Revue Banque

  • Le contrôle de gestion est une discipline essentielle, au coeur de la gestion bancaire. Cette huitième édition tient compte des derniers développements institutionnels et réglementaires dans le domaine bancaire et des avancées récentes en matière de pilotage de la performance. Ainsi, le chapitre 3 (la prestation contrôle de gestion) a été complété par l'intégration de deux nouvelles parties : l'une sur la gestion du capital et l'autre sur les activités de fusion-acquisition au sein de la direction financière ; un nouveau chapitre 4 sur le "contrôle de gestion et conformité/contrôle interne" a été ajouté, compte tenu de l'importance de ces sujets pour le contrôle de gestion bancaire ; le chapitre 12 (allocation des fonds propres et ratios prudentiels) a été actualisé et complété afin d'intégrer les derniers développements en ce qui concerne les ratios prudentiels ; le chapitre 13 (perspectives du contrôle de gestion bancaire) a été complété par la présentation des impacts de la digitalisation (en particulier le Big Data et l'intelligence artificielle) sur le contrôle de gestion ainsi que par l'exposé de la technique du "Rolling Forecast".

    Tous les autres chapitres ont été réactualisés, notamment les chapitres 1 (les mutations de l'environnement bancaire et financier), 5 (la rentabilité par centre de profit : mesure du PNB) et 7 (résultats par centre de profit et ratios de gestion). Cette nouvelle édition renforce son orientation pratique, avec plus du quart de l'ouvrage consacré à des exemples illustratifs et à des études de cas accompagnées de leurs solutions commentées.

    Cet ouvrage de référence, très complet, s'adresse aux dirigeants et cadres de banques, mais également à un public plus large de consultants, de professionnels, d'enseignants, de formateurs et d'étudiants intéressés par la gestion bancaire. Quant aux contrôleurs de gestion, ils y trouveront l'état de l'art en matière de pilotage de la performance dans le secteur bancaire.

  • Les fonctions de Risque, Conformité et Contrôle dans les établissements bancaires et financiers, les sociétés d'assurance, les mutuelles et les sociétés de gestion d'actifs ont subi une profonde mutation et convergé au fil du temps, sous l'impulsion des normes réglementaires, depuis l'émergence des premiers textes - au début des années 1990 - jusqu'aux plus récentes évolutions post-crise. Les exigences en matière de gouvernance des établissements ont, en outre, été structurellement modifiées grâce aux évolutions des directives européennes (notamment Solvabilité 2 pour les assureurs et mutuelles ; CRD 4 pour les établissements de crédit et entreprises d'investissement...). Dans l'Asset Management, les normes de contrôle des risques et des rémunérations ont également évolué, des normes plus contraignantes encadrant les rémunérations des preneurs de risques et des fonctions risques et contrôles ayant notamment été développées par les autorités européennes de supervision.

    En ce qui concerne la gouvernance, l'évaluation des compétences des administrateurs ainsi que la prévention des conflits d'intérêts ont fait l'objet d'un guide, publié par la Banque centrale européenne, et d'orientations de l'EBA ; d'autres réglementations hors Europe ayant apporté des précisions sur la nécessité et la définition des administrateurs indépendants.

    De nouveaux thèmes ont, par ailleurs, intégré le périmètre de compétences de la fonction Conformité (lutte contre la corruption, protection des données personnelles...).

    Cet ouvrage présente les caractéristiques de ces fonctions clés qui constituent le socle des dispositifs de contrôle interne et de gestion des risques, ainsi que les nouvelles exigences pour les organes de gouvernance des établissements.

    Les fonctions successivement décrites sont :

    La fonction Conformité.
    La fonction de responsable des contrôles permanents.
    Le responsable LCB-FT - Le correspondant/déclarant TRACFIN.
    Le responsable du contrôle des services d'investissement RCSI et RCCI.
    La fonction Risques.
    La fonction de responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI).
    La fonction de contrôle périodique (audit interne).
    L'auteur analyse les interdépendances entre ces professions et explique comment optimiser leur organisation et leurs relations afin d'oeuvrer pour une meilleure gouvernance, un contrôle efficace et une plus grande maîtrise des risques.

    Elle met en exergue les nouvelles exigences pour le conseil d'administration ou de surveillance relatives à l'organisation (comités spécialisés du conseil), au rôle et à la responsabilité des administrateurs, aux compétences et à la formation.

  • Cet ouvrage présente le contrôle de gestion bancaire dans ses relations avec la stratégie. Dans un environnement bancaire et financier en évolution rapide, il aborde les principales composantes du contrôle de gestion : démarche stratégique et planification opérationnelle, gestion prévisionnelle et budgétaire, mesure de la rentabilité (détermination du produit net bancaire par centre de profit/produit/client, calcul des charges, analyse des résultats), suivi de la création de valeur et pilotage de la performance, allocation des fonds propres, reporting et tableaux de bord, contrôle de gestion et fonctions connexes.

    Cette quatrième édition s'enrichit d'un nouveau chapitre portant sur le contrôle de gestion et les fonctions connexes (comptabilité générale, ALM/trésorerie, direction financière, audit interne...), d'une réactualisation de l'ensemble des chapitres, ainsi que d'une refonte du chapitre relatif à l'allocation des fonds propres afin de tenir compte des nouveaux développements en matière de ratio réglementaire (ratio "Bâle 3").

