Connaissances & Savoirs

  • Un regard pluridisciplinaire sur le monde global d'aujourd'hui, reposant sur les enseignements à travers la planète d'un professeur en géopolitique, au parcours atypique. Avec la priorité accordée à la dimension humaine, à l'origine des soubresauts de l'Histoire. Ce livre, à l'intersection de plusieurs genres, contient en conclusion un « abécédaire de l'épanouissement », à l'adresse de tous les habitants de la planète Terre, afin de donner du sens au XXIe siècle.

  • Les mathématiques ont beau être qualifiées d'universelles, les élèves issus de l'immigration rencontrent souvent plus de difficultés dans cette discipline que leurs camarades nés en France. Plusieurs facteurs peuvent être avancés pour expliquer ce phénomène. Parmi eux figure la mauvaise maîtrise de la langue française. Mais quelles sont les répercussions exactes des difficultés langagières des élèves sur leurs apprentissages en mathématiques ? La connaissance de la langue usuelle ou la fréquentation des cours de mathématiques ordinaires permettent-elles de surmonter cet obstacle ? À ce propos, il nous paraît intéressant d'observer de plus près comment se déroulent les leçons dans les classes accueillant des élèves allophones. Ces derniers profitent-ils des enseignements au même titre que leurs camarades ? Les difficultés langagières ne perturbent-elles pas l'activité des élèves et de leur enseignant ? Les enseignements proposés par les professeurs qui les accueillent sont-ils adaptés aux spécificités de leur public ? Considérant qu'il convient d'examiner l'ensemble du système didactique pour appréhender correctement cette problématique, nous regarderons en effet aussi bien l'enseignant que ses élèves ainsi que leurs interactions. Pour éclairer ces questions, nous nous appuierons sur des recherches issues principalement de la didactique des mathématiques et du français langue seconde. Nos propres expérimentations auprès de classes accueillant des élèves allophones ainsi que nos analyses des pratiques professionnelles des enseignants nous permettront de compléter cette étude. Ces réflexions nous conduiront à envisager des adaptations ou des dispositifs susceptibles de pallier les obstacles relevés et de faciliter ainsi l'enseignement des mathématiques aux élèves allophones.

  • Pressenti par les éditions universitaires Connaissances et Savoirs pour créer et diriger une nouvelle collection de livres, le Docteur Naaman donne le ton dans son ouvrage à propos de sa spécialité, la cardiologie. "Comment va mon coeur, Docteur ?" est le premier livre inaugurant «? Médecines, Arts et Lettres? », en gestation. Où il est question d'innovations, d'explications et autres recommandations d'un praticien après trente-cinq années d'exercice de sa profession, l'une des plus prestigieuses de la médecine et qui aura connu les avancées les plus fulgurantes et passionnantes depuis un demi-siècle. Le style se veut didactique et les termes à la portée de la majorité des lecteurs. Mais les médecines qu'elles soient conventionnelles ou alternatives ne sauraient être déconnectées des autres sciences, les sciences humaines évidemment, encore moins des arts et des lettres. Aussi l'auteur fait-il appel non seulement aux éminents cardiologues et chercheurs, mais aussi aux artistes, philosophes et écrivains. Eux qui ont étudié, décrit et compris les facettes multiples et variées du genre humain. Tels que Molière et Jules Romains, eux qui ont décelé les hypocondriaques et confondu les soi-disant médecins...

