Eric Chol

  • Aux quatre coins du globe, la suprématie chinoise comme on ne vous ne l'a jamais racontéeL'achat du célèbre Waldorf Astoria à New York ; une téléréalité culinaire à Colmar ; la pêche sur les côtes ghanéennes ; l'utilisation de WeChat lors des élections australiennes ; la diplomatie des raviolis sur le rocher du Pacifique ; l'impact global du pharaonique projet des Nouvelles routes de la soie...
    Qu'il s'agisse de mettre la main sur de nouvelles sources d'énergie, de diffuser son « softpower » culturel ou d'afficher ses ambitions géopolitiques et militaires, la Chine est partout à la manoeuvre. Non seulement elle s'est bel et bien réveillée, mais elle affiche l'ambition de redevenir l'empire du Milieu flamboyant qu'elle a été : celui qui donne l'heure au reste de la planète.
    Cette métamorphose et les conséquences de l'expansion chinoise dans notre vie quotidienne, Éric Chol et Gilles Fontaine en rendent compte grâce à un récit original et efficace : à partir d'un ou plusieurs lieux dans chaque fuseau horaire, ils tissent un ensemble de scènes vivantes, de Hollywood à la Polynésie, de la pampa argentine au Groenland. Leur démarche inédite offre un panorama de l'omniprésence chinoise ; elle révèle une image instantanée du monde quand sonne midi à Pékin.
     
    Éric Chol est directeur de la rédaction de L'Express. Il a été correspondant à Hong Kong de 1996 à 1999 et a fait depuis de nombreux reportages en Chine. Il est notamment l'auteur, avec Pierre de Panafieu, de Cas d'écoles (Fayard, 2018).
    Gilles Fontaine est rédacteur en chef à Challenges. Il a réalisé de multiples reportages en Chine depuis une quinzaine d'années. Il a publié récemment Dans le cyberespace on ne vous entend pas crier (JC Lattès, 2018).

  • L'école française doit faire face à un double défi  : non seulement le niveau scolaire continue de baisser, mais l'égalité des chances n'est plus qu'un voeu pieu. Face à la mondialisation et à la révolution technologique, est-il trop tard pour moderniser le fameux «  mammouth  » et l'adapter aux défis du xxie siècle  ?
    La renommée École alsacienne, établissement privé sous contrat avec l'État et laïque, a développé depuis sa création en 1874 ses propres recettes pédagogiques, en visant l'épanouissement des élèves dans la continuité plutôt que la sélection permanente. Fort de dix-sept années de direction de cette institution, Pierre de Panafieu propose ici, avec finesse et sans prétention, d'en faire un logiciel disponible pour tous, source d'inspiration.
    Car les points forts de l'École alsacienne, dans le cadre d'un système scolaire qui a explosé, peuvent nourrir la réflexion sur l'école que nous voulons pour nos générations futures. À commencer par l'autonomie de l'établissement, véritable angle mort des réformes successives alors que la décentralisation en matière éducative est plus que jamais nécessaire. Les familles ont également un rôle majeur à jouer, et il serait temps de les associer intelligemment à la formation des enfants. Ces derniers méritent enfin une école qui soit un lieu de vie, leur offrant continuité et bienveillance. Ce sont bien ces trois axes qui doivent guider les réformes à venir, afin de faire de l'école française le véritable pilier de l'économie de la connaissance.
     
    Pierre de Panafieu, ancien élève de l'École alsacienne, en est directeur depuis 2001.
    Éric Chol, ancien élève de l'École alsacienne, est journaliste. Il dirige depuis 2012 la rédaction de Courrier international.

empty