Eyrolles

  • 1942, Emma est enceinte, loin des siens. Elle imagine un petit garçon loyal et digne comme son père. Mais c'est une fille qui arrive, une enfant difficile qu'elle a du mal à aimer.

    1981, Angèle ne se sent pas l'âme d'une mère, elle ne sait comment faire avec cette fillette maigre et terne qui encombre son quotidien, ce petit animal effrayé dont il faut bien s'occuper. 2004, Karine vient d'accoucher. Elle se dit qu'elle devrait ressentir un amour océanique pour son bébé. Mais rien ne vient.

    Emma, Angèle, Karine. Trois filles, trois mères, trois générations. De l'une à l'autre, les composantes de la maternité se transmettent dans une haine calfeutrée, mais agissante. L'absence d'amour prend toute la place, se tisse dans le quotidien de l'enfance et s'installe, implacablement, résonnant jusque dans les relations amoureuses ou amicales. Les mères refusent leurs filles, et ce rejet inaugural, loin de les séparer, les lie solidement en une longue chaîne qui traverse le temps. Comment cesser d'être dévorée ? Comment cesser d'être une dévorante ?

  • Un couple de quarantenaires, dont la relation s'est enlisée, tente de cerner à quel moment les choses ont mal tourné. Une amitié, fondée sur une blessure commune, se bricole un petit chemin bien à elle vers la guérison. Une femme aussi libre que désabusée décide de donner une vraie chance à l'amour, mais se trompera de prince charmant. Des grands-parents fêtent un amour de cinquante ans, dont l'étincelle n'a jamais vacillé. Pourtant la vie décidera que quelque chose doit s'éteindre. Un enfant découvre que son coeur peut battre très vite pour une fille, et se demande si à un moment ça ne risque pas d'exploser.

    Ces cinq trajectoires s'entrecroisent et se confrontent, chacune à leur manière, à la fulgurance de l'amour. Comment fait-on fi nalement pour aimer ? Comment fait-on pour se dire je t'aime ? Mais aussi pour dire je ne t'aime plus ? Comment fait-on pour se relever après avoir mordu la poussière ? Comment fait-on pour que ça reste beau malgré tout ?

  • Barbara, la cinquantaine est sommée de prendreen charge sa mère frappée de sénilité. Elle refuse, ayant peu d'affection pour cette mère qui ne l'a jamais aimée; elle veut pouvoir vivre sa vie d'universitaire extravagante et libre. Cependant, la nouvelle la touche plus qu'elle n'est prête à la dire, modifiant sa relation à ses amants, à ses étudiants, et même à la lecture, son plus grand plaisir. 

    Dans le mêm temps, Charles Bodier, médecin fantasque et désabusé de l'EHPAD où est hospitalisée la mère de Barbara, refuse de baisser les bras face à son apparente froideur: il la poursuit de messages décalés, jusqu'à établir le contact. 

    Barbara va découvrir le secret de cette mère distante, et Charles finir par s'avouer la souffrance qui se cache derrière son excentricité. A l'image de Lise, aide-soignante humaine et dévouée, ils vont ainsi apprendre tous les deux que le soin de soi passe par le soin de l'autre, et réciproquement.

  • "Je m'appelle Rose Baron. J'ai 40 ans. Je suis experte en psychologie positive - la science du bonheur. Mon nouvel ouvrage Une vie heureuse : les dix commandements est n° 1 des ventes depuis plusieurs mois déjà. De conférences en plateaux télé, je distille la bonne parole et dévoile à mes semblables les secrets d'une vie harmonieuse et parfaitement heureuse. Je m'appelle Rose Baron. J'ai 40 ans... et je suis épouvantablement malheureuse."

    La vie de Rose Baron part en miettes. Son mari l'a quittée, son frère Raphaël est mort prématurément, et son médecin la pense en burn-out. Lors de la soirée d'anniversaire organisée pour ses 40 ans, elle fait momentanément disparaître tous ses soucis en buvant plus que de raison. Le lendemain, Rose reçoit un message anonyme.