    Rédigé dans une approche résolument pédagogique, cet ouvrage de synthèse s'adresse aux contrôleurs de gestion et responsables financiers (directeurs financiers, comptables...) et à leurs interlocuteurs au sein des banques, ainsi qu'à un public plus large intéressé par la gestion bancaire.

  • Avec l'adoption des normes comptables IFRS par l'Europe depuis 2005, et la publication, en juillet 2014, de la norme IFRS 9 qui remplace IAS 39 depuis le 1er janvier 2018, l'environnement comptable et prudentiel est devenu mondial mais il est encore en mouvement. Les textes sont commentés dans cet ouvrage de synthèse qui présente la transcription comptable des opérations bancaires et donne des clés pour comprendre les états financiers des banques.
    Forte de son expérience, l'auteur apporte des réponses concrètes et opérationnelles sur la mission économique, les normes, l'organisation, le contrôle interne et la gestion des risques qui relèvent de la responsabilité de la comptabilité d'une banque : - une comparaison des états financiers d'une entreprise et d'une banque ; - les spécificités de l'organisation comptable bancaire ; - les contraintes réglementaires qui ont un impact sur la comptabilité bancaire ; - les normes internationales : convergence entre les référentiels IFRS et US GAAP ; - les nouvelles méthodes de classification et d'évaluation des instruments financiers.
    L'auteur apporte des réponses concrètes et opérationnelles sur la mission économique, les normes, l'organisation, le contrôle interne et la gestion des risques qui relèvent de la responsabilité de la comptabilité d'une banque : - Quelles sont les spécificités d'un bilan et d'un compte de résultat de banque par rapport à celui d'une entreprise " classique " ? Quelles sont les causes de ces particularités ? - Qu'en est-il de l'organisation comptable ? - Quelles sont les contraintes réglementaires qui ont un impact sur la comptabilité bancaire ? - Quelles sont les principales normes internationales utilisées par les banques ? Cette 3e édition est un outil de pilotage pour un public averti : professionnels de la comptabilité, de la banque (comptables, contrôleurs de gestion, responsables de la communication financière), analystes financiers et étudiants.

  • Cette nouvelle édition du Traité de comptabilité bancaire intègre l'incidence du passage des banques françaises aux normes IFRS, expose les fondements des dispositions du référentiel comptable international, y compris la nouvelle norme IFRS 9 relative aux instruments financiers. Elle les compare au cadre français rénové qui s'applique toujours aux comptes sociaux. Elle s'efforce aussi de tirer les leçons de la crise économique et de montrer quel rôle a joué la comptabilité dans sa propagation en 2008 et son incidence sur la stabilité financière.


    "...Jean-Paul Caudal a souvent représenté les banques françaises et européennes dans les discussions qui ont accompagné l'élaboration du cadre comptable international. Il est particulièrement qualifié pour nous en faire la démonstration. Il a une double formation d'expert-comptable et d'économiste. Il a aussi une longue expérience dans le secteur bancaire à la fois comme auditeur et comme préparateur de comptes. Nul n'était plus qualifié que lui pour établir ce très utile traité de comptabilité bancaire." Extrait de la préface de Michel Pébereau, Président d'honneur du Groupe BNP Paribas

  • Le contrôle de gestion est une discipline essentielle, au coeur de la gestion bancaire.
    Cette septième édition tient compte des derniers développements institutionnels et réglementaires du secteur bancaire et des avancées récentes en matière de pilotage de la performance. Ainsi, le chapitre 1 a été entièrement remanié afin de tenir compte des changements opérés au niveau du cadre juridique et institutionnel bancaire français et européen ; les chapitres 7 (Rentabilité par produit), 8 (Démarche stratégique et planification opérationnelle), 9 (Budget et suivi budgétaire) et 11 (Fonds propres et ratios prudentiels) ont été complétés afin d'intégrer les contraintes réglementaires liées au nouveau mécanisme " SREP " (Supervisory Review and Evaluation Process) mis en oeuvre par la Banque centrale européenne (BCE) pour les banques systémiques ainsi que les derniers développements en matière de ratios prudentiels Bâle III, et en particulier la liquidité.
    Tous les autres chapitres ont été réactualisés, en particulier les chapitres 10 (Tableaux de bord et indicateurs) et 12 (Perspectives du contrôle de gestion bancaire, dont une partie sur le "Big Data et les pratiques de contrôle de gestion").
    Cette nouvelle édition renforce son orientation pratique avec plus du quart de l'ouvrage consacré à des exemples illustratifs et à des études de cas accompagnées de leurs solutions commentées.
    Cet ouvrage de référence, très complet, s'adresse aux dirigeants et cadres de banques mais également à un public plus large de consultants, de professionnels, d'enseignants, de formateurs et d'étudiants intéressés par la gestion bancaire.
    Quant aux contrôleurs de gestion, ils y trouveront l'état de l'art en matière de pilotage de la performance dans le secteur bancaire.

empty