Que Sais-je ?

  • En 1795, Kant ouvrait la voie « vers la paix perpétuelle ». Pourtant, malgré les projets de « concert européen », malgré la SDN et même l'ONU, à plus forte raison malgré l'idée d'une « sortie de l'histoire », la guerre reste une réalité du monde d'aujourd'hui. Et quand elle ne l'est pas au sens strict, elle se manifeste dans le discours : la lutte contre le Covid-19 n'a-t-elle pas récemment été qualifiée de « guerre », mot censément fédérateur d'une union sacrée ?

    Aussi vieille que l'humanité, la guerre n'en est pas pour autant un phénomène uniforme. Guerre civile, guerre ethnique, guerre juste, guérilla, guerre de sécession ou de révolution... Le vocabulaire de la guerre est multiple et s'étoffe avec les progrès de la technique (frappes « chirurgicales », drones, etc.). Après le succès de L'Art de la guerre par l'exemple, Frédéric Encel dresse ici la liste des mots du plus grand des maux.

    Ajouter au panier
    En stock
  • République « une et indivisible », 49.3, « sages » du Conseil constitutionnel, mais aussi Brexit et discours de la reine, tweets de Donald Trump... Le droit constitutionnel est partout, et parfois là où on ne l'attend pas.
    Matière reine enseignée dès la première année de licence à tous les futurs avocats, juges et politistes, il n'est pourtant pas simplement le droit de la Constitution, dont le champ d'étude se limiterait aux règles qui régissent les rapports entre les pouvoirs publics et aux principes qui garantissent les libertés et les droits fondamentaux. Si la Constitution est le texte fondateur d'une société, alors le droit constitutionnel est avant tout le droit de la vie en communauté. Pour en cerner les contours et les enjeux, il faut donc recourir au droit et au contentieux, certes, mais aussi à l'histoire, à la philosophie, à la science politique.
    En 100 mots, Benoît Montay passe en revue les concepts-clés du droit des droits et leur donne chair en puisant ses exemples dans l'actualité la plus récente et dans la grande histoire.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le langage du droit constitue un continent à part. Mais, si les dictionnaires juridiques sont très utiles pour les juristes, on ne comprend pas plus le droit avec un dictionnaire qu'en lisant un code article par article... Il y existe, en revanche, des notions clés qui structurent cette discipline et dont - quel que soit son domaine de spécialisation - on ne peut se passer pour comprendre le droit.
    Au-delà d'une série de simples définitions lexicales, François Gaudu propose une entrée en matière aussi claire que concise. Il invite à saisir la vision juridique du monde. Le langage du droit, même s'il existe des juristes jargonnants, est, en effet, autre chose qu'un jargon : il est une manière de penser et de concevoir.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Grand oral, concours d'éloquence, exposé PowerPoint en entreprise... L'éloquence, cet art de bien parler, naguère enseigné au lycée et peu à peu délaissé, connaît un regain d'intérêt. Elle est même devenue un atout-clé de la réussite.
    En passant en revue les mots de l'éloquence - de la captatio benevolentiæ de la rhétorique ancienne au pitch et à la punch line - et en brossant le portrait d'orateurs célèbres (de Lysias à maître Dupont-Moretti), Éric Cobast se propose de vous familiariser avec l'art oratoire. Sa conviction ? À une époque où les spin doctors sont les avatars des sophistes de l'Antiquité, les règles d'hier valent plus que jamais pour aujourd'hui !
    Agrémenté d'anecdotes, de clins d'oeil historiques et de nombreux exemples, ce petit dictionnaire à l'usage de tous ceux qui doivent parler en public (ou de ceux qui veulent déjouer les pièges des discours) vous aidera à devenir vraiment éloquent, sans être grandiloquent...

    Ajouter au panier
    En stock
  • « Connais-toi toi-même », « L'enfer, c'est les autres », « Ôte-toi de mon soleil », « Je pense donc je suis », « L'homme est un loup pour l'homme », « Le coeur a ses raisons que la raison ignore » : parce qu'elle est concise et bien tournée, la citation philosophique reste en tête quand tout semble déjà oublié. Pourtant, les citations les plus connues ne sont pas forcément les mieux comprises. Sorte de condensé de la pensée d'un auteur, la citation n'en demande pas moins d'êtres explicitée, remise dans son contexte, étudiée dans sa postérité. Elle devient alors une formidable porte d'entrée en philosophie.
    Avec un style enlevé, Laurence Devillairs nous propose une promenade philosophique au gré de formules plus ou moins célèbres, extraites de la Bible comme des ouvrages d'Axel Honneth. De citation en citation, toutes les grandes questions philosophiques sont abordées. Des mots de Platon à ceux de Descartes, Nietzsche, Hegel ou encore Bergson, se dessine aussi une brève histoire de la philosophie.

