Tom Pousse

  • Dans cet ouvrage, les auteurs nous invitent à partager plus de 30 années d'expériences personnelles et professionnelles auprès de ces enfants à haut potentiel intellectuel, qu'on appelle parfois aussi surdoués ou précoces.
    Proposer 100 idées pour faciliter la scolarité et la vie quotidienne de ces enfants qui apprennent plus vite et qui possèdent des aptitudes d'apprentissage hors norme peut sembler paradoxal.

    Mais il faut savoir que le haut potentiel de ces enfants correspond à un « profil cognitif » qui va de pair avec des besoins éducatifs et pédagogiques particuliers.

    Leur profil « affectif » et leur sensibilité exacerbée sont souvent à l'origine d'un décalage dont les conséquences peuvent les gêner dans tous les domaines fondateurs de leur équilibre et leur poser des problèmes dans leur vie familiale, sociale et leurs apprentissages scolaires.

    Certains d'entre eux développent ainsi des problèmes relationnels ou des troubles du comportement : par exemple, ils peuvent être en opposition et refuser de se plier à certaines consignes ou parfois, en silence, décrocher des apprentissages scolaires.

    À tous ceux (parents, enseignants, éducateurs, psychologues, etc.) qui accompagnent ces enfants (un peu) différents, cet ouvrage propose une prise en charge adaptée à leurs besoins particuliers et des conseils pour favoriser leur épanouissement.

    Il est par ailleurs vraisemblable que les conseils donnés ici pour mieux comprendre ces enfants à haut potentiel seraient également hautement profitables pour aider tous les enfants en difficulté.


    Olivier Revol , médecin pédopsychiatre, dirige le Centre des troubles de l'apprentissage de l'hôpital neurologique de Lyon et milite depuis plus de trente ans pour que chaque enfant puisse accéder au plaisir d'apprendre. Il est également l'auteur de trois ouvrages Il est également l'auteur de trois livres : « Même pas grave ! L'échec scolaire ça se soigne », « J'ai un ado mais je me soigne » et « On se calme ! Enfants agités, parents débordés ».

    Roberta Poulin , coprésidente de l'ASEP (Association Suisse pour les Enfants Précoces) est mère de deux enfants à haut potentiel.

    Doris Perrodin-Carlen est enseignante, formatrice des enseignants en formation initiale et continue, et coach de jeunes à haut potentiel en difficultés scolaires. Diplômée ECHA (European Council for High Ability), elle est l'auteure de Et si elle était surdouée ?

  • Les enfants atteints de dyslexie représenteraient environ un quart des élèves présentant des difficultés en lecture. Le retard scolaire intervenant très vite, il est indispensable que ces enfants soient dépistés et pris en charge dès le début du primaire afin de recevoir des services d'orthopédagogie. Ce livre clair et pratique facilite le dépistage et fournit aux parents et aux enseignants d'excellentes techniques pour soutenir l'apprentissage de la lecture, de l'écriture et des compétences en matière de communication. (Plus de 10 000 exemplaires vendus)



  • Chaque jour, les parents et les enseignants sont confrontés aux problèmes que posent ces enfants inattentifs, impulsifs et hyperactifs. 100 idées pour comprendre les enjeux de ce trouble et organiser un environnement favorable. 100 idées qui constitueront une aide pertinente et concrète pour survivre à l'essoufflement que parents et enseignants ressentent lorsqu'ils sont aux prises avec l'enfant ou l'adolescent qui souffre d'un TDA/H (trouble du déficit d'attention avec ou sans hyperactivité), diagnostiqué ou non.

    Francine LUSSIER, docteur en neuropsychologie de l'Université de Montréal, neuropsychologue clinicienne à l'hôpital Sainte-Justine, a fondé le Centre d'Évaluation Neuropsychologique et d'Orientation Pédagogique (CÉNOP) en 1994. Elle est également l'autreur nombreux ouvrage, dont Mon enfant est difficile, chez le même éditeur.

  • En donnant 100 idées et conseils pratiques permettant d'améliorer et de développer les apprentissages, ce livre constitue un guide précieux pour tous les enseignants qui travaillent avec des élèves souffrant de trouble oppositionnels avec provocation (TOP) ou autres troubles de la conduite et du comportement.


