Philippe Rey

  • Un ouvrage éclairant sur le plus gros problème du siècle, le réchauffement climatique. Un recueil d'articles riche des regards croisés de spécialistes, écrivains, essayistes...

    Pas un jour, pas une semaine sans que la question du climat fasse les gros titres de l'actualité, de préférence sur un mode alarmiste, moins souvent sous l'angle des solutions possibles pour enrayer le réchauffement. Ce nouveau volume des
    1ndispensables fait le point à la fois sur les savoirs et les controverses autour du climat, avec notamment les témoignages et analyses de climatologues et de scientifiques de la Sorbonne, comme Hervé Le Treut. Ce dernier interroge des lieux vulnérables comme l'Amazonie ou le pôle Nord, avec la fonte de la banquise. Nous nous penchons aussi sur les ressorts de la mobilisation des jeunes pour le climat à travers le monde, en particulier avec la sociologue Anne Muxel et Anaïs Lasne, lauréate du concours intra-universitaire Écolo-quence sur l'environnement. Plusieurs textes nous renseignent sur le drame des réfugiés climatiques, de plus en plus nombreux sur la planète, comme l'explique le chercheur François Gemenne. Enfin, les pistes de solutions internationales sont explorées à travers des réflexions de Pascal Canfin ou de Jean-Claude Ameisen.

  • Des points de vue variés et passionnants sur la stratégie et le rôle des médias dans notre société.

    Les médias sont partout au centre des débats et des controverses qui agitent nos sociétés. Muselés dans les dictatures qui ne disent pas leur nom – on parle de démocratures en Russie, Syrie, Turquie -, ils prennent dans nos démocraties des visages nouveaux et inquiétants. Tantôt contrôlés par le capitalisme industriel, tels en France Bolloré, Niel, Lagardère ou Arnault, tantôt incontrôlés ou incontrôlables, à l'image de ces sites dits d'information qui trouve dans la toile et les réseaux sociaux le tremplin idéal pour répandre leurs fake news et vérités dites alternatives. Miroirs déformants de notre époque, les médias n'en sont-ils pas plutôt les plus fidèles reflets ?

    À travers des analyses, des enquêtes, en France comme dans nombreux pays d'Europe, aux Etats-Unis ou en Turquie, cet ouvrage nous renseigne avec précision sur l'évolution sans précédent du monde de l'information. Il s'interroge sur le rôle des journalistes et sur la compétition entre différents médias dont l'instantanéité et l'absence de déontologie faussent irrémédiablement la perception du réel. Comment s'informer de façon complète et satisfaisante pour comprendre notre monde en luttant contre la désinformation, la propagande et la théorie du complot ? Voici quelques pistes !

  • Un ouvrage éclairant sur une des principales préoccupations des Français, riche des regards croisés de spécialistes, écrivains, essayistes...

    C'est devenu une obsession de nos sociétés modernes : comment vivre mieux au quotidien, à son travail, en vacances, à tous les âges de l'existence. À travers de nombreuses enquêtes et analyses, entretiens et reportages, ce nouveau volume des
    1ndispensables nous ouvre les voies et moyens de reprendre la main sur notre vie, à commencer par notre temps. Comment s'y prendre pour ralentir, comment se débarrasser de la sensation de fatigue, voilà des questions clés qui induisent d'autres possibles : sur le sommeil, sur l'alimentation – faut-il manger bio, local, végétarien, vivre sans sucre, sans plastique ? –, sur nos parcours professionnels. Faut-il changer de vie, de quelle manière s'y prendre, à quel moment ? Avec des auteurs aussi différents que la navigatrice Isabelle Autissier ou le sociologue Jean Viard, le médecin Patrick Lemoine, le physicien Étienne Klein ou la journaliste Mathilde Golla qui a essayé de vivre cent jours sans se rendre en supermarché.

