SER

  • Revue études n.4285 ; les fondamentaux contre le fondamentalisme ; France-Algérie : l'héritage colonial ; le travail en quête de sens Nouv.

    ÉDITORIAL

    Anticatholicisme primaire - Paul Valadier

    INTERNATIONAL

    Angela Merkel, bilan d'une chancelière - Paul Maurice

    Angela Merkel s'apprête à quitter son poste. Retracer son itinéraire permet de comprendre sa manière de faire. Elle s'est trouvée contrainte au compromis politique et son mode de gouvernement est marqué de pragmatisme. Elle aura assuré la stabilité du pays, mais sa succession est délicate.

    France-Algérie : l'héritage colonial - Entretien avec Tahar Khalfoune et Benjamin Stora

    L'historien et le juriste reviennent sur la réception du rapport Stora, ainsi que sur les controverses suscitées par ces questions mémorielles. Ils analysent la manière dont l'héritage colonial et la culture de guerre structurent l'imaginaire national en France et en Algérie.

    SOCIÉTÉ

    La laïcité à l'école publique - Laurent Klein

    Un directeur d'école rappelle les principes fondamentaux de l'école laïque et montre qu'il est possible de faire des propositions qui permettent d'inclure plutôt que d'exclure, que ce soit pour l'enseignement des faits religieux, à la cantine ou lors des sorties scolaires.

    Du sens au travail : une quête existentielle - Fanny Lederlin

    La quête de sens au travail est devenue une préoccupation majeure des travailleurs. Mais les réponses des experts en management ou des coachs professionnels ne sont souvent pas adaptées à ce qui relève d'un questionnement existentiel, provenant d'une expérience adéquate et complète.

    Les « communs négatifs » - Alexandre Monnin

    Plus les sociétés capitalistes se développent, plus elles perdent leur capacité à absorber ce qu'elles produisent en excès. D'autres réalités nous privent de futur par leur simple existence. Comment politiser le traitement de ces « communs négatifs » (déchets, centrales nucléaires, etc.) ?

    RELIGION

    Nos fondamentaux - Kahina Bahloul et Marion Muller-Colard

    La théologienne protestante et la première imame française échangent sur les fondamentaux de leurs traditions religieuses, pour lutter contre les fondamentalismes. Elles s'interrogent sur l'exercice du ministère religieux, la place des femmes et les textes mystiques qui les réunissent...

    Théologies féministes en francophonie - Pierrette Daviau et Élisabeth Parmentier

    Une théologienne catholique et une théologienne protestante, pionnières dans la recherche et l'engagement féministes, dessinent un itinéraire des enjeux importants pour toute la théologie féministe, en indiquant des auteures dont la réception demeure importante au Québec et en Europe.

    CULTURE

    Traduire, un savoir-faire avec les différences - Entretien avec Barbara Cassin

    « Lorsqu'on comprend qu'on ne se comprend pas, on commence à se comprendre. » La philosophe Barbara Cassin montre comment la traduction, ce « savoir-faire avec les différences », est un geste philosophique fondamental au service de la vie en commun.

    ACTUALITÉ CULTURELLE

    Expositions

    oMontpellier : un jardin des sens

    oLégendes d'orée, à Villeurbanne

    Critiques films

    o L'échiquier du vent o Drive my car o France o Chers camarades ! o Atarrabi et Mikelats, un mythe basque

    Critiques livres

    o Les 37 livres de ce mois

  • écologie et spiritualité

    Collectif

    • Ser
    • 17 Mai 2021

    La sensibilité écologique qui ne cesse de se diffuser plus largement s'accompagne souvent d'un engagement spirituel. Nous sentons bien qu'aussi indispensables qu'elles soient, les actions simplement techniques ne sont pas suffisantes. L'action sur les structures sociales implique un retour sur soi et la conversion personnelle doit se traduire sur le terrain des actions concrètes. Dans cette perspective, l'encyclique Laudato si' (2015) représente une étape significative.

    L'engagement des chrétiens en faveur de l'écologie se marque en particulier dans diverses initiatives comme « Église verte » ou le « Campus de la Transition ». C'est plus largement le cas dans le champ politique. Et cet engagement peut se fonder sur une compréhension renouvelée de l'action créatrice de Dieu.

    /> Ce nouvel ouvrage, qui enrichit la collection des Essentiels d'Etudes, présente un ensemble de contributions qui aideront à mieux découvrir l'engagement spirituel selon diverses perspectives.


    SOMMAIRE

    L'écologie, une expérience spirituelle - Préface d'Elena Lasida

    Église verte - Laura Morosini et Jane Stranz


    Le Campus de la Transition comme expérience spirituelle - Xavier de Bénazé et Cécile Renouard


    Et le pape François délia les langues vertes... - Vanessa Jérome


    Faire réussir la création - François Euvé


    L'engagement des Églises dans la cause du climat - Entretien avec Martin Kopp

    La conversion écologique comme aventure spirituelle - Conclusion de Bernard Perret

  • ÉDITORIAL

    Une sobriété choisie - Nathalie Sarthou-Lajus

    INTERNATIONAL

    Rwanda 1994 : un rapport pour l'Histoire ? - François Robinet

    Les débats qui ont accompagné la publication du rapport sur le rôle de la France lors du génocide des Tutsi manifestent les ambiguïtés de la politique africaine de la France et les dysfonctionnements des organes de l'État dans la gestion d'une crise d'une extrême gravité.

    Paroles orphelines du génocide des Tutsi - Hélène Dumas

    Les récits écrits par des orphelins et orphelines rescapés du génocide permettent de commencer à ressentir ce qui semble dépasser toute représentation. Cela questionne aussi la possibilité de mettre en mots une histoire encore trop souvent présentée comme « indicible ».