    En effet, comme le soulignait justement le décret n°2005-11 du 6 janvier 2005, lorsque des enfants ou des adolescents « présentent des difficultés psychologiques dont l'expression, notamment l'intensité des troubles du comportement, perturbe gravement la socialisation et l'accès aux apprentissages », ils se trouvent alors « malgré des potentialités intellectuelles et cognitives préservées, engagés dans un processus handicapant qui nécessite le recours à des actions conjuguées et à un accompagnement personnalisé. »


    Principal d'éducation dans un collège d'enseignement spécialisé à Oxford, l'auteur, au cours de sa longue expérience pédagogique avec des élèves aux comportements problématiques, a pu tester chacune des suggestions concrètes exposées dans ce livre.


    Ses conseils permettent notamment d'identifier les moments potentiellement stressants pour les élèves, les éléments « déclencheurs » de comportements agressifs, d'éviter l'engrenage des surenchères dans la provocation, et fournissent ainsi les moyens de mettre en place une posture d'autorité et des stratégies efficaces de gestion des comportements difficiles.






    Roy HOWARTH

    a exercé pendant plus de vingt ans les fonctions de principal d'éducation à la Northern House Special School, à Oxford. Il est aujourd'hui maître de conférences à la Brooke University d'Oxford, où il enseigne la gestion de la classe face aux comportements à problèmes. Il donne également des cours de formation pédagogique sur le développement et la protection de l'enfant.


  • Comment tout mettre en oeuvre pour permettre aux enfants déficients intellectuels de se développer et, à l'âge adulte, de pouvoir s'insérer dans la vie sociale ?


    Le nombre de personnes présentant des troubles de l'efficience intellectuelle s'élève aujourd'hui en France à près de 700 000. La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a posé deux nouveaux principes : l'accessibilité et la compensation.
    Se basant sur les postulats d'éducabilité et d'adaptation, ce livre propose des actions et attitudes éducatives et pédagogiques concrètes permettant d'aider l'enfant à développer ses compétences, et son autonomie.



    100 idées pour changer de regard sur le handicap mental et les personnes déficientes intellectuelles.
    100 idées pour accompagner l'enfant et l'adolescent présentant des troubles de l'efficience intellectuelle jusqu'à l'âge adulte.
    100 idées pour réussir la scolarisation de ces enfants et développer au maximum leurs compétences.
    100 idées pour développer la personnalité et l'autonomie des enfants et adolescents déficients intellectuels.
    Odile Klinger-Delarge est enseignante spécialisée et a travaillé en Classe pour l'Inclusion Scolaire auprès d'élèves déficients intellectuels pendant plusieurs années. Elle est aujourd'hui, conseillère pédagogique auprès d'un inspecteur de l'Éducation nationale dans une circonscription chargée de la scolarisation des enfants handicapés en établissements spécialisés, dans le département de l'Essonne. Elle y accompagne les enseignants des unités d'enseignement et intervient en conférence dans le cadre de la formation continue.

  • Les troubles sévères du développement du langage oral, encore appelés dysphasies, sont une pathologie peu connue mais fréquente qui touche, sous une forme ou sous une autre, 2% de la population, soit plus d'un million de personnes en France.
    Ces troubles se manifestent dès l'apparition du langage et vont perdurer.
    Ils ont des conséquences lourdes sur le développement des enfants atteints, tant sur le plan de la communication, que de leur insertion scolaire et sociale, bien que ces enfants possèdent beaucoup de compétences non langagières.

    Beaucoup de questions se posent donc aux familles, aux professionnels de l'éducation et de la santé pour venir en aide à ces enfants et leur permettre une adaptation optimale, dans le cadre d'un développement affectif et intellectuel harmonieux.


    100
    idées claires et concrètes pour venir en aide aux familles et aux enseignants.


    100 idées pour qui sont le fruit d'une longue expérience de deux praticiennes prenant en charge depuis des années des enfants dysphasiques.



