• Vous vivez en ville et vous souhaitez recycler vos déchets organiques, avez-vous déjà pensé au lombricomposteur ?

    Vous possédez un jardin, avez-vous déjà creusé plus en profondeur ? C'est une vie souterraine d'une extraordinaire richesse que vous découvrirez en examinant le travail du ver de terre.
    Des méthodes de compostage au jardinage naturel en passant par l'anatomie et les bienfaits des vers de terre pour l'enrichissement du sol, vous apprendrez grâce à ce livre pratique à mieux connaître cet animal dédaigné, mais ô combien fascinant !
    Le protéger des produits phytosanitaires et des prédateurs pourrait même devenir votre nouvelle préoccupation !

  • En partant d'une démarche de sciences participatives, cet ouvrage présente une méthodologie ludique et accessible à tous pour découvrir les invertébrés rampants à la surface du sol.

  • Le peuple microbien

    Laurent Palka

    • Quae
    • 22 Octobre 2020

    Ce livre nous embarque pour un voyage naturaliste sur la piste des micro-organismes (virus, bactéries, microalgues, nématodes, protistes...) dans leurs environnements aussi divers que le corps humain, la ville, les animaux et les plantes, l'océan et les sols, mais aussi dans les milieux extrêmes. Une trentaine de fiches dressent le portrait de spécimens caractéristiques.

  • Conçu comme un guide pratique, cet ouvrage traite des analyses réalisées sur les différents horizons de sols observables en Europe. Il a pour ambition de vous aider à bien choisir vos analyses, à maîtriser les modes d'expression des résultats, à les interpréter finement et à les présenter correctement.
    Grâce à la prise en compte de nombreuses recherches publiées depuis 2000, cette 3e édition est très largement complétée en ce qui concerne le carbone et les matières organiques, les éléments en traces et les indicateurs de qualité biologique.
    Complément naturel du Guide pour la description des sols (Baize et Jabiol, 2011, éd. Quæ), cet ouvrage s'adresse à tous ceux, pédologues, forestiers, agronomes, techniciens agricoles, ingénieurs en environnement, spécialistes des disciplines voisines, étudiants, enseignants... qui ont à caractériser ou à étudier ce que l'on appelle couramment « les sols ».

  • Cet ouvrage fait un état des connaissances sur le stockage de carbone dans les sols et estime le potentiel de stockage additionnel en France métropolitaine. Il recense les pratiques qui permettraient d'accroître la teneur en carbone organique des sols et estime leur coût de mise en oeuvre.

  • Cet ouvrage vous permettra de découvrir ce que l'on appelle la pédogenèse : la naissance et le développement des sols. Leur formation, le rôle des constituants minéraux, les facteurs et les principaux processus de pédogenèse à l'oeuvre sous nos climats tempérés sont expliqués.

  • Les mycorhizes sont formées par des champignons microscopiques qui font merveille en horticulture en travaillant en symbiose avec les racines des plantes. L'intérêt scientifique et pratique de ces symbioses pour l'ensemble des végétaux a été clairement démontré, en horticulture, en agriculture, en foresterie, et en environnement. Cette nouvelle édition vise à la fois à faire comprendre la biologie des mycorhizes et comment en tirer profit dans de très nombreux aspects de la culture des plantes et de leur protection, tout en assurant le maintien des équilibres naturels.

  • Climatiser le monde

    Stefan C. Aykut

    • Quae
    • 30 Janvier 2020


    Cet ouvrage porte sur la gouvernance du climat. L'auteur étudie les évolutions en cours comme résultant du double mouvement d'une « globalisation du climat » et d'une « climatisation du monde ». Deux domaines spécifiques, fortement affectés par la montée en puissance de la question climatique, sont pris comme exemples : les politiques énergétiques et les recherches en sciences du sol.


