Henri Beraldi

  • Henri Beraldi est "l'encyclopédiste" des Pyrénées. Ses CENT ANS AUX PYRÉNÉES ne comportent pas moins de sept volumes pour couvrir la fin du XVIIIe jusqu'au tout début du XXe siècle. Lui-même la définit comme une « excursion biblio-pyrénéenne » : il y recense et présente, en effet, tous ceux qui - écrivains ou non - ont aimé et « écrit » les Pyrénées.
    Dans un style alerte, volontiers caustique, agréable à lire, fourmillant d'éclairantes citations, il bâtit une véritable épopée qui, cent ans plus tard, reste irremplaçable et inégalée.
    Une présentation modernisée, un coût enfin abordable au plus grand nombre, permettront à tous les amoureux des Pyrénées et de leur littérature de pouvoir enfin apprécier comme il se doit ce chef-d'oeuvre du pyrénéisme.
    Ce premier tome reprend les livres I et II de la précédente édition. Ramond de Carbonnières, Chausenque, les officiers géodésiens, Lézat, Tonnellé sont, entre autres, au « menu » du présent tome.

  • L'Imprimé entre à la Bibliothèque, sinon par trois portes, du moins à trois titres différents. L'océan de la rue Richelieu s'alimente :1° Par les dons. Source d'un débit très honorable : 2500 à 3 500 articles par an. Au besoin, la Bibliothèque ne se contente pas d'attendre les dons : elle les provoque avec une séduction infinie. Du fond du cabinet de l'Administrateur général (car les dons ressortissent, comme affaire délicate, non au Bureau des Entrées, mais au cabinet même de l'Administrateur) partent des lettres, que les sirènes ne désavoueraient pas, et qui disent mélodieusement à l'auteur d'un livre « combien il serait désirable que notre grand Dépôt national ne fût pas privé de l'important travail qui.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • BnF collection ebooks - "En 1880-81, Albert Tissandier - voyageur et aéronaute récemment amené (1879) par Nansouty au pyrénéisme, et devenu un passionné des Pyrénées et un vulgarisateur du versant espagnol - présente aux trente mille lecteurs du journal La Nature les vallées d'Ordéça et de Niscle, avec dessins. (Nous retrouverons Albert Tissandier.) En 1881 (dans l'Annuaire), bonne description de la Vallée de la Noguera Paillaresa, par Edouard Harlé."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • C'est au coin des ponts, à l'orée des faubourgs, sur les grands passages d'ouvriers que l'on trouve la pauvre vieille femme, avec son réchaud et sa grosse bouillotte, ou bien encore sur les quais, aux rampes où dévalent les débardeurs. Pour un sou, elle réchauffe de son café, vulgo petit noir, le travailleur allant de bonne heure à l'ouvrage, le chiffonnier qui rôde aux heures sombres et revient le matin avec son butin, et le pauvre diable sans domicile qui a passé la nuit sous les ponts.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Extrait : "Il n'y a plus de Pyrénées ! Mot célèbre ; mot ingrat de la part d'un homme qui avait envoyé son petit duc du Maine aux eaux de Barèges ; surtout, mot prématuré, le contraire de la vérité, et fait pour mettre hors d'eux les futurs alpinistes ou pyrénéistes. A le risquer hardi, le mot vrai eût été : Il n'y a pas encore de Pyrénées." À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN : Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants : o Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin. o Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

  • A Paris, le besoin de consommer naît avec le jour et ne prend fin qu'avec la nuit : dès l'aurore, la gueule - ainsi disaient nos pères - est ouverte, qui n'est point encore refermée aux ténèbres. Ou mieux, ce besoin d'une si miraculeuse intensité ne commence ni ne finit : cycle ininterrompu s'enroulant sur lui-même, à l'instar du symbolique serpent, ce consommateur singulier qui se mord éternellement la queue.
    A l'heure ultra-matinale où le fiacre suprême, la dernière voiture de cercle, ramène au logis le joueur décavé qui, se remémorant les abatages manqués et les mauvais tirages à cinq, sent naître en lui à la fois un désespoir momentané, un sommeil vague entrecoupé de visions où le huit et le neuf jouent le premier rôle, et une soif ardente qu'il étanche avec le consommé froid ou le verre d'eau sucrée à peine aromatisé par une larme de wisky ou d'alcool de menthe ; à l'heure où quelque autre voiture reconduit à son logis l'amoureux attardé, dont la fatigue trahit enfin le courage, et qui, avant que d'entrer dans le lit de repos, le lit pour un, se réconforte d'un grand verre d'eau fraîche pris goulûment ; - à cette même heure, descendent vers leurs labeurs les ouvriers, maçons, charpentiers, débardeurs, forgerons, zingueurs, serruriers, tourneurs, tous les innombrables corps d'état qui font de Paris une vaste usine.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty