Entreprise, économie & droit

  • Femmes criminelles de France Nouv.

    Le crime au féminin est plus rare que celui perpétré au masculin. Il concerne une minorité des crimes de sang jugés chaque année depuis plus d'un siècle et demi dans notre pays. Avant l'abolition de la peine capitale en 1981, la criminelle est également beaucoup moins condamnée à mort. Et quand elle l'est, la grâce lui est le plus souvent accordée. Parfois, à l'issue de son procès, même si la preuve du crime a été admise par les jurés, elle sort libre du tribunal, car déclarée non coupable. Il y a donc une singularité de la perception de la criminelle par la société.
    Serge Cosseron et Jean-Marc Loubier dressent pour nous le portrait de « femmes criminelles » qui tuèrent par jalousie, cupidité, vengeance, désespoir ou calcul, pour des raisons personnelles ou politiques, ou bien encore sur un coup de folie, de la moitié du XIXe siècle aux années 1990.
    S'appuyant sur des archives judiciaires, des récits, des témoignages, des rapports d'expertises médicales et psychiatriques, ils font oeuvre d'historiens en explorant dans sa crudité et sa violence cet univers du crime qui ne cesse, aujourd'hui encore, de fasciner et d'intriguer. Dans cet ouvrage, nous croiserons des femmes dont les noms restent gravés dans nos mémoires, comme Simone Weber, condamnée pour avoir tué son ancien amant, les soeurs Papins, ayant commis un double meurtre sur leurs patronnes, Violette Nozière, parricide et empoisonneuse, ou Marie Besnard, la « bonne dame de Loudun », mais également beaucoup d'autres dont on avait jusque-là oublié les forfaits...

  • Métonymies, anacoluthes, oxymorons, euphémismes, litotes, métaphores... L'étude des figures de style permet de mieux comprendre le sens et la forme des énoncés, de déceler certains codages et travestissements conventionnels de l'expression. Elle a un large champ d'application, qui va de la rhétorique à la poésie et la littérature en passant par l'étymologie, la grammaire, la psychologie du langage ou encore la communication. Cet ouvrage propose une classification originale, claire et logique, illustrée par des exemples tirés d'oeuvres littéraires, du journalisme, du discours politique, du langage courant, ou inventés par l'auteur pour présenter et expliquer les principales figures de style.

  • Figure centrale de la pensée française, Roland Barthes (1915-1980) a traversé tous les grands courants intellectuels du XXe siècle. Il en fut même, selon ses dires, la chambre d'échos. Tour à tour « marxiste », « sémiologue » ou « structuraliste », il fut surtout un auteur singulier, qui fit oeuvre d'écrivain depuis l'exercice du savoir. Quarante ans après sa mort, on ne cesse de se reporter à lui : il appartient à la catégorie restreinte de ceux que Foucault désigne comme des « fondateurs de discursivité », ces écrivains qui donnent à écrire et à penser, bien au-delà de leur oeuvre singulière. Mathieu Messager livre aux lecteurs du XXIe siècle un portrait revisité de Roland Barthes, où il aborde directement ses travaux, dans leur contexte et dans leur chronologie, en mettant l'accent sur ce qui nous les rend nécessaires et actuels.

  • Pour la première fois, deux anciens patrons du GIGN et du RAID un policier et un gendarme, Jean-Michel Fauvergue et Thierry Orosco, se livrent à un exercice inédit : confronter publiquement leurs points de vue, leurs analyses, expliquer, décortiquer le fonctionnement de leur unité respective - au-delà de l'anecdotique, au-delà des rivalités -, en allant au fond des choses, en revenant sur certaines opérations, comme jamais aucun livre ne l'avait encore proposé.