    Un mystérieux M. lui adresse un ultimatum : "Rose Baron, tes commandements tu appliqueras !" À partir de cet énigmatique rappel à l'ordre, Rose, assistée de sa joyeuse et fidèle bande d'amis, va mener l'enquête : qu'a-t-elle fait pendant cette soirée d'anniversaire dont elle n'a plus aucun souvenir ? Qui est M. et que lui veut-il ?

  • "Anicha, tu n'iras pas à Marrakech à ton âge ! Tu as juste seize ans et tu veux déjà quitter ta terre et ta famille !

    Qu'ai-je fait pour que ma fille soit aussi différente des autres ?

    - Un jour, Papa, tu comprendras."

    Anicha vit dans une oasis reculée du Maroc. Elle passe le plus clair de son temps à dévorer des livres. Seulement, en se coupant ainsi des autres et du monde, elle oublie les joies simples de l'existence. Jusqu'au jour où elle rencontre un scarabée bleu, posé sur une pivoine. L'insecte devine en elle un potentiel hors du commun. Il va alors l'entraîner dans une quête initiatique à travers Marrakech, puis Tanger, avant d'arriver en Égypte. Après bien des épreuves, Anicha va y découvrir son destin !

    Ce roman onirique et resplendissant est un voyage à la rencontre de notre enfant intérieur, cette partie en chacun de nous si vulnérable, belle et forte à la fois.

  • 45 ans, c'est la moitié d'une vie. Mais le temps de la floraison intérieure s'évalue autrement... À l'instar des plantes, certains individus mettent plus de temps que d'autres à développer leurs racines pour s'épanouir. C'est le cas de Juliette. Elle pensait avoir tout pour être heureuse avec une carrière accomplie d'animatrice télé et une vie amoureuse bien rangée. Pourtant, en l'espace de quelques jours, son monde s'écroule : elle perd son travail, son petit ami la quitte, tout comme s'envolent la confiance qu'elle avait en elle et l'espoir de jours meilleurs. Juliette réalise alors que pour vivre mieux l'être humain a besoin de se reconnecter à lui-même. Comment retrouver sa vraie nature ? Sa quête la mènera à Sainte-Pétronille, sur l'île d'Orléans où, avec l'aide d'une petite fille malicieuse de sept ans et d'une vieille dame sage, elle apprendra à fleurir de nouveau.

  • France, été 2029.

    Une étrange maladie au nom imprononçable, appelée "Peste" par commodité, s'abat sur le pays. Mor-tifère et hautement contagieuse, elle intervient par vagues successives, bouleverse l'économie et les rapports sociaux, renverse la démocratie. Elle finit par se replier sur Paris, placé en confinement.

    De part et d'autre du cordon sanitaire, une mère et son grand fils observent des événements contrastés, elle dans son village que repeuplent les petits citadins écartés du virus, et lui prisonnier d'un Paris sinistré. Leur passé les oppose, leurs présents les éloignent aussi. Sous l'effet du fléau, un rapprochement inattendu s'opère peu à peu.

  • À 34 ans, Louise se décrit elle-même comme « une mouette croisée avec un poisson rouge », elle virevolte, sans apprendre de la vie, sans chercher à panser les blessures du passé. Aussi, quand son dernier CDD n'est pas renouvelé, Louise s'apprête à chercher un énième emploi, sans envie ni projet précis, pour tranquilliser ses parents et son conjoint, Sam.

     

    C'est sans compter sur sa pétillante amie Claire qui, du haut de son mètre trente-quatre, l'incite à « prendre de la hauteur ». Galvanisée par ses conseils, Louise délaisse sa recherche d'emploi pour se remettre à une passion d'enfance : le dessin.

     

    Lors d'une nuit de transe et de création, surgit de ses mains une oeuvre étrange représentant une femme, tenant dans ses mains un mystérieux coffret.

