Éditions Actes Sud

  • Jessie n'est pas le genre de fille à s'embarrasser de formules de politesse. Elle est irrévérencieuse, insupportable, bref une vraie peste ! Il faut bien admettre qu'elle voit souvent clair dans le jeu des autres, mais les vérités toutes crues balancées en pleine figure, les gens n'aiment pas ça. Pourtant, cet été-là, à Valras-Plage, Jessie arrive à se constituer une petite bande d'amis, tous attirés par son culot, sa franchise et son espièglerie. C'est le clan des cabossés, constitué des enfants de la plage avec qui personne ne veut traîner : Manuel qui bégaie, Arthur qui est franchement moche et Nathalie handicapée par sa timidité. Leur quartier général est une ancienne boutique de souvenirs, point de départ de leurs folles virées à bord d'un quadricyle à pédales, la fameuse «rosalie» de

  • Jusque là tout était clair dans sa tête. À la maison, il était Mo, parfois aussi Tit'tête ou bouffon à lunettes. À l'école, c'était Maurice Dambek. Chez lui, à l'étroit dans le petit appartement, ça parlait fort par-dessus la télé et ça disait des gros mots (pour être tranquille, Mo fait ses devoirs dans la baignoire !). En classe, on se tenait correctement et on parlait comme dans les livres. Ses deux vies étaient bien distinctes, il suffisait de ne pas se tromper de langage. Mais, un jour, Mo découvre la maison de son ami Hippolyte et le mur de photos dans le salon, où sont exposés tous les gens connus de la famille - un grand médecin humanitaire, un écrivain, un acteur de la Comédie française et même un prix Nobel ! À partir de ce moment, Mo commence à s'éloigner et à avoir honte de sa famille déglinguée, où il n'y a aucun héros, que des zéros. Mais dans un vieil album de famille, il va faire une découverte...

  • Après le chaos provoqué par une pandémie meurtrière, et afin qu'un tel fléau ne puisse s'abattre à nouveau, les entreprises RICH ont créé La Belle Zone : une cité coupée du reste du monde et protégée par un haut mur. Véritable havre de paix et de sécurité. Depuis sa naissance, Cléo vit ainsi enfermée avec sa mère dans un petit appartement fonctionnel, où elle étudie, interagit grâce au réseau Mondo. Ses seules distractions sont les sorties autorisées sur le toit de son immeuble transformé en potager - où elle retrouve Ilya, son unique véritable ami - et la promenade hebdomadaire en extérieur. Mais attention, sans jamais quitter sa combinaison et son masque, et sous la surveillance constante de drones... C'est le prix du bien-être de tous. Il y a bien ces rumeurs de complots fomentés par le

  • Quand on est un prince bien comme il faut, vient un moment où l'on doit se marier. C'est ce qu'attendent Maman-la-Reine et Papa-le-Roi de leur fils Gaston. Mais comment trouver la princesse idéale, la perle rare avec qui vivre heureux pour toujours ? Rien de plus simple, il suffit d'aller voir la sorcière Surlesrotules et de lui demander d'en créer une. Enfin presque simple, car rien ne se passe comme prévu : le jeune prince se retrouve avec mille milliards de princesses à ses trousses. Et quand au terme d'une épuisante sélection des prétendantes, il trouve enfin l'élue de son coeur, celle-ci exige de rencontrer tous les princes de la région pour se faire sa propre opinion... Un savoureux conte de fée moderne, où en matière d'amour les princesses ont aussi leur mot à dire.

  • À l'occasion d'une sortie scolaire, Elie découvre un parc aquatique abandonné, fermé au public. Elle apprend qu'on y donnait jusqu'à leur interdiction des spectacles avec des orques. L'idée lui paraît farfelue, aussi farfelue que la personnalité de son grand-père qui - autre découverte - avait connu ces bêtes-là et savait leur parler. Alors Elie est décidée : elle va aider son Grandpa à retrouver ses amies perdues. Toute la petite famille embarque à bord d'un vieux combi Volkswagen pour une aventure inattendue, à travers les montagnes, direction l'océan Pacifique ! Un road trip dans l'Ouest canadien, fait de rencontres improbables, avec un vieil Indien au pouvoir divinatoire, un grizzli ou une communauté de hobos hors-la-loi... Un ton plein de fantaisie et de tendresse, des personnages hauts en couleurs, comme un air de Little Miss Sunshine.