    On compare toujours le GIGN et le RAID, malheureusement et trop souvent en les opposant. Ce livre offre la possibilité d'informer le public, le plus large possible, sur une autre réalité : celle qu'ont vécu le général Orosco et Jean-Michel Fauvergue, aujourd'hui député, et qui était à la tête du Raid lors de attentas de 2015, notamment au Bataclan et à l'Hypercacher de la Porte de Vincennes. Chaque lecteur pourra se faire une idée précise sur ces deux unités, au-delà de tout esprit polémique ou partisan. Comment fonctionnent-elles ? D'où viennent-elles ? A quoi servent-elles ? Qui sont les hommes qui les composent ? D'où viennent-ils ? Pourquoi deux unités comme celles-là, et pas une ou trois ? Comment ont-elles évolué et vont-elles encore évoluer face au terrorisme et aux nouvelles menaces ?

    Le lecteur va avoir le privilège de se promener dans les coulisses du GIGN et du RAID, d'aller au-delà des clichés que ressert régulièrement la presse quand il s'agit d'évoquer ces deux unités d'intervention, alors que la menace terroriste, en tout premier lieu islamiste, n'a pas diminué, et reste une plaie contre laquelle des groupes comme le GIGN et le RAID sont des remparts, remparts de la République et de la démocratie.

  • Quelle est la relation entre le gouvernement de Ronald Reagan et un membre d'un gang en Amérique centrale qui a assassiné plus de 50 personnes ?
    Comment un groupe d'immigrés à Los Angeles - fans absolus de heavy metal - est devenu l'embryon du gang le plus dangereux de monde ?
    Entre thriller, récit documentaire et enquête historique, les frères Óscar et Juan José Martínez racontent la vie de Miguel Ángel Tobar, dit El Niño de Hollywood, un tueur sanguinaire appartenant au seul gang faisant partie de la liste noire du département du Trésor des États-Unis, la Mara Salvatrucha 13.
    Cette histoire brutale permet surtout aux auteurs de livrer les dynamiques sous-jacentes du phénomène des gangs aux États-Unis et en Amérique centrale, et de montrer comment des processus globaux construisent une infinité d'histoires microscopiques qui ont, elles, des conséquences bien réelles.
    À travers des scènes d'une réalité féroce, nourries par des centaines d'heures d'interviews et de terrain, les frères Martínez sont à la hauteur de la terrible réponse qu'ils ont donnée au Niño de Hollywood lorsque celui-ci leur a demandé pourquoi ils s'intéressaient à lui : « Parce que, malheureusement, nous croyons que ton histoire est plus importante que ta vie... »

  • Décrocher

    un éditeur, un vrai, celui qui nous choisit, matérialise notre livre et surtout, le diffuse, le promeut et le distribue est le rêve de tout autrice et auteur.



    Ce guide s'adresse à celles et ceux qui ont l'am­bition d'être publiés. Même s'il est tout aussi louable d'écrire pour soi, la démarche d'édition, ou d'autoédition, implique une réflexion sur le temps à y consacrer, la prépara­tion du manuscrit, les coûts... Elle suppose une ambition de visibilité, de reconnaissance et/ou de notoriété et n'est pas antino­mique avec un objectif économique.



    Étant publiée dans plusieurs genres, je souhaite faciliter la démarche qui mène réellement à l'édition ou à l'autopublication. Les conseils pratiques, les astuces, les outils, les exemples et les anecdotes de ce livre sont fondés sur mon expérience d'autrice, sans réseau initial dans le milieu.



    Nous allons voir dans ce livre les conditions à réunir pour écrire sereinement, présenter son manuscrit à des éditeurs choi­sis, et, en cas d'échec, les différentes formules d'autopubli­cation, avec une mise en exergue des plateformes en ligne. En conclusion, je vous proposerai des idées et modèles pour tirer des revenus d'activités autour de l'écriture.



    Bonne lecture et bonne chance !



    Gaëlle Audéon

  • « L'espionnage ne transforme pas fondamentalement le cours de l'Histoire ; mais il arrive qu'il en modifie profondément les péripéties. »





    Quelle est la réalité historique derrière les grands films d'espionnage ?


    Quelle est la part de vérité au coeur des mythes qui nous font rêver ?

