Editions du Rocher

  • Les organes du goût et de l'odorat, récepteurs d'une multitude d'odeurs et de saveurs, sont au carrefour des voies respiratoires et digestives. Ils procurent de merveilleuses sensations, parmi les plus grands plaisirs de notre vie. Mais, si ils nous servent à reconnaître certains dangers et poisons, ils peuvent être bernés par les pièges des arômes de l'industrie alimentaire !Le goût et l'odorat sont nos deux premiers sens, présents dès la vie intra-utérine. Oubliés, ils nous quittent lentement en fin de vie. La Covid-19 les a remis à l'honneur. Bonne nouvelle pour les anciens malades : même perdus un temps, ils peuvent se régénérer !Les sentinelles du goût et de l'olfaction ne demandent qu'à être éduquées très tôt, avec leurs repères spécifiques, entretenues tout au long de la vie pour prévenir nombre de maladies de l'enfance et du grand âge.
    Henri Joyeux, ancien chirurgien cancérologue et chirurgien des hôpitaux, a aussi enseigné à la faculté de médecine de Montpellier. Il a publié de nombreux best-sellers sur l'alimentation, entre autres : Changez d'alimentation et Manger mieux et meilleur.

  • 384 pages de BD qui vous feront découvrir comment un petit gars asthmatique de Little Italy est devenu l'un des plus grands réalisateurs.25 films, 16 documentaires sur 50 ans de carrière ont permis à Martin Scorsese de marquer au fer rouge le cinéma. Véritablement possédé par son art, il nous a offert Taxi Driver (Palme d'or à Cannes en 1976) et Raging Bull, considéré comme le meilleur film des années 80.

  • Les visiteurs d'histoire : quand l'histoire de France s'invite chez moi Nouv.

    Féru d'histoire et conteur savoureux, Bruno Solo a convié chez lui, le temps d'un dîner imaginaire, des personnages de l'Histoire de France : Clovis, l'inconnu le plus célèbre de notre récit national ; le sage Éloi, ministre de Dagobert ; Alcuin, l'avisé moine et conseiller très éclairé de Charlemagne ; l'ardente Aliénor d'Aquitaine, reine de France puis d'Angleterre ; Christine de Pizan, la première femme écrivaine et philosophe de langue française à avoir vécu de sa plume ; Michel de l'Hospital, chancelier, apôtre de la tolérance pendant les guerres de religion ; Théophraste Renaudot, homme-orchestre et fondateur de La Gazette ; René-Robert Cavelier, l'explorateur mégalo du Mississippi et de la future Louisiane ; le Chevalier d'Éon, l'agent secret à l'identité sexuelle mystérieuse ; Louise Michel, institutrice féministe, figure de la Commune de Paris et militante anarchiste ; Georges Mandel, politique clairvoyant face au péril nazi, chef de cabinet de Georges Clemenceau.Le banquet promet d'être animé !En hôte curieux et mordant, Bruno a l'art de relancer la conversation. Il n'hésite pas à poser les questions qui fâchent, dégonfle certaines légendes, fait des parallèles avec notre présent. Sans jamais se départir de son esprit caustique et de son humour.Les Visiteurs d'Histoire offre des portraits vivants de figures parfois méconnues. Une narration divertissante, pleine de fantaisie, au service d'un fond rigoureux et intelligent. À l'image de Bruno Solo : passeur humble et passionné de l'Histoire de France.
    Bruno Solo est comédien, auteur, réalisateur et producteur.