  • Le statut de fonctionnaire confère à celui qui le détient une situation protégée juridiquement. Cette protection est essentielle : elle préserve les agents au service de la puissance publique contre l'arbitraire et le favoritisme des dirigeants politiques, pour leur permettre d'assumer leurs missions en dehors de toute pression, dans le seul souci de l'intérêt général.

    Au-delà de ce statut particulier, quels sont les droits, les modes de recrutement, de rémunération et de gestion de la carrière, ainsi que les responsabilités qui l'accompagnent ?

    En 100 mots, Marcel Pochard dresse un tableau de la fonction publique aujourd'hui, de son mode de fonctionnement aux débats qui l'agitent. Il souligne aussi la grande qualité professionnelle des fonctionnaires de France, qui fait de la fonction publique un outil fiable au service de l'État.

    Ajouter au panier
    En stock
  • La géopolitique allemande, d'« Espace vital » à « Ennemi ». La géographie anglo-saxonne, de « Heartland » à « Choc des civilisations...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dans le discours public, la république et ses « valeurs » sont invoquées en permanence, suscitant souvent l'indifférence et parfois l'irritation.
    Devant ce constat, il importait de redonner du sens aux mots, car la vie démocratique et la construction de l'intérêt général sont aussi une affaire de langue. Comment poursuivre une forme ou une autre de « vivre-ensemble » sans se parler et sans se comprendre ?
    Ce livre fait donc le choix de donner la parole à des chercheurs européens qui interrogent les mots de la République et du républicanisme dans une perspective internationale et sur la longue durée, des démocraties grecques aux enjeux contemporains.
    Son ambition : inviter le lecteur à prendre du recul et à penser la République non comme un dogme, mais comme un objet vivant où doivent se conjuguer l'intérêt commun et la liberté de tous.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dès lors qu'il s'agit de situer une image, d'interroger un éclat de la réalité ou bien encore d'épousseter un fragment du passé, l'utilité de la culture générale s'impose, pour les liens qu'elle restaure, sans lesquels il n'y a guère de signification possible. Faisant suite aux 100 mots de la culture générale, ce livre propose d'emprunter ces portes d'entrées dans notre mémoire collective que sont les dates, celles bien connues des grands rendez-vous de l'Histoire, et d'autres, souvent dérobées, qui ouvrent sur des perspectives étonnantes.
    De la naissance du monothéisme au tsunami du 26 décembre 2004 en passant par l'invention de la lame de rasoir jetable en 1895, voici cent événements, grands ou plus petits, qui sont autant d'occasions d'aiguiser sa réflexion, autant d'entrées en matière possibles.

    Ajouter au panier
    En stock
  • François Dufour a choisi 100 mots pour défendre et illustrer un journalisme pur et dur :
    100 % de faits, 0 % d'opinions, guerre contre le « conditionnel de précaution », respect de la vie privée et de la présomption d'innocence... De A comme Affaire Grégory (symbole de très mauvais journalisme) à W comme Wikipédia (encyclopédie bourrée d'infos à ne pas recopier bêtement) en passant par C comme Capa et K comme Kessel (ses héros), il rappelle quelques règles indépassables de ce beau métier.
    Au risque de ne pas se faire que des amis parmi ses confrères, François Dufour livre un plaidoyer qui sera utile aussi bien à l'étudiant de Sciences Po qu'au journaliste en herbe, à l'attaché de presse comme au citoyen soucieux de s'informer correctement.
    Une lecture indispensable à l'époque de l'invasion mondiale des fake news sur Facebook et de l'autre invasion, celle des médias par les éditorialistes et des réseaux sociaux par les non-journalistes. En fermant ce livre, vous n'écouterez plus les infos, à la radio ou la télé, comme avant...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Peut-on faire le tour de notre monde économique en 100 mots ? Oui, si l'on retient ceux qui font les gros titres ou déclenchent les crises, ceux qui semblent décisifs. Oui, si on les explique et les relie, sans jamais s'éloigner de ce qui se passe autour de nous. Le monde contemporain emploie ces termes à profusion. Comment faire, si on ne les comprend pas ? si les experts sont confus ou partiaux ?
    D'« altermondialisme » à « zones monétaires », cet ouvrage présente les 100 mots qu'il vaut mieux connaître pour vivre un peu mieux l'économie dans le monde actuel et appréhender ses enjeux.