    Véritable anthologie où l'on retrouve un large éventail de films des années 60 à nos jours, ce livre rend aux espions leur part de réalité à la lumière de l'histoire et de l'actualité. Il dévoile leur secret, même si le mystère reste entier pour certains évènements et protagonistes.
    De L'affaire Cicéron à The Ryan initiative, de la Guerre froide au démantèlement des réseaux terroristes, nous entrons par la porte du mythe dans le quotidien brut des agents du renseignement et dans les arcanes des services secrets du monde entier.

  • Vingtième saison pour La Story sur Nostalgie. Vingt saisons que Brice Depasse nous emmène dans les rues de Londres, les théâtres parisiens, les studios hollywoodiens, les arrière-salles bruxelloises pour nous raconter la grande histoire de la chanson et du cinéma.

    Ce second tome de chroniques inédites révèle une fois de plus la passion avec laquelle l'auteur-animateur fait de nous les témoins privilégiés des derniers jours de Freddie Mercury, des fantasmes gothiques de Mylène Farmer, de la première projection du jeune Steven Spielberg, la tournée ratée de Johnny Hallyday, le squat new-yorkais de Debbie Harry, les débuts du duo Tom & Jerry alias Simon & Garfunkel, les fugues de Kurt Cobain...

    Michel Polnareff dit de lui qu'il est le seul capable d'écrire un beau sujet, Mark Knopfler l'invite à prendre le thé pour parler musique, Guillaume Musso le cite en couverture d'un de ses romans quand, chaque jour, 600 000 Belges l'écoutent sur Nostalgie.


  • L'histoire vraie d'une rencontre bouleversante entre un pirate somalien et une jeune avocate française.

    En 2011, Fahran participe à une opération de piraterie au cours de laquelle un navigateur français est tué et sa femme prise en otage.
    Miséreux parmi les miséreux, âgé de 16 ans, le somalien est capturé et arraché à sa terre natale pour être jugé en France contre toute logique judiciaire. Il est incapable de prouver son âge ni son identité.
    Il ne comprend pas grand chose aux faits qui lui sont reprochés. Encore moins pourquoi il encourt 20 ans de réclusion criminelle.
    Durant quatre ans, de cellule en hôpital psychiatrique, Fahran vit un enfer. Au déracinement culturel, affectif, à la barrière de la langue, à l'absence totale de ressource pour cantiner, s'ajoutent des maltraitances.
    Il commet plusieurs tentatives de suicide.
    Durant quatre ans, son avocate,commise d'office, s'efforce de garder Fahran en vie. L'objectif tourne à l'obsession. Provoquant découragement, culpabilité et envie d'en découdre, ce dossier au long cours la renforce et l'affaiblit tour à tour.
    Le sort de Fahran l'oblige à affronter rudement les autorités en charge du dossier. A ouvrir les yeux sur un système coercitif qui fabrique des fous. À interroger sa vocation.
    Pirate N°7 est le huis-clos éprouvant, et parfois drôle, entre une avocate et son client. À l'instar des jurés lors du procès, le lecteur se laisse bientôt surprendre par la compassion.
    À mille lieues de son quotidien et de sa confiance naturelle dans la justice, il découvre, grâce à l'impressionnant talent d'Elise Arfi, une fraternité possible avec un jeune prisonnier somalien.

    Elise Arfi est avocate pénaliste au barreau de Paris. Pirate n°7 est son premier ouvrage.

  • Business adventures

    John Brooks

    • Alisio
    • 10 Juin 2020


    Qu'ont en commun le désastre financier de la Ford Edsel, le développement rapide des Xérox et les incroyables scandales de General Electricet de Texas Gulf Sulfur ?

