Enrick B.

  • Attentats terroristes. Féminicides. Règlements de compte.
    Manifestations avec de graves débordements. À chaque fois, une enquête judiciaire et le communiqué de celui ou celle qui dirigera les investigations et devra décider des suites : le procureur de la République.
    Malgré cette présence médiatique, accentuée depuis quelque temps, force est de constater que, hormis les juristes, personne ne sait exactement quels sont le rôle et les attributions du procureur, ou encore ce qu'il a fait pour occuper cette place. Est-il un juge, un magistrat, un avocat, un préfet judiciaire, un membre du ministère de la Justice ?
    Il existe bien sûr de nombreux livres relatifs à la fonction de procureur, mais il s'agit la plupart du temps d'ouvrages universitaires très techniques ou d'essais rédigés par de hauts magistrats sur telle ou telle grande affaire.
    Chronique d'un procureur. Comment je suis devenu le proc' souhaite au contraire offrir le point de vue d'un professionnel à tout citoyen désireux de connaître le fonctionnement du parquet.
    Fort de son expérience professionnelle, Alexandre Rossi raconte son quotidien, parle de ses motivations, livre sa conception du métier, sans omettre les difficultés qu'il rencontre et ses insatisfactions.
    Une lecture stimulante et accessible, tout particulièrement utile aux étudiants désireux d'accéder à la fonction de procureur.

  • Certains rêvent d'être avocat depuis toujours, d'autres se sont retrouvés là par hasard. Une première année de droit sans trop y croire, puis une seconde. Des parents qui vous aiment et vous poussent à aller toujours plus loin. La peur du vide et le temps qui passe. Bref, un concours de circonstances qui finit par vous mener à la profession d'Avocat.
    Il y a les Dupont Moretti, les Szpiner, les Temime. Ceux qui nous font rêver et que l'on retrouve chez Ruquier. Ces ténors du Barreau qui vous foutent la chair de poule et dont on imagine une vie pleine de rebondissements, ponctuée de victoires et d'honneurs.
    Puis il y a tous les autres : les Victor, les Sandrine, les Sofiane et Benjamin.
    Les anonymes du Barreau qui courent, tombent et se font mal.
    Les pris au piège, les sacrifiés, les ambitieux et les rates.
    Les gens heureux, les passionnés et ceux qui ont abandonné.
    Alors quelle est cette vie d'avocat ?
    Pourquoi autant de fantasme et de mystère autour de cette profession ?
    Peut on être heureux lorsque l'on passe la plupart de son temps à s'occuper des problèmes des autres ?
    Sur un ton sarcastique, Amandine SARFATI désacralise la profession et balaye nos préjugés. Elle nous livre dans « chronique d'une jeune avocate », cinq années d'expérience au coeur du Barreau de Paris, des commissions d'office et de la spirale judiciaire.

  • Son statut est parfois méconnu ; pourtant le maître de conférences est la véritable clé de voute de la vie universitaire. Il participe à la formation des futurs praticiens et notamment, s'agissant du droit, des avocats, des notaires et des magistrats.
    Il constitue indéniablement un des rouages essentiels du fonctionnement de l'Université.
    Echelon intermédiaire entre les chargés de TD et les professeurs, il est susceptible de dispenser des cours dans tous les cadres et auprès de tous publics.
    Cet ouvrage contient des conseils relatifs à la préparation de la thèse et à sa soutenance. Il détaille le parcours d'un maître de conférences depuis le début de ses études de droit jusqu'à l'exercice de sa profession. Il comprend de nombreuses anecdotes et témoignages et offre un éclairage sur un parcours... celui de Mikaël Benillouche.
    Des rapports avec les collègues en passant par celui avec les étudiants, l'auteur confie ses interrogations et ses réflexions autour de la pédagogie. Il relate également le quotidien d'un enseignant-chercheur, parfois confronté à des problématiques nouvelles liées à l'évolution de la société.
    L'ouvrage s'adresse aux étudiants désireux de connaître l'envers du décor ainsi qu'aux futurs enseignants souhaitant être éclairés sur les pièges à éviter et les astuces liées à cet univers spécifique.

  • Le passage du lycée à l'université est un grand pas en avant... et un grand saut dans le vide ! A plus forte raison quand on arrive en fac de droit : il faut (presque) tout désapprendre avant de tout réapprendre, des concepts élémentaires à la méthodologie la plus élaborée.
    Puis il faut ajouter à cela un nouveau vocabulaire à maitriser, des règles du jeu qui ont changé et toutes les questions existentielles qui vont avec ! Va-t-on finalement apprécier cette matière qu'on n'a jamais étudiée ? Doit-on vraiment tout apprendre par coeur pour réussir ? Comment faire pour choisir ses options ? Doit-on faire des stages et/ou s'engager dans une association ? Tant de questions à poser, si peu de réponses disponibles... jusqu'à la parution de ce livre !
    Destiné aux futurs bacheliers qui veulent savoir à quoi s'attendre aussi bien qu'aux nouveaux «bébés» juristes un peu perdus, cet ouvrage n'est ni un manuel de droit ni un guide de méthodologie mais le chainon manquant entre le grimoire et la boîte à outils.
    Vous y trouverez des réponses à vos questions, des astuces pour réussir et un regard neuf sur un cursus prestigieux qui n'a rien d'ennuyeux !

  • La thèse ou le doctorat est une chose très obscure pour la plupart des étudiants qui suivent le cursus universitaire de droit. Ce n'est pas vraiment la voie que l'on imagine poursuivre lorsque l'on entre en première année de droit.