  • Le 13 novembre 2015, des terrasses et restaurants de Paris, la salle de concert du Bataclan et le Stade de France étaient pris pour cibles par trois commandos kamikazes. Ces tueries de masse ont fait 130 morts et des centaines de blessés.Le procès historique qui s'ouvre à Paris le 8 septembre 2021 devra répondre aux questions que se pose toujours la France entière. Qui a commandité, organisé et exécuté ces attentats sans précédents ? Comment des doctrinaires islamistes sont-ils parvenus à enrôler des petits délinquants tout à coup prêts à sacrifier leur vie ? Mais aussi pourquoi nos services de renseignements n'ont-ils pas réussi à déjouer ces projets criminels, alors que la quasi-totalité des auteurs étaient fichés et connus de la justice ? Pourquoi nos forces d'élite ont-elles mis plus de deux heures pour neutraliser le commando du Bataclan ? Et si demain un autre attentat d'envergure se reproduisait, serions-nous mieux équipés pour y faire face ?
    Georges Fenech, ancien juge d'instruction, a présidé la commission d'enquête parlementaire consacrée aux attentats du 13 novembre 2015. Il a déjà publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels Gare aux gourous, aux éditions du Rocher.

  • Le Dr Anne-Lise Ducanda, médecin de PMI, s'interroge quand, entre 2003 et 2017, elle reçoit sept fois plus d'enfants en difficulté qu'à l'accoutumée : retard de langage, agitation, intolérance à la frustration, maladresse, difficultés de communication... Un constat s'impose : 95 % des enfants en difficulté consultant le Dr Ducanda sont surexposés aux écrans. Lançant tout d'abord l'alerte sur Internet, le Dr Ducanda, à travers ce livre, souhaite toucher un maximum de monde pour une prise de conscience collective du fléau que sont les écrans sur la santé de toute une génération, à commencer par les tout-petits. En effet, en captant fortement leur attention, les écrans les privent des interactions humaines et de la découverte sensorielle du monde indispensables au développement de leur cerveau. Pourtant, on continue à inciter les parents à « préparer leur enfant au monde de demain » par le numérique... Heureusement, les troubles liés aux écrans sont réversibles en grande partie quand ils sont détectés et traités à temps.
    Le Dr Anne-Lise Ducanda a longtemps été médecin en PMI (Protection maternelle et infantile) en Île-de-France. Elle lance l'alerte depuis quatre ans sur les dangers des écrans pour les enfants et est membre fondateur du CoSE, Collectif surexposition écrans.

  • « Si quelqu'un m'a vu ici, il racontera peut-être un homme en train de courir après une pauvre feuille de papier que le vent s'amuse à exiler. Je les ramasse toutes. Je les déchire minutieusement, et j'en garde un petit fragment. Un lambeau étroit comme une île, où je peux écrire quelques mots.Ce que je vois, ce que j'ai devant moi, ce que mes yeux attrapent, ce qu'il me reste entre les dents. Des petites phrases.J'écris debout.Il n'y a pas de détails, il n'y a que des preuves. J'en ai les poches pleines. »
    Dans un roman à l'écriture fulgurante, Hélios Azoulay raconte le destin d'un musicien juif qui, dans l'impossibilité de composer, se réfugie dans l'écriture pour résister à l'horreur de la déportation. En mêlant la pudeur au burlesque, le délire au souvenir, l'effrayante réalité à une poésie qui refuse d'arrondir les angles, l'auteur tisse la vie d'un artiste trimballé par l'Histoire, mais qui ne renoncera jamais à rester un homme.
    Hélios Azoulay est compositeur, clarinettiste, écrivain et poète. Artiste inclassable, il a notamment publié L'enfer a aussi son orchestre, sur les musiques composées dans les camps dont il est devenu l'interprète de référence avec l'Ensemble de Musique Incidentale qu'il dirige. Son précédent roman est paru chez Flammarion, Moi aussi j'ai vécu.