     

    Louise est alors loin de se douter que cette oeuvre insolite va bouleverser son destin...

  • Emma anime la matinale de Double MR. Passionnée et impliquée, elle donne tout son temps à cette petite radio généraliste. Sur le papier, elle est simple reporter, alors qu'elle assume en réalité les responsabilités d'un chef d'édition : la matinale avec Benjamin, mais aussi la couverture des événements extérieurs, la formation des stagiaires et la rédaction des chroniques. Après six ans de bons et plus que loyaux services, en l'absence de promotion, elle s'interroge sur le sens de son dévouement.

     

    Une interview avec le charismatique Julien Vascos, auteur à succès de romans initiatiques, va tout changer. Quand Emma le rencontre, l'écrivain lui propose de participer à une expérience innovante : un coaching de vie virtuel et personnalisé...

  • Agathe, trentenaire au caractère bien trempé, célibataire assumée, en a plus qu'assez des allusions de ses parents sur son statut de supposée « vieille fille ». Alors, lorsqu'on lui demande pour la énième fois si elle viendra accompagnée au mariage de son frère Julien, la réponse fuse comme une balle : OUI, elle sera accompagnée ! De son fiancé, jeune publicitaire en vogue, doté de toutes les qualités du monde ! Seul problème, le beau Bertrand n'existe que dans son imagination... Il va donc falloir lui donner vie, et vite, afin que la réalité colle à la fiction. Déterminée, Agathe part à la recherche de l'oiseau rare. Faute de mieux, son choix se porte sur Tibor, improbable geek aux goûts vestimentaires discutables. Tiendra-t-il jusqu'au bout son rôle de « faux fiancé » ?

     

    Une chose est sûre, elle n'est pas au bout de ses surprises.

     


    " Il me fallait un costaud, une épée en acier trempé, un winner du genre Top Chef, qui court comme un dératé avec sa casserole brûlante entre les mains en hurlant : je vais tous les niiiquer ! "

  • Les chemins de Gaby, Marianne, et Juliette convergent inexorablement vers un même événement tragique : un attentat. Mais pas de revendication derrière ce complot-là. Une préparation plus rageuse que minutieuse. Un attentat domestique plus que politique.

    Gaby, la quarantaine, est amoureuse de Vasco, jeune ingénieur agronome. Elle supporte avec abnégation son égoïsme et sa goujaterie jusqu'à ce que le détail de trop la fasse exploser. Juliette, passionnée de pyrotechnie, prépare un projet terriblement secret. Marianne s'inquiète de la présence incongrue et menaçante d'une femme, devant chez elle. Et si cette silhouette grise avait quelque chose à voir avec la disparition tragique de son père ?

    L'instigatrice de l'attentat parviendra à ses fins. L'explosion aura bien lieu, influant sur le destin des trois femmes.

  • C'est l'histoire d'un homme qui a un cancer, dont le frère jumeau a un cancer et qui perd sa femme. Et c'est bien plus que cela. Un suspense digne d'un polar, une quête vers un amour perdu, et un chemin de guérison nous orientant vers l'essentiel : vivre vivant ! Bouleversant.
    Christian Flèche, auteur de 22 livres sur le biodécodage des maladies

    Un univers entre Laurent Gounelle et Irvin Yalom. Des messages percutants, une fin inattendue et émouvante, j'ai adoré !
    Joséphine Dard, fille de Frédéric Dard (San-Antonio)

    Un compte à rebours à la vie à la mort, où le héros joue son destin à pile ou face.
    Hervé Lozac'h, cinéaste et auteur de mon bichon

    Alain apprend qu'il a une leucémie et Alyson, sa compagne, le quitte. Déboussolé, il part à New York pour tenter de la retrouver et suivre un protocole innovant. Sans le savoir, il s'apprête à changer le destin de plusieurs personnes. Un roman passionnant sur la résilience et les pouvoirs de la psychologie positive !
    Michèle Eloy, libraire, Le Pavé du Canal