    SOCIÉTÉ

    Écologie et christianisme en politique - Entretien avec Pierre Hurmic

    L'itinéraire du maire de Bordeaux Pierre Hurmic est fortement marqué par la rencontre de Jacques Ellul et sa critique du « système technicien », y compris dans le champ politique. Cela l'a conduit à s'engager dans la mouvance écologiste, tout en gardant sa liberté de parole.

    Philosopher en pisteur de loups - Jean-Philippe Pierron et Baptiste Morizot

    Depuis plusieurs années, que ce soit dans le champ de la médecine, ou dans ceux de l'écologie ou du monde des entreprises, on a vu apparaître une nouvelle pratique philosophique : la philosophie de terrain, que pratique Baptiste Morizot, philosophe et pisteur de loups.

    Comprendre le complotisme - Julien Cueille
    L'adhésion aux thèses complotistes chez les adolescents est une affaire de « rôle » qu'ils se donnent pour adopter une contenance, afin de se valoriser socialement. Il y entre une part de jeu, révélateur d'une quête de soi dans un monde aux autorités brouillées.


    Croyance et complotisme - Camille Riquier

    Ni grave ni futile, le complotisme actuel pourrait n'être que le symptôme d'une quête désespérée de sens. Contester la pertinence du mot « complotisme » permet de diminuer l'importance de la réalité que ce mot désigne et à laquelle il ne renvoie que pour la dénoncer.

    RELIGION

    Hans Küng, théologien contestataire - Jean-Louis Schlegel

    Hans Küng aura profondément marqué la théologie du XXe siècle. Ses conflits avec Rome ne doivent pas dissimuler ses apports à la pensée catholique, qu'il a su présenter dans un langage clair. Son investissement dans le dialogue interreligieux se voulait au service de la paix.

    CULTURE

    L'étranger en son pays - Entretien avec Boualem Sansal

    L'écrivain Boualem Sansal ne cesse d'éprouver à vif l'enfermement des systèmes étatiques politico-religieux de l'Algérie. Il esquisse son cheminement personnel, sa passion pour l'ascèse et l'écriture, ses convictions et admirations, sa vision d'un avenir aussi sombre que périlleux.

    ACTUALITÉ CULTURELLE

    Expositions

    oAu miroir du féminin, au Centre Pompidou (Paris)

    oLa fine fleur, au domaine de Pommery (Reims)

    Films

    o Mandibules o Douce France o Kuessipan o Benedetta o The Underground Railroad

    Critiques

    o Les 41 livres de ce mois

  • Prendre soin

    Collectif

    • Ser
    • 25 Septembre 2020

    SOMMAIRE


    Prendre soin - Préface de Patrick Verspieren
    Pour une médecine de l'incurable - Emmanuel Fournier, Marie-Odile Frattini et Jean-Christophe Mino
    Violences de la maladie - Entretien avec Claire Marin
    Former de vrais thérapeutes - Céline Lefève et Jean-Christophe Mino
    L'éthique du care - Agata Zielinski
    Pour une société du care - Fabienne Brugère

    L'exigence de « prendre soin » a pris une nouvelle ampleur durant la pandémie de Covid 19. Elle a contribué à renouveler le sens du soin en ne le réduisant pas à la seule dimension d'une expertise technique. Les grèves des agents de soins hospitaliers ou en Ephad notamment, bien avant la pandémie, nous avaient alertés sur la nécessité d'enrichir la collection des Essentiels d'Etudes sur la thématique du « prendre soin ». Après avoir commencé la collection en abordant les questions bioéthiques du début et de la fin de vie, un ouvrage sur les relations de soin s'imposait pour mieux en comprendre les enjeux dans le domaine médical.
    La médecine se présente avant tout comme une activité curative dont le but est de guérir. Cette orientation exclusivement curative est mise à rude épreuve par le développement de maladies incurables (maladies chroniques, dégénératives, génétiques ou orphelines, cancers, etc.) qui réoriente le sens de la médecine et suggère d'autres modèles de soin, de relations entre soignants et patients. Une nouvelle organisation des soins est nécessaire pour prendre en considération non seulement les particularités d'une maladie, mais aussi pour se montrer plus attentifs aux besoins et aux souhaits des patients.
    Venues du monde anglo-saxon au début des années 1980, les éthiques du care participent de ce renouvellement qui met le « prendre soin » au coeur de la vie en société. Elles ont fait leur apparition sur la scène politique française il y a une dizaine d'années sans véritable succès, car elles furent confondues avec du paternalisme ou du maternage. Pourtant, il n'est pas question d'infantiliser, mais de rendre autant que possible sa dignité à la personne en situation de vulnérabilité et de considérer comme inestimables toutes ces relations, ces minuscules attentions qui soutiennent la vie.
    Il est intéressant de constater dans cet ouvrage que la philosophie française du soin et les éthiques américaines du care se rejoignent dans cette reconnaissance centrale de la vulnérabilité humaine, en veillant à se garder de tout abus de pouvoir. Nous sommes convaincus que ces idées vont faire leur chemin bien au-delà du seul champ médical dont il est ici question. La crise sanitaire que nous venons de traverser leur donne une nouvelle actualité.

  • ÉDITORIAL

    Promouvoir la laïcité - François Euvé

    INTERNATIONAL

    La société russe en évolution - Myriam Désert

    Si Alexeï Navalny n'est pas très populaire en Russie, cela ne signifie pas que la société est docile face au pouvoir. Les mobilisations se succèdent. Pour nombre de Russes, s'y ajoutent le souci du bien commun et la volonté de contribuer au devenir d'une grande patrie.