  • Alors que la maladie d'Alzheimer de sa femme Antonietta progresse, Gérard Haddad prend la plume pour écrire à celle qui ne parle déjà plus. Ces lettres retracent la lente progression de la maladie : d'abord le déni, puis la lutte, les traitements et l'espoir de revivre « comme avant », puis les rechutes et l'entrée à l'Ehpad, peu avant l'épidémie de Covid et l'absolue solitude qu'elle impose pendant plusieurs longs mois.Étrangement, du creuset de la maladie émerge un nouvel amour, triomphant de tous les malentendus des années de vie partagées. Les souvenirs des moments de grâce affluent alors, et chaque instant de vie à partager encore prend une intensité et une profondeur insoupçonnée.Un texte poignant, qui dit toute la force d'un amour conjugal confronté à la maladie.
    Gérard Haddad est psychiatre et psychanalyste mais aussi écrivain, traducteur de l'hébreu et éditeur. Il a publié de nombreux ouvrages, notamment coécrits avec Antonietta Haddad, comme Freud en Italie, psychanalyse du voyage (Albin Michel, 1995). Plus récemment, il a publié À l'origine de la violence (Salvator, 2021).

  • Après avoir présenté et analysé dans un précédent ouvrage la conquête de l'Algérie par la France et comment s'est construite cette colonie jusqu'en 1914, Jacques Frémeaux s'attache ici aux événements qui, depuis la Première Guerre mondiale, ont conduit à la lutte armée et à la proclamation de l'indépendance du pays en 1962.Un ordre colonial fondamentalement inégalitaire, l'absence d'une croissance économique suffisante et une population algérienne en augmentation très rapide, des mutations sociales, une légitimité politique française contestée, la guerre engagée avec les forces révolutionnaires, la montée en puissance du FLN... N'éludant aucun sujet, n'épargnant aucun protagoniste, mais sans entrer dans des polémiques qui engageraient un camp ou l'autre, l'auteur relate de façon claire, précise et condensée une histoire longue et complexe, et montre le caractère inéluctable de ce qui s'est produit.Ce livre très documenté aborde et décrypte sans concession la réalité d'une mémoire coloniale douloureuse de part et d'autre. C'est le prélude nécessaire à toute volonté de réconciliation, le seul moyen acceptable d'y parvenir.
    Jacques Frémeaux, membre de l'Académie des Sciences d'Outre-mer et ancien membre de l'Institut universitaire de France, est professeur émérite d'histoire à la Sorbonne. Il a écrit une vingtaine d'ouvrages, dont récemment La Conquête de l'Algérie. La dernière campagne d'Abd el-Kader (CNRS-Éditions) et La Question d'Orient (Fayard). Il a publié Algérie 1830-1914. Naissance et destin d'une colonie chez Desclée de Brouwer.

  • Nucléaire : les vérités cachées ; face à l'illusion des énergies renouvelables Nouv.

    Électricité propre et décarbonée, le nucléaire est une solution stratégique pour lutter contre les modifications climatiques. Alors que cette source d'électricité avait mauvaise réputation depuis la catastrophe de Tchernobyl, et que les impasses des énergies dites renouvelables sont de plus en plus évidentes, les mentalités changent, jusque parmi les écologistes. Un tri salutaire entre idées reçues et réalités s'impose.Inefficacité du remplacement par les éoliennes intermittentes, progrès récents du traitement des déchets, risque de blackout, emplois, coût réel, enjeux géopolitiques, choix européens, manipulations de l'information, perte de souveraineté et guerre de l'énergie : découvrez ce que l'on vous cache sur le nucléaire.
    Fabien Bouglé est expert en politique énergétique. Il a publié aux éditions du Rocher, en 2019, Éoliennes : la face noire de la transition écologique, qui connaît un important retentissement. Il est auteur de nombreuses études et tribunes sur le sujet. Chef d'entreprise dans le secteur financier et culturel, il est également élu municipal.