    Ce sont des exemples iconiques de la définition d'une entreprise par un moment de gloire ou de notoriété particulier : ces récits remarquables et fascinants sont aussi utiles aujourd'hui pour comprendre les subtilités de la vie des entreprises qu'il y a soixante ans. Les histoires de Wall Street sont imprégnées de drame et d'aventure et révèlent les machinations et la nature instable du monde de la finance.
    Le reportage de John Brooks est si minutieux que, même les non-initiés aux subtilités financières comprendront que l'histoire se répète : qu'il s'agisse du crash boursier de 1962, de la faillite d'une société de courtage réputée ou de la tentative audacieuse de banquiers américains de sauver la livre sterling...
    "Rare portrait pro-business qui figurera parmi les meilleurs du journalisme financier." - Kirkus Reviews
    "Aujourd'hui, plus de deux décennies après que Warren [Buffett] me l'a prêté, BUSINESS ADVENTURES reste le meilleur livre de business que j'aie jamais lu. John Brooks est toujours mon écrivain préféré en matière de business." - Bill Gates.
    "John Brooks a examiné ces sujets avec un grand soin doublé d'une grande curiosité. Le résultat est excellent." - The New York Times
    John Brooks (1920-1993) était un écrivain primé, connu pour ses contributions au New Yorker en tant que journaliste financier. Il a également écrit dix ouvrages sur le commerce et la finance, dont plusieurs consacrés à Wall Street et au monde de l'entreprise. Ses livres Once in Golconda, The Go-Go Years et Business Adventures ont perduré comme classiques.


  • À travers 12 récits retraçant des parcours d'entrepreneures, cet ouvrage rend compte de la diversité des chemins qui mènent les femmes à l'entrepreneuriat.
    Ces portraits mettent aussi au jour les facteurs environnementaux et sociaux qui influent sur ces parcours comme la famille, les opportunités économiques, l'accès à des financements ou encore le soutien de partenaires clés.
    Ces entrepreneures décrivent et expliquent comment elles s'accommodent ou transforment les normes de l'entrepreneuriat dans ce monde professionnel qui est encore surtout pensé au masculin. Ces récits de vie de femmes entrepreneures visent aussi à rendre visibles ces dirigeantes qui contribuent à la vitalité économique et sociale de la France et qui restent trop souvent dans l'ombre.
    Coordonné par Typhaine Lebègue - Maître de conférences en Sciences de gestion à l'IAE de l'université de Tours, laboratoire de recherche VALLOREM -, Stéphanie Chasserio - PhD, professeure associée en management à SKEMA Business School, Université Côté d'Azur (Campus Lille) - et Sophie Gay Anger, PhD, Directrice du programme Grande Ecole de SKEMA Business School - cet ouvrage comprend les contributions de Catherine Aubry, Valérie Ballereau, Marie-Christine Barbot-Grizzo, Céline Barrédy, Hanane Beddi, Lucie Bégin, Jeanine Billet, Bérangère Deschamps, Nazik Fadil, Sylvain Max, Philippe Pailot, Corinne Poroli et Khaled Saadaoui.

  • David Bowie, Bob Dylan, Beatles, Rolling Stones, Françoise Hardy, Serge Gainsbourg, Jane Birkin, Michel Polnareff, Renaud, Christophe, William Sheller, Roxette, Lenny Kravitz, Téléphone, Elton John, Police, R.E.M., Telex... Découvrez sous un autre jour les artistes qui ont marqué les dernières décennies !

    Avec beaucoup d'histoires méconnues ou inédites :
    Quand Bob Dylan fait fumer aux Beatles leur premier joint ;
    Comment David Bowie trouve son pseudonyme en regardant Fort Alamo avec John Wayne ;
    L'enregistrement de I'm not in love de 10cc ;
    Quand Billy Joël premier rockeur à jouer avec un groupe en URSS chante le premier soir... sans micro ;
    Quand Genesis donne son premier concert à l'étranger, en Belgique, dans une ferme et loge chez l'habitant ;
    Les petites nymphes des années 90 (Natalie Imbruglia, Alanis Morrissette, Meredith Brooks...) ;
    Woodstock, une affaire d'argent ;
    Quand Michael tente d'organiser un contre Live Aid ;
    Quand Michel Polnareff débarque à l'improviste en pleine émission du Grand échiquier ;




    Brice Depasse réalise depuis 2001 "La Story", la chronique musicale de référence de Nostalgie à laquelle s'est ajoutée, en 2010, une seconde séquence quotidienne, "Pop Culture". Fort d'une expérience passée sur une chaîne du câble, il réalise et présente également pour Nostalgie des émissions et séquences vidéos.