    Ajouter au panier
    En stock
  • D'Éric Cobast, on connaissait déjà Les 100 mots, Les 100 mythes et Les 100 dates de la culture générale. Les 100 lieux de la culture générale vient compléter ce triptyque en nous proposant un périple en cinq étapes. Première escale dans les « lieux du monde » (désert, île, pôles, tropiques...), des endroits bien réels chargés de sens. Deuxième escale dans les « lieux d'histoire », géographie historique ou histoire géographique qui nous mène d'Alésia à Ground Zero en passant par Babylone et Vichy. Troisième halte dans les « lieux en commun » dépoussiérés des lieux communs (agora, ghetto, tribunal...). Quatrième étape : les « lieux sacrés ou exécrés », qui font partie du patrimoine culturel mondial (Académie, La Mecque, musée...). Enfin : un saut dans les « lieux imaginaires » qui nous en disent long sur notre réalité (Atlantide, Far West, Poudlard...).Un guide pas comme les autres pour tous ceux qui aiment voyager autour de leur chambre...

  • Si tout un chacun se sent familier de certains termes financiers parmi les plus usuels, les mécanismes de la finance peuvent paraître complexes, et le sont souvent effectivement.
    Notre économie est financiarisée : la finance évalue les actifs, elle est au coeur de la gouvernance des entreprises, elle gère l'épargne à une échelle mondialisée.
    Actionnaires, spéculation, portefeuille, valorisation d'entreprise, hedge funds, indice boursier... : en 100 mots, cet ouvrage décrit les institutions, les techniques, les pratiques et les conceptions de la finance contemporaine. À travers ces termes regroupés en sept chapitres chacun conçu comme une histoire, il porte le regard financier sur l'économie réelle.

  • Qu'est-ce que la justice ? Comment la penser, comment la rendre ? Face à des questions aussi essentielles, un retour sur l'expérience de la chose judiciaire est sans doute la meilleure des réponses. C'est en effet souvent à partir d'une simple histoire, d'un mot, voire d'une anecdote, qu'on saisit le sens d'une institution, l'esprit d'une profession, le génie des lieux où elle s'exerce, bref une certaine « culture de la justice ».
    D'« Avocat » à « Vérité », du « Délibéré » au « Serment » en passant par l'« Habeas corpus », Denis Salas dresse un portrait sensible de la justice, de la manière dont elle se rend chaque jour, des institutions qui la composent et la font vivre. Il montre ainsi la place qu'elle occupe dans notre société, d'hier à aujourd'hui, dépositaire d'une histoire millénaire et ouverte aux défis d'un monde globalisé.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Qu'est-ce qu'un média ? un discours ? une plateforme numérique ? la liberté d'expression ? Voilà quelques exemples qui donnent une idée de l'étendue du champ couvert par les sciences de l'information et de la communication, cette discipline qui existe en France depuis un peu plus de quarante ans et qui offre des formations très diverses aux étudiants (journaliste, médiateur culturel, webmestre, chargé de communication, etc.).
    En 100 mots, un collectif d'auteurs se propose de prendre l'analyse des médias comme le « noyau » de cette discipline. Croiser les approches (sociologique, juridique, historique, économique, sémiologique) est de fait la meilleure façon de construire cette discipline encore jeune, qui cherche à penser le monde en mettant la communication au coeur de la réflexion.

  • Si le terrorisme n'est pas un phénomène récent, il interroge notre société avec une acuité nouvelle depuis le 11 septembre 2001. Mais qu'y a-t-il de commun entre les Brigades des Martyrs d'Al-Aqsa et la Bande à Baader ? Au travers des 100 mots choisis, cet ouvrage nous invite à appréhender une réalité complexe et à cerner les multiples facettes du terrorisme en présentant ses principaux courants mais aussi ces figures d'hier et d'aujourd'hui et leurs méthodes.
    Il montre comment, aussi polymorphe soit-il, l'acte terroriste sert toujours à dire autant qu'à tuer : il tue pour dire. Le sang n'est alors que le vecteur d'un message comminatoire, aujourd'hui amplifié par le recours aux techniques les plus modernes de l'information et de la communication.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Du premier désir d'entreprendre jusqu'aux moyens d'éviter la faillite, en passant par les rouages de la compétitivité, David Simonnet analyse l'entreprise et ceux qui la font.
    En 100 mots, il dresse un état des lieux du monde de l'entreprise et de ses évolutions à l'heure de la mondialisation. Sont abordées, entre autres, les questions des mutations que supposent la porosité des frontières, le défi numérique ou encore l'indispensable relation qui unit l'entrepreneur à ses clients.
    Que ce soit sous l'angle technique, social, psychologique, juridique ou culturel, ce « Que sais-je ? » est l'occasion de revenir d'une façon claire et efficace sur des notions qui rythment désormais le quotidien des entrepreneurs aussi bien que celui des salariés.