  • Avec près de 225 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année, et alors que les scandales se succèdent sur le traitement des malades, Alzheimer fait peur.Mais est-ce une fatalité ? Les malades d'Alzheimer sont-ils des cas désespérés ? Quand la mémoire est atteinte, est-ce que tout est perdu ?Depuis 30 ans qu'elle accompagne avec passion et tendresse ses malades, le Dr Véronique Lefebvre des Noëttes est convaincue que non.Elle lance un cri du coeur pour que notre société cesse de délaisser les malades et nous montre comment on peut gagner des années de vie en bonne santé. Sans jamais oublier les familles ni l'humanité de ces personnes vulnérables, elle nous offre une description claire de la maladie et du parcours de soins, pour sortir des idées reçues. Un ouvrage qui fait le point sur les méthodes efficaces qui luttent contre l'apparition de la maladie et contre l'effilochement de la mémoire.
    Le docteur Véronique Lefebvre des Noëttes, psychiatre du sujet âgé, accompagne au jour le jour les patients atteints d'Alzheimer du plus grand hôpital de gériatrie de France. Elle est docteur en philosophie pratique et éthique médicale, ce qui la conduit à une double réflexion éthique et philosophique, ancrée dans une longue expérience clinique de praticien hospitalier.

  • Août 1981. Georges Brassens souffre d'un mal dont il cache le nom, même à ses proches. Puisque la Camarde affûte sa faux, il compte profiter du temps qui lui reste pour composer de nouvelles chansons, auprès de Joha Heiman, surnommée Püpchen, prendre du bon temps avec ses amis et remonter sur scène à Bobino...Comme chaque été, Georges a regagné sa résidence secondaire Ker Flandry, son havre de paix situé non loin de Paimpol. Pendant ces quelques jours, il navigue sur le flot de ses souvenirs : Sète, ses frasques adolescentes, son professeur de français Alphonse Bonnafé, le début du succès avec Patachou... Et surtout il pense aux deux femmes qui ont marqué sa vie : Jeanne Planche, de trente ans son aînée - qui l'avait caché impasse Florimont, pour qu'il échappe au STO - et Püpchen, dont il fait la connaissance en 1947.En se promenant sur la plage de Lézardrieux, des scènes, des visages lui reviennent en mémoire... et Georges replonge dans ce chassé-croisé amoureux.
    Maryline Martin a écrit des nouvelles et des romans dans lesquels elle s'interroge sur la place et le rôle des femmes dans l'Histoire. Son roman-récit autour de la Goulue (éditions du Rocher) a reçu un bel accueil du public et des médias, et a été couronné par le Prix Région Normandie.

  • Enquête sur La Famille, une mystérieuse communauté religieuse Nouv.

    Voilà trois siècles que « La Famille », une étrange communauté religieuse, vit au coeur de Paris dans le plus grand secret. Ses quelque 4 000 membres, issus de huit patronymes différents, se marient uniquement entre eux depuis plusieurs générations. Coupés du monde, ces fondamentalistes chrétiens, descendants de jansénistes convulsionnaires sectaires, cultivent un mysticisme d'un autre temps, entre rites datés et interdits rigoristes. Dans une France en quête d'identité, ce modèle d'ultraconservatisme, prônant la pauvreté, la solidarité et les valeurs familiales, aurait de quoi séduire.Mais cet entre-soi, où la consanguinité fait loi, a aussi brisé quelques vies sans que les autorités ne soient alertées par les victimes, sous le joug de l'omerta. Dans cette micro-société, dont les adeptes admettent avoir « 50 ans de retard », l'avenir des plus jeunes est bien souvent bridé, les femmes réduites au rôle de mères et d'épouses silencieuses.Étienne Jacob, qui a rencontré ces « Mormons de Paris », nous livre une enquête fascinante et fouillée.
    Journaliste au Figaro, Étienne Jacob traite régulièrement des dérives sectaires.

  • Histoire secrète de la conquête spatiale Nouv.