    La régulation des réseaux sociaux - Yves Poullet et Marie-des-Neiges Ruffo de Calabre

    La suppression du compte Twitter de Donald Trump interroge sur les instances de régulation d'Internet. Il faut distinguer manipulation de l'information et expression d'opinions, fausses ou choquantes. L'Union européenne élabore un code censé mieux protéger les internautes.

    SOCIÉTÉ

    Repenser le système alimentaire - Michel Duru

    La diminution de la biodiversité favorise le développement de nouvelles pandémies qui trouvent un terrain fertile dans nos modes de vie, en particulier alimentaires. L'amélioration de l'alimentation, essentielle à la santé, suppose une recomposition de ses sources.

    Du nazisme au « nouveau management » - Entretien avec Johann Chapoutot

    L'étude de l'Allemagne nazie pourrait-elle éclairer notre situation caractérisée par une culture « managériale » ? Le nazisme apparaît comme « l'image déformée et révélatrice d'une modernité devenue folle ». L'adoption d'une démarche écologique indique une voie de sa transformation.

    Qui est violent ? - Antoine Hardy

    L'injonction à condamner les violences sociales peut s'avérer un piège. En sortir nécessite de distinguer les violences visibles des invisibles, de comprendre en quoi cette diversion promeut une vision dépolitisée qui alimente la colère et montrer que celle-ci est légitime.


    RELIGION

    Appropriations évangéliques dans le catholicisme - Valérie Aubourg

    Avec le Renouveau charismatique, fortement influencé par le pentecôtisme, on assiste à une transformation du catholicisme : subjectivisation, formes d'appartenance plus individuelles et mobiles, organisation en réseaux, en écho au développement d'une modernité « liquide ».

    Les prières pour obtenir la guérison - Anne Lécu

    Les prières de guérison, de délivrance ou de libération se développent. Dans l'Église, la vigilance accrue devant les abus de pouvoir spirituel a conduit à regarder de près ce qui se passe dans les sessions de guérison et à en remanier le contenu pour éviter les dérives, voire les drames.

    CULTURE

    De la vanité selon Scorsese - Jean-François Pigoullié

    La représentation des Vanités trouve sa source dans l'Ecclésiaste qui évoque la précarité et l'inconsistance des attachements humains au regard de l'oeuvre de Dieu. C'est un thème majeur de Martin Scorsese. Avec son dernier film, le réalisateur explore le thème de la mélancolie.

    ACTUALITÉ CULTURELLE

    Expositions

    oTêtes de gondole, au musée du Quai-Branly

    oBamiyan, par-delà le néant, au musée Guimet

    Films

    o La servante écarlate o À l'abordage o Désigné coupable o Cinquième set o La fièvre

    Recensions

    o Les 44 livres de ce mois

  • Revue études n.4282

    Revue Etudes

    • Ser
    • 1 Mai 2021

    ÉDITORIAL

    Migrants : cri de détresse et appel au dialogue - Véronique Albanel

    INTERNATIONAL

    L'avenir du Liban - Tigrane Yégavian

    Le Liban, parvenu à la fin d'un cycle historique, reste ravagé par le confessionnalisme, l'hypertrophie du système bancaire et la corruption. La société civile exprime des attentes qui doivent être prises en compte. Les chrétiens pourraient jouer un rôle constructif.

    L'avenir des matières premières - Olivier Vidal

    Notre approvisionnement en ressources fossiles est essentiel dans le contexte des transitions énergétiques et numériques, conditionnées par l'accès à de nombreux métaux, et du développement économique rapide de la Chine, qui consomme la moitié des métaux produits dans le monde.
    />
    SOCIÉTÉ

    Une géographie de l'épidémie - Hervé Le Bras

    La Covid-19 a pris au dépourvu les sciences sociales qui peinent à la décrire, l'expliquer et en mesurer les conséquences. Celles-ci ont appliqué leurs méthodes et leurs instruments usuels mais ont peu pris en compte le déroulement géographique précis des contaminations et des décès.

    Travail dit « indépendant » : un inquiétant idéal - Fanny Lederlin

    Comment comprendre l'engouement actuel pour le travail indépendant, alors que le salariat incarnait jusqu'alors la sécurité et la dignité dans le travail ? Que révèle cet idéal d'un travail affranchi de toute contrainte mais aussi de tout lien et de toute « dépendance » aux autres ?

    Militantisme écologiste et désobéissance civile - Sonya Djemni-Wagner

    Les actions de mobilisation pour la défense de l'environnement se multiplient en France. Un nouveau militantisme écologiste se développe sous la forme de mouvements de désobéissance civile et en appelle au droit comme instrument d'action.

    RELIGION

    Avec Ivan Illich, affronter la crise de l'Église - Pierre-Louis Choquet

    Décédé en 2002, Ivan Illich reste, en France, surtout connu comme un précurseur de l'écologie politique et d'une pensée radicale de la décroissance. Sa foi chrétienne fut, toute sa vie durant, la matrice de sa liberté. Ses convictions vigoureuses peuvent aujourd'hui nous inspirer.

    Débat sur la laïcité - Entretien avec Dominique Avon et Valentine Zuber

    Le projet de loi « confortant les principes de la République » réinterroge les représentations de la laïcité. Plusieurs positions se confrontent sur le rapport entre libertés individuelles et collectives, le rôle de l'État à l'égard des différents cultes, les relations avec l'islam...