  • Le marché de l'art ne se limite pas aux salles des ventes. Aux côtés des
    commissaires-priseurs, agissent les galeristes d'art, les antiquaires, les
    critiques d'art, les musées, les mécènes, les fondations d'art et d'autres
    acteurs comme les hedge funds ou encore les banques privées. Dans ce marché
    international, les règles sont nombreuses, les pratiques aussi, que ces 100
    mots vous invitent à comprendre. Commissaire-priseur à Drouot depuis 1979,
    ancien Président du directoire de Drouot SA, Hervé Chayette est président du
    SYMEV (Syndicat national des maisons de ventes volontaires).

    Ajouter au panier
    En stock
  • La crise financière internationale, devenue crise économique, nous la vivons depuis plus de quatre ans sous une avalanche d´informations, d´images, de statistiques où se mêlent la sophistication technique des experts, les raccourcis racoleurs et le mouvement anxiogène des marchés.
    Voici 100 mots pour exposer simplement le système financier dans lequel nous vivons, comprendre l´enchaînement des marchés et sa logique, percevoir les effets d´une dette omniprésente, définir les acteurs de cette crise, présenter des remèdes et les modes de régulation possibles. 100 mots, comme les pièces d´un puzzle, pour dégager une image d´ensemble. Et réfléchir à l´avenir.

  • La crise de l'euro a suivi et amplifié la crise financière de 2007-2008 survenue aux Etats-Unis. Si cette crise financière (puis économique) n'a pas été sans effet sur les banques européennes, la crise de l'euro proprement dite n'en est pas la conséquence directe : elle s'est déclenchée avec les premières inquiétudes quant à l'endettement de l'Etat grec et de certains autres pays du sud de l'Europe.
    Aujourd'hui, les conséquences de la crise de la zone euro sont sensibles tant aux niveaux monétaire, bancaire, financier et économique qu'aux plans institutionnel et politique. Et c'est loin d'être fini. Plusieurs interprétations ont été données pour expliquer cette crise. Elles sont d'autant plus difficiles à appréhender que les causes sont complexes, de natures diverses et souvent imbriquées. Pour mettre à plat les mécanismes qui ont conduit l'Europe à cette situation, cet ouvrage propose de revenir aux mots, ceux de la finance, ceux de la construction européenne, ceux des politiques économiques et des choix institutionnels, pour enfin présenter clairement les origines de la crise, ses développements et les pistes à suivre pour en sortir.

  • Retenir 100 dates qui ont « fait » le droit relève de la gageure. On peut, en revanche, présenter les « monuments » législatifs, ceux qui illustrent plus ou moins exactement les divers sens du mot « code » : depuis les premiers codes de l'Orient ancien, simples compilations de dispositions juridiques diverses, jusqu'aux codes au sens moderne, exposés systématiques et théoriquement exhaustifs de l'ensemble du droit ou du moins d'une branche du droit en vigueur. Après les oeuvres des législateurs, celles des grands juristes : comment douter que la glose d'Accurse ou Les Lois civiles de Domat ne soient des moments essentiels du droit ? Intéressent aussi notre propos les événements politiques qui ont eu pour conséquence une rupture plus ou moins importante de la continuité juridique. C'est le cas de la plupart des révolutions modernes qui, depuis la fin du XVIIIe siècle, ont bouleversé à un degré variable les ordonnancements juridiques.
    Cet ouvrage propose, du « code Hammurabi » jusqu'à la « Question prioritaire de constitutionnalité », les dates essentielles à une « culture juridique ».

    Ajouter au panier
    En stock
  • Avec l'augmentation de la population, l'eau devient une ressource de plus en plus précieuse et un enjeu crucial. L'essai propose d'éclairer toutes les facettes de l'or bleu : son prix, sa qualité, sa culture, ses usages et également les ressources en eau, la géopolitique, la biologie et la chimie de l'eau.

  • Réfléchir sur l'énergie, c'est d'abord se pencher sur une histoire des besoins des hommes, aujourd'hui satisfaits à 80% par trois grandes énergies fossiles, non renouvelables et polluantes : le pétrole, le charbon et le gaz naturel.
    Au travers de 100 mots, cet ouvrage présente les types de ressources énergétiques, explicite les enjeux économiques et géopolitiques liés à l'énergie, analyse les marchés de l'énergie et identifie les acteurs institutionnels et économiques du secteur. Il permet de mieux mesurer à quel point la gestion du couple énergie/climat est une question stratégique pour notre futur.

    Ajouter au panier
    En stock
empty