    Quand les bourreaux, le 3 avril 1881, vinrent chercher Nikolaï Kibalchich, l'assassin du tsar, ils trouvèrent dans sa cellule le plan d'une fusée. Le rêve de conquérir l'espace que tant de poètes et d'écrivains avaient imaginé prenait forme au pied d'un échafaud. Un prophète russe des sombres forêts, Constantin Tsiolkovski, un membre du parti nazi, Wernher von Braun, un déporté du goulag, Sergueï Korolev, une mathématicienne noire victime de la ségrégation, Katherine Johnson, vont poursuivre l'oeuvre du condamné à mort, jusqu'au merveilleux envol vers la LUNE, le 21 juillet 1969.Stéphane Koechlin nous amène à la rencontre des anti-héros qui ont fait l'histoire. Ce récit d'aventures nous emmène dans un XXe siècle aussi fabuleux que tragique, au coeur de la terrible bataille de Leningrad, dans les camps de concentration soviétiques et nazis, là où des hommes et des femmes regardèrent les étoiles et se dirent qu'une bombe pouvait servir à autre chose qu'à détruire des villes entières.
    Stephane Koechlin, essayiste et romancier, a publié des livres sur la guerre (La Légende du Baron rouge et Les Cinq vies d'Ernst Udet), le crime passionnel (Juré) et la musique à travers les grandes figures protestataires qui ont fait le XXe siècle (Bob Dylan, James Brown...)

  • Bien dormir, ça s'apprend ! 2 mois de programme pour retrouver le sommeil Nouv.

    Une bonne nuit de sommeil sans somnifères : cela vous semble un rêve inaccessible ? Un souvenir lointain ? Réjouissez-vous ! Ce livre va vous permettre de retrouver des nuits sereines et réparatrices. Votre cerveau a simplement perdu le chemin qui permet de s'endormir naturellement. Vous allez lui réapprendre les bons automatismes, étape après étape, grâce à l'hypnose, à la méditation, aux TCC et à d'autres méthodes d'une efficacité redoutable comme l'ASMR et l'EMDR. Et le tout de façon naturelle...Plus efficace que les tisanes et sans effets secondaires contrairement aux médicaments, vous tenez entre vos mains un ouvrage pratique, ludique et d'une efficacité renversante : préparez-vous à dire adieu à vos insomnies !
    Benjamin Lubszynski est praticien en psychothérapies brèves, hypnothérapeute et coach. Sa chaîne Youtube d'hypnose fait déjà dormir des centaines de milliers de personnes.

  • Cette biographie du chef sioux Crazy Horse est l'exemple même de la fusion entre l'art de la biographie et l'oeuvre littéraire. Né au sein des Oglalas, une des sept bandes des Sioux tetons-lakotas Crazy Horse, comme pour rappeler ses cheveux aux boucles un peu claires, portait tout jeune le nom de Curly. Perçu aux yeux des siens comme énigmatique, solitaire, le jeune chef exerçait auprès du « peuple profond » des Lakotas un prestige mystérieux. Il consacra sa vie à combattre un envahisseur dont la supériorité militaire et les épidémies qu'il apportait ont attiré sur les Indiens les pires malheurs et calamités. Sandoz, outre qu'elle s'attache à décrire « son homme étrange » dans l'émotion comme dans l'affliction, rapporte dans le souffle de sa passion, les événements historiques et personnels qui ont accablé la vie de « son héros ». Après une courte existence où se sont croisées joies simples, déconvenues, trahisons, défaites mais aussi victoires comme à Little Big Horn face au général Custer en juin 1876, Crazy Horse sera contraint, surtout par les siens, de se rendre. Le 5 septembre 1877, après avoir présenté sa reddition, il sera lâchement assassiné à Fort Robinson par un soldat... grâce à l'aide d'un de ses « frères Lakotas ».
    Mari Sandoz (1896-1966) est née dans le Nebraska et a grandi sur les lieux où vécut Crazy Horse. Ses écrits sont imprégnés d'une enfance où elle côtoya toute petite les Indiens. Cela explique en partie une certaine manière d'écrire qui fait sa spécificité. Sandoz a de nombreux livres à son actif dont Automne cheyenne publié dans la présente collection.

  • Paris sous la terre : pérégrinations dans le métro Nouv.