  • En rentrant du collège pour les vacances scolaires, Efi est convaincue qu'elle est une ado comme les autres et qu'à quatorze ans le monde lui appartient. Elle regagne son village, fière d'un carnet de notes exemplaire. Mais cela ne compte plus pour les siens. Elle est une fille nubile à présent, c'est-à-dire : bonne à marier. Plus de liberté, plus d'horizons, plus de livres ni de balades avec les copines. Son avenir est désormais entre les mains d'un père, puis celles du mari qu'on lui a choisi. Elle est devenue une marchandise, un cadeau que s'offrent les familles. Arrachée à l'enfance, ses rêves piétinés, Efi entre dans l'enfer du mariage forcé. Son destin serait-il au XXI° siècle de vivre à jamais en servante emprisonnée ? Le portrait touchant d'une adolescente rebelle qui incarne la voix de millions de jeunes filles opprimés, et le combat contre l'archaïsme.

  • Un petit garçon ne supporte plus le virage écolo de ses parents, et en particulier leur dernière lubie : bannir la viande et le poisson de leur frigo. C'est donc décidé, il fiche le camp de cette maison de dingos. Attiré par une odeur délicieuse, il fait le tour de son nouveau quartier et est recueilli par Gregor et Anita, deux personnages singuliers : ces bons vivants semblent ne penser qu'à manger. Ici au moins, il aura l'assurance de se régaler. Mais pourquoi le dévorent-ils comme ça du regard ?

  • À la fin des années 50, Rachel Carson se concentra sur la protection de l'environnement et sur les problèmes causés par les biocides de synthèse. Ceci la conduisit à publier Silent Spring (Printemps silencieux) en 1962 qui déclencha un renversement dans la politique nationale envers les biocides - conduisant à une interdiction nationale du DDT et d'autres pesticides. Le mouvement populaire que le livre inspira conduisit à la création de l'Environmental Protection Agency . Carson reçut à titre posthume la médaille présidentielle de la Liberté ; Un prix international décerné aux défenseurs de l'environnement porte son nom, décerné depuis 1991.

  • Dans le petit village de Samuel, il ne se passe pas grand chose. Pour s'occuper, pendant les vacances, il y a les entraînements sur le terrain de foot ou les baignades dans la piscine des parents de Valentin, son meilleur ami. Aussi, le jour où de nouveaux voisins débarquent, c'est un petit événement. Mais Valentin voit d'un très mauvais oeil l'arrivée du garçon de la famille qui a justement leur âge. Pas question que celui qu'il appelle « l'autre » intègre l'équipe de football, qu'il vienne surtout prendre sa place auprès de Samuel. Un pauvre petit chat va faire les frais de sa jalousie et de ses préjugés.

  • Nadia Murad a vu périr une partie de sa famille sous les coups de l'Etat islamique qui l'a réduite à la condition d'esclave sexuelle. Ayant réussi à s'évader, elle a commencer à lutter pour la libération de ses soeurs yézidies. Elle a reçu le prix Nobel de la paix en 2018.

  • Comme tous les fantômes, Fatou vit dans un manoir sinistre. Mais la ressemblance s'arrête là. Car ce qu'elle aime par-dessus tout c'est dorloter son potager, sûrement pas pousser de longues plaintes lugubres à longueur de temps. Tout bascule lorsqu'un baron machiavélique et sa femme horripilante prennent possession des lieux. Si Fatou est prête à les accueillir, les nouveaux propriétaires, eux, veulent la voir partir. Manipulée par le couple malfaisant, elle est prête à céder, jusqu'à ce qu'ils s'en prennent à ce qu'elle a de plus précieux.

  • Elle vit comme un garçon, s'habille comme un garçon et passe, aux yeux de tous, pour un garçon. C'est une bacha posh : une de ces filles élevées comme des fils dans les familles afghanes qui n'en ont pas. À la puberté, elle doit redevenir une jeune femme. Mais quand on a goûté à l'action et à la liberté, comment y renoncer ?

  • Chez les Manzatti, on n'est pas riches mais la virée estivale loin de la cité, c'est sacré ! Cette année, direction le Sud. Dans le vieux monospace, Eugénie, coincée entre sa toute petite soeur Juliette et sa soeur adolescente Adèle, elle-même accompagnée de sa meilleure copine, a du mal à trouver sa place. Ni grande, ni petite, elle est celle du milieu... L'été de ses dix ans, elle le vit dans un drôle d'état entre joie et tristesse, bonheur des randonnées en vélo ou en canoé, plaisir des jeux de l'enfance et amertume de perdre Adèle qui la snobe et ne pense qu'aux garçons. Des émotions changeantes tandis qu'elle prend conscience de son corps et du regard des autres. L'amour la dégoûte et pourtant, voilà que son coeur s'emballe devant un jeune joueur de tambour aperçu dans la fanfare du 14 juillet. Qu'est-ce qui se passe cet été ? Tout est presque pareil que les autres années, et pourtant Eugénie ne se reconnaît plus. Un récit juste sur cette période toute en pointillés et en pudeur : la pré-puberté. Sous forme de chronique familiale tendre et humoristique, un roman aux couleurs de vacances à lire toute l'année.

