Religion & Esotérisme

  • Le choc des civilisations serait-il en train de se produire? L'actualité retentit des échos de l'affrontement entre islam et Occident:
    Contrecoups des décolonisations, guerres pour le pétrole, guerres contre le terro- risme, islamisation, communautarisation et revendications religieuses, et autres atten- tats islamistes affolent une France ballottée dans la marche inexorable du Progrès.
    Difficile cependant d'établir de toute autorité qu'islam et occident seraient voués par nature à la guerre, car entre ces deux-là, c'est plutôt le registre du « je t'aime, moi non plus ». L'oc- cident a en effet depuis deux siècles les yeux de chimène pour un islam dont il exploite sans vergogne les richesses pétrolières et gazières, le fanatisme religieux et militaire, les logiques de soumission à l'autorité et le potentiel élec- toral. tandis que l'irruption d'un occident mo- derne et conquérant en terre d'islam a forcé celui-ci à se redéfinir dans une dialectique de ressentiment, d'émulation progressiste et de réformisme fondamentaliste qui en a trans- formé le visage. Les dynamiques des amis-en- nemis sont étroitement imbriquées, a fortiori lorsque ce sont les mêmes intérêts politiques et financiers qui tirent parti des jeux d'alliance et d'affrontement.
    L'imbrication est plus profonde encore: la re- définition de l'occident postmoderne issu des Lumières, son rejet du christianisme pour une Laïcité relativiste, lui ont fait trouver dans l'islam un allié, et bien plus, un cousin. « Hyperlibres » et « hypersoumis » ont beau s'opposer formel- lement, ils ne s'en rejoignent pas moins dans la persécution antichrétienne et les espérances qui les animent d'un monde enfin libéré du mal et soumis à la seule autorité des hommes, qu'ils soient « émancipés » ou se réclamant de la « loi de dieu ». dans ce théâtre d'ombres, les jeux semblent cependant faits d'avance: on donne sa vie pour le paradis. La donne-t-on pour un écran plat? La Laïcité nourrit ainsi un islam qui sera sa Némésis, sa punition.
    Les chrétiens, ou ce qu'il en reste, sont pris en étau: ce sont eux les premières victimes du « choc », en Orient comme en Occident.
    Serait-ce parce qu'ils sont les seuls à pou- voir le désamorcer?

  • Le développement des grandes surfaces, initialisé dans les années 60, a été le moteur de l'industrialisation du marché de la viande. Ce fut un changement radical dans les règles d'abattage avec la disparition brutale des boucheries traditionnelles au profit des super et hypermarchés. Dans ce contexte, les musulmans se battent depuis plus de 50 ans pour obtenir une norme halal et organiser consciencieusement l'abattage rituel conformément à leur culte.
    Cependant, l'ingérence du politique - notamment dans le domaine du halal - et les privilèges accordés à certains organismes religieux non-rigoureux et non-représentatifs ont permis que perdurent une situation anormale dans l'abattage rituel et la multiplication de faussaires sur le marché du halal.
    Cela continue non seulement de compromettre les droits des citoyens français musulmans, mais aussi de léser les industriels et distributeurs français qui se trouvent en difficulté à cause de cet entêtement du politique à vouloir imposer sa propre vision du halal à la communauté musulmane.
    Alors que le halal représente un enjeu économique important, il reste le domaine exclusif des musulmans et fait partie de leurs libertés religieuses incontestables que personne ne peut leur ôter.
    Ce livre expose pour la première fois l'histoire de l'organisation de l'abattage religieux musulman. Il insiste sur la nécessité de respecter l'autonomie et les libertés de la communauté musulmane. Il donne l'alerte sur de nouvelles normes européennes en élaboration qui remettront en cause le halal et l'abattage rituel.? Cet ouvrage est une contribution importante pour qu'une norme indiscu¬table soit élaborée, approuvée, mise en oeuvre correctement et protégée par une seule autorité musulmane reconnue et incontestable.

empty