Langue française

  • 1789-1793

    Collectif

    Au lendemain de la fusillade du Champ-de-Mars du 17 juillet 1791 où la Garde nationale commandée par La Fayette a tiré sur le peuple venu réclamer la déchéance du roi, dont la trahison ne fait plus de doute après sa fuite à Varennes, des bateleurs entreprennent de jouer les principaux événements des deux années qui viennent de s'écouler : de la réunion des États généraux à la proclamation de la loi martiale, en passant par la prise de la Bastille, la Grande Peur, la nuit du 4 août. Ils tentent ainsi de montrer comment a été déçu son immense espoir et trompé son énorme enthousiasme ; et comment l'aristocratie des nobles a fait place à l'aristocratie des riches. Pour ce faire, les bateleurs utilisent toutes les formes théâtrales, de la pantomime à la tragédie, des marionnettes à l'opéra-bouffe. Ils représentent ainsi les personnages importants ou humbles de cette année décisive et prennent à leur compte la phrase de Saint-Just : « La révolution doit s'arrêter à la perfection du bonheur. »

  • L'Âge d'or, c'est peut-être demain. Mais c'est d'abord un spectacle d'aujourd'hui fait pour parler à la sensibilité et à l'intelligence du spectateur d'aujourd'hui. C'est le regard lucide porté sans complaisance sur ceux qui sont et font le monde que nous vivons : chacun peut se retrouver, et peut-être se trouver.
    Dans L'Âge d'or, première ébauche, des personnages quotidiens sont réinventés pour mieux témoigner de notre société. Il ne s'agit pas de théâtre militant au sens habituel mais d'un théâtre de l'immédiateté, avec, en plus de son authenticité, son plaisir ; sa beauté, et sa force tranquille. C'est le théâtre de la réalité qui se dévoile sous le masque arraché de la commedia dell'arte, moule générateur et révélateur d'une théâtralité immédiate qui, sous le couvert du rire et de l'émotion, rejoint directement, tant elle finit par se confondre avec elle, la vie. Et alors l'Âge d'or, ça peut-être demain.

  • Au départ, il y a ce roman de Jules Verne : un bateau s'échoue sur une île, à la pointe de la Terre de Feu, ses passagers vont tenter de construire une société nouvelle, un modèle pour l'humanité future. En juin 1914, une équipe de cinéastes tente l'adaptation cinématographique de ce roman.
    Une fable poétique et politique, à une époque charnière où toutes les utopies d'un siècle naissant semblaient possibles.

empty