FeniXX réédition numérique (Sauramps)

  • Fragile est notre mémoire lorsqu'il s'agit d'évoquer le passé de nos anciens ! Mécanisme intellectuel qui fut par le graphisme, certainement le premier a s'exprimer ; écriture à l'évolution sans cesse remise a jour ! Heureusement pour l'humanité que la bibliothèque, ce "temple" de l'écrit, nous en rappelle son passé. Passionné de sa région, Max Prado nous propose par des disciplines diverses mais toujours complémentaires, telles que la cartographie, l'archéologie et l'histoire, le récit des "villes originelles de Montpellier". C'est sous ce titre évocateur qui se veut en hommage à tous les habitants des villes originelles et, qui sont devenues, au fil des siècles, des satellites maintenant de Montpellier. Dont, la plus ancienne - Castelnau le Lez - de plus de trois milles ans d'événements, depuis la charnière des temps préhistoriques de l'âge du silex, en passant par celui du bronze, du fer ; étapes archéologiques reconnues sur son sol. Elle fut même, dans un temps plus récent, une grande ville, protégée d'une épaisse muraille fortifiée, à peine encore visible aujourd'hui comme si elle voulait en cacher son âge ; fortification enveloppée de son énigme Romaine, que nous laisse la première ville-aïeule de Montpellier. La seconde aïeule - LATTES -, elle aussi, multi-millénaires, sera nous émouvoir par son ancienne ville engloutie par les eaux du delta du Lez. Ville également fortifiée par la suite, comme celles de l'époque Moyenâgeuse ; elle disparaîtra à nouveau, non cette fois, sous les éléments climatiques, mais par la négligence humaine. - Maguelone -, au lien étroit avec les précédentes, elle aussi, ville fortifiée à l'allure d'une "oasis" flottante, ancrée en pleine mer, immobile, se protégeant de l'envahisseur rebelle, marquera de sa page d'histoire la région, et, sa descendante Montpellier. Laissons-nous guider par l'auteur sur l'historique extraordinaire de ces "Villes originelles de Montpellier".

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Pourquoi Charles Nicolle a quitté Rouen, ses attaches, une carrière médicale bien tracée, pour s'expatrier en Tunisie au début du siècle ; Comment son génie intuitif lui a permis de démêler le fil conducteur de maladies toutes nouvelles pour lui, comme les leishmanioses, les fièvres récurrentes et surtout le typhus ; Comme il a pressenti dans son ouvrage capital, le Destin des Maladies Infectieuses, l'émergence du sida et la mort de la variole. C'est ce que nous raconte ce livre, suivant pas à pas la vie et l'oeuvre de Ch. Nicolle, décrivant le parcours surprenant d'un disciple de Pasteur qui a su triompher de toutes sortes de difficultés malgré le handicap d'une surdité progressive. Directeur de l'Institut Pasteur de Tunis pendant plus de trente ans, Prix Nobel de Médecine en 1928, Professeur au Collège de France, Ch. Nicolle fut à la fois biologiste, romancier et philosophe. Le mariage du pommier et de l'olivier, de la Normandie et de la Tunisie, symbolise le destin singulier d'un grand savant qui fut aussi un grand homme.

empty