  • La filière manioc joue un rôle essentiel dans la sécurité alimentaire et l'économie des pays du Sud, surtout en milieu rural et de plus en plus en milieu urbain. Cette production en forte croissance concerne plus d'un demi-milliard d'agriculteurs - souvent parmi les plus pauvres - dans toutes les régions intertropicales.
    Cet ouvrage présente tous les aspects de la culture (botanique, génétique, multiplication, etc.) et insiste sur les maladies et ravageurs, dont les dégâts risquent de s'accroître avec le changement climatique. Sont décrits les modes de transformation des racines fraîches pour l'alimentation, secteur artisanal très développé par les femmes, mais également en voie de semi-industrialisation dans de nombreux pays. L'essor des produits industriels à base de manioc est abordé à travers la fabrication d'amidon, d'éthanol et d'aliments du bétail. Ainsi, la production de manioc s'insère dans une chaîne de valeur de plus en plus tournée vers l'approvisionnement des villes et de l'industrie, tant pour des usages alimentaires que non alimentaires. Les auteurs montrent que, face aux changements globaux, notamment au réchauffement climatique, les caractères de résilience du manioc pourraient accroître son rôle crucial pour la sécurité alimentaire des pays tropicaux. Ces évolutions suscitent des besoins importants de recherche sur les variétés et la protection phytosanitaire.
    Rédigé dans un langage accessible, cet ouvrage concret et illustré, est destiné à tous les acteurs de la filière manioc.


  • Aujourd'hui, la filière vitivinicole s'organise en définissant d'abord la demande en vins puis en choisissant des pratiques adaptées aux potentialités du terroir. Elle doit faire face à l'évolution profonde des marchés et des attentes des consommateurs, et aux défis du changement climatique.
    Cet ouvrage aborde l'ensemble des étapes allant de l'environnement de la vigne à l'élaboration du vin, jusqu'à sa dégustation et ses effets sur la santé : climats, sols, terroirs, cépages, santé de la vigne, méthodes de culture, tailles, viticulture durable, appellations, vinification, composition du vin, innovations techniques, qualités organoleptiques, recherche sur les polyphénols et les arômes, dégustation sensorielle...
    Ce livre, largement illustré, concilie les explications scientifiques des processus et la pédagogie des savoir-faire grâce à l'expérience des auteurs. Il s'adresse à tout lecteur intéressé par le monde du vin, qu'il soit viticulteur, oenologue, consommateur éclairé ou étudiant.


  • Cette nouvelle version du fameux Petit lexique de pédologie définit désormais plus de 1200 termes spécifiques et donne leur équivalent en anglais. L'auteur développe ici sa conception d'une pédologie moderne mais l'ouvrage n'a pas la neutralité des dictionnaires habituels. N'ont été retenus que les mots vraiment utiles du vocabulaire pédologique francophone ainsi que de nombreux termes relatifs à la contamination des sols.

  • Cet ouvrage regroupe seize chapitres qui présentent et discutent les découvertes récentes sur les sols et les interactions entre plantes et organismes telluriques. L'étude physico-chimique des sols permet de comprendre comment certains de leurs horizons favorisent l'implantation de la faune souterraine (vers de terre, collemboles, acariens...) et, corollairement, comment celle-ci crée de nouveaux espaces, qui seront colonisés par d'autres organismes telluriques, notamment microbiens.
    La caractérisation des microorganismes des sols par des approches métagénomiques révèle que la présence et le type de populations microbiennes dépendent des conditions environnementales ou des types de cultures. Elle facilite la définition de bio-indicateurs, qui dans cet ouvrage sont particulièrement illustrés à l'échelle de la France. Enfin, des travaux de génétique moléculaire montrent que des exsudats de racines de plantes sont capables de sculpter le microbiote racinaire, inhibant ou activant la croissance de populations microbiennes spécifiques.
    De telles avancées scientifiques ouvrent de nouvelles voies pour orienter les interactions plantes-microorganismes. Faire connaître les effets bénéfiques des microbes du sol sur les plantes permettra d'instaurer des systèmes de culture plus durables et plus économes en intrants de synthèse. Ces recherches ont donc un énorme potentiel pour le développement de l'agroécologie.
    Ce livre pluridisciplinaire s'adresse aux agronomes, aux étudiants et enseignants du supérieur en agronomie, ainsi qu'à tout chercheur souhaitant accéder aux bases scientifiques d'une agriculture éco-responsable.