  • C'est l'effervescence à la maison, on déménage. Les parents de Bob sont tout excités car adieu l'appartement, bonjour le nouveau pavillon avec son jardin. Ils ont beau promettre à Bob « Tu verras, ça sera génial ! », lui est sceptique. C'est exactement ce qu'ils lui avaient dit en annonçant la naissance de sa petite soeur... Entre les préparatifs du déménagement et les travaux dans la nouvelle maison, Bob se sent un peu abandonné par ses parents trop occupés. Mais il trouvera finalement du réconfort auprès de sa soeur. Un petit roman très juste sur la peur d'un enfant à l'idée de déménager et de perdre ses repères.

  • C'est l'histoire d'une première fois, celle de Danaël, dix-sept ans, englué dans l'ennui et sa cambrousse, avec Florine, gothique, insaisissable, fugace. L'histoire d'une désillusion, un premier amour à sens unique, un «crush» obsédant qui vire à la possession, à la violence. L'écriture vive et incisive de Joanne Richoux dissèque cette frontière parfois mince entre l'amour, la folie, la haine, l'exacerbation des sentiments à l'adolescence.

  • Quand le narrateur découvre que son père espionne son blog, cette révélation lui fait l'effet d'une trahison, d'un "viol virtuel". Révolté, il décide de ne plus lui adresser la parole. Pour se racheter, le père fait don à son fils d'un vieux carton poussiéreux, contenant lettres et journaux personnels de son adolescence... et un lourd secret. Un roman généreux sur la filiation et l'écriture intime.

  • À la rentrée de janvier, Pierre vient de se faire larguer par Agathe. Vivant dans l'ombre d'un père tyrannique, il se réfugie habituellement dans l'humour. Mais depuis sa rupture, il n'a plus goût à rien. Pour tenter de lui remonter le moral, son meilleur ami Solal l'encourage à créer des vidéos sur Youtube. Et qui sait, devenir célèbre pourrait être un moyen de reconquérir la superficielle Agathe accro aux influenceurs. Tournant en dérision son angiome sur le visage, Pierre crée son compte "Pierrot la Tache". Ses premiers essais sont un échec. Solal, en tant que monteur des vidéos, essaie de donner des conseils à son ami. Pierre se vexe, une dispute éclate, Solal déguerpit sur son skate. Il file, tant aveuglé par la colère qu'il ne voit pas la voiture qui arrive sur le côté...  En racontant sans filtre son drame personnel, le succès frappe soudain à la porte de Pierre et redistribue les cartes complètement. Le voilà adoubé par les Youtubeurs les plus célèbres, star du bahut, et repéré par des agents... Ce deuxième tome de la tétralogie Darling explore les vertiges de la starification à l'heure des réseaux sociaux, comment elle chamboule l'existence, peut briser une amitié et faire naître la haine.

  • Adam s'est fait une nouvelle amie, Maryline. Adam n'a jamais vu une fille comme ça, qui fait rien comme les autres. Et puis elle joue au foot aussi bien que les meilleurs des garçons. D'ailleurs, elle a constitué une équipe de filles pour les défier - une équipe 10 + 1, avec Adam dans les buts, écarté de l'équipe masculine à cause de son embonpoint. Il aime passer du temps chez elle, avec sa mère Colette, chauffeur routier, et leur chien Milord. Un jour, les parents d'Adam annoncent leur déménagement. Adam n'a pas du tout envie de quitter Maryline. Il va imaginer avec elle un stratagème plutôt extravagant pour déjouer le destin. Une belle histoire d'amitié qui célèbre la différence.

  • Toute sa vie, Frida Kahlo a souffert. Victime de la poliomyélite dans son enfance, puis d'un grave accident à son entrée dans l'âge adulte, elle a dû vivre et créer avec un corps qui l'obligeait à rester souvent allongée et qui ne se faisait jamais oublier. Pourtant elle n'a jamais cessé de peindre ni d'aimer.