  • De plus en plus nombreux, les couples à double carrière - c'est-à-dire ces couples où chacun des partenaires occupe un poste à responsabilité - disent bien sûr le succès de la révolution féministe des années soixante. Aujourd'hui, ils nous interrogent plus particulièrement sur leur manière de fonctionner. Sachant l'implication personnelle qu'exige une carrière de cadre, sachant encore ce qu'implique une vie conjugale, reconnaissant enfin ce que demandent une famille et le fait d'élever des enfants, comment ces hommes et ces femmes articulent-ils leurs ambitions professionnelles et leurs désirs personnels?? Comment se distribuent les priorités des uns et des autres?? Quelles concessions sont faites de la part de chacun des sexes?? Sur quelles règles s'établit la vie de famille?? Enquête auprès de couples qui dévoilent les rouages nouveaux mis en place par ce nouveau type sociologique de couple. Étude pionnière, le travail de Sandrine Meyfret s'emploie à comprendre comment les couples à double carrière parviennent à faire coexister les vies intime et professionnelle, la famille et l'entreprise, l'individu avec tout ce que cela suppose d'envie de se réaliser et la cellule conjugale non moins demandeuse d'attentions. Où l'on voit ainsi émerger des solutions nouvelles, une remise en question des rôles attribués au sexe, des discussions plus que des négociations autour du temps consacré à telle ou telle sphère de l'existence, des fonctionnements économiques originaux... Où, somme toute, l'on assiste, au cours de cette analyse instructive, à la confluence des divers courants sociologiques, à une totale reconfiguration du couple.

  • Eric Roche s'est longuement penché sur les diverses interprétations relatives à la naissance et à la complexification de la vie. Après quelque interruption dans ce domaine, il rassemble aujourd'hui ses idées sur ce thème de l'évolution et revient sur la conception la plus en vogue actuellement, darwinienne, ou néo-darwinienne, qu'il réfute, la jugeant incomplète car trop « figée », pas assez « imaginative », ni même évolutive (!) et que, pour finir, il englobe dans une théorie plus générale, originale, révolutionnaire, incluant notamment le contraire, qu'impliquent par exemple la naissance du duo accélérateur (synergie symbiotique), la (très avantageuse) association coopérative, la « force » et la « faiblesse » relatives des « gagnants » et des « perdants », ... De plus, l'impact de la féminité comme facteur évolutif est abordé, entre autres par cette notion de partage et d'entraide, d'attachement, qui en émerge et va son chemin, et qui la caractérise en son essence plus spécifiquement, du moins bien plus que le mâle. Une nouvelle théorie qui prend mieux en compte, d'une part, le facteur temps (court, long), d'autre part, la loi des grands nombres et la complexité combinatoire potentielle en résultant, ce qui amène à concevoir un aspect plus diversifié, voire « transformiste » à certaines occasions, de la variabilité de l'ADN puis de l'évolution de la vie, laquelle peut ainsi s'effectuer par des sortes de sauts : « petits », de peu d'envergure sur le phénotype, ils peuvent mener à une certaine progressivité des changements, au contraire de plus « grands » où la transformation conduit à une divergence bien plus rapide, sinon immédiate. Sauts par conséquent divers, d'ampleurs variables, mais parfaitement organisés. Sans doute, aussi, Eric veut-il montrer combien, après incubation, les idées peuvent surgir et fuser dans des directions inattendues, là où on ne les attendait pas particulièrement. En tout cas, synthétisant et remaniant les données existantes, l'auteur, tenace, réassemble les pièces du puzzle de façon rigoureuse. Toutefois, le style se veut enjoué, ouvert à un large public - l'ADN est présenté comme une « personnalité » à part entière ! -, donnant la possibilité de se questionner sur d'autres sujets, plus généraux.

  • On peut certes acquérir, par la seule pratique, le tour de main de l'artisan-verrier, du potier et du céramiste, sans grandes considérations pour les aspects scientifiques sous-jacents. Il en est ainsi de nombreuses "technologies" dont l'origine se perd dans la nuit des temps. Mais une compréhension suffisante des aspects chimiques et physiques, implicites dans des développements pragmatiques, souvent plusieurs fois millénaires, permet d'encore mieux appréhender ces savoir-faire de grande tradition. Cet ouvrage, qui se positionne en complément des manuels techniques, est à la portée de toute personne disposant du bagage de l'éducation secondaire. En évitant le piège du jargon scientifique inaccessible au profane et celui de la vulgarisation scientifique approximative, l'ouvrage permettra au verrier et au céramiste de comprendre la science qui se cache derrière la pratique de leur art, leur permettant le cas échéant de réduire les aléas de fabrication, de casse et de vieillissement de leurs oeuvres. L'ouvrage répondra aussi aux questions de toute personne curieuse qui, sans pratiquer ni la verrerie, ni la poterie ou la céramique, est fasciné par le savoir-faire de l'artisan ou de l'artiste, à l'oeuvre devant son four.

