Publibook

  • « Plus tard au fond de l'usine suspendu à l'échelle Échappant de justesse à la milice tu te fais la belle Recroquevillé au fond du jardin où tu es tombé Tu trembles dans tes golfs froissés Au loin les rafales de balles La torpeur et la peur succèdent à la liberté retrouvée De la Seine au lac du métro au banjo Tombé du train un beau matin Venu du ciel un soir de guerre Le petit Parisien s'en va s'en vient De la butte Montmartre à Montfollet de Villejuif à Bernardière Tu découvres le ski les flots bleus et le pédalo » Partagées entre souvenirs, évocations familiales et fiction, les envolées poétiques d'Élyane Guillaud-Rollin mêlent l'hommage à l'évasion, l'intime à l'universel, le sépia à l'arc-en-ciel. D'hier à aujourd'hui, des grands-parents aux enfants, du lac de Paladru jusqu'aux glaces de l'Arctique, une plume habile dérive et nous transporte au gré des mots.

  • Elles sont simples, les histoires que J.-R. Fournier relate. Humbles, comme celle de ce peintre inconnu, vivant sa passion dans l'anonymat. Émouvantes, comme celle de cet architecte affolé à l'idée de sa propre vieillesse. Mélancoliques, comme celle de ce voyage parisien ardemment désiré, cruellement annulé. Simples, mais pourtant pas simplistes. Car le tour de force de l'auteur consiste encore à hisser ses personnages à un niveau littéralement extra-ordinaire. C'est-à-dire à un degré plus intense, plus brillant, plus périlleux aussi. Ainsi de cette nouvelle qui retrace la carrière fulgurante d'un boxeur digne d'Icare. Ainsi de ces textes amoureux dans lesquels la passion apparaît à la fois comme salvatrice et destructrice. Ainsi de ces récits où la fascination des hommes se fait troublante, obsessionnelle, meurtrière.

  • Entre mysticisme et théologie, cette nouvelle vous invitera à arpenter les voies sinueuses qui mènent à la toute-puissance et à la vérité. Histoire d'un jeune lycéen, paria de son établissement, et d'un camarade, qui deviennent les cibles d'un sort jeté depuis l'Argentine. Une quête pour le monde et avant tout pour se connaître eux-mêmes les attend.

  • Sébastien est originaire de Saint-Pierre-et-Miquelon, où il revient pratiquer la pêche avec son père. En bon marin trentenaire, il est très attaché à son indépendance et est quelque peu solitaire. Émeline est une jeune Indienne vivant dans une réserve, mais a reçu une éducation chrétienne. Elle est grande et blonde aux yeux bleus, et de ce fait se sent différente de ses semblables. Tous deux seront amenés à quitter leur famille suite à un événement traumatisant. En quête de renouveau et d'aventure, ils entameront chacun un voyage initiatique à travers la partie nord-est de l'Amérique qui finira par les réunir. Une histoire touchante que celle de ces deux jeunes gens dont les destins se croisent. L'auteur nous fait voyager en leur compagnie à la découverte d'une nature sauvage et magnifique, Un voyage initiatique qui nous bouleverse et nous laisse émerveillé et reconnaissant. Un vrai plaisir, simple, naturel, authentique.

  • Les Vorlames

    Raymond Denis

    Divisée en cinq tomes, la fresque des "Vorlames" débute avec l'intriguante découverte du professeur Turbat, archéologue de profession. C'est au coeur de la forêt que Violaine, enterrée depuis des siècles, s'éveille à nouveau à la vie. Revenant millénaire ou démon passager, l'équipe du professeur Stannel ainsi que le commissaire Mellaud vont devoir déterminer si Violaine est bel et bien un esprit vengeur revenu discuter des torts qu'elle a subis...

  • Comment est née la langue créole ? En se penchant sur des textes datant de la colonisation, d'après l'abolition de l'esclavage, dans la seconde moitié du XIXe siècle ou encore tout au long du XXe siècle, cette étude entreprend de saisir et décrire les interactions qui permettent d'élaborer des hypothèses quant à la genèse des créoles dans un contexte historique complexe, tout en cherchant à établir la part des différentes langues en présence dans ces situations de plurilinguisme, et d'envisager toutes les questions linguistiques et sociolinguistiques qui en découlent.