  • 1928... Huit ans déjà que la loi sur la prohibition est entrée en application, déclenchant la plus gigantesque ruée vers l'alcool que le monde ait connu.
    Bootleggers et tenanciers de speakeasy font fortune. Garde-côtes et agents de la prohibition ferment les yeux : les dollars affluent et les gangsters ne les oublient pas dans l'affaire.
    À l'écart du bruit et de la fureur, un homme compte tranquillement des liasses de dollars, confortablement installé dans son luxueux bureau : Frank Costello...
    La large et solide silhouette de Frank Costello jette une ombre immense sur l'histoire tout entière du crime organisé aux États-Unis.
    Il a connu tout d'abord les petits gangs où l'on cultivait la violence au début des années 1900, et à la fin de sa vie les grandes familles fonctionnant sur la base des principes modernes de l'entreprise.
    Costello représenta à lui seul la force politique la plus puissante de New York. Personne ne pouvait devenir juge, haut fonctionnaire ou maire sans son approbation.
    Il dirigea la vieille famille de Lucky Luciano, et son influence fut telle qu'il disposa longtemps d'un siège à la "commission", le conseil d'administration du crime organisé américain.


  • Comment marchent les idées qui marchent ?

    Qu'est-ce qui différencie une bonne idée d'une "idée qui tue" ?

    Pourquoi certaines grandes idées tombent-elles dans l'oubli ?

    Comment s'assurer que son idée a toutes les chances

  • Un ouvrage rédigé par un expert de l'optimisation du potentiel qui a pour vocation d'entrer dans la tête des soignants, des policiers, des gendarmes, des pompiers et des militaires, de ceux qui assurent notre sécurité au quotidien au sein d'équipes d'intervention. En observant et en modélisant les réussites de ces héros du quotidien, l'auteur explique les techniques permettant de faire face aux situations les plus difficiles allant de l'accident de la route à la tuerie de masse.
    Quels sont les modes de pensée des pompiers dans un appartement en feu, quel est l'état d'esprit d'un membre des forces de sécurité intérieur dans l'affrontement contre un terroriste ? Contre des manifestants Gilets jaunes ?
    Des principes de fonctionnement du cerveau en situations extrêmes aux retours d'interventions, les techniques mises en oeuvre par « ceux qui nous protègent » serviront à celles et ceux qui souhaitent les comprendre ou s'en inspirer.
    Les modélisations de la réussite sont applicables aux enjeux sportifs ou d'entreprises de haut niveau, en s'inspirant des modes de fonctionnement des unités d'élite, les lecteurs pourront trouver dans ce livre des outils utiles dans les moments de crise.
    Alternant concepts psychologiques, sciences sociales et témoignages d'acteurs de terrain, cet ouvrage est un recueil de bonnes pratiques.

  • « L'autre trésor », ce sont ces femmes et ces hommes qui font toute la richesse de la fonction publique : elles s'appellent Sandrine, Johanne, Myriam, Julie, Marie France... Ils s'appellent Pascal, Christophe, David, Luc... Elles/ils sont secrétaire, policier, sage-femme, inspectrice du travail, professeur de musique, assistante de service social, infirmière, sapeur-pompier, directeur d'école...
    Dans ce livre, trente agents de divers horizons racontent leur travail : ces récits nous font plonger au coeur de métiers passionnants et balayent toutes les images galvaudées qui entourent la fonction publique.
    Faire connaître et circuler ces paroles, c'est donner à entendre l'investissement des agents dans leurs missions de service public. C'est leur donner voix au chapitre.

