Weyrich

  • Christelle avait un peu plus de trente ans.
    Après avoir travaillé pendant plusieurs années, elle a repris des études pour réaliser un de ses grands rêves : devenir infirmière.
    Pendant de nombreux mois, elle a lutté avec une force et une détermination peu communes contre une maladie grave.
    Entourée de ses proches et des soignants, elle a vécu ses dernières semaines à l'Aubépine.
    En allant l'y rencontrer et lui dire au revoir, nous avons été impressionnés par la qualité de l'investissement personnel des soignants de cette unité dans leur travail.
    À bien d'autres occasions, nous avons découvert leur souci de professionnalisme, d'ouverture, de remise en question, en particulier dans l'accueil et l'accompagnement des étudiants qui réalisent un stage dans leur unité de soins palliatifs.
    À travers les liens qui se sont ainsi tissés entre l'Aubépine et notre Haute École, nous avons senti la même démarche d'humanité, le même désir de transmettre certaines valeurs qui nous tiennent à coeur, le même souci de l'autre qui caractérise l'éthique.
    Il nous a dès lors semblé tout naturel d'inviter les soignants de cette unité à rejoindre les auteurs de notre collection de livres et à raconter leur quotidien, à le transformer en quelques traces écrites, pour les partager avec le plus grand nombre.
    Conscients des exigences de cet exercice simple et difficile à la fois, nous les remercions chaleureusement d'avoir accepté de relever ce défi et de l'avoir fait d'aussi belle manière!
    Marc Fourny et Cécile Bolly

  • Quelle est la portée véritable de nos choix??
    Pouvons-nous choisir d´être heureux ou n´avons-nous pas d´autre solution que de subir les contraintes et les agressions du monde extérieur ou encore le poids de notre passé??
    Sommes-nous esclaves d´émotions qui perturbent notre vie et engendrent des comportements quasi automatiques, que nous aimerions pourtant éviter?? Ou bien pouvons-nous - avec conscience - choisir des réactions qui nous permettent de développer une plus grande liberté intérieure??
    Et comment définir celle-ci??
    S´agit-il de devenir le maître ultime de sa vie, en parvenant à en déterminer chaque détail?? Ou plutôt de développer une attitude d´accueil de ce qui est, en cessant de le comparer à ce qui devrait être??
    Mais alors, sans pour autant se résigner ni s´empêcher de vouloir un monde meilleur, comment mettre en oeuvre cette phrase de Gandhi?: «?Nous devons être le changement que nous voulons voir dans le monde?»??
    Un travail d´intériorité et de réflexivité est central pour toute démarché éthique, dans laquelle les choix à faire et les décisions à prendre mettent en jeu la conscience de nos responsabilités envers autrui. Il nous permet également d´ouvrir un espace spirituel, de poursuivre une quête... tissant ainsi des liens entre l´horizontalité et la verticalité.
    Pour aborder ces questions et réflexions, ce livre réunit l´ensemble des contributions de tous les orateurs du 7e Printemps de l´éthique.

empty