  • Nous utilisons notre sol à outrance, de manière intensive, pour produire toujours plus, mais nous n'en prenons pas soin. Quelles sont les conséquences de nos actions et comment pouvons-nous y remédier ?
    L'auteur propose des réponses théoriques à ces questions et une mise en pratique ludique et pédagogique de ses observations dans le potager familial.
    Diplômée en Arts appliqués avec une spécialisation en Alternatives urbaines, Chloé Boulot se passionne pour les intérêts environnementaux et l'aménagement spatial. La transmission de pratiques anciennes, enrichie par un progrès technique maîtrisé, voici ce que pourrait être la clé de l'équilibre retrouvé.

  • Le jardinage collectif au sein des villes se développe. Pourtant, l'utilisation des sols urbains pour des usages alimentaires ou récréatifs pose avec acuité la question de la qualité de ces sols, en termes de risques sanitaires. Cet ouvrage propose d'éclairer cette situation paradoxale.

  • Depuis plusieurs décennies, sous l'effet du défrichement, du surpâturage et de la pression démographique, les milieux naturels et les aires cultivées des régions semi-arides sont soumis à d'importantes dégradations. Malgré la mise en oeuvre des grands projets de lutte antiérosive depuis les années 1950, les espaces ruraux nord-africains ont notamment connu d'importantes baisses de productivité accompagnées d'une augmentation du risque de ruissellement et d'érosion des versants. Devant ce constat et face à la nécessité d'optimiser concrètement la gestion de l'eau et de restaurer la fertilité des terres, l'amélioration des techniques traditionnelles est la voie recommandée dans cet ouvrage pour mettre en oeuvre des projets intégrés de développement en milieu rural. Soutenue par le réseau érosion de l'AUF, l'équipe franco-marocaine de géographes, d'agronomes et de forestiers réunie pour cet ouvrage a analysé une trentaine de techniques traditionnelles de gestion de l'eau et des sols au Maroc. Testées dans différentes zones agro-écologiques et en tenant compte des facteurs économiques et humains, les techniques paysannes de lutte antiérosive sont présentées et commentées à la lumière des derniers acquis scientifiques. À partir de ces expériences, l'ouvrage propose des combinaisons de techniques traditionnelles de gestion des sols, optimisées et adaptées aux conditions locales. Il s'adresse aux enseignants, aux étudiants et aux chercheurs, mais également aux ONG et aux décideurs en charge des programmes de développement rural au Maghreb et dans les régions semi-arides.

  • En milieu montagnard tropical, où les risques d'érosion sont naturellement élevés, la mise en culture des terres entraîne l'aggravation des processus. Ainsi, les versants des Andes équatoriennes, intensément cultivés, connaissent une érosion qui affecte la fertilité des sols et donc la production agricole dont dépend le petit paysannat (minifundio) pour son alimentation. Il est urgent d'apporter des mesures de lutte antiérosives efficaces et adaptées aux conditions socio-économiques de la population. Mais les connaissances sur l'érosion et la lutte antiérosive dans le monde tropical, en particulier dans les milieux montagnards, sont encore fragmentaires, les scientifiques ayant longtemps privilégié l'étude théorique des processus. L'objectif de la recherche présentée dans cet ouvrage est de proposer une approche qui associe recherche fondamentale et appliquée permettant la mise en oeuvre pratique de méthodes de lutte érosive. Cette étude s'est déroulée en trois étapes : diagnostic de l'érosion, mesures des processus, proposition et validation de méthodes antiérosives. Menée à l'échelle du terroir et de la parcelle paysanne, suivant une démarche formative et participative associant paysans, chercheurs et décideurs, elle montre que la lutte contre l'érosion est possible sur les hautes terres andines. Cette approche peut servir d'exemple pour poser les bases d'une agriculture de montagne durable en milieu tropical. Cet ouvrage s'adresse aux universitaires et chercheurs en géographie, pédologie, hydrologie et agronomie et par sa présentation didactique aux étudiants ainsi qu'aux décideurs.


