Presses de l'Université Laval

  • Plusieurs mois après le drame vécu par les Haïtiens le 12 janvier 2010, il peut être difficile de se souvenir et de rester alerté par les nécessités et les besoins auxquels font face des millions d´Haïtiens. Ce livre renferme des témoignages d´infirmières et infirmiers québécois qui ont apporté leur aide aux Haïtiens. La publication du présent ouvrage, auquel ont contribué bénévolement plusieurs personnes a donc également pour but de recueillir de l´argent pour venir en aide aux Haïtiens et aux organismes d´entraide.

  • Ce livre jette des regards croisés sur le métissage, ceux d'historiens, de littéraires, d'ethnologues, d'archéologues, de philosophes et de muséologues. Les auteurs dévoilent et débusquent les expressions du métissage dans la parole, les textes littéraires, les objets matériels, les expositions, les pratiques alimentaires et la danse, tant dans les contextes coloniaux que postcoloniaux. Loin de considérer le métissage comme un entre-lieu heureux, une situation rassurante du milieu, ils adoptent une posture critique envers cette notion aujourd'hui à la mode et récupérée par tous les discours, ceux de gauche et de droite, ceux du nationalisme et du transnationalisme, du Tiers monde et du Premier monde. Certains y ont recours pour lutter contre les fondamentalismes de toutes sortes ou les forces hégémoniques du capitalisme mondial, alors que d'autres s'en méfient, soutenant qu'il représente une utopie trompeuse construite et manipulée par un pouvoir occulte. Les auteurs de ce recueil présentent des perspectives variées sur le métissage qui recoupent celles que l'on retrouve aujourd'hui de par le monde.???

    Ce livre réunit les textes de Michael Dietler (Université de Chicago), Simon Harel (Université du Québec à Montréal), Alexandru Jinga (Université Laval), Anne-Hélène Kerbiriou (Université Laval), Samuel Kinser (Université de l'Illinois), Hans-Jürgen Lüsebrink (Université de Saarbrücken), Alexis Nouss (Université de Montréal), Pierre Ouellet (Université du Québec à Montréal), Laurier Turgeon (Université Laval) et Alexandra Van Dongen (Musée Boijmans Van Beuningen).?

  • Même si cela fait plus de cent ans que la question du transfert des apprentissages est au coeur même des préoccupations recensées dans les ouvrages de psychologie et d'éducation, plusieurs questions demeurent encore aujourd'hui d'actualité : Comment définir le transfert ? Comment le situer par rapport à l'apprentissage et à d'autres concepts proches ? Quels sont les facteurs qui le déterminent ou le suscitent ? Quels dispositifs pédagogiques favorisent l'apparition de ce processus ???Trois approches complémentaires ont été adoptées dans les dix chapitres de cet ouvrage pour traiter de la question du transfert des apprentissages. La première cherche avant tout à mieux connaître la nature du processus de transfert et les facteurs qui l'affectent. La deuxième privilégie la discussion de propositions pédagogiques, inspirées des travaux récents sur le transfert et leur mise à l'épreuve empirique. Enfin, dans une troisième approche, les auteurs ont choisi d'établir des points de jonction entre la littérature sur le transfert et celle relative aux savoirs professionnels des enseignants ainsi qu'à la pratique réflexive, gageant par là que cet exercice intellectuel permettra d'ouvrir de nouvelles avenues de recherche et de questionnement.??Destiné avant tout aux chercheurs et aux étudiants des cycles supérieurs préoccupés par l'apprentissage et l'enseignement, cet ouvrage saura en outre alimenter les interventions de formateurs, qu'il s'agisse de conseillers pédagogiques, de professeurs ou d'enseignants.??