  • Débuté en 2011 au Togo, le Programme national d'investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA) est l'un des programmes pilotes du gouvernement togolais en matière de développement agricole. Il a pour objectif de contribuer à l'amélioration de la sécurité alimentaire et à la croissance économique du Togo. Ses performances et effets, comme bon nombre d'autres programmes, sont appréciés en termes d'indicateurs de réalisations quantitatives physiques ou financiers, mais également sous l'angle d'effets sur l`amélioration de services et de niveaux de productions. Néanmoins, ne serait-il pas également intéressant d'analyser l'impact créé sur la santé et l'état nutritionnel des populations ? C'est donc sur cet aspect que Aicha Pere s'est penchée à travers son mémoire de master. Quelle est la méthodologie de recherche utilisée ? Comment l'appliquer à un programme ayant déjà connu quatre années d'exécution ? L'évolution quantitative des productions attribuée à ce programme se traduit-elle forcément par un mieux-être des populations ? Comment améliorer l'impact d'un tel programme sur le plan alimentaire et nutritionnel ? Autant de questions auxquelles tente de répondre le présent document.

  • Nous devons renoncer à l'idée d'un temps autonome et séparé du monde, et l'envisager comme une façon indissociable de penser l'espace, comme la relativité nous y engage. Pour désigner cette association primaire de l'espace et du temps, que l'anthropologie, la linguistique et les sciences cognitives nous révèlent aussi, nous utiliserons le mot « mouvement ». Le mouvement engendre l'espace et le temps comme deux faces inséparables de la même substance : l'espace comme amplitude du mouvement, le temps comme procès du mouvement. Ce point de vue renouvelle la façon de poser nombre de questions, tant en physique qu'en sciences humaines et sociales, et dans la culture en général, Le texte présente de façon ramassée les éléments d'une démarche qui s'approfondit, se ramifie et s'illustre aujourd'hui de multiples façons, et valent à l'auteur une correspondance abondante (une liste de références de textes écrits par l'auteur est donnée en fin de document). Du côté de la physique, la matière rédigée fournit des éléments pour une théorie basée sur l'identité des relations spatiales et temporelles, ou encore sur la seule catégorie de mouvement, ouvrant à la discussion de problèmes fondamentaux qui s'y posent. Le « manifeste pour le paradigme de la primauté du mouvement » est ajouté en annexe.

  • Microéconomie intermédiaire constitue un manuel pédagogique aussi bien pour les enseignants que les étudiants de premier et deuxième cycle en sciences économiques et sociales. L'économie n'est pas une science abstraite, mais bien une science vivante qui permet de répondre aux problèmes concrets que rencontrent les entreprises, les consommateurs ou les gouvernements. Le manuel met l'emphase non seulement sur l'aspect théorique mais aussi sur l'aspect modélisation et résolution mathématique, c'est pour cette raison que le premier chapitre de cet ouvrage est un rappel des principales règles mathématiques qui sont nécessaires pour les chapitres suivants. Ce manuel s'attache aussi à présenter les concepts phares de la microéconomie et de nombreux développements en ayant recours à des applications tout au long des chapitres. Chaque chapitre de ce livre contient un rappel du cours suivi, des exercices et leurs corrigés. Ce manuel explique que l'économie n'est pas une liste de propositions et d'hypothèses sans fondements mais au contraire une façon de voir et de comprendre le monde réel.

