Planète rebelle

  • Temps d'agir

    Collectif

    Temps dagir est le fruit de deux années de travail où une dizaine dartistes invités et une cinquantaine de femmes judiciarisées ont uvré conjointement au projet Agir par limaginaire, un projet de création artistique en établissements de détention pour femmes. Cette initiative de la Société Elizabeth Fry du Québec et dEngrenage Noir / LEVIER incite à une réflexion sur les liens entre pauvreté et criminalisation, la pauvreté pouvant être économique, intellectuelle, physique, psychologique, émotionnelle, sociale ou familiale. Le projet nous convie à prendre position sur la place quoccupe la prison dans notre société et sur les solutions alternatives à lemprisonnement.

  • Le médiéviste Paul Zumthor écrit que « les mots ricochent à la surface des choses ». Que le poète sème des mots « comme des cailloux blancs ». Une Babel de pierres vives est une expression issue du poème Babel de Zumthor. Nous avons tous une idée de ce qu'est Babel. Mais est-ce bien une tour? Dans une langue africaine, cela pourrait se traduire par « porte d'entrée ». Et qu'est-ce qu'une pierre vive? Comment traduire? Est-ce une pierre précieuse qui scintille? Une pierre volcanique en fusion? Ou encore une pierre de rivière, comme pourrait le suggérer la langue wendat?

    Combinant littérature, art contemporain et médiation culturelle, Hélène Matte nous propose, par la poésie, une aventure de création au coeur de l'histoire et de la langue. Un vibrant hommage à l'érudit qu'était Paul Zumthor. Il se lit et s'entend également comme une ode à l'humanité, à la transmission et à l'oralité.

  • Apprentis poètes!

    Collectif

    Apprentis poètes ! est le fruit d'une rencontre entre les enfants du Pignon Bleu - La maison pour grandir et des poètes de Québec. Hommes et femmes issus de toutes les générations, les poètes ont partagé leur expérience et inspiré les apprentis âgés entre 7 et 11 ans. Tantôt tendres, tantôt mordants, les poèmes puisent dans l'imaginaire des jeunes d'aujourd'hui et témoignent de leur réalité.

empty