituel d'un ancien responsable de l'économie cubaine exilé et de retour avec un passeport américain. Il fouille le passé et plonge dans l'époque des confiscations, nationalisations et magouilles que la situation a permises.

    Désabusé, il dévoile surtout le malaise d'une génération de trentenaires qui n'a connu que le revers de la médaille révolutionnaire.

empty