  • L'enjeu des agricultures est aujourd'hui de produire en réduisant drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, sur des espaces agricoles limités où doivent être préservés la biodiversité, la qualité des ressources, les sols, les eaux, l'air... Cet ouvrage collectif, publié à l'occasion des vingt années d'existence du département Environnement et Agronomie de l'Inra, fait le point sur les avancées réalisées dans ce sens.




  • Considérée comme un des principaux facteurs d'érosion de la biodiversité, l'artificialisation des sols désigne la diminution globale de la part des sols affectés aux activités agricoles et forestières ou aux espaces naturels. Cet ouvrage permet d'identifier les déterminants économiques et sociaux de l'artificialisation des sols, ses impacts sur l'environnement et sur l'agriculture. Il propose des leviers d'action susceptibles d'en limiter le développement et les effets négatifs.

  • Guide d'aide à la conception de la fertilisation des plantations de palmier à huile, cet ouvrage expose dans un langage clair comment définir dans chaque plantation les recommandations d'engrais qui prennent en compte les spécificités de chaque site. Il est illustré par de nombreux exemples issus des essais dans des conditions variées de sols, de climat et de matériel végétal en Afrique et en Amérique latine.

  • Les sols font partie de notre quotidien. Marquant les paysages de leur empreinte, étroitement associés au développement de la vie et des sociétés humaines, ils assurent aux êtres vivants le gîte et le couvert. Contribuant au recyclage des déchets organiques et à la régulation du cycle de l'eau, les sols constituent par ailleurs l'un des principaux réservoirs de carbone et jouent un rôle important dans l'équilibre climatique de la planète. Mais les sols sont mal connus. Qui sont-ils ? Comment se forment-ils ? Quelles fonctions assurent-ils à l'égard des hommes et de l'environnement ? Dans quelle mesure les sols sont-ils menacés par l'urbanisation, la désertification, les pollutions agricoles et industrielles, l'intensification et l'uniformisation des pratiques culturales ? Ne sont-ils pas aujourd'hui en danger, à l'instar d'autres milieux naturels ? Plus que jamais, il importe de faire découvrir ce milieu particulier, déterminant pour l'avenir de l'homme et de la biosphère. Tel est l'objectif de cet ouvrage largement illustré, accessible à tous, qui donne à voir et à comprendre les sols dans toute leur diversité afin de mieux les préserver.

  • Le référentiel pédologique est une typologie detaillee des sols de notre territoire, de l'Europe, de l'Afrique et des autres continents. Entièrement remanié, ce nouveau millésime du Référentiel pédologique s'est enrichi de trois nouveaux chapitres traitant de solums des zones intertropicales et de leurs horizons de référence spécifiques, ainsi que de deux outils inédits : une clé d'accès rapide aux différents chapitres et une annexe des correspondances possibles entre les références du Référentiel pédologique et les catégories de la World reference Base for soil resources.
    À l'épreuve du terrain depuis plus de quinze ans, le référentiel pédologique est désormais incontournable. Conçu pour être accessible aux non spécialistes qui maîtrisent le vocabulaire de base de la pédologie, il est indispensable à tous ceux qui doivent prendre en compte la diversité des sols.