  • Avec ses 255 000 salariés, La Poste fait partie de notre paysage familier. Miroir des évolutions de la société, elle connaît ces deux dernières décennies des bouleversements d'une profondeur, d'une ampleur et d'une rapidité jamais vues dans son histoire. Ainsi, tandis que le volume du courrier papier ne cesse de baisser, La Poste se réinvente : elle répond à de nouveaux besoins, imagine de nouveaux métiers, se donne de nouvelles missions.
    Un défi que doivent relever les managers de La Poste, placés au coeur de cette transformation. Dans cet ouvrage, une trentaine d'entre eux racontent la façon dont ils accompagnent au quotidien, avec leurs équipes, ce changement hors du commun. Ces récits nous plongent dans les coulisses d'une entreprise qui prépare le monde de demain.

  • La première partie de cet essai fut publié il y a une vingtaine d'années, il est repris augmenté d'une deuxième partie relatant sur le mode humoristique et désabusé, son expérience dans les couloirs feutrés de la Banque mondiale à Washington. A-t-il réellement "trahi" la cause de ses origines ainsi que l'accusent un peu vite certains journalistes ? Ou bien à sa manière essaie-t-il de conserver et transmettre ce pourquoi il travaille dans ces milieux financiers ? " Ce que je valorise dans mon séjour américain, c'est l'opportunité de m'être réconcilié avec moi-même, d'apprendre à mieux aimer cette Arfique qui m'exaspérait lorsque j'avais 27 ans. Sur un plan plus superficiel, la vie sereine et aseptisée de Washington m'a révélé comme un miroir grossissant tout ce qui me manque... Il y a le sentiment de culpabilité qui habite tous les Africains en exil qui croient pouvoir contribuer plus efficacement aux nombreux combats en cours sur le terrain..."


  • Ce livre destiné aux professionnels est un ouvrage de référence sur les contrats dans le domaine des arts visuels. C'est la première fois en France qu'un livre traite des contrats pour toutes les catégories d'auteurs ou d'oeuvres entrant dans le champ des arts visuels. Cette approche globale a été rendue possible grâce à la coopération des organisations représentatives des artistes plasticiens, illustrateurs, graphistes, designers et photographes réunies au sein de l'USOPAV. La première partie rappelle, dans un style pédagogique, l'ensemble des règles essentielles en matière de droit civil, de droit du travail et de droit d'auteur. La deuxième partie traite des principaux contrats conclus par les auteurs dans le domaine des arts visuels : vente, cession de droits pour un usage déterminé, exposition, commande, dessins et modèles, édition, illustration d'une oeuvre audiovisuelle, commande publique, mandat. Les parties suivantes traitent de sujets généraux : la gestion collective, Internet, les contrats internationaux, la valeur des oeuvres et des droits, la confidentialité des contrats, le droit à l'image des personnes et des biens, le dépôt et la préservation des oeuvres, la médiation des conflits et l'artiste entrepreneur. Des annexes pratiques apportent les informations suivantes : les principaux articles cités du Code civil, du Code du travail et du Code de la propriété intellectuelle ; les coordonnées des organisations professionnelles auxquelles il est notamment possible de demander des contrats types et des barèmes indicatifs ; une présentation sommaire des régimes en vigueur sur le plan social et fiscal.




  • Entreprendre & réussir son entreprise

    est un book clefs en main corédigé par Justino Diogo et Christopher Moiret, experts en création, reprise, fusion et acquisition de société, rompus aux techniques en usage dans le domaine comptable, fiscal et social, et dans la révision et l'audit de comptes.


    Le but de cet ouvrage : vous fournir des outils et des conseils incontournables pour pitcher votre projet, fonder votre société step by step, gérer et pérenniser votre modèle économique, et éviter les embûches - en particulier la bankrupt - inhérentes à toute aventure entrepreneuriale.













    Justino DIOGO et Christopher MOIRET ont conseillé plusieurs centaines d'entrepreneurs aux profils très différents. Ils ont ainsi : préparé de multiples dossiers de création d'entreprises ; rédigé des

    business models et autres business plans, des compendiums de things to do and not to do ; établi certaines typos de fundraising et de leverage...