  • La thématique de ce recueil collectif consacré à l'esprit démocratique est mise à l'enseigne du célèbre discours de Benjamin Constant comparant, au nom de l'idéal démocratique, la liberté politique des Anciens et celle qui se décline chez les Modernes. Comme le résume Jean-Marc Narbonne dans l'une de ses conférences : « Dans une démocratie directe [...] la nécessité du sacrifice des intérêts privés au profit du service à la collectivité peut faire craindre la disparition ou l'effacement des aspirations personnelles ; dans une démocratie indirecte, plus encline à promouvoir la poursuite individuelle du bonheur et les bénéfices particuliers, c'est en revanche l'intérêt pour la chose publique en général qui risque de faire défaut [...] et qu'il s'agit de préserver. » Pour éviter ce double danger, à savoir l'embrigadement de l'individu d'un côté, la dislocation du lien social de l'autre, il faut combiner et maintenir fermement ensemble, comme le réclamait Constant lui-même, ces deux formes de liberté.
    Les contributions composant ce premier recueil des Cahiers Verbatim questionnent les liens objectifs entre la démocratie antique et nos démocraties modernes et l'influence, oui ou non déterminante, de celle-là sur ces dernières.

  • Dédié à la mémoire de notre ami, collègue et mentor David Trott, ce volume s'est voulu une illustration de sa conviction la plus profonde : qu'à condition d'en concevoir l'étude autrement, le théâtre français du XVIIIe siècle restait, en grande partie, un domaine à redécouvrir.

    Aussi les dix-neuf articles que l'on va lire apparaissent-ils, dans leur grande diversité, comme autant de preuves de la vitalité des recherches actuelles sur ce théâtre dans sa richesse multiforme. Au plus près des textes, de la pratique théâtrale du temps et des divers courants de la pensée des Lumières, ces articles font écho à des intuitions, vérifient des hypothèses ou reprennent le flambeau là où David fut forcé de le laisser.

    Qu'il s'agisse du bon usage de l'informatique dans les études théâtrales ou de la revalorisation de formes longtemps sous-estimées - parades, parodies ou théâtre de foire -, domaines dans lesquels David Trott fit réellement figure de pionnier, ce volume illustre abondamment l'utilité des efforts qui s'emploient désormais à rendre au théâtre des Lumières, et à son incomparable foisonnement, toute la place qu'il occupa, dans le goût, la pensée et la vie du public du XVIIIe siècle.

  • Antiquisant de réputation internationale, Jackie Pigeaud est aussi un grand historien de nos traditions culturelles ; en particulier de la pensée médicale, dont en maintes occasions - notamment dans L'art et le vivant, publié en 1995 aux Éditions Gallimard - il a montré quels rapports elle entretient avec la théorie et la pratique artistiques. À cet égard comme à d'autres, les nombreux travaux qu'il a menés à l'Université de Nantes et à l'Institut universitaire de France ont ouvert des champs nouveaux à la connaissance humaniste. Qu'ils traitent de Galien ou de Winckelmann, du bouclier d'Achille ou de la psychiatrie naissante, de la maladie de l'âme ou de la poésie du corps, ils soulignent tous la « modernité de l'Antique ».

    La pensée, qui selon la formule ancienne consiste à « faire surgir des apparitions », s'exerce chez Jackie Pigeaud dans les domaines les plus variés, avec une érudition rêveuse qui donne son unité profonde à leur apparente discontinuité. À l'originalité et surtout à la fécondité de cette approche, quelques amis, collègues et disciples ont voulu rendre hommage dans un ouvrage collectif, qui mérite pleinement de s'intituler Une traversée des savoirs.

  • L'imaginaire du corps est sans bornes, mais chaque culture lui impose des limites qui la caractérise et donnent lieu à des représentations verbales et visuelles. Le présent ouvrage explore les images et les usages du corps tel que décrits et illustrés dans les fictions romanesques de l'Ancien Régime à travers l'Europe et la France, sans négliger les arts, les croyances et les connaissances qui en affectent les représentations narrées et gravées.

