• Au bord de l'Amazone, un vieil homme ami des Shuars, qui lui ont appris à connaître la forêt, découvre la lecture et chasse un jaguar.
    "Il ne lui faut pas vingt lignes pour qu'on tombe sous le charme de cette feinte candeur, de cette fausse légèreté, de cette innocence rusée. Ensuite, on file sans pouvoir s'arrêter jusqu'à une fin que notre plaisir juge trop rapide." - Pierre Lepape, Le Monde
    "Un livre sauvage et beau, bâti comme un thriller américain." - Frédéric Taddei, Actuel

    Prix du roman d'évasion des Relais H 1992


    Prix du meilleur roman étranger France Culture 1992

  • «On comprenait que les hommes pourraient être aussi efficaces que Dieu dans d'autres domaines que la destruction.»

    On ne peut qu'être d'accord avec le narrateur quand on voit la magnifique forêt qu'Elzéard Bouffier a élevée patiemment tout au long de sa vie. Écologiste avant l'heure ? Sans aucun doute. Ce berger a décidé de redonner sa superbe à cette lande déserte de Provence en plantant une forêt de chênes, de bouleaux, de hêtres et d'érables. Grâce à l'oeuvre d'un seul homme, la vie revient peu à peu dans cette contrée désolée. Une histoire de patience, de respect et d'amour de la terre dont il faudrait certainement prendre de la graine...

  • Le livre fait le point sur la désobéissance civile et l'état de nécessité, juridiquement, historiquement et philosophiquement. Il rassemble des témoignages, des plaidoiries exemplaires et des jugements, des argumentaires et analyses en faveur de la désobéissance civile et des éclaircissements en matière de doctrine, tant en ce qui concerne l'engagement juridique de l'état de nécessité que le rôle du juge. Il permet de comprendre les limites, les raisons et la fonction des actions de désobéissance civile. Il met en lumière la pertinence de l'argument de l'état de nécessité dans le contexte qui nous échoit désormais. Dans un style précis mais accessible, il est utile à toute personne, qu'elle soit juriste, politiste, militante, journaliste, et à toute citoyenne ou citoyen qui veut réfléchir sur ces sujets.

  • 2020.
    Le monde entre dans l'âge de glace, il neige à Jérusalem et les icebergs dérivent le long des côtes.
    Pour les jours sombres qui s'annoncent, il faut faire provision de lumière - neige au soleil, stalactites éclatantes, aurores boréales. Dylan, géant barbu et tatoué, débarque au beau milieu de la nuit dans la petite communauté de Clachan Fells, au nord de l'Écosse.
    Il a vécu toute sa vie dans un cinéma d'art et essai à Soho, il recommence tout à zéro. Dans ce petit parc de caravanes, il rencontre Constance, une bricoleuse de génie au manteau de loup dont il tombe amoureux, et sa fille Stella, ex-petit garçon, en pleine tempête hormonale, qui devient son amie. Autour d'eux gravitent quelques marginaux, un taxidermiste réac, un couple de satanistes, une star du porno. Les températures plongent, les journaux télévisés annoncent des catastrophes terribles, mais dans les caravanes au pied des montagnes, on résiste : on construit des poêles, on boit du gin artisanal, on démêle une histoire de famille, on tente de s'aimer dans une lumière de miracle.
    Dans ce roman éblouissant au lyrisme radical, peuplé de personnages étranges et beaux, Jenni Fagan distille une tendresse absolue qui donne envie de hâter la fin du monde.
    « Féroce et lucide [...], Fagan est autant poète que romancière, et ses images de cet hiver intempestif sont saturées de lyrisme. » - New York Times

    Prix du Livre Numérique - 2017

    Prix Transfuge du meilleur roman anglophone - 2017

  • Cet ouvrage a une double vocation. Il révèle dans un premier temps pourquoi l'article rédigé par Graham Turner peut être considéré comme l'un des textes fondateurs de l'idée d'effondrement de la société contemporaine, ou de la collapsologie. Il offre l'opportunité de replonger dans le rapport Meadows (1972), de montrer en quoi il fut novateur, de rappeler qu'il ne se voulait initialement pas prédictif, et d'enfin émettre quelques critiques. Dans un second temps, l'ouvrage s'intéresse aux retombées du texte de Graham Turner en montrant quelle vision de l'effondrement ce texte a diffusé. À la lumière du déclin de civilisations anciennes, l'ouvrage propose des réflexions quant aux diverses représentations de l'effondrement.