  • La mathématique, sujet redoutable et redouté pour beaucoup d'étudiants, apparaît ici sous la forme d'une ballade joyeuse à travers les siècles. Nous y croisons d'abord des hommes de Néandertal, ensuite des Sumériens, quelques Babyloniens et enfin des Mayas. Nos pas nous emportent aussi vers les Arabo-Persans du Moyen-Âge, nous voici au coeur de l'an mille, et puis nous abordons la Renaissance italienne, la fin de cette excursion magnifique nous fait arriver au début du XXe siècle. Au cours de ce divertissant marathon, nous verrons se développer de nouveaux concepts, des techniques étonnantes vont apparaître, le monde change et la science évolue. Nous emmenant parmi tous ces chapitres qui sont autant d'escales mystérieuses, l'auteur ne se départit pas d'un humour qui masque malicieusement son grand savoir, il nous promène à travers mais aussi dans les bulles de ses BD favorites, c'est léger et très amusant. C'est en saupoudrant ses cours de ce sel espiègle qu'il a tout au long d'une carrière d'enseignant pu donner le goût des nombres à des générations d'étudiants du secondaire et de l'université. Il n'est jamais trop tard, même si vous ne jurez que par les belles lettres, pour découvrir, grâce à ce livre étonnant, les charmes insoupçonnés d'une science mathématique trop souvent mal aimée. (Anne-Michèle Hamesse - Avril 2016)

  • La naissance est douleur, la vieillesse est douleur, la maladie est douleur, le traumatisme est douleur... La prise en charge de la douleur ne peut pas se réduire à une lutte contre un symptôme. C'est toujours d'un homme douloureux dont il est question avec son histoire et sa culture. L'association de la clinique, de la philosophie et de la littérature permet ici de découvrir les nombreux phénomènes qui s'échangent, s'entrecroisent et s'influencent alors qu'une personne souffre et s'en plaint par une adresse toujours singulière. Entre une indifférence redoutée et une reconnaissance espérée, "Se plaindre de douleur" met à l'épreuve l'humanisation de la rencontre entre le plaignant et celui à qui la plainte est adressée. Comprendre ces phénomènes et les introduire dans sa pratique soignante, alliant ainsi les sciences humaines aux technosciences, revient à suivre un chemin audacieux sur lequel celui qui se plaignait de douleur manifestera sa gratitude.

  • Dès sa création, le mouvement des soins palliatifs français s'est inspiré des initiatives anglaises et plus particulièrement d'une fondatrice : Cicely Saunders. À partir d'un refus de certaines pratiques, d'abandon des mourants ou de mésusage de médicaments pour provoquer la mort de façon active, le mouvement a pu formaliser ses principes tels que l'approche globale, l'humanisme et l'écoute de la singularité, ceci avec l'aide de groupes d'horizons divers, laïcs, religieux, ou encore des citoyens, non professionnels, concernés par ces questions hautement complexes de la fin de vie ou des maladies graves. Aujourd'hui, le défi central à venir se situe au niveau de la transmission et de l'intelligibilité du discours de la « philosophie palliative », discours qui peut parfois se rigidifier. Sans forcément le vouloir délibérément, une transformation s'opère en une doctrine qui peut soutenir une certaine version d'un « bien mourir », devenu normé et standardisé. Cette rigidification peut être analysée comme un retour de la dimension de refus qui a constitué le mouvement à sa base. En effet, d'un rejet des dimensions de gestion purement administrative et statistique de l'humain ainsi que de certaines logiques hospitalières, le questionnement identitaire à venir, pour le mouvement, se situe dans sa transformation vers deux horizons opposés : une opposition stricte à ces logiques ou une assimilation. Ces évolutions impliquent de s'intéresser de façon rigoureuse à ces dynamiques d'opposition, de transformation et d'assimilation, afin de mettre en lumière les enjeux invisibles de la voix du discours des soins palliatifs, au sein d'un contexte sociétal tourmenté et d'opinions instrumentalisées. Cette voix du mouvement des soins palliatifs français peut-elle se transformer d'un mouvement d'opposition vers un mouvement de proposition ?