  • Qu'est-ce que la poésie narrative ? Pratiquée en France depuis quinze ans, l'approche narrative australienne ouvre de nombreuses nouvelles pistes de travail pour les thérapeutes, les coachs et tous les professionnels de l'accompagnement. L'une des plus originales est l'élaboration de documentations poétiques destinée à étayer et renforcer le suivi. Praticiens narratifs et accompagnants, laissez alors votre plume vous guider, tout naturellement ! Pour écrire un poème, laissez exprimer votre coeur ! Imaginez une chanson qui raconte une histoire, avec sincérité et beaucoup d'émotions. La poésie « narrative » est de la poésie vécue, celle qui, comme le voulait Rimbaud, change bel et bien la vie... Consacré au monde du travail en général et au burn-out en particulier, cet ouvrage s'adresse aussi bien aux professionnels qu'à tout lecteur intéressé désireux d'appréhender les pratiques narratives. L'angle choisi ici est celui de la poésie : mettant en scène sa situation, ses doutes et ses lueurs d'espoir, elle permet de redonner confiance en soi. Riche, pédagogique, construit autour de deux pôles : théorique - les pratiques narratives, la restitution poétique, la méthodologie d'écriture - et pratique - l'expérience des conversations, de l'écriture et le retour des personnes accompagnées -, il invite au dialogue avec tous les accompagnants de la souffrance au travail.

  • Deux voix se croisent à travers des époques différentes pour conter des histoires qui s'entremêlent, celles d'une abbaye trappiste cistercienne, Orval, et d'une source, objet de cultes païens, d'une déesse chasseresse celte, Arduinna et d'une jeune comtesse italienne intrépide, Mathilde de Toscane, d'un moine sulfureux confronté à une prophétie mystérieuse et controversée et à un livre codé à l'origine inconnue. Celle aussi d'une forteresse imprenable, Bouillon, et d'un comté, Chiny, à l'histoire riche et liée. Ces éléments viennent percuter Léon Magresse, qui tente de retrouver sa compagne disparue alors qu'elle effectuait des recherches sur les abbayes trappistes de Belgique. Ce roman historique mené sous forme d'intrigue évoque tout un pan d'histoire du Nord-Est de l'Europe mais également la période cruciale pour la chrétienté de la réforme grégorienne portée par le pape Grégoire VII contre l'empereur du Saint Empire romain germanique, appelée querelle des investitures. Il suit aussi Nostradamus dans ses recherches pour écrire ses prophéties appelées « Centuries» et interroge sur le lien de ce dernier avec Catherine de Médicis avec, en filigrane, le combat perpétuel entre le Diable et Dieu.

  • « "Je sais, j'ai posé la clef sur le trottoir !" Julie décide de laisser son cartable devant la porte et part à la recherche de son précieux sésame. À mi-chemin, elle voit un spectacle étonnant : le ruban qu'elle portait autour du cou se déplaçait. La clef accrochée au bout était tirée par des dizaines de fourmis. Surprise, Julie veut se saisir de la clef mais les fourmis accélèrent et la clef commence à disparaître dans un des petits trous. Au dernier moment, Julie arrive à saisir un petit bout du ruban sans pouvoir néanmoins le retirer. Quelque chose de très fort le tirait de l'autre côté. Elle comprend qu'elle tombe tout en tenant le ruban comme un fil d'Ariane. Tout est noir. » Comme tous les soirs, Julie rentre de l'école à pied. En se penchant pour observer des fourmis, elle perd accidentellement la clef de sa maison et ne s'en aperçoit qu'en rentrant chez elle. Ni une ni deux, elle rebrousse chemin et arrive juste à temps pour voir sa précieuse clef emportée par les fourmis et disparaître dans un petit trou. Sans réfléchir, elle se penche se sent aspirée, telle Alice dans le terrier du lapin blanc, et se réveille dans une sorte de grande bibliothèque... C'est le début de grandes aventures toutes plus fantastiques les unes que les autres et de rencontres incroyables, que ce soit avec des anges ou des personnages oniriques. Un roman distrayant et passionnant pour les petits et les grands !

  • Un chercheur exhume des archives de l'abbé de Montfaucon une lettre écrite par un érudit, fonctionnaire et militaire des Pays-Bas autrichiens, qui doute de la véracité du « Nouveau Testament » puis part en guerre... Les mésaventures d'un numismate qui poursuit une pièce d'or dans les bas-fonds, jusqu'à ce qu'il tombe sur une impasse... À l'image de celui qui a adopté le « Nain qui disait "NAN !" », un escogriffe préfère la compagnie des Nains, mais ces laborieux, rustauds, costauds et teigneux éprouvent quelques difficultés à s'intégrer au sein notre société contemporaine...

  • L'empire de l'aube t.1

    Alexia Mahdidi

    Alors que de sombres menaces pèsent sur l'empire de l'aube, une jeune fille, issue de la classe des Lettrés, les dirigeants de son pays, va briser l'un des plus importants tabous de sa caste. En dansant, lors d'une soirée au Palais et poussée par une force mystérieuse, avec la « reine » des saltimbanques, elle n'imagine pas encore quelles seront les conséquences de son geste...

