Philippe Ardant

  • Cet ouvrage est avant tout un manuel qui expose de façon synthétique et aussi claire que possible l'ensemble des connaissances indispensables à un étudiant en droit, notamment de première année, ou d'un institut d'études politiques. Il permet à ses lecteurs de participer efficacement aux travaux dirigés et de se présenter dans les meilleures conditions à l'examen.
    Pour permettre une maîtrise des notions essentielles de la discipline, il offre une vision classique du droit constitutionnel et des institutions politiques en France et dans les principaux États étrangers.
    Pour permettre une réflexion sur les évolutions importantes du droit constitutionnel, il accorde une place aux débats actuels sur les institutions, les droits des citoyens, la démocratie, la souveraineté, le rôle des juges.
    De ce point de vue, il intéresse également les responsables politiques et institutionnels, comme un public plus large.
    Cette trente-troisième édition prend notamment en compte la situation politique en France, les crises que doit affronter le système institutionnel et l'évolution des démocraties en Europe, ainsi que d'autres systèmes politiques.

  • Cet ouvrage présente, sous une forme synthétique et pédagogique, le cours d'institutions politiques enseigné dans les facultés de droit et les instituts d'études politiques. Il est particulièrement adapté à la préparation des concours administratifs.
    Alors que la Constitution n'avait connu aucun bouleversement depuis la ratication du traité de Lisbonne et la révision du 23 juillet 2008, le gouvernement issu de l'élection présidentielle de 2017 a ouvert un important chantier de réforme, visant à modier de manière signicative certaines dispositions majeures du texte constitutionnel.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Adapté à l'initiation comme à la révision des examens, ce manuel présente sous une forme synthétique et pédagogique le cours d'institutions politiques enseigné dans les facultés de droit et les instituts d'études politiques. Il présente le statut et le rôle des institutions mises en place par la Constitution de 1958 : président de la République, Premier ministre, gouvernement. Des développements sont consacrés à la révision du 23 juillet 2008 (augmentation du rôle de contrôle du Parlement sur les pouvoirs du Président, contrôle de constitutionnalité en cours d'instance) et aux conséquences de la ratification du traité de Lisbonne en décembre 2009.

empty