  • « Penser global, agir local » cette formule employée lors du premier sommet sur l'environnement en 1972, semble synthétiser l'esprit du développement durable. A l'heure d'Internet comment une vision globale du Monde influence-t-elle l'action locale que représente l'enseignement des sciences ? Pour rendre compte de ce que pourrait être la vie d'un enseignant de science à l'heure du numérique, nous avons mené une étude ethnographique participante en redevenant professeur de physique-chimie dans un collège du Haut-Var. Durant ces années, tout en occupant une vraie place dans la vie de l'établissement, nous avons interrogé l'objet science, son histoire, ses acteurs, sa médiatisation, sa présence dans notre environnement, à l'école, et des enjeux de société qu'il représente. Et bien sûr, époque et moyens obligent, en s'inspirant de ce qui existait sur le Web, nous avons mis en place et entretenu un blog pédagogique de science : Découvrir et mesurer le Monde. « Il ressort de cette oeuvre un discours vivant qui est un hommage à la littérature de vulgarisation scientifique et à l'encyclopédisme*. » * Extrait du rapport de soutenance de la thèse de doctorat de Sciences de l'éducation qui est à l'origine de ce livre.

  • Physical analgesia is the application of physical factors for pain management. In physical analgesia a lot of physical modalities are used: Preformed modalities (Electric currents; Ultra-sound; Magnetic field; Laser; Deep Oscillation); Natural modalities (Kryo-factors; Thermo-agents; Hydro- and balneo-techniques; Physiotherapy techniques; hydro and balneo-physiotherapy; Peloidotherapy); Reflectory methods (physical modalities in reflectory points and zones). We propose our own theory for explanation of pathogenetic mechanisms of action of physical modalities on the nociceptive and neuropathic pain: Pain management is an important part of rehabilitation algorithms in clinical practice. We present our own experience and results in patients with conditions of the nervous and motor systems. The conclusion of our own modest clinical experience of 30 years is: the capacity of physical modalities to reduce pain is significant. Physical analgesia has not side consequences and may be applied in combination with other therapeutic factors. The monograph will be valuable for all members of the multidisciplinary team, engaged in pain medicine.

  • À partir d'une recherche menée avec des danseurs professionnels, Valérie Bloch nous invite à « danser avec la douleur chronique » et à nous laisser porter par la musicalité d'un corps dansant atteint dans sa chair. Sa prise en compte et son écoute de cette douleur méconnue et mal aimée, parce qu'invisible, impalpable et invalidante, nous incite à regarder autrement le monde de la danse en souffrance et le monde de la santé au travail. Ce livre nous interpelle d'autant plus que les usages du corps dans l'univers de la danse en disent long sur tous les autres corps de métier aux prises avec une douleur sans substrat anatomique connu, à l'heure où la machine est réputée plus performante, plus rapide et plus productive que bien des humains, au sein d'une société de consommation orientée vers le profit. En plaçant le corps et ses usages au centre du débat, Valérie Bloch y révèle les postures, tant physiques qu'intellectuelles, qu'adoptent les danseurs professionnels et les juxtapose à celles des experts. Portée par une stratégie oblique, à la fois non conventionnelle et à rebours du discours dominant, elle interroge tout particulièrement la valeur accordée aux dires des uns et des autres et de ce qui leur vaut de se faire taxer d'imposture. Résolument située en dehors des sentiers battus, elle en appelle aux récits de vie des danseurs blessés, à certains philosophes et anthropologues et aux savoirs d'autres systèmes de santé que ceux du monde occidental pour questionner les a priori et décoder le langage du corps.