  • Un soir, pendant le dîner, Paul annonce à ses parents qu'il a pris la décision de partir. Trop de changements à la maison ! Il les remercie pour la bonne éducation qu'ils lui ont prodiguée, casse sa tirelire, place l'argent dans une pochette qu'il attache autour de son cou, et prend le chemin de la mer. Paul a un peu peur mais, pour se donner du courage, il pense au formidable capitaine de son livre de chevet - une histoire de bateau pris dans une tempête effroyable. C'est le début d'une nuit d'aventure. Un récit poétique et ouvert sur l'imaginaire dans lequel un petit garçon apprend à faire face aux événements de la vie, comme l'arrivée d'une petite soeur.

  • Gaspard, Minh Tuan et Chloé sont les trois losers du lycée. Le trio inséparable sèche les cours, passe son temps à glander entre fumettes, gueules de bois et infinies discussions sans queue ni tête sur la sexualité des schtroumpfs. Pour les trois élèves de terminale, le bac est un horizon lointain et sans intérêt. Mais le jour où leur prof principale, à bout de patience et d'arguments, les traite de « branleurs », les voilà estomaqués. Une pointe d'orgueil les pousse finalement à vouloir décrocher ce diplôme. Ce qui n'est pas gagné. C'est là qu'intervient Tina, jeune migrante surdouée récemment arrivée dans leur lycée. Se met alors en place un stratagème de triche probablement bien trop compliqué pour les trois ratés autoproclamés... Avec un esprit punk et BD, des airs à la Riad Sattouf, l'héritage de Salinger, un roman drôle et provoquant, bourré de références à la culture populaire.

  • Lili a honte du métier de ses parents : chanteuse et musicien de bal. Un répertoire du siècle dernier, une notoriété nulle sur les réseaux sociaux ! Et quand il s'agit de les accompagner le week-end à un mariage, dans leur camionnette siglée d'un accordéon, Lili voudrait carrément être invisible... Mais sa rencontre avec la jolie mariée l'amène doucement à comprendre que ses parents ne sont pas des zéros en dessous en tout, et que la musique peut enchanter la vie. Une histoire rythmée comme une chanson, pour dédramatiser ses petites hontes que les enfants peuvent ressentir à l'égard de leurs parents.

  • Le jour de la rentrée, après les cours, May reçoit un mystérieux message d'un compte Insta privé : « Tu étais si jolie aujourd'hui... ». Signé Y. Ce message est le premier d'une longue série. May est d'abord inquiète, méfiante, elle pense à toutes ces histoires d'emprise virtuelle - Y serait un pédophile ? un recruteur de Daesh ? un garçon torturé ? Mais puisque Y lui écrit tous les jours, sur un mode doux et romantique, May se sent de plus en plus rassurée. Y est adorable et il semble la connaître de près. En parallèle, Néo, son frère jumeau que tout oppose et expert des nouvelles technologies, traque l'inconnu en espionnant les communications de tous les suspects possibles du bahut. Il pense que s'il découvre l'identité d'Y, sa soeur, qui le snobe, s'intéressera de nouveau à lui. Pendant des semaines, May vit intensément cette histoire si belle et si différente et avec ses copines, elle tente de démasquer le mystérieux prétendant : quel garçon du bahut ou de leur bande pourrait bien se cacher derrière Y ? Sans parvenir à connaître le nom de son admirateur, May tombe éperdument amoureuse d'Y. Elle le supplie de se révéler. Le jour enfin de leur rendez-vous, alors qu'Y attend déjà sur la place, May s'approche, nerveuse mais confiante. Elle croit en leur amour. Mais la jeune fille est à deux doigts de totalement déchanter. 
    Le premier tome d'une tétralogie qui traite chez les ados de l'amitié, des expérimentations de l'amour, des risques de s'exposer, à l'ère des réseaux sociaux. Et qui promet d'être addictive...

  • Giacomo a dix ans quand il découvre, après une descente de la police chez lui en pleine nuit, une vérité difficile à avaler : son père n'est pas qu'un simple carrossier à la sortie de la ville, il exerce des activités autrement plus lucratives et beaucoup plus illégales aussi. Il a juré fidélité à une autre « famille » : la mafia. Son père en prison, le garçon grandit dans une culture machiste et, à l'adolescence, son oncle Riccardo l'initie aux opération de racket chez les commerçants, le pizzo. Jusqu'au jour où l'une d'elles finit mal. L'adolescent est arrêté et un juge décide d'une mesure d'éloignement dans le nord de l'Italie. Le petit caïd se retrouve du jour au lendemain coincé dans un vaste domaine viticole... dirigé par des femmes. Sous sa nouvelle identité, Giacomo devenu Otto se cherche, entre conflit de loyauté avec son clan, velléités d'émancipation et idylle secrète avec la belle Livia.

empty