    Cet ouvrage a donc vocation à éclairer les étudiants sur ce qu'est la réalité d'une thèse, leur en expliquer les tenants et les aboutissants.

    La construction d'une thèse peut s'apparenter à la réalisation d'un bonhomme de neige. Le point de départ est une toute petite boule que l'on roule et que l'on travaille tellement qu'elle prend forme pour devenir une oeuvre admirable.

    Ce livre a donc également pour objectif d'aider les thésards à surmonter cette phase de construction. En effet, en m'appuyant sur mon expérience personnelle, je vais tenter de vous livrer un certain nombre de clefs afin de vous permettre d'appréhender les différentes étapes de votre doctorat.

    La thèse est un exercice solitaire et cet écrit a pour objectif de rompre cet isolement et de vous faire prendre conscience que vous n'êtes pas seul à rencontrer des difficultés. Je n'ai pas la prétention de fournir une recette miracle qui vous permettra à coup sur de réussir brillamment votre doctorat. Je souhaite uniquement au travers mon expérience vous rassurer en vous démontrant que si chaque expérience de thèse est propre à chacun, en réalité nous sommes confrontés aux mêmes questions et aux mêmes inquiétudes.

    Mon propos se veut optimiste et encourageant car la thèse reste une expérience unique et privilégiée.

  • Entre l'enseignant et l'étudiant, le chargé de TD a un statut particulier qu'il est difficile d'appréhender. Enseigner des travaux dirigés est toujours une activité annexe qui est pourtant très chronophage et qu'il convient d'appréhender avec beaucoup d'organisation et de rigueur si l'on souhaite ne pas se laisser envahir par les cours. C'est d'autant plus délicat que le chargé de TD ne bénéficie souvent d'aucune formation pour l'aider dans la tâche délicate de faire progresser ses étudiants.
    Comment faire ?

    Cet ouvrage a pour vocation d'aider les chargés d'enseignement de travaux dirigés à organiser leurs cours, de leur soumettre des pistes de préparation et de les aider à surmonter les difficultés principales qu'ils vont rencontrer, que ce soit face à leurs étudiants ou au sein de leur équipe pédagogique. Les étudiants pourront aussi y voir un manuel du chargé de TD qui leur permettra de comprendre qui est leur chargé de TD et comment il fonctionne.

    A mi-chemin entre le journal d'un chargé de TD et un ouvrage de pédagogie, ce livre vous donnera les trucs et astuces pour assurer des cours dans des conditions optimales. Il s'adresse aussi bien aux praticiens et aux étudiants qui souhaiteraient assurer des cours qu'à ceux qui connaissent déjà le métier.

  • Le CRFPA est l'épreuve phare de tout étudiant en droit qui se destine à la profession d'avocat.
    Avec des taux de réussite en moyenne inférieurs à 35 % dans la plupart des Instituts d'études judiciaires (IEJ), cet examen tant redouté a la réputation d'écrémer autant parmi les bons élèves que parmi les moins bons. Ces chiffres ne relèvent en aucun cas du hasard puisque l'examen du CRFPA se distingue fondamentalement des autres examens passés dans le cadre de l'université et, partant, nécessite une préparation toute particulière.
    Cette singularité va de pair avec un certain manque de visibilité alors que les étudiants aimeraient, pour mieux s'y préparer, connaître les ficelles de cette épreuve inédite et s'enquérir de précieux conseils et de retours d'expérience.
    Beaucoup s'interrogent et se demandent par exemple : À quel IEJ s'inscrire ? Quand commencer les révisions ? Quelle méthodologie adopter pour chaque épreuve ? Est-il indispensable d'aller aux cours de l'IEJ ? Quelles matières choisir ? Quels sont les intérêts d'une prépa d'été ? À quel moment se mettre à la préparation du Grand Oral ? Etc.
    Autant de questions auxquelles les étudiants trouvent rarement de réponses, de prime abord. Cet ouvrage leur offre justement de véritables pistes de réflexion pour se préparer sereinement à l'examen du CRFPA.

  • Bien que passionnantes, les études de droit sont relativement longues. Elles durent généralement cinq ans, de la première année de Licence (Licence 1) à la seconde année de Master (Master 2). À l'heure actuelle, les étudiants se heurtent à une barrière : l'accès en Master 2. En effet, l'accès à cette année de spécialité est aujourd'hui subordonné à une sélection, parfois drastique.

    Ainsi, chaque année, de nombreux étudiants n'obtiennent pas le Master 2 qu'ils désirent. Pire encore, certains voient toutes leurs candidatures rejetées. Ce livre a pour ambition d'éclairer les étudiants sur la sélection qu'ils seront amenés à rencontrer, et par là même de les aider à optimiser leurs candidatures. Plus précisément, il aspire non à subir la sélection mais au contraire à s'en servir pour mettre en avant son profil.

    À l'heure des candidatures en Master 2, les questions ne manquent pas : Est-il indispensable d'effectuer un Master 2 ? À quels Masters 2 vais-je postuler ? Master 2 recherche ou professionnel ? Comment est-il possible de se démarquer sans avoir obtenu des résultats exceptionnels ? J'ai redoublé et je n'ai jamais fait de stage, est-ce grave ? De quelle manière se déroule l'année de Master 2 ? Et après ?
    Le public visé est essentiellement les étudiants en droit, qu'ils soient en Licence ou en Master 1. Cependant, ce livre peut également intéresser les autres étudiants, notamment en école de commerce ou en institut d'études politiques, désireux d'intégrer un Master 2 en droit.

empty