    Monique TOUZIN. Orthophoniste à temps plein au Centre hospitalier universitaire de Bicêtre, Unité de Rééducation neuropédiatrique, et Coordinatrice de soins du réseau TAP Île-de-France (Réseau Troubles des apprentissages). Formatrice en formation initiale et continue des orthophonistes, elle assure également la formation continue des propfessionnels de Santé et de l'Éducation nationale sur le sujet des troubles des apprentissages. Elle est l'auteur de nombreux ouvrages, articles et supports vidéo de formation.
    Manie-Noëlle LEROUX. Professeur des écoles spécialisée dans les troubles sévères du langage oral, elle enseigne aujourd'hui au Centre scolaire de l'Unité de Rééducation neuropédiatrique du CHU de Bicêtre. Après avoir enseigné en école maternelle et dans différentes structures hospitalières accueillant des élèves IMC ou malades, elle travaille auprès d'élèves ayant des difficultés d'apprentissage liées à des troubles sévères du langage oral.


  • Comprendre et développer la mémoire de l'enfant


    La mémoire n'est pas une, elle est multiple. Quels sont les différents types de mémoires ? Comment fonctionnent-elles ? Comment s'articulent-elles entre elles ? La mémoire évolue tout au long de la vie : comment se développe-telle, de la prime enfance à l'adolescence ?




    Les troubles de la mémoire







    Les troubles de la mémoire existent aussi chez l'enfant. Quels sont-ils ? Quels sont les signes qui permettront aux parents et à l'enseignant de les repérer et d'envisager d'y remédier ? Comment ? À qui s'adresser pour évaluer leur ampleur et les soins à y apporter ?




    La mémoire : une clé de la réussite scolaire







    Quels liens entretient la mémoire avec les troubles des apprentissages comme la dyslexie, le trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) ou la « dyscalculie » ?




    Comment venir en aide à un enfant ayant des difficultés mnésiques quand on est parent ou enseignant ?






    Béatrice RISSO , après avoir été enseignante pendant 13 ans de la Petite Section de Maternelle au CM2, est aujourd'hui psychologue dans l'Éducation nationale. Elle a travaillé sur le développement de la mémoire de travail chez les enfants présentant des difficultés ou des troubles d'apprentissage. Chargée de cours à l'Université de Nice en Master de Neuropsychologie du développement et des fonctionnements cognitifs, elle participe à la formation des enseignants et des psychologues.

  • L'apprentissage de la lecture est l'apprentissage fondamental de l'école primaire. Hélas, de l'aveu même de l'Éducation nationale, la proportion d'élèves en difficulté de lecture à l'entrée en sixième est passée de 14,9 % en 2007 à 19 % en 2007 (23 % pour les garçons)... 100 idées pour venir en aide à tous ceux, enfants ou adultes qui n'ont pas bénéficié de la méthode qui leur convenait et souffrent de troubles des apprentissages ou de difficultés cognitives.




  • Membres de la fa


    mille et/ou professionnels, les


    personnes qu


    i accompagnent les malades sont


    confrontées tous les jours à de nombreuses difficultés.





    o Ce guide a vocation à apporter des réponses pratiques à toutes les questions que vous vous posez : sur les principales caractéristiques de la maladie, son évolution, son traitement, et sur la conduite à tenir face aux troubles de la mémoire, du comportement et du langage.





    o Il vous permettra d'apporter l'aide quotidienne la plus adaptée à la personne malade et de lui offrir ainsi une meilleure qualité de vie.





    o Du réveil au coucher, des centaines de conseils pratiques faciliteront votre accompagnement pour la toilette, l'habillage, les repas, la prise des médicaments, etc., et vous indiqueront les activités les plus appropriées pour préserver les capacités de la personne malade le plus longtemps possible.





    o De nombreuses suggestions et conseils vous permettront par ailleurs de continuer à communiquer avec la personne, quel que soit le stade de la maladie.


  • Vouloir former l'esprit scientifique des enfants, ce n'est pas vouloir qu'ils « fassent » tous des sciences quand ils seront adultes, mais c'est veiller à ce qu'ils puissent développer des qualités qui leur permettront de devenir des citoyens éclairés, actifs et responsables. 100 idées pour leur apprendre à « lire le monde » qui les entoure et développer leur esprit critique. 100 idées claires qui s'adressent à tous ceux qui les accompagnent sur le chemin des apprentissages.