  • En hiver, la Norvège est plongée dans le noir. Mais est-ce vraiment le cas ? Deux tiers des Norvégiens, comme 80 pour cent des Américains du Nord, ne peuvent plus distinguer la Voie lactée pendant la nuit. Les lampadaires, néons et écrans illuminent le ciel et empêchent de le voir.
    Quels sont les effets de cette lumière artificielle sur les humains, les animaux, et toute chose vivante ?
    Aussi loin que remontent ses souvenirs, Sigri Sandberg a eu peur du noir. Elle entreprend un voyage en solitaire dans les montagnes, en plein hiver, pour éprouver l'obscurité et pour comprendre ce qui se cache derrière sa peur. Au cours de son périple, elle nous fait découvrir une autre femme, Christiane Ritter, qui a passé un hiver entier dans une hutte de trappeur dans le Svalbard en 1934.
    Sigri Sandberg écrit sur ce qui se passe dans le corps pendant la nuit. Elle évoque le sommeil, les étoiles, les trous noirs, les lumières du Nord, mais aussi les lois du trafic aérien et la lutte pour préserver un ciel nocturne. Son livre cherche à donner un sens à l'obscurité.
    Depuis plus de vingt ans, Sigri Sandberg (née en 1975) travaille pour divers journaux norvégiens. Elle a vécu huit années sur une île arctique du Svalbard et a écrit quinze livres sur la nature, la philosophie de la vie sauvage, le climat et les régions polaires.

  • Au cimetière du Père Lachaise, des racines ont engorgé les canalisations. Alors qu'il assiste aux travaux, Florent s'égare dans les allées silencieuses et découvre la tombe de Guillaume Apollinaire. En guise de souvenir, le jeune homme rapporte chez lui un mystérieux morceau de bois. Naît alors dans son coeur une passion dévorante pour le poète de la modernité. Entre rêveries, égarements et hallucinations vont défiler les muses du poète et les souvenirs d'une divinité oubliée : Florent doit-il accepter sa folie, ou croire en l'inconcevable ?
    Dans cet hommage à la poésie et à la nature, Alexandra Koszelyk nous entraîne dans une fable écologique, un conte gothique, une histoire d'amours. Et nous pose cette question : que reste-il de magique dans notre monde ?
    Alexandra Koszelyk est née en 1976. Elle enseigne, en collège, le français, le latin et le grec ancien.

  • Jamais une génération n'avait fait face à autant d'urgences sociales et d'enjeux sociétaux ou environnementaux.
    Quand les plus pessimistes s'attellent à imaginer le pire, d'autres croient ardemment en leur capacité à relever ces défis. Qu'ils soient à la tête d'entreprises classiques ou de structures de l'économie sociale et solidaire, personnalités reconnues ou parfaits anonymes, ils s'engagent corps et âme dans la construction d'un autre monde, guidés par leur propre « raison d'être ».
    Cyrielle Hariel et Sylvain Reymond partent à la rencontre de ces leaders d'un nouveau genre pour mieux comprendre et initier les conditions de développement d'une société de l'engagement rassemblée, humaine et durable. Sous un angle résolument optimiste, ils proposent tout au long de cet ouvrage une analyse des grandes évolutions qui nous ont menés et nous mèneront indéniablement vers ce nouveau modèle de société.
    Cyrielle Hariel est une journaliste spécialisée dans l'impact et la consommation responsable. Elle est à la tête de l'émission hebdomadaire Objectif Raison d'être sur BFM Business, où elle reçoit la dirigeante ou le dirigeant d'une entreprise connue pour ses engagements sociaux, sociétaux et/ou environnementaux.
    Sylvain Reymond est entrepreneur social. Depuis plus de douze ans, il conseille des personnalités politiques ou des dirigeants d'entreprises de toutes tailles, ainsi que ceux de structures de l'économie sociale et solidaire, dans l'affirmation de leurs engagements sociaux/sociétaux.

  • L'anthropocène

    Michel Magny

    Par le terme « Anthropocène », on désigne la nouvelle époque géologique dans laquelle nous sommes récemment entrés et qui se caractérise par la pression sans précédent que les humains font peser sur l'écosystème terrestre. Ses racines profondes ? L'entrelacement étroit, depuis la plus lointaine Préhistoire, de la trajectoire de la nature et de celle des sociétés humaines. Après avoir fait la généalogie du concept et évoqué les polémiques que suscite son adoption, Michel Magny examine les différentes manifestations de la crise écologique dont l'Anthropocène est aujourd'hui le nom : réchauffement climatique, chute de la biodiversité, pollution des écosystèmes, anthropisation des espaces terrestres et pression démographique. Et de s'interroger plus largement : l'Anthropocène ne nous donnerait-il pas à penser, avec la crise écologique, celle des sociétés humaines, c'est-à-dire le rôle de notre espèce et les imaginaires qui fondent notre manière de faire société et d'habiter le monde ?