  • QUI SONT LES GILETS JAUNES ? Pourquoi ce mouvement populaire, apparu en novembre 2018 sur fond de colère fiscale, a-t-il autant bousculé le pays ? Les analyses rassemblées dans ce nouveau volume des
    1ndispensables montrent que le feu continue de couver sous la braise. Sociologues, politistes, historiens, spécialistes de l'opinion, écrivains et démographes, chacun s'emploie à éclairer un pan de ce phénomène qui en dit long sur les fractures françaises. Fractures territoriales, fractures économiques, fractures de classe dans une époque où ni les partis ni les syndicats ne sont en mesure de proposer un projet commun. " Rien ne sera réglé sans un travail de resocialisation ", affirme l'économiste Daniel Cohen. Le mouvement a d'ores et déjà eu des effets politiques profonds sur la conduite des affaires publiques, comme l'indique Brice Teinturier. Quelles surprises nous réservet-il encore ? S'il a enclenché un mode de gouvernement plus

    participatif avec les citoyens, ce ne sera pas la moindre de ses

    victoires.

  • Des points de vue variés et passionnants sur le monde du travail et ses rapides mutations

    Le débat sur le revenu universel qui a marqué la dernière campagne présidentielle renvoie à une inquiétude de notre époque liée à la robotisation et à l'uberisation de nombreux secteurs d'activité. Face à la disparition massive des emplois salariés traditionnels, faut-il séparer le revenu des individus de la fonction active qu'ils occupent dans la société ? A travers cette question qui remet en cause les grands équilibres économiques et sociaux, ce nouveau volume des 1ndispensables met en lumière les enjeux juridiques, techniques, mais aussi humains du travail et de ses évolutions. Il analyse la situation réelle du chômage en France comparée à celle de ses grands voisins. Sommes-nous condamnés au chômage ? Certaines générations sont-elles sacrifiées ? Existe-t-il une fatalité des CDD ? Le modèle allemand est-il vraiment meilleur que le nôtre ? Les meilleurs spécialistes répondent à ces questions en compagnie d'écrivains offrant leur vision personnelle et singulière d'un monde du travail en permanente mutation.

  • En 2015, plus d'un million de migrants ont franchi la Méditerranée au risque de leur vie, soit deux fois plus qu'en 2014. Les guerres du Moyen-Orient et de l'Afrique, du Mali à l'Érythrée, incitent des familles entières à quitter leurs pays pour l'Europe, soit par la mer, soit par la route des Balkans. Le drame est à nos portes et laisse les dirigeants de nos pays impuissants. Partagés entre peur et compassion, dépassés par l'ampleur du phénomène, les états membres de l'Union européenne sont enclins à fermer leurs frontières. Dans un contexte de périls extérieurs liés au terrorisme, et de faiblesses internes aggravées par la crise économique, les valeurs humanistes s'effacent derrière la demande de sécurité. Pourquoi ces crises migratoires ont-elles éclaté, de quelles politiques sont-elles le fruit, de quels renoncements et manques de vision ? Comment les résoudre face aux amalgames migrants/terroristes ? En quoi ces flux de population remettent-ils en question les identités nationales, les marchés de l'emploi, le traité de Schengen ? Quel lien établir avec la montée des populismes en Europe ? À travers les meilleurs textes parus dans l'hebdomadaire Le 1, sociologues, économistes, historiens, écrivains et anthropologues prennent la mesure des défis lancés par cette situation d'urgence.

  • QUE FAUT-IL APPRENDRE À NOS ENFANTS ? Cette question majeure ne cesse de travailler nos sociétés en profondeur depuis des lustres. À la tête bien pleine, Montaigne préférait jadis une tête bien faite. Mais comment ne pas perdre la tête, précisément, face aux nouvelles technologies qui, des tableaux numériques aux tablettes, accélèrent et dématérialisent les chemins de la connaissance ? À travers des analyses d'enseignants, de sociologues, d'historiens, de psychanalystes et d'écrivains, cet ouvrage propose un questionnement constructif et prospectif sur les méthodes et les finalités de l'éducation. Initiatives des professeurs, bienveillance envers les élèves, adaptation au niveau de chacun, essais de classes inversées - plusieurs auteurs témoignent des expériences les plus probantes pour éduquer au mieux notre jeunesse. Dans un souci d'apprentissage des savoirs, de transmission des valeurs de la République, et de combat contre les inégalités sociales que l'école française a trop souvent tendance à aggraver. Avec ce nouveau volume de la collection des 1ndispensables, l'hebdomadaire