  • Derrière les apparences des situations et des rencontres existe un monde où chaque chose brille d'un éclat magnifique. Parfois même, les scènes les plus mélancoliques se drapent d'une beauté imprévue. Et quand le monde se fait lyrique au point de nous dépasser, la poésie est là pour exprimer cette impuissance teintée de joie qui nous submerge devant la magie de la vie et du désir de vivre.

  • Dans la mémoire de Yaya, il y a des souvenirs d'escapades frémissantes dans des églises à secret, des peintures de l'occupation et de la résistance passive, des histoires de pommes chapardées, tous ces gestes effectués par des professions aujourd'hui évanouies, des amoureuses éplorées qui font le choix des ordres, des éclats de soleil et de joie... mais encore quelques réminiscences douloureuses et dramatiques... Une mémoire-coffre au trésor que ne cesse de fouiller cette grand-mère, qui en exhume quelques pans de sa jeunesse pour les communiquer à ses petits-enfants captivés par ce qu'a pu être la vie en Normandie, à Rabodanges, aux heures sombres de l'histoire et après...

  • Règlement de compte

    Guy Picard

    « Je commençais à comprendre qu'un clan adverse nous en voulait terriblement d'empocher seul tant d'argent pour cet illustre terrain... Il y avait eu une fuite, on en était à spéculer sur plusieurs noms, sans aucune certitude. La stratégie que Karl avait élaborée était exceptionnelle. » « Cosa Nostra » : ce nom raisonne comme une promesse, celle de la violence, des règlements de comptes, des meurtres sordides... C'est tout cela et bien plus encore que nous propose G. Picard dans ce brillant roman. On y découvre le monde de la mafia à travers les yeux de Nicholas Longpré, jeune étudiant en droit, que rien ne prédestinait à une carrière fulgurante au sein de la pègre italienne. Personnages hauts en couleur, action trépidante... on est d'emblée emporté par le style de l'auteur, résolument moderne.

  • La petite chevêche

    Denis Breton

    « Pour une petite chevêche, c'était une histoire à dormir couchée. C'est impensable, ce qui m'arrive. C'est une histoire de fou. Une chevêche ne peut pas succéder à un archevêque. Aucun croyant ne pourra accepter une telle succession. On est en plein délire. Cet archevêque est complètement fou. Il avalise sans le moindre esprit critique la décision d'un pape qui a perdu la tête. Tous les arguments sensés militent contre cette idiotie. Il y a la séparation des espèces. Et puis il y a la responsabilité de porter une charge qui dépasse les capacités physiques et intellectuelles d'une chevêche. Sans compter qu'on ne peut faire semblant, il faut croire et bien plus faire croire. - Non, c'est pas possible ! J'ai dû faire un mauvais rêve, murmura-t-elle. » Et ce n'est là que le début des tribulations et autres tracas de l'héroïne de D. Breton qui, avec « La Petite Chevêche », renoue avec la tradition du conte philosophique. Réalisme magique et réflexion s'allient ainsi tout au long d'un texte qui, avec un humour pince-sans-rire, questionne le religieux et le politique, le social et l'humain, la violence et le progrès... Dérangeante et stimulante, distrayante et balançant entre raison et folie douce, voici une oeuvre romanesque ô combien étonnante et détonante.

  • Histoires courtes

    Dilan Ravec

    De la tendresse pour les personnages, une attirance pour les lieux à mystère, une pointe d'humour et de dérision unissent ces nouvelles composées par D. Ravec. Des textes où il est question de maisons doucement hantées, de châteaux fascinants aux yeux d'un enfant, de princesses russes par trop inaccessibles, de longs regards hypnotiques, de légionnaires candides, autour desquels l'auteur tisse des récits portés par une écriture changeante, abordant tout autant les registres du conte que de la réminiscence.

  • Chicago blanc

    F. M. Duplantier

    « Parce qu'elle était belle, et alors ? Alors, j'aurais dû jeter ce dossier à la poubelle, rendre l'argent, et clore cette affaire. Voilà ! J'aurais dû. Je n'aurais pas atterri sur ce bateau en partance pour les USA à traquer un hypothétique coupable d'un hypothétique meurtre. Un misérable cargo mixte qui s'appelait Chicago. Un cargo blanc mystérieux. Mais c'était trop tard. » Marseille. Un trio de détectives privés est engagé pour ce qui ne devait être qu'une banale histoire d'adultère. Mais, une nuit, tout dérape et leur client trouve la mort. Suicide, coup tordu, vengeance, jalousie, accident, violence gratuite ? Point de départ classique pour un roman noir pourtant hors norme. F. M. Duplantier transcende le genre et tisse un puzzle labyrinthique, kaléidoscope renversant d'influences littéraires, musicales et cinématographiques. Un tourbillon qui déroute autant qu'il fascine.