  • Une Pandémie a frappé la Terre et celle-ci s'est ainsi vidée de ses habitants. Ne subsistent que quelques vieillards dans les ruines de nos civilisations.

    Un vieil homme parcourt à cheval la France pour voir la mer une dernière fois. Sur son chemin : des villes en décrépitudes, une nature qui reprend ses droits, mais aussi ses souvenirs, quelques survivants et des destins qui se croisent...
    Le Monde enfin est une fin de l'humanité très douce et pleine de sens. Un roman bouleversant de Jean-Pierre Andrevon, auteur notamment du Travail du Furet, que nous proposons dans une nouvelle version enrichie...

  • Ru

    Camille Leboulanger

    Un roman aussi profondément organique et engagé qu'un film de Guillermo del Toro et qu'un tableau de Goya.
    Le ciel est rouge chair pour le peuple de Ru.
    « Ru ? Pourquoi Ru ? Il n'y a pas assez de salles de concerts à l'air libre, peut-être ? »
    Les rues sont rouge sang à la fin des manifestations contre la préfecture.
    « Tu n'as jamais eu envie de savoir ce que cela fait de chanter à l'intérieur d'un être vivant ? »
    Dans les entrailles de Ru, la grogne embrasse Regard Rouge.

  • Cheminer avec le vivant : dialogue avec Didier de la Porte, éleveur, maraîcher, apiculteur et semeur Nouv.

    Didier de la Porte est ingénieur agronome, éleveur, maraîcher bio et apiculteur naturel... entre autres !

    Il nous raconte dans cet ouvrage 40 années d'observations et d'expérimentations au coeur du vivant.
    De son pacte avec les renards à ses dialogues avec les abeilles, de son calendrier cosmique des semis aux traitements homéopathiques qu'il administre à ses vaches, de paramètres et de processus complets inspirés de la biodynamie et de la permaculture à une écoute subtile et une présence consciente aux lieux et au cosmos, il nous transmet sa joie d'habiter la nature et de faire alliance avec le vivant mais aussi un sens accru de la responsabilité qui nous incombe.

    Spécialisé en écologie microbienne des sols, passionné de biodynamie, Didier de la Porte a repris la ferme de sa famille en 1979, à Villerville (Calvados), et l'ouvre à tous ceux qui désirent penser le vivant autrement (visite de la Ferme du Château sur Youtube : près de 400k vues.) Co-auteur du Calendrier des semis biodynamiques (20 000 ex. vendus par an) et formateur, il fait partie des réseaux Bio en Normandie, Maraîchage sur sol vivant (13k abonnés Facebook), MABD.
    Carole Babin-Chevaye travaille sur l'accompagnement au changement et l'intelligence collective. Animée par les 3 écologies de Pierre Weil (l'écologie personnelle, sociale et planétaire) elle a co-écritDites à l'avenir que nous arrivons - la (r)évolution des conspirateurs positifs ».

  • Morille, chanterelle, cèpe, trompette-des-morts... Vous salivez à la simple idée de déguster ces champignons ? Avant de les cuisiner, il vous faudra chausser les bottes, sortir votre panier en osier et partir pour une belle balade en forêt.

    Grâce à ce livre, vous découvrirez les 20 espèces comestibles les plus emblématiques sous forme de fiches illustrées : où les ramasser ? À quelle période ? Comment les reconnaître ? Comment ne pas les confondre avec d'autres champignons toxiques ?
    Pour cueillir et consommer ces champignons sans danger, le Dr Roger Poirier vous livre les 20 règles d'or du cueilleur de champignons.
    Il partage également dans ce livre ses meilleures recettes pour mettre à l'honneur les délices forestiers, que vous apprécierez d'autant plus après avoir pris connaissance des nombreuses vertus médicinales de vos récoltes.

  • Comment répondre sans détour aux questions de nos enfants quand on a nous-même du mal à comprendre la portée de la crise écologique qui nous menace ?