  • Un ouvrage riche de points de vue variés sur la politique exercée par Emmanuel Macron depuis son accession au pouvoir

    Après un an d'exercice du pouvoir, la présidence Macron met-elle en musique le " et de droite et de gauche " affiché par le candidat Macron ? Ce nouveau quinquennat porte-t-il la marque du " nouveau monde " dans la façon de gouverner la France ? Ou bien les pesanteurs de l'ancien monde restent-elles prégnantes à travers un pouvoir plus vertical et centralisé qu'il n'apparaissait de prime abord ? Ces questions traversent ce nouveau recueil des 1ndispensables qui tente d'approcher la réalité de ce qu'on peut déjà appeler le macronisme : un style moderne semé de références au passé, un alliage d'autorité qui frise l'autoritarisme et de familiarité parfois imprudente, avec les grands de ce monde – Donald Trump en tête – ou opportuniste, comme avec un sans-papiers courageux. Par les analyses et les témoignages d'observateurs du monde politique, de sondeurs, d'historiens, d'écrivains et de sociologues, cet ouvrage éclaire ce pouvoir " en marche " qui ne semble marcher que dans un seul sens au risque de s'éloigner d'une France plus traditionnelle et rurale. En relisant les réflexions d'Emmanuel Macron sur les institutions et leur évolution publiées dans
    Le 1 avant qu'il soit élu, on mesure encore une fois combien la pratique peut s'éloigner des idées qui l'ont inspirée. Grâce à cet 1ndispensable, l'action présidentielle est scrutée dans ce qu'elle a de neuf et d'incomplet, pour soulever cette autre question : le macronisme est-il le nouveau visage de la modernité ou un faux-semblant de renouveau démocratique ?

  • Pourquoi la France va-t-elle si mal ? Est-elle dépassée face à des voisins plus audacieux et plus compétitifs ? Est-elle condamnée au déclin ? Son modèle est-il voué à disparaître ? Ce livre explore au plus près les causes et les manifestations du malaise français. De l'école à l'entreprise en passant par la sphère sociale et politique, il propose une analyse subtile et approfondie des blocages qui minent notre société. À travers les regards croisés d'écrivains, de sociologues, d'historiens et d'économistes, à travers aussi les témoignages d'acteurs et d'observateurs exigenats de la vie publique, c'est un portrait paradoxal de la France qui se fait jour : une France prisonnière de ses contradictions entre un modèle agricole ancestral et une industrialisation accélérée, l'aspiration à une compétitivité accrue et à un chômage efficacement combattu, la préservation d'une laïcité ouverte face aux sombres desseins d'un terrorisme pesant. La France a mal. À sa justice, à son administration, à ses emplois, à son école et à sa jeunesse, à son agriculture, à son industrie, à son histoire, à sa langue, à sa culture. Voilà notre pays aux prises avec ses démons, ses faiblesses et ses doutes, résultant d'une mutation que ce livre passionnant aide à comprendre. Pour la rendre moins inquiétante.