  • Un vieux village du Sud-Ouest, un élevage de chevaux, une vie simple et reposante... La famille de Sophie aurait pu être heureuse. Seulement sa mère n'a jamais accepté la trisomie de son deuxième enfant. Lorsque sa petite soeur décède lors d'un tragique accident, la jeune fille de dix-huit ans décide de fuir une situation insoutenable et saisit une opportunité pour partir en Espagne. C'est là, à Saragosse, dans un immense domaine, que Sophie va peu à peu reprendre goût à la vie...

  • Dans ce deuxième épisode, Charlotte et ses Gardiennes vont être confrontées à des événements faisant référence à l'une des périodes les plus obscures de la religion chrétienne : l'Inquisition. Lancées à la poursuite de deux êtres immortels, elles vont être prises entre les feux croisés de deux sociétés secrètes se disputant le pouvoir et l'influence d'une part, mais aussi de l'Église romaine et de la police italienne d'autre part. Leur engagement total au service du bien ne les laissera cependant pas indemnes : l'une d'elle, plongée dans un coma profond, plongera plus de cinq cents ans en arrière...

  • Véritable tête de pioche, plus têtu qu'un âne, Titus a décidé de partir en virée avec Bouboule... Certes, mais ce dernier n'a pas vraiment le coeur à voir du pays en l'absence de ses chers maîtres. Foin de tout cela pour Titus qui manipule à la six-quatre-deux son crédule ami. C'est donc décidé : fini le panier à son pépère et vive la balade en bord de mer... Encore faudra-t-il pour en profiter ne pas finir congelés à l'arrière d'un camion pris en clandestins ou réchapper aux griffes du fieffé Zébulon qui voudrait bien expédier un de nos amis à quatre pattes dans un laboratoire !

  • Leur cousin d'Amérique venu visiter la capitale française, Titus et Bouboule ont bien du mal à l'apprécier... Avec sa jolie queue en panache, son érudition, ses manières raffinées, il est vrai que ce beau chien couleur chocolat a de quoi susciter l'agacement... L'incompréhension n'est toutefois que temporaire, Titus et Bouboule découvrant rapidement qu'ils sont là face à un chien pas comme les autres, bonne pâte et ne dédaignant pas faire la fête. Un précieux allié de surcroît, dont ils auront justement besoin quand, après avoir été entraînés dans les dédales souterrains de Paris, ils seront confrontés à une bande de rats qui rêvent d'imposer leur domination sur le monde !

  • New Jersey, 1979. Un avocat prend une affaire qui va le mener à sa perte. Une rencontre changera sa vie à jamais... Marie-Galante, 1999. Un pêcheur mène l'enquête sur le meurtre déguisé en suicide de son meilleur ami, un scientifique qui avait fait une découverte exceptionnelle : les vertus exceptionnelles d'un coquillage...

  • Diluvie, pays instable des amours de Peine Perdue et de l'homme qui prend la parole dans ces pages. Pays qui, au moment de basculer politiquement, au moment de se refermer sur lui-même, a dans le même temps empêché toute relation entre la Diluvienne et cet étranger contraint de quitter Polypolis, la capitale... Et tandis que le black-out s'abattait pour de longues années sur ce pays, l'homme, en deuil de sa passion, entamait une longue errance sur le globe, portant d'escale en escale ses souvenirs et fantasmes...

  • « Fière torera, tu apparais comme la reine des Amazones dans l'arène sablonneuse où la mort te guette. Il s'agit, pour toi, de dompter un fils de Minos et lorsque tu le regardes, tu vois dans ses grands yeux cruels, le reflet de ta victoire car tu n'as aucun doute, Léa, et c'est là ta grande force. Tu es belle, tes cheveux nattés brillent au soleil, ta tenue d'apparat étincelle et l'on se prend à rêver que tu aies choisi un autre destin... » Le Palais des délices ? Une contrée féérique et ensorcelante, où les univers se télescopent en un tourbillon de magie et d'émotions. Mariant les influences et multipliant les références comme autant de clins d'oeil aux lecteurs aguerris, ce nouveau recueil s'adresse à un large public, jeune et moins jeune. La conteuse Marguerite-Marie Roze confirme qu'elle possède bel et bien les clefs de l'imaginaire.

empty