    Dans ce livre, fruit de leur parcours professionnel, ils mettent tout leur savoir à votre disposition.

  • Voici un recueil unique de témoignages de présidents et d'administrateurs de sociétés qui permet de décrypter la gouvernance d'entreprise. Dans un monde qui se complexifie avec la mondialisation, les règlementations, le numérique, l'émergence de nouveaux business models, la RSE et la montée en puissance des parties prenantes..., les pratiques des conseils d'administration évoluent nécessairement. Cet ouvrage collectif offre 100 témoignages sur des organisations très diverses : start-ups, ETI, CAC 40, associations, entreprises familiales..., en France et à l'international. Les témoignages réunis dans cet ouvrage sont la vivante illustration de l'extraordinaire évolution des pratiques de gouvernance intervenue dans les sociétés, grandes ou moins grandes, cotées ou non, au cours des deux dernières décennies. Daniel Lebègue, fondateur et président d'honneur de l'Institut français des administrateurs. Ici, la gouvernance d'entreprise n'est pas appréhendée comme un ensemble de règles formelles, mais comme un exercice d'intelligence collective, fondé sur la confiance, la loyauté, la compétence, le courage, la curiosité, l'éthique.... Bref, sur l'humain... Ces regards croisés d'hommes et de femmes de terrain, formés à l'école du pragmatisme, sont très réconfortants. À lire ! Anne-José Fulgéras, administratrice de Covéa et MMA, ancien chef de la section financière du Parquet de Paris. Du PDG de L'Oréal au fondateur d'Amber, quand tout roule ou tout se déglingue, quand il faut arbitrer entre manager et actionnaire, cette diversité de témoignages est un hommage à l'intelligence de comportement. Cela se résume en une phrase d'un de mes camarades cités dans cet ouvrage : « L'administrateur n'a pas le droit de s'ennuyer ! » Vincent Beaufils, directeur de la rédaction de Challenges


  • À l'heure où on fait l'éloge des "Français qui se lèvent tôt", des dessins pris sur le vif, dans un quotidien où le travail domine, pour sourire de la folie du boulot, des psys, des chefs, de nos vies... Jean-Michel Milon pose un regard drôle, mor

  • Annabellia et Julian, deux êtres différents et pourtant si semblables. Lors de leur première rencontre, cela fait des étincelles.

    Les sentiments, elle les a rayés de sa vie comme le sexe, ce qui peut être étrange pour une succube. C'est plus qu'une lubie, c'est son salut. C'est ainsi depuis des siècles et ça ne changera pas.
    Lui n'a qu'une obsession : la posséder. Quitte à mettre en péril son identité secrète ainsi que toute son existence.
    Daemonuis et the Divide : deux organisations, un but commun.
    Découvrez une autre facette de l'enfer, vous changerez alors d'idées sur les forces du mal...



    Attention, la version numérique comporte moins de pages que la version papier suivant votre liseuse.

  • Après avoir raconté ses Souvenirs de casernes dans un premier ouvrage, Yves Bonnard présente son second témoignage aux Editions du Panthéon.

    Dans Abus de tutelle, l'auteur revient sur ses démêlés avec l'administration de tutelle, régime également appelé "la Sauvegarde de la justice".

    Après vingt ans de curatelle, Yves Bonnard a retrouvé ses droits et peut désormais s'exprimer librement dans une tribune. Il livre alors un récit sensible dont le but est d'informer, et de prouver qu'il est possible de retrouver son autonomie pleine et entière. Pour l'auteur, il a fallu garder confiance en lui et ne jamais cesser d'espérer.

    Avec cette histoire vécue, et une écriture très réaliste, Yves Bonnard définit précisément ce statut à ne pas confondre avec la tutelle. Il interpelle à la fois ceux pour lesquels cette situation est inconnue, les pouvoirs publics et les personnes qui en souffrent.

empty