    Avec ce carnet de choses vues, Solange Bied-Charreton nous plonge dans l'univers du métro : l'histoire d'une ligne, la construction de son tracé, les couleurs, la lumière, les usagers qui la fréquentent ou les événements qui s'y produisent... L'auteur s'attache au moindre détail et, dans une perspective d'épuisement du réel, dessine l'humeur d'un monde souterrain secret mais accessible.Une balade poétique au coeur du métro parisien qui en révèle l'originalité, le tragique, mais aussi le charme. Car « chaque voyage sera toujours autre chose que le précédent. Et il y aura encore tant à dire et à voir, à décrire, à rendre par l'écrit. Alors redescendons dans le métro et puis recommençons. »
    Solange Bied-Charreton a publié trois romans chez Stock : Enjoy (2012), Nous sommes jeunes et fiers (2014) et Les Visages pâles (2016).

  • Mon peuple les Cheyennes : lettres de George Bent à George E. Hyde Nouv.

    George Bent est né dans les années 1840. Sa mère était une Cheyenne, Owl Woman, la fille de White Thunder, le Gardien des Flèches sacrés - Medicine Arrows -, des Cheyennes du Sud, au sein desquels il vécut quarante années. Ce sont ces décennies de vie au beau milieu du XIXe siècle que Bent, rassemblant ses souvenirs et collectant d'autres informations auprès de ses anciens compagnons cheyennes, fait revivre dans les lettres qu'il envoya de 1905 à 1918 au grand historien des Sioux George E. Hyde qui put, par chance, faire publier ce témoignage autant unique qu'authentique, à l'époque où les Indiens vivaient leurs dernières décennies de liberté. Bent fut un des rares témoins oculaires capables de rendre compte des événements, à écrire ce qu'il a vu, vécu, entendu aussi bien chez les Cheyennes que chez leurs alliés sioux et arapahoes, qu'auprès des tribus ennemies - comme parfois les Comanches et les Kiowas, mais toujours les Crows et les Pawnees - et des Blancs. Ces lettres sont devenues un livre incontournable et « matriciel » pour les ouvrages à venir. Il demeure depuis un document irréfutable pour les ethno-historiens, un témoignage de première main sur la vie, les moeurs et les guerres indiennes des Grandes Plaines dont les épisodes tragiques des massacres des Cheyennes à Sand Creek en 1864 et à la Washita River en 1868.
    George Bent (ca. 1840-1918), était le fils de William Bent qui avec son autre fils Charles et Ceran de Saint Vrain avaient fondé en 1833, dans le Colorado, le fort de Bent. Ce fort était une plaque tournante importante de relations commerciales et d'échanges autant pour les Indiens, les Américains et les Mexicains. Il fut aussi, périodiquement, un point d'organisation et un relais pour l'armée américaine.

  • Sapeurs-pompiers, un engagement quotidien Nouv.

    Mêlant des témoignages et des récits d'interventions, Grégory Allione et Olivier Richefou, tous deux animés par la même passion de l'engagement, offrent une réflexion sur la notion de secours et de sacrifice. Feux de forêts, accidents domestiques, inondations, tempêtes, sauvetages en mer, mais aussi aide à la personne en détresse sociale, psychologique... Le champ d'action des sapeurs-pompiers est vaste. Plus qu'un métier : un rêve de grandeur d'âme, une mission au service des autres, qui implique courage et altruisme.Ce livre rend hommage à ces « héros du quotidien », à ces « soldats de l'humanité », à leur discipline, leur dévouement, leur générosité, et dénonce les violences dont ils sont de plus en plus souvent victimes.
    Grégory Allione est contrôleur général de sapeurs-pompiers, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) et de l'oeuvre des pupilles (ODP), chef de corps des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône, et sapeur-pompier depuis trente-deux ans.Olivier Richefou est président du Conseil départemental de la Mayenne, président de la Conférence nationale des services d'incendie et de secours (CNSIS), vice-président de l'Assemblée des départements de France (ADF), et élu local depuis trente-deux ans.

