Martine Boizard

  • Ouvrage original, Ingénierie financière, fiscale et juridique 2014/2015 confronte les données financières, fiscales et juridiques dans une approche unique du financement des entreprises et des collectivités locales. A l'aide d'exemples concrets, tenant compte des derniers textes législatifs et réglementaires, cette nouvelle édition contribue au choix des modes de financement, à la réalisation des opérations de restructuration et à la mise en place de stratégies financières, fiscales ou patrimoniales combinant innovation dans les choix des financements et maîtrise des marchés financiers.
    Qu'il s'agisse d'apport en capital ou de crédit, d'accès à des financements pérennes, Ingénierie financière, fiscale et juridique 2014/2015 permet d'identifier le mode de financement le plus adapté, celui qui offrira une rentabilité convenable aux apporteurs de capitaux propres, tout en garantissant aux actionnaires la place qui leur revient en terme de rémunération et de contribution à la vie de l'entreprise.

  • Comment assurer aux investissements projetés les financements les mieux adaptés ? Quels sont ceux qui offriront une rentabilité convenable aux apporteurs de fonds propres et quasi-fonds propres, compte tenu de leurs risques, tout en assurant aux simples actionnaires la place qui leur revient, en termes de rétribution et de contribution à la vie de l'entreprise ? Cet ouvrage étudie les solutions courantes comme les plus innovantes du financement structurel de l'entreprise et des collectivités locales, dans une articulation inédite, financière, fiscale et juridique.
    Tout d'abord, l'évaluation des opportunités et des risques impose un choix entre des financements classiques, ou plus originaux empruntant tout à la fois certaines caractéristiques des dettes des fonds propres ou bien proposant une structuration et un montage inédits. Ensuite, la recherche de rentabilité optimale, par les actionnaires et apporteurs externes de financement, invite à prendre en compte le rôle majeur de la fiscalité dans toute démarche d'ingénierie financière.
    Enfin, le choix des modalités de financement pose inévitablement la question de la forme sociale, celle qui offre les instruments les plus approprié à l'investissement envisagé, tout en organisant une répartition satisfaisante des pouvoirs et de responsabilités au sein d: l'entreprise. Les développements sur les aspects opérationnels sont enrichis ponctuellement par des exemples comme par des débats théoriques à incidences pratiques.
    Résolument concret, l'ouvrage s'adresse aux professionnels, banquiers d'affaires, directeurs financiers, gestionnaires de PME, secrétaires généraux et directeurs financiers de collectivités locales, capital-risqueurs, capital-investisseurs, juristes d'entreprises et avocats d'affaires.

empty