  • 21 avril 2015. Thomas, 38 ans, se retrouve par hasard devant la demeure familiale où il a vécu les plus belles années de son enfance. Alors qu'il s'aventure, nostalgique, dans la maison désormais abandonnée, sa grand-mère défunte lui apparaît et lui fait une proposition : revivre les vingt dernières années de sa vie. Le 21 avril 2015, il devra se présenter au même endroit et faire un choix : retourner à son ancienne vie ou rester dans sa « nouvelle » vie.
    Thomas accepte. Projeté dans son passé, il a 18 ans de nouveau, et tous ses souvenirs en tête. Mais refaire le parcours à l'envers n'est pas aussi simple...
    Dans une dimension parallèle, Thomas sera amené à prendre de nouvelles décisions. Aura-t-il le courage de tout recommencer ? Oubliera-t-il sa première vie, sa femme et ses enfants ? Saura-t-il éviter le chaos provoqué par le battement d'ailes du papillon ?

  • Dans la paisible ville d'Avalon, un scandale vient d'ébranler le quotidien sans histoire de la communauté : George Woodbury, enseignant affable et respecté, père et époux bien-aimé, est accusé d'agression sexuelle envers de jeunes élèves. Comment les membres de la famille vont-ils composer avec cette situation ? Comment défendre quelqu'un qu'on aime tout en luttant contre la possibilité de sa culpabilité ? Sous des allures de page-turner, Des gens irréprochables interroge la culture du viol, le patriarcat et les privilèges de certaines élites masculines. Il explore avec subtilité les thèmes de la loyauté et de la trahison, au sein d'une famille fragilisée par le scandale.


    "Ne manquera pas de provoquer le débat" Library Journal

    "Intense, empathique et intelligent" Toronto Star

    "Un puissant page-turner" Cosmopolite

    "Un roman captivant, qui met en lumière la dynamique familiale sous une pression extrême" The Vancouver Sun

  • Nell Stevens a plus de quarante ans et quand elle regarde en arrière, le bilan manque de filtres Instagram : le bibliocafé qu'elle a monté avec son fiancé en Californie a fait faillite, le fiancé en question s'est fait la malle, elle est célibataire, sans enfant, fauchée, à la dérive. Qu'à cela ne tienne ! De retour à Londres, sa ville natale, elle est déterminée à prendre un nouveau départ. À la même époque l'année suivante, la chance aura tourné, se promet-elle. Tout d'abord, cependant, elle a quelques confessions à faire...


    "Une histoire hilarante et pleine de fougue sur les hauts et les bas de la quarantaine, avec un personnage intelligent et insolent que vous encouragerez du début à la fin."
    Mike Gayle, auteur et journaliste

    "Une lecture parfaitement réconfortante pour quiconque pense que la vie ne se déroule pas comme prévu, qu'il ait quarante, quatorze ou quatre-vingt-quatre ans."
    Chrissie Manby, autrice

    "Ce roman est un feu d'artifice d'espoir et de bonheur."
    Marie Claire Australie

  • Florence et Nicolas se sont aimés passionnément lorsqu'ils étaient jeunes adultes, avant qu'elle ne décide de rompre sans

    donner d'explication. Mais l'amour peut-il mourir simplement parce qu'on l'a décidé ? Quelques années plus tard, les anciens

    amants se croisent dans les rues de Montpellier et ces retrouvailles inopinées ouvrent la voie à une correspondance par e-mails sur plusieurs décennies.

     

    Par écran interposé et parfois dans la vraie vie, ils partagent leur quotidien, se taquinent, se disputent, se conseillent. Cette

    délicate valse entre confidences et non-dits les amène à explorer l'intimité qui les unit malgré le temps qui passe.