    C'est quoi le réchauffement climatique ? Pourquoi les énergies renouvelables ne suffisent-elles pas ? Existe-t-il des produits vraiment écologiques ? Quels sont les liens entre climat et biodiversité ? Ce livre donne toutes les clés pour comprendre les enjeux environnementaux d'aujourd'hui et de demain et s'y préparer.
    Vous y trouverez :
    - 40 questions et leurs réponses : une, formulée pour les adultes, et une, plus accessible, pour les enfants, sur les thèmes du climat, de la consommation, des pollutions et de la biodiversité.
    - Des encadrés et des interviews d'experts comme Raphaël Glucksmann, Julien Vidal, Céline Cousteau, Guillaume Pitron, Maxime de Rostolan...
    - Les changements à effectuer et les actions utiles à mettre en oeuvre au quotidien avec des tutos à suivre en famille.
    Biographie de l'autrice :
    Journaliste, auteure et maman, Anne Thoumieux étudie les tendances de société, l'écologie en particulier. Elle a ainsi publié Le Livre du Lagom, analyse du mode de vie green des Suédois, puis le guide J'arrête le plastique.
    Une préface signée Jean Jouzel, climatologue et glaciologue, membre de l'Académie des sciences, ancien vice-président du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental de l'ONU sur l'évolution du climat, qui a reçu le prix Nobel de la paix en 2007).

  • San Francisco, après l'apocalypse.

    Dans la grande cité californienne, des artistes se sont forgés leur propre société, qui tend vers l'utopie - mais de l'autre côté de la Baie, des militaires s'agitent, décidés à mater ces doux rêveurs. Il va falloir lutter avec ses rêves - et peut-être avec l'aide de la ville elle-même.

  • Luis Sepúlveda et son ami le photographe Daniel Mordzinski sont partis en 1996 pour un long voyage qui devait les mener, au sud du monde, à travers la Patagonie, de San Carlos de Bariloche, puis à partir du 42e parallèle sud jusqu'au Cap Horn et retour par la grande île de Chiloé.
    Ils en ont rapporté un livre d'aventures, de rencontres, de témoignages sur la transformation d'un territoire mythique, l'un des derniers endroits où sont encore possibles les légendes.
    Mais le temps, les changements violents de l'économie, le règne de la cupidité ont fait que sur chacune de leurs histoires passe le souffle des choses inexorablement perdues et qu'ils nous donnent ici "un inventaire des pertes" qui est aussi le coût impitoyable de notre époque.
    Ce voyage sans but, sans boussole, sans souci du temps est aussi le récit d'une amitié, le refuge que deviennent les voyages heureux dans les souvenirs, le formidable roman d'un monde à jamais disparu.

  • Saviez-vous que celles que l'on appelle communément les « mauvaises » herbes sont très souvent comestibles ?
    Saviez-vous que ces plantes mal-aimées offrent logement et couvert aux insectes pollinisateurs et que certaines servent aussi d'engrais biologique ou de remèdes naturels ?
    Grâce à ce guide pratique, vous apprendrez à mieux connaître les herbes sauvages de votre jardin, à les apprécier et même à les utiliser pour réorganiser votre espace.
    Vous découvrirez comment composer avec la nature et non pas contre, pour un jardin vivant, plaisant, dans lequel vous vous sentirez bien !

  • À partir d'une analyse minutieuse des tendances de l'économie et de la société globales, le livre opère une distinction entre déglobalisation et démondialisation : la déglobalisation désigne une reprise en main de l'économie par des acteurs appartenant à la sphère politique, au nom d'intérêts parfois opposés. La déglobalisation est une altermondialisation, mais le processus en cours est confus et peut déboucher sur quatre scénarios, suivant que l'emporteront les tendances à la coopération ou à l'hostilité d'une part, la quête de croissance des consommations d'énergie et de matière ou le désir de viabilité d'autre part. Pour chaque scénario, la position des principaux acteurs et leurs stratégies sont finement décrites et analysées. Le livre opte pour le scénario de « l'habiter terrestre » et propose une stratégie (notamment française, mais qui pourrait inspirer d'autres pays) pour le faire prévaloir sur les autres.
    Quatre nouvelles littéraires, écrites pour donner à voir chacun des quatre scénarios, complètent l'ouvrage. Elles sont disponibles en libre lecture sur la page ouvrage de notre site www.puf.com.

