FeniXX réédition numérique (P. Lebaud)

  • Les sociétés modernes tendent à la standardisation des peuples. Et l'individu ressent plus que jamais le besoin de se définir et de trouver sa sauvegarde dans l'exercice de la différence. D'où un intérêt accru pour ce qui, au-delà de la nationalité, constitue le fondement d'une spécificité qui peut être ethnique, régionale, religieuse, sociale, politique... En France, comme ailleurs, où chacun a en commun avec d'autres des signes distinctifs, caractéristiques d'une origine, d'un mode de vie, d'une relation privilégiée avec l'Histoire. La collection « Ces Minorités qui font la France », dont le premier volume est consacré aux Pieds Noirs, se propose de présenter tour à tour ces Françaises et ces Français. Les Pieds Noirs... En août 1962, la France des estivants barbotait en vacances pendant que le drame se jouait aux passerelles des navires de l'exode. Vingt ans déjà, et la déchirure n'est pas encore fermée. Hors de l'Hexagone, ils avaient voulu être la France. Depuis leur retour, ils ont enrichi leur pays d'un capital d'imagination, de dynamisme, de courage, de plaisir de vivre. Cet ouvrage, en dépit des images qu'il détient, ne se veut pas seulement le livre du souvenir. Pour la première fois, les Pieds Noirs procèdent à l'inventaire de leur identité. Sans complaisance. Pour apparaître, aux autres Français et à leurs yeux, tels qu'en eux-mêmes.

  • À notre époque rationaliste et technocratique, l'idée même du miracle dérange. Et pourtant, des faits extraordinaires continuent à être observés, nombreux et inexplicables par la science aujourd'hui. Une science qui a repoussé le merveilleux hors de notre raison sans pour autant pénétrer le mystère du monde. En ce sens, la notion du miracle ne saurait relever d'un concept scientifique. Personne ne connaît la totalité des lois naturelles et personne ne sait si, par les possibilités de celles-ci, une force toute-puissante ne peut intervenir tout naturellement. François Brune montre également que les miracles ne se limitent pas à des guérisons considérées comme médicalement impossibles. D'autres phénomènes miraculeux existent, tout aussi troublants et significatifs. Ce livre élargit la notion du miracle, met en évidence qu'entre le visible et l'invisible, il n'y a pas de frontière. Dans le monde qu'il nous faut découvrir, Dieu est présent et peut répondre à notre appel. Les miracles sont proches de nous, en nous.

  • L'histoire des aventurières a longtemps été réduite aux activités des demi-mondaines ou des créatures sans scrupule. Alors que, de tout temps, des femmes ont prouvé que le champ de leurs exploits ne se limitait pas aux alcôves. Pour changer leur vie, ces aventurières n'ont pas hésité à transgresser le sort assigné à leur sexe. Elles ont choisi l'expérience de situations insolites, la découverte d'espaces lointains ou inconnus, le risque et l'affrontement du danger. Du XIVe siècle aux Années folles et à travers quelques vies si étonnantes qu'elles pourraient donner matière à autant de romans, Françoise d'Eaubonne suit la destinée féminine dans les chemins de l'aventure. Cette voie où s'exacerbent l'amour, les passions, le courage, et qui donne un sens plus large à la dimension humaine.

  • On connaît tout, ou presque, de l'Affaire Dreyfus. On ne l'a jamais considérée, cependant, du côté du vrai coupable : le « comte » Walsin Esterhazy, dont Marcel Thomas retrace ici la vie étonnante et funeste. Esterhazy pourrait appartenir à l'univers romanesque d'un Maupassant. Véritable Frégoli, il a su emprunter les personnalités les plus différentes. Officier mondain et séducteur, toujours en quête de rentes, de dot, de relations politiques et fortunées, il soutire de l'argent à tout le monde. Et trouve des appuis aussi bien du côté de Drumont et de la presse antisémite que... des Rothschild et du grand rabbin. Marcel Thomas, qui a déjà rédigé L'Affaire sans Dreyfus, un ouvrage faisant autorité, nous livre maintenant un portrait entièrement neuf du personnage central de « l'Affaire ». S'appuyant sur des sources originales, il a accompli un travail de limier pour rassembler tous les documents permettant d'éclairer le véritable rôle d'Esterhazy. En apportant la solution de mystères sur lesquels on s'interrogeait encore. Ce livre foisonnant, qui a la rigueur d'une biographie historique, passionne comme un roman d'espionnage où se trouvent recréés les décors et les rites d'une « Belle Époque » cynique et impitoyable. L'argent, le sexe et la politique se combinent à l'absurde pour donner naissance à l'un des scandales les plus célèbres de notre histoire.

  • La France a ses histoires secrètes : des amours maudites, des crimes impunis, des trésors perdus, des châteaux hantés, des énigmes historiques. Daniel Réju, journaliste et écrivain, s'est consacré pendant vingt ans à enquêter sur la France mystérieuse. Des trois mille fiches établies lors de ses investigations, il a retenu quatre-vingt-quinze récits insolites ou fabuleux : un par département. Appartenant aux chroniques régionales de notre pays, ces récits tissent la trame serrée d'une histoire à la fois marginale et profonde de la France. Ils en reflètent les traditions, les réalités et les fantasmes. On y découvre aussi bien des chevaliers en quête d'absolu, des oeuvres d'art énigmatiques, des sociétés secrètes, des rites préservés et des architectures symboliques, que les effets multiples de la passion : des faits divers plus ou moins oubliés, lointains ou proches de nous.

  • Elles volent, elles tuent, elles éveillent les passions les plus brûlantes, sombrent dans la débauche et la perversité ou subissent la haine et l'injustice. Coupables ou victimes, elles sont scandaleuses. « Les vies scandaleuses, écrivait Marcel Aymé, sont pour la plupart des vies de femmes. Il n'y a là rien qui doive surprendre, car un homme se conduit toujours assez bien s'il n'est pas un Barbe-Bleue. Les femmes sont plus exposées ; dans une histoire d'adultère ou d'enlèvement, c'est leur faiblesse qui suscite la réprobation. » La morale, en effet, a donné aux scandales des significations aussi diverses que contradictoires. Chez les femmes, elle a réprouvé toutes les audaces, poursuivi les marginales, imaginé les sorcières et, dans le viol, frappé de honte les victimes. Avec ce nouveau livre, Françoise d'Eaubonne compose, en de multiples anecdotes, une étonnante histoire du scandale au féminin.

  • La personnalité révélée par l'écriture : les grands types humains analysés à partir du trait, du rythme et du geste de l'écriture.

  • En juin 1997, les écologistes ont tourné une nouvelle page de leur histoire. Avec la nomination de Dominique Voynet au ministère de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement et la présence de six députés au parlement, les Verts ont de nouveaux atouts pour démontrer qu'ils ne sont pas des empêcheurs de « gérer en rond », mais une vraie force de propositions. Une force apte à participer à la mise en oeuvre des politiques publiques, à transformer la société et, à terme, conduire cette transformation. Pour préserver l'avenir des générations futures, revivifier la démocratie, il est nécessaire de remettre en cause le modèle économique mondial dominant, et ouvrir de nouveaux espaces de pensée et de liberté. Cet ouvrage collectif, né de multiples débats, de nombreux questionnements et d'analyses originales, présente la méthode des Verts, les idées-forces, les objectifs et les principes qui guident la réflexion des écologistes. Une pensée radicalement neuve, relayée par un mode d'action démocratique et non violent. Avec les contributions de Daniel Cohn-Bendit, René Dumont, Dominique Voynet, et l'amicale illustration des dessinateurs de Charlie Hebdo.

empty