     

    Réponds-moi sonde les eaux floues qui séparent l'amour et l'amitié, parce qu'en matière de sentiment, rien n'est jamais

    bien défini.

     


    Mélanie Taquet partage son temps entre son travail dans l'éducation et sa passion pour l'écriture et les voyages. Réponds-moi

    est son troisième roman.

  • Clothilde a fait de l'annonce des mauvaises nouvelles son métier. Son créneau : les interactions que les gens préfèrent éviter. Sa mission : informer avec diplomatie et professionnalisme en cas de ruptures, licenciements, maladies et décès...

     

    Née sous X, Clothilde porte un prénom qu'elle déteste et collectionne les objets perdus qu'elle s'efforce de rendre à leurs propriétaires. Elle a deux chats, parce qu'eux ne la contredisent jamais, et une seule amie, Sarah. L'unique défaut de Sarah c'est son frère jumeau, Ben, dont Clothilde ne veut plus jamais entendre parler.

     

    Alors qu'elle est confortablement installée dans cette vie un tantinet marginale, Clothilde reçoit la visite du notaire : il a une bonne et une mauvaise nouvelle pour elle. Sa mère biologique vient de mourir, lui laissant un héritage pour le moins inattendu : la garde d'un petit garçon de 8 ans, tout aussi roux qu'elle... qui se révèle être son frère. Mais

    est-ce la bonne ou la mauvaise nouvelle ?

  • Lorsqu'Héloïse rencontre James dans ce wagon du TGV Lyon-Paris, le coup de foudre est réciproque.
    Mais rien n'est simple pour Héloïse. D'abord, elle ne croit pas au coup de foudre : le romantisme, très peu pour elle ! Ensuite son sens de la loyauté est particulièrement aigu, au point d'être dans cette histoire un vrai handicap. La jeune femme fait donc taire ces sentiments inédits dont elle ne sait que faire, et ce qui aurait pu être le début d'une belle idylle en reste là.
    Deux ans et demi plus tard, après bien des épreuves et pas mal d'errance, Héloïse et James se retrouvent par hasard en Écosse. Le coeur d'Héloïse n'a rien oublié. Elle est prête à croire que le destin vient de lui accorder une faveur. James, en revanche, ne se souvient pas d'elle. En effet, beaucoup de choses ont changé en deux ans et demi. Beaucoup, oui, mais pas toutes...

  • À 31 ans, Élise vit recluse dans son chagrin. Quelle idée saugrenue a eue son mari de mourir sans prévenir alors qu'elle était enceinte de leur premier enfant ?

    Depuis ce jour, son fils est la seule chose qui la tienne en vie, ou presque. Dans le quartier parisien où tout lui rappelle la présence de l'homme de sa vie, elle cultive sa solitude au gré de routines farouchement entretenues : les visites au cimetière le mardi, les promenades au square avec son petit garçon, les siestes partagées l'après-midi...

    Pourtant, quand sa vieille voisine Manou lui tend les clés de sa maison sur la côte atlantique, Élise consent à y délocaliser sa tristesse. À Pornic, son appétit de solitude va vite se trouver contrarié : un colocataire inattendu s'invite à la villa, avec lequel la jeune femme est contrainte de cohabiter.

  • Reprendre au pied levé une agence de publicité spécialisée en cosmétique : voici la mission confifiée à Bobette ! Elle hérite d'une équipe au bord du burn-out, malmenée par les agissements de son unique cliente, Super Power. Les créatifs sous pression s'évertuent à cracker la coconut. En vain. Les demandes contradictoires les submergent : une noix de coco puissante, mais pas trop, travaillée par la main de l'homme, mais pas trop, toujours plus de plumpy glowy... Jusqu'où ira l'inflflation de l'absurde ? Bobette le découvrira à ses propres dépens.