    CULTURE

    Ortese et Pasolini - Valérie Rossignol

    Figures marginales et passionnées de la littérature italienne, Anna Maria Ortese et Pier Paulo Pasolini ont su, par leur irréductible indépendance, résister à la quête de gloire et à l'épreuve du temps. Quel fut le rôle de ces écrivains résistants appelant à la défense des opprimés ?

    ACTUALITÉ CULTURELLE

    Expositions

    oLa voix des autres, une exposition en ligne

    oObjet livre, objet d'art, au Petit Palais

    Films

    o La voix humaine o Small Axe : une machine mémorielle o Mangrove o Hippocrate (saison 2) o Nomadland o

    Recensions

    o Les 37 livres de ce mois

  • ÉDITORIAL

    Le poids de la dette: Nathalie Sarthou-Lajus

    INTERNATIONAL

    La politique française en Afrique - François Gaulme

    Depuis soixante ans, le système résiste, avec le soutien des dirigeants africains qui en tirent profit. Les évolutions récentes mettent l'accent sur les engagements militaires, plus ou moins couronnés de succès, et sur un développement identifié à l'occidentalisation. Il est temps de réorienter cette politique en prenant davantage en compte les sociétés et leurs cultures.

    La politique britannique au temps du Brexit - Pauline Schnapper

    Le Royaume-Uni est désormais hors de l'Union européenne. C'est l'aboutissement d'une histoire marquée par une montée d'un euroscepticisme auquel s'ajoutent des facteurs plus conjoncturels. Le référendum de 2016 a manifesté les fractures qui divisent le pays et qui risquent de peser sur les conséquences du Brexit.

    SOCIÉTÉ

    Le déni de l'inceste - Laurence Joseph

    Chaque clinicien peut être confronté au récit de faits incestueux de multiples manières : ils peuvent être passés ou contemporains et chaque situation exige une prudence particulière, un respect fort, car cette parole qui dévoile les faits est d'une grande fragilité et demande à l'enfant, qu'il le soit toujours ou qu'il soit devenu adulte, un immense courage.

    Le macronisme et la tradition libérale - Entretien avec Myriam Revault d'Allonnes

    Quels sont les liens entre le macronisme et la tradition libérale à laquelle Emmanuel Macron se réfère? L'autonomie, la responsabilité, l'homme capable qui ont été dévoyés par « la nébuleuse néolibérale » dominée par le modèle de l'entreprise, la raison calculante et l'hyperindividualiste.

    Enjeux anthropologiques et politiques des cryptomonnaies - Etienne Perrot

    Un nouvel appétit pour les cryptomonnaies s'est manifesté depuis la fin de l'année 2020. C'est l'occasion de faire le point sur ces monnaies qui se développent, sont mieux encadrées par les pouvoirs publics mais font encore peur aux responsables politiques.


    RELIGION

    Et le pape François délia les langues vertes... - Vanessa Jérome

    Le grand public a découvert la présence de chrétiens dans le parti vert français. L'attention portée aux histoires familiales des militants, à leurs socialisations primaires ainsi qu'à la diversité de leurs engagements permet de révéler cette présence et la relation chaotique mais ténue qui unit les chrétiens verts et leurs Églises.

    Mettre en oeuvre Amoris Laetitia - Alain Thomaset

    Cinq ans après la publication de l'exhortation Amoris lætitia, le pape François a décrété une « Année de la famille ». Cette exhortation marque, en effet, un nouveau style pastoral qui doit se concrétiser dans la vie des communautés chrétiennes. Avec certaines résistances, la mise en oeuvre s'effectue de manière différenciée selon les diocèses.

    CULTURE

    Croire en la fiction - Entretien avec Laurent Mauvignier

    S'essayant à tous les genres, ayant bâtit une oeuvre romanesque puissante, Laurent Mauvignier confesse les doutes, hasards et tâtonnements dont procède son écriture. Comme autant de haltes sur ce « trajet vers la vérité humaine » qu'entreprend quiconque lit, crée ou écrit.

    ACTUALITÉ CULTURELLE

    Expositions

    o« Africa 2020 » à Bordeaux : temps et récits

    oLe goût de la Méditerranée, au Mucem, à Marseille

    Films

    o Pretend It's a city o En thérapie o Le petit fugitif o Jardin de pierreo Josep

    Recensions

    o Les 45 livres de ce mois

  • La pandémie n'a pas fini son travail de transformation de notre monde. Mais, déjà, elle nous replonge collectivement dans le bain de l'Histoire, tout à la fois incertaine et transformante. Celle-ci ne peut aller sans les crises, ni sans leurs corollaires de vie : la nécessité et la possibilité de mobiliser des libertés humaines. Par ailleurs, l'Histoire et les événements passés résonnent à nouveau en nous, avec leurs moments où la liberté d'un homme se dresse et entraîne celles des autres, comme ce fut le cas du Général de Gaulle le 18 juin 1940. Chose étrange, la même dynamique est à l'oeuvre dans l'Évangile.
    Au moment crucial où les foules commencent à le quitter, Jésus s'adresse aux disciples (Marc 10,32-45). Il annonce ce qui va lui arriver : trahison, abandon, échec et mort mais aussi résurrection. Ce sens déployé et assumé lui donne de susciter et recevoir les libertés des autres telles qu'elles s'expriment, aussi bien celles de Jacques et de Jean qui rêvent de gloire, que celles, envieuses, des autres Apôtres. Chacun reçoit une parole pour s'orienter, l'offre d'un avenir propre, inclus dans l'avenir collectif. Le groupe surmonte ainsi l'épreuve et s'ouvre à son devenir.
    Au coeur de la crise, sachons simplement recevoir l'appel adressé à notre liberté pour mobiliser nos capacités humaines. Cet appel nous met à la suite du Christ, pour que nous osions tracer un chemin de vie ou pour que nous reprenions le chemin commencé par un autre. Dans les temps d'incertitudes et de troubles, les grands hommes ou femmes sont ceux et celles qui, à partir de la considération de la situation, sont capables d'ouvrir l'avenir pour eux et pour les autres.

