éditions Velvet

  • De A comme Algorithme à Z comme Zombie, 88 strips destinés aux jeunes lecteurs à partir de la 6e. Chloé, Stan, Gaspard, Duvet le piaf et Alphone le smartphone s'emparent de termes d'actualité, des plus graves aux plus légers.
    Sérieux, t'en penses quoi ?, ce sont des mots de l'actualité glanés dans les médias, au collège ou à la maison, que de jeunes curieux cherchent à comprendre, à expliquer... pour aller plus loin que le bout de leur nez. Et toujours en 3 cases !

  • De A comme Abstention à Z comme ZAD, ce sont 86 sujets d'actualité glanés dans les médias, à la récré ou à la maison, que des petits curieux cherchent à comprendre, à expliquer... pour aller plus loin que le bout de leur nez. Et toujours en 3 cases !

    L'auteur :
    Né fin Pompidou début Giscard en banlieue parisienne, historien de formation à la dérive sur les côtes des sciences de l'information à la fac de Nanterre, Ray Clid a été journaliste pendant quinze ans pour différents médias (NouvelObs.com, Bakchich...) où il a même dirigé des rédactions avec le plus grand sérieux.
    Il a mené frénétiquement sa carrière pourvu d'une double casquette : celle de journaliste et celle de dessinateur de presse.
    Passionné de B.D., de sciences humaines et de nouvelles technologies, le dessin demeure son terrain d'expression favori. Ses dessins paraissent aujourd'hui dans Le Coq des bruyères, Le Sans-Culotte 85, La Lettre à Lulu, Même pas peur (Belgique) et dans plusieurs manuels scolaires. Il est aussi membre du Collectif Les Défricheurs, pour lequel il a illustré des rêves recueillis auprès d'habitants d'Indre-et-Loire ou des Yvelines.
    Père de deux canaillous qui, par leurs intrépides questionnements, lui ont probablement inspiré quelques strips, il vit et travaille à Nantes.

    À partir de 6 ans

    Ce qu'en pense la presse

    « Chloé, Duvet, Gaspard, Alphone et Stan, cinq petits personnages croqués dans la plus pure tradition de la ligne claire, nous interpellent. [...] Ils conversent donc, toujours en strips de trois cases, et suscitent la réflexion. Exercice de style réussi pour ce recueil d'aphorismes. Pensé par ce journaliste-dessinateur de presse pour les 7-12 ans, l'album séduira également les plus grands. » - Marie-Hélène Clavel-Catteau, L'Obs

    « Rire en 3 cases : un dessinateur de presse joue avec les mots entendus au fil des mois dans les médias. Le résultat ? 86 strips sur la liberté, l'égalité entre les femmes et les hommes, la religion, l'écologie... » - Mon Quotidien Livres

  • « Qu'est-ce que jouer ? Soumise à des psychiatres et à des psychanalystes, cette question pouvait promettre des textes savants et impersonnels. Il n'en est rien. Le joueur, c'est chacun d'entre eux dans son articulation intime au jeu.
    Michel Steiner a rassemblé autour de lui un collectif d'auteurs qui ont tous en commun d'être psys et joueurs passionnés. Il en résulte une oeuvre unique : quinze récits ardents sur leur passion du jeu, toujours éclairés de leur érudition.
    Ici le joueur n'est pas le patient, cet autre compulsif et dépendant dont le thérapeute questionne le comportement « addictif ». Ce terme, très usité depuis le début des années 2000, prétend en désigner le pathos et fait entrer le jeu dans le champ médical. Mais le jeu est-il en soi une pathologie ? N'aurait-il pas plus à voir avec la poésie du hasard, l'émotion du « bon coup », la révolte de l'être ? Cependant qu'en filigrane nous sont aussi racontés la souffrance, la passion triste du joueur...
    Éros et Thanatos sont de la partie : qu'il s'agisse du poker, du jeu d'échecs, du backgammon, des jeux de casino ou des jeux vidéo, le sujet reste ouvert, sulfureux et intemporel.

  • « De ma vie, ce dont je me souviens avec le plus de bonheur, c'est la relation thérapeutique que j'ai nouée avec mes patients. Pour la plupart, ils souffraient de graves psychoses. »
    Il fut un temps où Georges Lewkowicz rêvait d'être un pianiste de bar qui distrairait les clients entre deux verres, deux cigarettes.
    Comme sur le clavier d'un Steinway, il a su jouer des émotions en écrivant ses confidences de psychiatre hospitalier, qui portent sur quarante-sept années de carrière, dont vingt en tant que médecin-chef.
    Des récits de cas cliniques, des relations particulières, parfois des idées qui, simplement, déambulent ont ainsi été rassemblés dans ce recueil enrichi d'oeuvres éphémères de street art - une expression libre comme peut l'être la parole des patients dans le cabinet de Georges Lewkowicz.
    Pour autant, aux côtés de l'auteur, nous ne brusquons pas les pensées des patients ni ne déchirons le voile d'alcôves intimes. Mieux : nous entrons dans la peau de Georges Lewkowicz, pour qui être médecin psychiatre fut bien davantage qu'un métier.

    Photographies de Dominique Détune

  • Après la disparition de l'homme qu'elle aime, une femme invoque deux voix pour raconter leur passion, née dans les années 1990, à l'époque du téléphone fixe et des premiers mails.
    Ce dialogue intérieur élabore les mémoires du couple, irriguées par les mots de Georges Perec et par les eaux d'un aquarium en majesté.
    Que leur est-il arrivé ? Combien de voix faut-il pour dire le vrai d'un amour ?
    Par ce jeu de soi à soi, Corinne Dupuy nous tend hardiment le miroir et érafle nos certitudes.

empty