  • Depuis des décennies, la défaite française de 1940 hante toujoursla mémoire collective comme un épisode honteux de l'histoirenationale, durant lequel l'armée française se serait effondréeen quelques jours, contre des troupes allemandes surpuissantes etinvincibles.Réalité des forces en présence, erreurs ducommandement, résistance militaire héroïque, exploits méconnus,sacrifices oubliés, récits de civils pendant l'exode ou sous lesbombardements... Dominique Lormier, comme il l'a fait dans LesVérités cachées de la Seconde Guerre mondiale, a mené une enquêteminutieuse. Son livre passionnant, reposant sur des documents et destémoignages inédits, et sur les archives militaires françaises etallemandes, revient sur les véritables raisons de la défaite de1940 et révèle beaucoup de non-dits sur cette période houleuse quireste encore à découvrir.
    Historien et écrivain, Dominique Lormierest l'auteur de plus de 140 ouvrages (documents historiques,biographies, littérature, spiritualité). Lieutenant-colonel deréserve, il est également membre de l'Institut Jean-Moulin, prixde la Légion d'honneur et chevalier de la Légion d'honneur. Ilest l'un des meilleurs spécialistes de la Seconde Guerre mondiale.

  • L'espérance de vie s'allonge. Chance ou malédiction ? Autrefois respectées, les personnes très âgées sont oubliées dans des lieux dévolus à la fin de vie loin du regard d'une société vouée à la performance.Malheur aux personnes très âgées, parfois polypathologiques, qui ne correspondent pas à l'image du « sénior dynamique » des publicités ! La valeur de ces vies « diminuées » est de plus en plus relativisée, et souvent intériorisée, entraînant une perte de confiance en soi, voire des dépressions ou un « phénomène de glissement » de très nombreuses personnes isolées qui se sont laissées mourir pendant la crise du Covid.Les « très-vieux », peu capables de défendre leurs droits, sont une minorité discriminée à une époque où les demandes de respect et d'égalité des différents groupes de la population vont pourtant croissant.Dans cet ouvrage bouleversant, le Dr Véronique Lefebvre des Noëttes montre pourtant les solutions et la douceur de vieillir bien et nous fait entendre la voix et l'amour de la vie de nos aînés oubliés.
    Le docteur Véronique Lefebvre des Noëttes, psychiatre du sujet âgé, accompagne au jour le jour les patients atteints d'Alzheimer du plus grand hôpital de gériatrie de France. Elle est docteur en philosophie pratique et éthique médicale, ce qui la conduit à une double réflexion éthique et philosophique, ancrée dans une longue expérience clinique de praticien hospitalier. Elle a publié, aux Éditions du Rocher, Que faire face à Alzheimer ?

  • Un Français sur cinq aura un AVC dans sa vie !Il pourrait être évité dans 80 % des cas.
    Dans ce livre, je m'adresse à toutes les personnes qui craignent pour eux ou pour leurs proches de faire un AVC et je leur livre mes conseils pour éviter l'AVC ; je m'adresse aux personnes atteintes d'AVC, à leurs proches et aux soignants. Je veux leur dire que l'on peut guérir d'un AVC, ou en récupérer dans la plupart des cas, et qu'un handicap peut être diminué ou surmonté. Je décris en détail les symptômes et les signes de l'AVC. J'explique quoi faire immédiatement, comment se fait la prise en charge à l'hôpital et, après, la rééducation.Je décris aussi le handicap invisible de la personne rentrée à domicile, qui touche aussi son entourage. Indifférence, négligence, désarroi, vulnérabilité, doute, sentiment d'impuissance, pessimisme et espoir génèrent des frustrations, des incompréhensions, des exaspérations, des deux côtés, qui viennent toutes se confronter à la nécessité de retrouver l'estime de soi et sa place dans la famille et la société.Après quarante années passées à voir et à écouter des milliers de personnes atteintes d'AVC et leurs proches, je livre mes recettes de consultations et mes conseils pour que vous retrouviez l'espoir de guérir et le cours de votre vie.
    Pierre Amarenco est professeur de neurologie à l'université de Paris, chef du service de Neurologie et l'unité d'AVC de l'hôpital Bichat à Paris. Il est le président-fondateur du Fonds « Vaincre l'AVC ».