  • La question animale est une des questions centrales de notre époque. C'est une question morale et politique. C'est celle du traitement des animaux, êtres souffrants, en particulier dans l'élevage, celle de leur usage. C'est, plus fondamentalement, la question de la différence entre l'humain et l'animal  : y a-t-il un «  propre de l'homme  »  ? Monde humain et monde animal peuvent-ils construire une histoire commune  ? La tradition chrétienne a-t-elle un apport spécifique  ?

  • ÉDITORIAL

    Le vaccin comme bien commun - François Euvé


    INTERNATIONAL

    Le renouveau religieux en Corée du Nord - Juliette Morillot
    Du franc CFA à l'éco en Afrique de l'Ouest - Kako Nubukpo


    SOCIÉTÉ

    Précarité étudiante : vers l'autonomie sociale des jeunes ? - Benjamin Sèze
    Le capitalisme est-il réformable ? - Débat entre Gaël Giraud et Thomas Piketty
    L'éducation à l'heure de l'Anthropocène - Renaud Hétier et Nathanaël Wallenhorst


    RELIGION

    La messe en temps de confinement - Louis-Marie Chauvet
    Vers une Église synodale - Michael Czerny


    CULTURE

    George Orwell, l'homme qui aimait la surface de la Terre - Sylvie Koller

    Sans oublier les chroniques, expos, films, livres...

  • Accueillir les mouvements contradictoires qui cohabitent en soi n'est pas tâche aisée que faire de notre lassitude quand on voudrait servir, de nos ressentiments teintés de haine alors qu'on aspire à aimer. Nous nous désirons pacifiés et pourtant nous nous savons tiraillés intérieurement par des forces contraires. Malgré tout cela, qui nous traverse, notre aspiration à nous tourner vers la vie n'en demeure pas moins réelle, sans cesse renaissante. Une issue pacifiée serait-elle donc possible ?
    Ce hors-série de Christus propose de faire résonner l'appel à vivre, d'indiquer un mouvement possible, de dire également ce qui caractérise en soi cette vie en plénitude. Pour cela, il est bon de sans cesse considérer ce qui nous affecte, d'en prendre conscience. La tradition spirituelle tout comme les approches psychologiques actuelles nous encouragent à cultiver cette attitude. C'est bien ainsi qu'Ignace, en son temps, commença et poursuivit son propre cheminement. Alors osons nommer ce qui nous habite : l'aspiration à la vie mais également nos tendances à laisser parler son contraire. Certes cela nous amène à prendre conscience d'un combat qui se livre au plus profond de nous-mêmes. Mieux nous connaître, nous accueillir tels que nous sommes avec nos failles et nos forces afin de pouvoir saisir la promesse de vie qui est faite à chacun, voilà ce à quoi ce numéro invite. N'est-ce pas simplement cela vivre en plénitude ?
    Si des articles, tirés du riche fond de Christus, se focalisent sur un moment de ce cheminement pour mieux aider notre réflexion personnelle, d'autres, comme des respirations, montrent que le chemin global peut être parcouru, qu'une promesse de vie peut toujours être espérée même au plus sombre de notre existence.

  • Le livre : « La crise des migrants marque avant tout la faillite de la solidarité européenne et celle des États, dont la France, à satisfaire leurs obligations internationales. [...] Tout se passe comme si la volonté d'assurer la maîtrise sur le flux des personnes permettait de faire l'économie d'un débat sur ce que devrait être le droit d'asile. Les différentes contributions que l'on lira dans ce volume des "Essentiels" le démontrent à leur manière. »

    Les auteurs : Anne Dufourmantelle était philosophe et psychanalyste ; Véronique Fayet est présidente du Secours catholique - Caritas France depuis juin 2014 ; Antoine Paumard est jésuite et à la direction du Service jésuite des réfugiés (JRS - France) ; François Sureau est avocat et écrivain, membre de l'Association d'aide aux réfugiés Pierre-Claver ; Catherine Wihtol de Wenden est politologue, spécialiste des migrations, professeure à Sciences Po Paris.

  • En 2021 nous faisons mémoire de la conversion d'Ignace de Loyola. En prévision de cette année de commémoration, le Père Général des Jésuites a adressé à ses compagnons un appel à se laisser convertir par le Seigneur en s'inspirant de l'expérience personnelle de leur fondateur, Ignace de Loyola. Par ce numéro (n°270) Christus propose de relayer cet appel au-delà de la Compagnie de Jésus. Dans sa lettre « à toute la Compagnie » Arturo Sosa esquisse un chemin de conversion individuelle qui féconde les conversions communautaire et institutionnelle. Le numéro 270 déploie ce mouvement de conversion personnelle jusque dans sa dynamique collective. Le premier pas du chemin proposé consiste en l'accueil par chacun du renouvellement intérieur que le Seigneur lui-même désir accomplir en chacun, afin de porter dans notre Eglise l'esprit de conversion.

    Dans ce numéro, il est tout d'abord question de l'événement de la conversion qui survient dans des histoires singulières. La fécondation de l'histoire collective par des destins singuliers commence dès les Actes des Apôtres et se prolonge à travers des grandes figures du Christianisme comme François d'Assise ou Ignace de Loyola, mais aussi à travers l'expérience de la multitude de ceux et celles qui se mettent à l'écoute de l'Esprit et cheminent de conversion en conversion.

