Planète rebelle

  • Ils sont six conteurs contemporains. Ils sont de leur époque et de demain. Ils font du conte un art aux horizons infinis. Ils viennent de la littérature, des arts visuels, du théâtre ou de la musique. Ils connaissent leurs classiques et les traditionnels. Ils revendiquent le conte comme art à part entière et pensent que c'est possible de le faire sans porter une chemise à carreaux.
    Leurs récits sont parfois sombres et trash, parfois drôles et attachants, prêts à assumer l'ambiguïté sans morale préfabriquée. Leur histoire se dessine grâce à un conte ancré dans la société autant que dans l'humanité, un conte qui peut, comme hier, faire une différence... demain.

  • Quand on est arrivés à Baie Déception, on est restés en silence devant le paysage quasi lunaire qui s'offrait à nous. C'tait tellement beau. La baie avait la forme d'une grosse cuillère accrochée à une série de montagnes qui s'alignaient comme un long manche. Extrait du CD - voix de Julie McClemens. Un jour, on remet à Isaac Etok le journal de sa mère qui vient de se suicider. Cette écriture intime fait peu à peu naître l'espoir chez le jeune Inuit. Au fil de sa lecture, il prend conscience qu'elle a vécu une fin différente de celle qu'on lui a racontée, et découvre plutôt une héroïne au destin tragique. Le roman relate la vie et les expériences de ce fils élevé par ses grands-parents dans le Grand Nord. Sur le CD, on entend la voix de la mère, Maggie Léon, enregistrée sur un magnétophone à bobine, dans une ambiance hyperréaliste évoquant les radioromans. Accrochée à son micro comme à une bouée sur la mer de l'oubli, elle raconte son voyage dans le Grand Nord pour y réaliser un documentaire, où elle a trouvé beauté, amour et abîme. Au coeur de ces deux histoires personnelles qui confrontent deux vécus, il y a une légende, celle de Frère-Lune et Soeur-Soleil. Baie Déception, c'est aussi un regard extérieur posé sur le Nord québécois, où la rudesse de la vie et du climat incarne l'impossible retour en arrière pour les personnages des deux récits.

  • Mike Burns raconte dans une langue truculente mêlant le français, l'argot anglais et le gaélique des contes à propos de rois, de fées, de chevaliers et de merveilleux issus de la plus pure tradition orale celtique.

  • Pour faire suite à ses Petits carnets du rien-pantoute publié à l'automne 2017, Marcel Sabourin persiste et signe 86 nouveaux textes poétiques, existentiels et humoristiques dans lequel il nous livre sa fabuleuse joie de
    vivre. Sur le CD, il présente une trentaine de textes inédits avec sa verve légendaire.

  • Les narrateurs atypiques sont des gens de parole sans domicile fixe, leurs histoires enjambent différentes formes d'oralité. Ils surfent constamment sur l'inusité, actualisant ainsi les arcannes abyssales de la tradition orale. Mathieu Lippé, Yvan Bienvenue par France Arbour, Nathalie Derome, Arleen Thibault, Dany L. Boucher, Franck Sylvestre, Marie-France Bancel, Simon Gauthier, Éric Michaud et Nadine Walsh, tous sous l'égide de Jean-Marc Massie, ne sont que la pointe de l'iceberg du phénomène.

  • - Lorsque tu seras de l'autre côté... Crie ton nom, crie-le fort pour que je t'entende! Comme ça, je saurai que tu es rendue.
    Il y a celui qui part, qui quitte son pays, une théière à la main. Il y a celle qui traverse la mer à la conquête d'un rêve. Celle encore qui arrive sur cette terre d'accueil où il lui faut se réapprendre. Il y a enfin celui qui reste, forcé de s'adapter à un environnement qui lui est désormais étranger.

    Quatre destins qui nous parlent de migration, de fuite, d'épreuve, de liberté, et de rencontre avec cet autre qui fait si peur, mais qui permet de mieux se connaître et de se comprendre. La ruée vers l'autre est un recueil de contes contemporains. C'est aussi la première série balado de fiction de Planète rebelle, produite en collaboration avec La Quadrature.

  • Ce ne sont pas des contes pour enfants, précise-t-elle d'entrée de jeu dans son introduction, mais des contes pour tous, des contes à rire, à réfléchir, à voyager. Ce n'est pas Fanfreluche qui raconte, a-t-elle insisté lorsqu'on préparait l'enregistrement.
    Tout de même, lorsqu'on ferme les yeux, à l'écoute de Kim, l'adulte que nous sommes devenus redevient l'enfant fasciné par les histoires, tout comme quand on écoutait Fanfreluche devant le petit écran en rentrant de l'école.
    Merci, Kim, de nous replonger si délicieusement dans le monde des contes.

  • Des personnages plus grands que nature que le conteur a contribué à faire entrer dans l'univers fabuleux et légendaire du Québec.

  • écorchis

    Yves Gagnon

    « Un sol bien nourri connaît la fertilité », affirme Yves Gagnon, auteur et horticulteur, qui partage avec nous ses secrets dans ce recueil intime, tantôt léger, tantôt fantaisiste avec des pointes d'ironie et assaisonné d'écologie.

  • Contes

    Michel Faubert

    Des histoires qui parlent de tout ce dont on
    peut rêver d'un conte merveilleux : amour,
    misère, trahison, sortilèges, poésie et guérison.
    Sur le CD, on retrouve son conte fétiche
    « La fille aux mains coupées », deux contes
    de son mentor Ernest Fradette, ainsi que
    deux complaintes chantées a capella. Gilles
    Vigneault raconte « Le vieux, la vieille et le
    portrait », poème en alexandrins, à partir d'un conte que le père de Faubert racontait.

  • Jocelyn Bérubé, grand conteur d'origine gaspésienne, nous offre dans ce livre avec CD audio des contes inédits ayant tous en commun le thème de la mer, à l'origine de notre monde. Il évoque aussi notre beau fleuve, le Saint-Laurent, que les Premières Nations nommaient « le grand fleuve qui marche ». Jocelyn Bérubé, amoureux et grand connaisseur de l'histoire du Québec, met ici son imaginaire et sa fougue au service de notre mémoire collective, pour notre grand bonheur.

empty