  • Cette réflexion met en relief le concept de dynamique d'autogestion communautaire. Le Logone et Chari face aux dynamiques participatives : logiques, effets et enjeux dans l'arène locale du développement, est un ouvrage qui nous invite à scruter sous les lentilles socio-anthropologiques les défis de la responsabilité des acteurs autrement. La démarche scientifique qui a servi à la production des données repose sur une partie théorique et sur la collecte ainsi que le traitement des données. Ce panorama socio-historique des phénomènes de développement relève du fait qu'en théorie, l'approche participative présente des avantages, dont l'expérience dévoile souvent des dissensions avec les logiques locales. Les auteurs Falna Taubic et Boukar Mahamat, abordent, tour à tour les thèmes comme : l'« action collective », les « contraintes de survie », du « conflit » et de la « cohésion ». L'existence d'un espace d'intervention dans toutes les localités bénéficiaires de l'unité d'observation constitue un facteur important pour la promotion du développement local. Elle suppose une législation et une réglementation souple en matière d'association, un espace d'initiative économique que la libéralisation favorise ; elle suppose également une reconnaissance de la diversité des formes d'organisation sociale et de leur contenu culturel. Dans un style fort imagé, doublé de profondeur exégétique en rapport avec la topique, les auteurs débouchent sur des propositions édifiantes, critiquant certaines modalités de modèles importés du développement.

  • Roman politico-historique, Les Maquisards de Hemley Boum révèle qu'une nation résulte toujours d'une violence fondatrice dont il faut savoir transmettre l'odyssée. Aussi constitue-t-elle une narration du point de vue du peuple, de sorte qu'elle se manifeste effectivement comme l'émanation de son H/histoire narrée. Pour ce qui est du Cameroun, la nation émane du maquis, ce hors-monde au coeur du monde où se projette ce que doit être le Cameroun. Territoire relationnel et symbolique, le maquis s'impose à la mémoire collective comme ce lieu d'enracinement d'humanité qui rappelle la sacralité de la nation née du sacrifice des maquisards, ces hommes et femmes qui se sont faits proches parce qu'ils se sont rapprochés, animés d'un même idéal : la liberté de vivre ensemble. Telle est l'économie du présent essai que nous livrent Stéphane Amougou Ndi et Raphaël Ngwe.

  • « Quant aux poèmes plus anciens, exception faite du manuel Leçons d'espagnol des années 1900 où l'on trouve huit poèmes antérieurs au XIXe siècle, les autres manuels n'abordent pas plus de trois poèmes de cette période, tandis que les manuels La pratique de l'espagnol de 1972, ¡ Claro que sí ! de 1989, ¡ Así somos ! et Escalas de 2014 n'en incluent aucun. » Quelle a été et quelle est la place de la poésie dans l'enseignement des langues et plus précisément, quelle est la place de la poésie espagnole et latino-américaine dans les manuels scolaires d'espagnol ? C'est à travers l'étude de ces derniers de 1900 à nos jours que Paola Ansaloni tente de répondre à cette question et à celle plus actuelle du « remplacement » de la poésie par ses formes nouvelles que sont la chanson et le slam.

  • L'homme est pourvu de cinq sens : l'ouïe, la vue, le toucher, le goût et l'odorat. Le psychiatre aussi. Aujourd'hui, les nouvelles technologies numériques et de l'information en lien avec la médecine, et a fortiori la psychiatrie, nous plongent dans un espace relationnel aseptisé, sans limite et à la temporalité abolie. La relation de soin s'en trouve modifiée, notamment dans son vécu sensoriel. Pourtant, l'odeur est partout, elle s'impose et fait intrusion. Elle agresse lorsqu'elle est putride, elle est un implicite de dégoût et de maladies. Elle est aussi subtil parfum ou essence délicate, et véhicule du transport amoureux, du désir et de la sensualité. Le corps exhale ce que l'esprit raconte. Le psychiatre, comme tout soignant, est confronté à l'odeur dans sa relation au patient. Elle l'aide à connaître l'autre et peut même le guider dans sa clinique. Mais lorsque l'odeur est difficile à supporter, quel est l'impact dans le lien thérapeutique et dans le respect de l'éthique soignante ? À contre-courant du sens commun et de la tradition philosophique, cet ouvrage se propose de réhabiliter les odeurs et l'odorat dans la relation de soin en psychiatrie.

empty