    Un article dit comment la conversion d'Ignace l'a amené à trouver dans la conversation spirituelle un moyen privilégié pour permettre à d'autres de vivre de l'expérience dont lui-même vivait. (Tiziano Ferraroni, jésuite)

    Un article déploie le cheminement de conversion auquel est conduit celui ou celle qui entre dans l'expérience des Exercices Spirituels. (Luisa Curreli, soeur du Cénacle)


    Ce numéro 270 de Christus veut montrer comment la conversion personnelle quand elle renvoie le converti à sa vie avec les autres, peut devenir un événement pour tous dans la mesure où elle permet de féconder les conversions communautaires et même celle de l'institution. Pour cela bien des chemins nous sont ouverts pour nous mettre ensemble à l'écoute de l'Esprit qui renouvelle toute chose.

    Une interview des dirigeants du centre spirituel Saint Hugues ( à Biviers dans l'Isère) illustre de façon concrète la manière dont une conversion collective, notamment autour de la question écologique, s'est produite depuis plus de cinq ans.

    La synodalité est un moyen offert à l'Eglise aujourd'hui pour se disposer collectivement à l'écoute de l'Esprit (Nathalie Becquart, xavière).

    Se mettre les uns avec les autres à l'écoute de l'Esprit par la relation fraternelle, l'écoute de la Parole de Dieu voilà ce qui permet de faire advenir une conversion communautaire (François-Xavier Amherdt, prêtre diocèse de Sion en Suisse)

  • Les manifestations des «  gilets jaunes  », commencées en novembre 2018, mettent en question certains fonctionnements de la société. Elles révèlent de profondes fractures sociales, géographiques, économiques, culturelles. En dépit des débordements de violence, des citoyens de différentes catégories sociales ont exprimé une exigence de plus grande justice fiscale, un désir de se retrouver ensemble et d'être associés à la vie politique. L'enjeu de la réflexion est de mettre en oeuvre des ressources pour construire ensemble un avenir commun. Des expériences menées au sein de collectivités locales montrent que de nouvelles procédures démocratiques sont possibles.


    Avec des contributions Christophe Guilluy (géographe), Hervé Le Bras (sociologue), Martine Legris (sociologue), Dominique Quinio (présidente des Semaines sociales) et Jo Spiegel (maire de Kingersheim).

    Cet Essentiel est élaboré en partenariat avec les Semaines sociales de France qui rassembleront 2000 à 3000 personnes à Lille les 16 et 17 novembre 2019.

  • Ces 36 fiches pratiques, de quatre pages chacune, présentent avec une pédagogie active des paroles et des gestes de la messe du dimanche.
    De façon simple, concrète et suggestive, des questions essentielles sont abordées pour mieux entrer dans le sens du mystère célébré : Quelle signification des mots employés ? Quel enracinement biblique pour les gestes proposés ? À quels symboles actuels renvoient-ils ?
    Exemples de thèmes :
    « La messe pour dire merci », « Le signe de croix », « Que Dieu nous fasse miséricorde », « Notre Père », « La communion »...
    Tous les textes présentés dans ce guide sont accessibles à toute personne souhaitant approfondir sa foi et désireuse d'un accompagnement spirituel quotidien et concret. Au fil des pages se dévoile la joie de l'Évangile si chère au pape François, premier pape jésuite de l'histoire.
    Anne-Marie Aitken est religieuse xavière, et Thierry Lamboley prêtre de la Compagnie de Jésus. Tous les deux font partie de l'équipe d'animation de la revue Vers Dimanche depuis sa création en 2008.

  • Le livre : « Les quelques textes ici rassemblés ont l'ambition d'apporter quelques éléments importants de réflexion éthique. En effet, si la procréation n'a jamais été un domaine uniquement réservé à l'intime du couple puisque toutes les sociétés ont établi des systèmes coutumiers ou juridiques de structuration et de régulation du mariage et de la filiation, l'extension des techniques de fécondation et de sélection pose des problèmes nouveaux. Comment prendre la mesure de ces nouveautés du recours aux techniques biomédicales et de leurs enjeux éthiques personnels, conjugaux, médicaux, sociaux et politiques ? »

    Les auteurs : Agnès Mannooretonil est normalienne, agrégée de lettres classiques, docteure ès Lettres et responsable de la « Revue des livres » d'Études. Clarisse Picard est philosophe et enseignante au Centre Sèvres - Facultés jésuites de Paris. Bruno Saintôt est jésuite et directeur du Département d'éthique biomédicale du Centre Sèvres - Facultés jésuites de Paris. Didier Sicard est médecin et professeur de médecine (Université Paris - Descartes). Il est l'ancien président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE). Myriam Szejer est pédopsychiatre et psychanalyste, ancienne disciple de Françoise Dolto. Jean-Pierre Winter est psychanalyste et écrivain, président du Mouvement du Coût freudien.