     

    Cette Super Power en roue libre, autorisée à exercer sans limite sa folie toxique, incarne les défaillances profondes d'un système, où la logique du profifit sacrififie l'humain. N'en fais pas une affaire personnelle est le récit tour à tour réjouissant et sidérant d'une descente aux enfers, qui vient dire toute la violence du monde du travail aujourd'hui.

  • Julien, la quarantaine, marié, père de famille, est au chômage depuis plus d'un an. Au fil des jours, l'espoir de retrouver un emploi s'amenuise et le trou de ses dettes se creuse. Prenant conscience de l'inutilité de son existence, il décide d'y mettre fin. Mais au moment de passer à l'acte, il découvre que les assurances indemnisent beaucoup mieux le décès accidentel qu'un banal suicide. Julien entreprend donc d'organiser sa mort « accidentelle ».

     

    Ne reste plus qu'à régler quelques petits détails, le choix du cimetière et celui du moyen le plus efficace de passer de vie à trépas. Plus les préparatifs avancent, plus l'échéance fatale se rapproche, plus Julien hésite. Il n'est pas si facile de se résoudre à sa propre mort.

     

    La nouvelle de son généreux sacrifice s'ébruite. L'entourage se ligue alors pour l'aider à accomplir le destin exemplaire qu'il s'est choisi : devenir « le Bienfaiteur », ce héros des temps modernes prêt à offrir sa vie pour sauver sa famille.

  • Quand on a 10 ans, pas de papa mais une mère amoureuse de Shakespeare et que l'on s'attend à voir débarquer les huissiers d'un jour à l'autre, la vie n'est pas simple. Elle, comédienne de théâtre passionnée, fascine son fils qui découvre le monde et ses paradoxes avec toute la poésie de l'enfance. Avec leur voisine Sabrina, caissière de son état, et les comédiens Max, Lulu et Rita, ils forment une famille de coeur, aussi prompte à se fâcher qu'à se réconcilier.

    Mais, un jour, la réalité des choses rattrape la joyeuse équipe. Et le petit garçon est séparé de sa mère. Comment, dès lors, avancer vers ses rêves ? En comprenant que, peut-être, l'essentiel n'est pas l'objectif, mais le chemin parcouru... Sur fond de crise des subprimes, Julien Aranda nous raconte la trajectoire enchantée d'une troupe de théâtre inoubliable.

  • Lucie, styliste parisienne, revient seule, sur les lieux où son histoire d'amour s'est échouée pour essayer de comprendre, de se confronter à son chagrin, de recoloriser ses souvenirs, et peut-être de guérir. Ce voyage intérieur et extérieur la conduit à Venise, trouble et mystérieuse en novembre, pendant la période de Vacqua alta. Au rythme d'une douce errance, Lucie vit trois jours intenses, sous le charme nostalgique de la ville. En compagnie de Vénitiens qui croiseront providentiellement sa route, un architecte et sa soeur, une aveugle, un photographe, elle ouvre une nouvelle page de son histoire.

    "Chaque millimètre de sa peau était sensible. Dans la lumière voilée, toute les couleurs de cette journée de novembre à Venise se déployaient, flatteuse et reposantes. Le contraire du noir ce n'était pas le blanc, mais bien la couleur. C'était simple, mais elle ne le découvrait que maintenant."

  • C'est avec appréhension que Nina retourne en Italie à l'occasion du mariage de son meilleur ami Marco. Trois ans plus tôt, une fuite éperdue l'avait conduite à Florence où elle s'était égarée pour mieux se retrouver. Ce séjour cathartique avait réconcilié Nina avec son rôle de mère, au prix de ruptures qui lui avaient laissé un goût amer.

    En revenant sur ses pas, Nina espère obtenir le pardon des êtres qu'elle a blessés et poursuivre sa quête identitaire.

    Au contact de la jeune femme, les souvenirs se ravivent, les anciennes passions se réveillent, les non-dits se révèlent. Alors que les certitudes des uns et des autres chancellent, les chemins qu'on pensait tout tracés prennent un cours imprévu.

empty