  • 100 idées pour aider tous les professeurs des écoles qui rencontrent des difficultés de gestion de leur classe : qu'ils soient débutants et prennent leur première classe ou qu'ils soient expérimentés et pourtant rencontrent des difficultés ponctuelles.
    Chaque proposition est le fruit d'une longue expérience au sein de l'école. Chacune a été observée, pratiquée, testée et contrôlée par l'auteur dans sa pratique ou dans l'observation et l'accompagnement des professeurs qu'il a formés.
    Comment gérer ma classe, comment m'adapter au milieu, comment prendre en compte tous les éléments qui gravitent autour de la classe... autant de questions auxquelles ce livre tente de répondre et de provoquer une réflexion du lecteur sur sa propre pratique.
    100 idées de bon sens ou fonctionnelles sous la forme de conseils, de réflexions, de savoir-faire, de savoir-être et même de moyens simples pour éviter que le professeur des écoles se trouve dans des situations où la gestion de la classe prend le pas sur la transmission des connaissances.
    100 idées qui intéresseront aussi les parents et tous ceux qui prennent en charge les écoliers afin de mieux comprendre ce que l'école attend d'eux et peut leur apporter Il est important que l'enseignant puisse compter sur l'appui et la compréhension du milieu familial pour gérer au mieux sa classe.

    Alain Corneloup est aujourd'hui responsable pédagogique des journaux quotidiens pour enfants Mon Quotidien et Le Petit Quotidien.
    Au cours de sa carrière dans l'Éducation nationale, ses rôles de maître formateur, de conseiller pédagogique, de directeur de l'école annexe de l'IUFM de Paris, et enfin de responsable pédagogique d'un IUFM privé, l'ont amené à conseiller, accompagner, former de très nombreux professeurs des écoles.


  • Ce livre explique non seulement pourquoi l'acquisition de l'orthographe, particulièrement ardue en français, est si difficile pour tous, mais aussi pourquoi certains enfants dits « dysorthographiques » éprouvent une difficulté persistante à automatiser les processus et mémoriser les formes orthographiques correctes, malgré une intelligence normale.


    Trouble spécifique des apprentissages, la dysorthographie est en effet intimement liée à une dyslexie : toutes deux témoignent des mêmes déficits primaires dans la discrimination phonologique, c'est-à-dire l'analyse sonore des mots, indispensable pour maîtriser leur transcription.




    Ainsi, la dysorthographie constitue souvent un aspect d'une dyslexie, et les deux troubles nécessitent une rééducation simultanée.




    · 100 idées pour comprendre que l'enfant « dysorthographique », impuissant face à ses difficultés est un enfant en grande souffrance dans un contexte scolaire.


    · 100 idées pour mieux comprendre ce trouble, le diagnostiquer et faire une analyse précise des difficultés éprouvées par l'enfant.


    · 100 idées pour mettre en oeuvre une rééducation efficace.
    100 idées pour mettre en place les adaptations nécessaires aux programmes scolaires.




    Monique TOUZIN

    est orthophoniste dans un Centre d'Adaptation Psycho Pédagogique de la Ville de Paris. Formatrice en formation initiale et continue des orthophonistes, elle assure également la formation continue des professionnels de Santé et de l'Éducation nationale sur le sujet des troubles des apprentissages. Elle est l'auteur de nombreux ouvrages, articles et supports de formation dont 100 idées pour venir en aide aux élèves dysphasiques chez le même éditeur.


  • Les troubles du comportement alimentaire (TCA : anorexie, boulimie, compulsion) concernent en France aujourd'hui près d'un million de personnes. Ce sont des maladies qui débutent le plus souvent autour de l'adolescence et touchent avant tout les femmes (plus de 80% des malades sont des jeunes filles ou des femmes adultes).


    Face à ces troubles, l'environnement familial a un rôle essentiel à jouer. Ce livre s'adresse aux parents pour les aider à déceler chez leurs enfants les débuts du trouble. Il s'adresse aussi aux personnes souffrant d'un TCA et leur indique les règles à suivre et les étapes de la guérison.

    Le professeur Daniel RIGAUD est médecin hospitalier et spécialiste des troubles du comportement alimentaire (TCA). Il est professeur honoraire de nutrition à la Faculté de Médecine de Dijon, membre du Collège des Ensignants de Nutrition, membre de la Société française de Nutrition et chercheur au CNRS sur le comportement alimentaire.




empty