  • Le livre : « Les questions sur la fin de vie soulèvent des enjeux médicaux, éthiques, juridiques et sociétaux très complexes qui alimentent nos craintes. Le professeur Didier Sicard a raison d'insister sur notre "esquive de la mort en tant que terme ultime et inéluctable de notre existence - notre mort et la mort de nos proches" ; et pourtant - et ce n'est pas le moindre des paradoxes - que de débats sur les conditions de la fin de vie depuis quarante ans, et surtout depuis une quinzaine d'années ! Ces débats ont été régulièrement alimentés en France depuis 2002 par l'intense médiatisation de cas dramatiques présentés de manière à susciter l'émotion, en évitant toute analyse de la complexité de ces cas qui aurait pu favoriser une prise de recul. Aussi est-il apparu important de proposer dans ce livre une lecture des événements qui ont émaillé ces quinze dernières années, et de retracer l'historique de cette alternance entre moments d'émotion collective et efforts de réflexion apaisée. »
    Les auteurs : Olivier Abel est philosophe, professeur de philosophie éthique à la Faculté de théologie protestante de Paris, puis de Montpellier, et président du Conseil scientifique du fonds Ricoeur. Régis Aubry est médecin chercheur, spécialiste des questions d'éthique, de fin de vie et de soins palliatifs, président de l'Observatoire national de fin de vie et membre du Comité consultatif national d'éthique (CCNE). Donatien Mallet est médecin, docteur en philosophie pratique, professeur associé en soins palliatifs à l'Université de Tours. Jacques Ricot est agrégé et docteur en philosophie, chercheur associé au département de philosophie de l'Université de Nantes, formateur des personnels de soins palliatifs. Patrick Verspieren est jésuite, professeur émérite en philosophie morale au Centre Sèvres - Facultés jésuites de Paris, membre du département d'Éthique biomédicale, membre du Groupe de travail sur l'éthique dans la recherche et la médecine de la Commission des épiscopats de la communauté européenne (Comece).

  • Par son oeuvre, dont Christus garde une trace précieuse, Maurice Bellet demeure un passeur de vie au service d'une foi qui respire.
    Il entraîne le lecteur dans une marche frayant un chemin de liberté. Dans ses lignes jaillit à nouveau de l'Evangile une Parole vive et féconde. Si Maurice Bellet a fait partie de l'équipe de rédaction de Christus pendant vingt ans (1965-1985), c'est une vie entière qu'il a consacrée à l'écriture, à la lecture ainsi qu'à l'écoute. Jusqu'à sa mort, il a accueilli avec bienveillance celles et ceux qui venaient lui apporter leurs souffrances ; son accueil était comme "la prise de terre" de cet homme à la foi et à la bonté profondes.
    Avec la même attention, il prêtait l'oreille aussi bien à "la voix de fin silence" murmurée dans la parole de Dieu qu'aux personnes qui venaient le trouver. Fort de ces deux "écoutes", il a tracé pendant un demi-siècle un chemin inédit dont témoigne ce hors-série de Christus.

  • Imaginer l'Eglise

    Collectif

    • Ser
    • 20 Novembre 2019

    Le livre : L'Eglise catholique a connu récemment une série de crises, en particulier celle des abus sexuels. Cela entraîne une perte de crédibilité de sa parole, dans un contexte de sécularisation croissante de nos sociétés.
    Comment redessiner une figure d'Eglise qui soit à la fois fidèle à l'Evangile et capable d'entrer en relation féconde avec le monde actuel ? Cela suppose une réforme du fonctionnement de l'Eglise, de revoir le rapport entre "clercs" et "laïcs", de repenser la place des femmes et d'imaginer de nouveaux lieux.
    Les auteurs :
    Enzo Bianchi. Fondateur et prieur émérite de la communauté monastique, oecuménique et mixte, de Bose (Italie). A notamment publié Don et pardon (Albin Michel, 2015), Raconter l'amour : sept paraboles de miséricorde (Fidélité, 2016) et Le discernement (Fidélité, 2019).
    Étienne Grieu. Jésuite, président du Centre Sèvres, conseiller de la revue Études, investi dans la pastorale en milieu populaire. A publié Un lien si fort. Quand l'amour de Dieu se fait diaconie (Éditions de l'Atelier, [2009] 2018) et codirigé Qu'est-ce qui fait vivre encore quand tout s'écroule ? Une théologie à l'école des plus pauvres (Lumen vitæ, 2017).
    Arnaud Join-Lambert. Théologien, professeur à l'Université catholique de Louvain (Belgique) où il enseigne la théologie pratique et la liturgie. A publié dans Études « Vers une Église "liquide" » (n° 4213, février 2015) et « La mission chrétienne en modernité liquide » (n° 4241, septembre 2017). A notamment publié Les liturgies des synodes diocésains français 1983-1999 (Cerf, 2004), Synodes et concile en France (CEF, Documents épiscopat, n° 5, 2016) et dirigé Donner du goût à nos liturgies (Lumen vitæ, « Trajectoires », 2018).
    Hervé Legrand. Dominicain, ecclésiologue et oecuméniste, professeur honoraire à l'Institut catholique de Paris. A notamment publié Le ministère des évêques au concile Vatican II et depuis (avec Christoph Theobald, Cerf, 2001) et Enjeux ecclésiologiques des réformes institutionnelles du pape François. Le grand tournant (Cerf, 2014).
    Véronique Margron. Dominicaine, théologienne moraliste, présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref). A notamment publié La parole est tout près de ton coeur (Bayard, 2017) et Un moment de vérité (avec Jérôme Cordelier, Albin Michel, 2019).
    Anne-Marie Pelletier. Agrégée de lettres modernes, docteure d'État en science des religions, professeure émérite des universités. A publié dans Études « Sacerdoce baptismal et ministère presbytéral » (n° 4261, juin 2019). A notamment publié Le christianisme et les femmes (Cerf, 2004) et récemment L'Église, des femmes avec des hommes (Cerf, 2019).
    Christoph Theobald. Jésuite, professeur de théologie au Centre Sèvres, conseiller de la revue Études. A notamment publié, dans Études, « Éduquer à la liberté » (n° 4245, janvier 2018). A récemment publié Paroles humaines, parole de Dieu (Salvator, 2015), Urgences pastorales. Comprendre, partager, réformer (Bayard, 2017) et L'Europe, terre de mission. Vivre et penser la foi dans un espace d'hospitalité messianique (Cerf, 2019).

