Langue française

  • Voler

    Sabrina Cerqueira

    Robin des Bois, Arsène Lupin, Jean Valjean, la bande à Bonnot, Jean Genet... Il y a les voleurs réels et les voleurs mythiques, les dandys du vol et les voleurs pauvres... Héros, esthètes, nécessiteux ou justiciers, tous semblent faire l'objet à la fois d'une peur et d'une fascination populaire. Le plus souvent, le vol suscite l'indignation - ce dont témoigne la sévérité des sanctions pénales qui leur sont réservées. Mais alors, comment expliquer l'intérêt que suscitent les voleurs, et à quoi font-ils écho en nous ? En nous appuyant sur les grandes légendes du vol qui apparaissent au cinéma et dans la littérature policière, ce sont finalement toutes les ambiguïtés de notre rapport à la propriété que nous serons amenés à explorer. Communisme, libéralisme, anarchisme : si chaque courant de pensée politique se définit par un rapport différent à la propriété, c'est par le traitement que chacun réserve au vol que nous tenterons de comprendre pourquoi voler peut nous apparaître en même temps comme un héroïsme et comme une menace.

    Agrégée de philosophie, Sabrina Cerqueira enseigne la philosophie en classe de terminale. Elle a rédigé plusieurs ouvrages méthodologiques sur l'épreuve de philosophie du baccalauréat et a collaboré au titre Perdre son temps, dans la collection « Philo ado ».

  • On dit « tomber amoureux » comme « tomber enceinte », ou « tomber dans l'alcool ». « Tomber », il faut donc l'entendre au sens fort - faire une chute ; mais l'expression revêt aussi un sens plus souterrain qui indique un devenir. Car si l'amour se manifeste parfois de façon soudaine sous la forme du coup de foudre, tout amour n'est-il pas bouleversant en ce qu'il nous fait devenir autre ? Porté par un désir d'union ou de durée, l'amour est cette puissance qui nous déséquilibre et nous fait envisager le monde sous un angle nouveau. Faudrait-il alors se méfier de ce changement ? Charles Fourier moquait les « beaux parleurs », les « orateurs fleuris » qui, pour parler d'amour, « trempent leur plume dans l'arc-en-ciel et poudrent leurs écrits avec la poussière des ailes du papillon ». De Spinoza à Titanic, de Thérèse d'Avila à L'Empire des sens, de Peau d'âne à Schopenhauer, nous tenterons de comprendre cette passion.

    Agrégée de philosophie, Sabrina Cerqueira enseigne la philosophie en classe de terminale. Elle a rédigé plusieurs ouvrages méthodologiques sur l'épreuve de philosophie du baccalauréat et a collaboré au titre Perdre son temps, dans la collection « Philo ado ».

empty