  • Cessons de maltraiter nos vieux ! plus de 3 ans d'enquête dans les EHPAD et à domicile Nouv.

    Aujourd'hui, 80 % des Français souhaitent vieillir chez eux. Comment faire face à la perte d'autonomie ? À quelles difficultés faut-il se préparer, notamment pour les aidants ? Et lorsque le maintien à domicile n'est plus possible, l'entrée en maison de retraite est-elle inévitable ?Élise Richard est partie à la rencontre des personnes âgées, des professionnels, des familles mais aussi des politiques qui s'intéressent à l'accompagnement du grand âge. Au cours de cette vaste enquête, elle a découvert les failles de tout un système, que la crise de la Covid-19 a révélées au grand jour : pénurie de personnel, cadences infernales, embauche de soignants sans diplôme et maltraitance institutionnelle.Face à ce constat, l'auteure nous présente des solutions et des alternatives qui mériteraient d'être développées, telles l'accueil familial ou l'habitat inclusif, offrant aux personnes âgées la possibilité d'être accompagnées dans une structure à taille humaine.Une investigation nécessaire, sur un sujet délicat qui nous concerne tous.
    Élise Richard est journaliste. Elle réalise depuis douze ans des reportages et des documentaires pour la plupart des grands magazines d'information comme « Zone Interdite » sur M6, « Envoyé Spécial » sur France 2 ou « Le Doc du Dimanche » sur France 5.

  • Gingembre, violette, poire, menthe, iris, rose... La nature nous offre de nombreux remèdes pour prendre soin de notre peau.La religieuse bénédictine Hildegarde de Bingen avait déjà compris, il y a 800 ans, que notre peau est le miroir de notre santé. Son approche par l'alimentation et les méthodes naturelles permet de rompre le cercle vicieux des affections cutanées. Avec des recommandation pour 15 maladies de peau, près de 60 recettes de remèdes et des conseils alimentaires.
    Wighard Strehlow, docteur en sciences et naturothérapeute, a dirigé de 1993 à 2003 la maison de cure de Sainte-Hildegarde sur les rives du lac de Constance et a publié plusieurs ouvrages de référence dont Guérir par l'alimentation selon Hildegarde de Bingen et La santé de la femme selon Hildegarde de Bingen.

  • Ce livre s'applique à exhiber et analyser les conséquences politiques, culturelles, anthropologiques, et métaphysiques, d'une réalité qui projette les hommes dans une ère nouvelle, les réseaux sociaux. Leur montée en puissance est une volte des temps. Léviathan nouveau, ils entrent en guerre, en émissaire des GAFAM, contre le Léviathan traditionnel, l'État, pour exercer un pouvoir planétaire. Leur effet anthropologique tient dans la déprivatisation de l'homme, dont la domotique est l'un des instruments. Ils signent la fin de l'opinion publique, ce socle de la démocratie. L'auteur ausculte également les idéologies qui accompagnent les réseaux sociaux dans cette guerre, en particulier le mythe de la nature. oeuvre de philosophe, ce livre sans équivalent propose au public les analyses et les concepts pour comprendre et critiquer l'univers des réseaux sociaux, ainsi que lui résister.
    en 1954, Robert Redeker est agrégé de philosophie. Collaborant à plusieurs périodiques, il a notamment publié : Le Déshumain ; Nouvelles Figures de l'homme ; Egobody ; L'Emprise sportive ; L'Éclipse de la mort ; L'École fantôme et Les sentinelles d'humanité. Il fut pendant quinze ans, à l'appel de Claude Lanzmann, membre du comité de rédaction des Temps Modernes. Ses livres sont traduits en plusieurs langues étrangères. Il produit une émission hebdomadaire sur Radio Kol Aviv, « L'Entretien Infini ».

empty