  • Pourquoi et comment intégrer l'écologie et la biodiversité dans la gestion forestière ? Comment savoir ce qu'il faut préserver ? Comment concilier production et protection ?
    Sept ans après la première édition de ce guide pratique, les forêts de France métropolitaine font face à des évolutions rapides du climat et des pratiques sylvicoles, en particulier la récolte par arbre entier associée au développement de la filière bois-énergie. Parallèlement, des connaissances scientifiques nouvelles en lien avec ces évolutions permettent de nourrir la réflexion et d'actualiser les actions proposées pour maintenir la biodiversité et garantir les capacités d'adaptation de la forêt.
    L'ouvrage s'est également étoffé d'éléments sur l'évaluation économique de la biodiversité et des pratiques associées, ainsi que d'informations concernant les aides financières ou fiscales en matière de gestion forestière.
    Les recommandations s'articulent en deux ensembles cohérents d'actions individuelles à l'échelle de la propriété (fiches 1 à 16) et d'actions collectives à l'échelle de territoires plus vastes (fiches 17 à 20). En début d'ouvrage, des clés de cheminement aideront le lecteur à se repérer par rapport à l'objectif de gestion poursuivi ou au type d'intervention sylvicole envisagé.
    Cet ouvrage s'adresse aux professionnels de la forêt et des espaces naturels, mais également aux propriétaires forestiers publics et privés qui y trouveront des éclairages utiles sur la manière de mieux prendre en compte l'écologie dans la gestion de leur forêt.

  • L'eau est rare au nord du Mexique, et la gestion de cette ressource limitée est devenue une priorité nationale. Dans ce contexte, la Sierra Madré occidentale, château d'eau pour tout le nord du pays, est un espace particulièrement convoité. La relative abondance en eau y a entraîné le développement de pâturages et d'exploitations forestières, provoquant une surexploitation des milieux et des ressources. La déglaciation des sols liée au surpâturage et au déboisement conduit de fait inévitablement à celle de l'eau et menace aujourd'hui le potentiel de toute cette région. À travers des études de cas précises, cet ouvrage montre comment la gestion de l'eau est liée à celle de l'espace et nécessite la prise en compte des besoins de l'ensemble des usagers, du bûcheron au gardien de troupeaux. Cette gestion patrimoniale, qui permet de régler les nombreux conflits d'usage, forme un modèle de développement dont de nombreux pays de montagne pourraient s'inspirer.

  • Le travail du sol est l'un des leviers majeurs pour concevoir dessystèmes de culture adaptés aux nouveaux défis de l'agriculture. Les résultats agronomiques, la maîtrise des coûts de production, les performances énergétique et environnementale, les impacts sur les émissions de gaz à effet de serre et sur le stockage du carbone, la préservation de la biodiversité dépendent pour partie du travail du sol. Ressource rare, le sol, est considéré par certains comme un support de production, et par d'autres comme un milieu de vie à préserver à tout prix. Ces deux visions conduisent à des choix de travail du sol différents, voire opposés. Afin d'argumenter ces points de vue, sinon d'arbitrer entre eux, cet ouvrage renseigne sur les impacts des modalités de travail du sol (labour, travail superficiel, strip trill, semis direct), sur les états du sol et leurs évolutions, et sur les conséquences pour le milieu environnant.
    Cet ouvrage valorise les travaux les plus récents sur ce sujet. Il a été rédigé par un ensemble d'experts, scientifiques et praticiens, oeuvrant à l'amélioration ou à la conception des techniques de travail du sol destinées à des systèmes de culture visant la multiperformance. L'introduction présente l'importance du travail du sol et la diversité des techniques. Puis, sont décrits les effets de ces techniques sur la mise en place des cultures, la structure du sol, les flux d'azote, le stockage du carbone, l'activité biologique, ainsi que sur la maîtrise des adventices et des transferts de produits phytosanitaires. Ensuite, sont exposées des innovations, notamment deux techniques en essor, le strip till et le semis direct sur couvert végétal. Enfin, une analyse systémique des effets du travail du sol sur la performance des systèmes cultivés est développée à partir de références acquises dans des essais de longue durée.
    Cet ouvrage s'adresse particulièrement aux professionnels de l'agriculture, aux décideurs, aux étudiants et aux enseignants en agronomie.

empty