  • Devant la menace d'un effondrement global de la vie et des civilisations, il est impératif de s'interroger sur les causes et les remèdes du phénomène. Cause première : le système capitaliste qui depuis son origine épuise le monde et l'humain, tout en vendant à ce dernier des compensations qui masquent le problème... jusqu'à un certain point. Chaque phase du capitalisme (industrialisation, consumérisme, virtualisation) a accentué et accéléré cet épuisement. Et désormais, c'est le monde qui a lui aussi besoin de notre soutien. Quels remèdes ? Il s'agit de penser une transformation fondamentale, qui ne peut intervenir que par la grâce d'une éducation profonde, d'un aménagement des conditions de l'enfance. On aura alors à penser la formation de nouvelles forces. Des forces spirituelles susceptibles de nous relier au monde, de sentir quelle est sa réalité (et pas seulement de la penser). Des forces psychiques pour se passer des compensations épuisantes et savoir jouir d'être réel et vivant.

  • « La question de savoir ce qui dans l'oeuvre de l'homme sert à embellir ou bien contribue à dégrader la nature extérieure peut sembler futile à des esprits soi-disant positifs : elle n'en a pas moins une importance de premier ordre. Les développements de l'humanité se lient de la manière la plus intime avec la nature environnante. Une harmonie secrète s'établit entre la terre et les peuples qu'elle nourrit, et quand les sociétés imprudentes se permettent de porter la main sur ce qui fait la beauté de leur domaine, elles finissent, toujours par s'en repentir. Là où le sol s'est enlaidi, là où toute poésie a disparu du paysage, les imaginations s'éteignent, les esprits s'appauvrissent, la routine et la servilité s'emparent des âmes et les disposent à la torpeur et à la mort. »

    Texte intégral.

  • Kim

    Rudyard Kipling

    Kim est un roman d'aventure à travers l'inde dans laquelle l'auteur a grandi. C'est avec ironie que Kim navigue entre traditions et religions hindoues, tibétaines, arabes et de l'Angleterre coloniale. Kipling nous présente son héros, un enfant comme l'était Mowgli, qui va faire son apprentissage auprès des adultes les plus divers. Du voyage, beaucoup d'humour et de dérision et un discours humaniste de tolérance qui vaudra à Kipling les foudres de l'église chrétienne en son temps.

    Format professionnel © Ink Book édition

  • Pour la première fois dans l'histoire, l'humanité est sur le point de pouvoir produire de la viande sans animaux. Cette prouesse technique permettrait d'épargner les milliards d'animaux que nous élevons et tuons chaque année dans des conditions souvent très violentes. Alors même que, d'un point de vue gustatif et nutritionnel, cette « viande de culture » promet d'être rigoureusement identique à la viande que nous consommons actuellement, voire meilleure sur le plan sanitaire, elle suscite déjà de fortes oppositions, généralement de la part des défenseurs de l'élevage. Compte tenu de la nécessité d'un débat équilibré sur cette innovation majeure, ce livre présente les principaux arguments du point de vue de la condition animale et de l'environnement.

  • Il nous reste dix années pour enfin affronter le monde tel qu'il est, et surtout tel qu'il est en train de devenir, à savoir de moins en moins favorable à nos existences et à celles de l'ensemble des êtres vivants. Dix ans pour nous débarrasser de nos lubies productivistes et consuméristes. Dix ans pour bâtir une société qui sache régénérer une nature en voie de destruction accélérée. Dix ans pour resserrer nos inégalités, tout en redonnant sens à nos existences. Instauration de quotas de consommations, nationalisation des banques, empaysannement de l'agriculture, instauration d'une chambre dédiée aux enjeux de long terme et d'un sénat transformé en chambre des biorégions, réforme du statut des élus et des fonctionnaires : cet ouvrage collectif propose des mesures économiques, institutionnelles et internationales pour réussir à bâtir une civilisation nouvelle.

  • Que font toutes ces petites bêtes qui courent, rampent, fouissent et volent dans mon jardin ? Sont-elles nuisibles ou utiles ? D'où viennent-elles et que trament-elles parmi nos légumes et nos fleurs dès qu'on a le dos tourné ? Faut-il les détruire ou les attirer ? 100 questions-réponses aussi pertinentes que divertissantes pour tous ceux - simples jardiniers, horticulteurs ou naturalistes - qui aiment observer, connaître et comprendre ce petit peuple du jardin et du potager. Plus d'une centaine d'espèces dont les escargots, limaces, mille-pattes, vers, araignées, papillons ou frelons y sont décrites avec humour et poésie...

empty