  • ÉDITORIAL

    Le scandale de la pauvreté - Véronique Fayet

    INTERNATIONAL

    La Bosnie-Herzégovine dans l'impasse ? - Jean-Arnault Dérens
    Zeev Sternhell, sioniste assumé, Israélien contrarié - Didier Leschi


    SOCIÉTÉ

    Qu'est-ce qu'informer aujourd'hui ? - Didier Pourquery
    Confessions d'un explorateur - Entretien avec Jean-Louis Étienne
    Le revenu de base dans un monde fini - Gaël Giraud


    RELIGION

    Fratelli tutti - François Euvé et Elena Lasida
    Responsabiliser l'espérance - Jean-Luc Rolland


    CULTURE

    L'heureuse ambivalence de l'intime - Entretien avec Alice Ferney

    Sans oublier les chroniques, expos, films, livres...

  • En étant là pour autrui de cette façon si particulière qui consiste à lui prêter l'oreille, nous contribuons à rendre nos sociétés plus humaines. Car l'écoute est en effet une expérience personnelle dans laquelle chacun est appelé à entrer, tant pour écouter que pour être écouté, mais c'est aussi une expérience portée par des communautés, expérience qui reprend et poursuit le geste créateur. Cette troisième édition revue et augmentée de notre hors-série consacré à l'écoute honore ces deux dimensions. Afin d'illustrer l'écoute dans sa pratique concrète, ce numéro ouvre sur des récits puis il rappelle que, dans l'écoute de la parole de Dieu, nous trouvons une matrice de cette pratique. Au cours des siècles et jusqu'à aujourd'hui, la tradition spirituelle dans sa diversité a déployé ce geste comme un service rendu à l'autre. Il est bon de finir sur la promesse qu'ouvre le chemin de l'écoute, pour tout croyant et pour l'Église. Cette nouvelle édition espère.

  • Un monde vieillit aussi bien dans la société que dans l'Église. Et un nouveau monde est en train de naître, « le monde d'après », de l'après confinement. Il faut se disposer pour voir, entendre, sentir, ce qui va advenir. Particulièrement aujourd'hui nous sommes donc appelés à être en veille !
    Mais qu'est-ce que veiller ? C'est apprendre à se disposer comme le font les moines, à « chercher l'Éveil, la Résurrection (...), recherche ivre, passionnée, et patiente passivité », comme nous l'écrit David Marc d'Hamonville.
    Veiller c'est aussi faire comme Dieu. Fabien Revol montre que dans l'acte même de la création, Dieu délègue sa capacité créatrice aux hommes et se met dans une attitude d'attente vigilante, comme une mère veille sur son enfant, une attitude protectrice et porteuse, qui permet la liberté créatrice.
    Corina Combet-Galland illustre l'aptitude incarnée par le Christ : la veille se termine par une parole douce, qui aide à l'émergence de ce que j'ai perçu en train d'advenir. Comme le montre l'exemple de la femme qui vient verser le parfum sur les pieds de Jésus avant sa Passion sans parole. Jésus dit alors : « d'avance elle a parfumé mon corps pour mon ensevelissement ». Jésus est bien là en attitude de veille disant doucement le sens de ce qui advient.
    Au terme du dossier Christian Sauret se livre à cet exercice de veiller à ce qu'il advient dans le monde et dans l'Église. Et chacun peut s'y risquer lui aussi. Ce dossier encourage chacun à laisser advenir sa dimension de veilleur. Ainsi ce numéro est-il adressé à tous.

  • ÉDITORIAL
    Pour une Église « hors les murs » - François Euvé
    INTERNATIONAL
    L'Espagne face à une crise systémique - Benoît Pellistrandi
    Une relecture de l'histoire ottomane en Arabie saoudite - Moustapha Bassiouni
    SOCIÉTÉ
    Les urgences hospitalières sur la sellette - Bertrand Galichon
    L'exigence de justice à l'épreuve de la pandémie - Pierre Le Coz
    Covid-19, numérique et libertés - Yves Poullet, Marie-des-Neiges Ruffo de Calabre et Jessica Lombard
    RELIGION
    Le rite pour prendre soin - Entretien avec Gabriel Ringlet
    La laïcité au risque de la fraternité - Valentine Zuber
    CULTURE
    Le goût des grands espaces. John Muir, écrivain de nature - Entretien avec Alexis Jenni
    Michel Souchon, un jésuite au service des médias - Entretien avec Alain Le Diberder, par Emmanuel Tourpe

    Sans oublier les chroniques, expos, films, livres...

  • ÉDITORIAL
    Vers un renouveau démocratique - François Euvé
    INTERNATIONAL
    Journal de déconfinement - Guillaume le Blanc
    Violence sans fin au Sahel - Alain Antil
    SOCIÉTÉ
    L'État à l'âge de la crise sanitaire - Nicolas Roussellier
    Les territoires face à l'adaptation au changement climatique - Fabrice Boissier
    Malaise dans l'économie sociale et solidaire - Pascale Dominique Russo
    RELIGION
    Ressources spirituelles du soin - Bruno Saintôt
    Mary Ward, une femme jésuite - Marion Dapsance
    CULTURE
    L'Enfer de Dante - Emmanuel Godo

    Sans oublier les chroniques, expos, films, livres...

empty