  • Paris, 13 novembre 2015, moins d'un an après les tueries de janvier, 130 personnes sont abattues à des terrasses de restaurants et dans une salle de concert, par des hommes froids et déterminés. Ces nouveaux terroristes, qui désormais peuvent surgir à tout moment dans les grandes villes occidentales, revendiquent leur appartenance à Daech. Par la violence de ses attentats meurtriers sur le sol français, par son expansion territoriale en Irak et en Syrie, cette nébuleuse intrigue autant qu'elle terrifie. Quelles sont les visées de l'organisation qui se proclame État islamique et veut rétablir le califat du VIIIe siècle à qui elle emprunte le drapeau noir, la traque aux infidèles et les pratiques de décapitation ? Qui sont les parents et les parrains de ce monstre apocalyptique qui voue un culte à la mort plus qu'à l'islam, dont il dévoie l'esprit ? Comment Daech ravive-t-il les plaies laissées par les guerres américaines au Moyen-Orient ? Comment instrumentaliset- il la fracture idéologique entre chiites et sunnites ? Quelles stratégies adopter pour le combattre ? À travers les analyses de grands spécialistes de l'Islam et du Moyen-Orient, à travers aussi des textes d'écrivains, d'historiens et de philosophes réunis par l'hebdomadaire Le 1, à travers enfin un dossier essentiel pour comprendre la nature de Daech et son histoire, ce livre offre une vision riche et éclairée de cet acteur inquiétant qui a fait irruption sur l'échiquier mondial, supplantant Al Qaïda comme nouvelle puissance du terrorisme international.

  • Populiste, xénophobe, misogyne, milliardiare : Donald Trump est tout cela à la fois. C'est aussi la créature d'un système politique et médiatique qui l'a engendré, au point d'en faire le 45e président des États-Unis. Comme l'écrit Mark Lilla, professeur de science politique à Columbia, " le fauve est lâché ". Avec ses excès verbaux, ses insultes et ses mensonges. Comment a-t-il pu s'imposer ? Que dit sa victoire de l'état de l'Amérique, du parti républicain, de la question raciale et migratoire outre-Atlantique ? Quel président serat-il une fois installé à la Maison-Blanche ? C'est à ces interrogations et à bien d'autres que répond ce nouvel " Indispensable ". Au fil des mois, l'hebdomadaire Le 1 a suivi de près l'évolution de l'Amérique, analysant à la fois le phénomène Trump et les échecs de l'administration Obama qui ont aussi préparé sa victoire. L'Amérique compte 120 millions d'exclus de la croissance, ces " hommes blancs en colère " qui se sentent attaqués dans leur identité, ébranlés par la crainte du déclassement social. Trump est devenu leur champion, précipitant la débâcle des élites. Ce livre réunit les analyses des experts américains les plus avertis, croisées notamment avec les regards de deux anciens correspondants du Monde aux États-Unis, Sylvain Cypel et Robert Solé.

  • Un livre complet, des points de vue variés sur le rôle du personnage-clé de notre constitution. Qu'est-il arrivé à la figure présidentielle ? Du général de Gaulle à François Hollande, elle s'est banalisée et terriblement affaiblie. Les institutions, la mondialisation, les transferts de souveraineté vers l'Europe, la pression médiatique incessante, la tyrannie de la transparence : la liste est longue des " responsables " de cette descente aux enfers. Les deux derniers quinquennats, l'un à droite, l'autre à gauche, ont encore aggravé l'affaiblissement du président français, alors qu'il concentre entre ses mains plus de pouvoirs que la plupart des grands chefs d'État à travers le monde, notamment le président américain. Pourquoi une telle crise de la représentation au sommet de notre Ve République ? Parce que le politique connaît une crise du résultat sans précédent, comme l'expliquait Michel Rocard, sur les questions du chômage et de la sécurité. Parce que le président manque d'autorité et de capacité à convaincre par le verbe, ajoute Brice Teinturier, qui souligne le recul du symbolique dans l'exercice de la fonction. Comment réincarner un magistère qui déçoit autant qu'il interroge ? Une question qui touche directement à l'essence même de nos démocraties qui semblent avoir épuisé le processus de représentation, sans avoir su encore se réinventer. Convoquant comme à son habitude des experts, chercheurs, politologues, sociologues, journalistes et écrivains, ce nouveau tome des " Indispensables " explore le personnage de nos institutions dont la légitimité est le plus remise en cause.

empty