    Trois grandes catégories se dégagent de la topique du corps romanesque et constituent les trois principales parties de l'ouvrage. La première partie, Corps souffrant, étudie la vulnérabilité du corps qui, voué à la douleur et à la mort, appelle des soins voire une rédemption. La seconde partie, Corps éloquent, étudie l'expressivité du corps dont l'apparence peut révéler l'identité, la sensibilité, le caractère et dont les gestes exemplaires suscitent l'admiration. La troisième partie, Corps surprenant, s'intéresse aux mystères du corps tantôt volatile, tantôt opaque, souvent équivoque et généralement irréductible et insaisissable. Chacune de ces catégories topiques est développée par dix articles offrant des aperçus historiques, ainsi que des enquêtes plus ponctuelles sur des auteurs ou des oeuvres en particulier. On verra ainsi les représentations topiques des anciens et des auteurs du Moyen Âge se modifier au cours des siècles de la Renaissance à la Révolution et même un peu au-delà.

    Pour clore ce triple parcours éclairant le corps des personnages qui peuplent récits et romans, une quatrième partie, Corps métaphore, met en jeu le roman lui-même. Cin études montrent que la poétique et la rhétorique évoquent bien souvent le corps afin qu'il figure par mtaphore la vie et les formes de la création littéraire et de l'écriture romanesque. Puis, placé entre les mains d'un corps qui s'adonne à la lecture, le roman en tant que livre devient enfin lui-même l'objet d'une image topique largement diffusée en peinture, mais habilement subvertie par les illustrateurs de romans...

  • Les entrées solennelles en France au cours des XVIe et XVIIe siècles furent des événements souvent spectaculaires dont les chroniqueurs, poètes et scriptores variés s'ingénièrent à préserver les traces dans les relations écrites qu'ils publièrent à leur suite. Aujourd'hui, seuls ces textes préservent la mémoire de ces solennités éphémères hautement symboliques qui fêtaient l'arrivée dans une ville d'une figure d'autorité, qu'elle soit politique ou ecclésiastique. Immense et hétéroclite, le corpus textuel des entrées solennelles appelle une diversité de savoirs et de compétences disciplinaires. Le présent volume restitue, substantiellement étoffées et organisées selon une cohérece que seule permet un certain recul critique, les contributions au colloque international Vérité et fiction dans les entrées solennelles à la Renaissance et à l'Âge classique, qui s'est déroulé en mai 2006 au Centre d'Études Supérieures de la Renaissance de l'Université de Tours. Dans leur ensemble, ces contributions entendent interroger de façon variée les rapports entre la « vérité » de l'événement histoirique, et la « fiction » de ses réécritures.

  • A l'occasion du 50e anniversaire de la fondation des cégeps, l'Association des cadres des collèges du Québec, en collaboration avec la Fédération des cégeps, s'est donné pour mission de produire un volume soulignant cette étape importante de la vie de ce réseau d'établissements. Un réseau qui se distingue par sa pertinence, son originalité, son apport à l'épanouissement des personnes qui le fréquentent et son leadership dans le développement de la société qu'il dessert.

    Le titre du volume, Le réseau des cégeps : trajectoires de réussites, exprime le caractère dynamique et festif de la démarche qui vise à souligner le nombre impressionnant de contributions et d'avancées issues du réseau collégial, à situer celui-ci au sein des principaux défis et enjeux qui le concernent dans le présent et à dégager des éléments de prospectives ouverts à la discussion.

    Ce sont plus d'une soixantaine d'auteurs qui ont uni leurs talents, leurs compétences et leurs expériences pour célébrer le réseau dont ils ont, d'une façon ou d'une autre, contribué au développement, véritable clé de voûte de l'enseignement supérieur au Québec.

  • A paraître
    Parutions récentes
    Ouvrages parus au cours de l'année académique 2016-2017
    Liste des collections et de leur direction
    Soumettre un manuscrit
    Diffusion et distribution
    Nos coordonnées

  • Ce livre conjugue des univers singuliers, met des mots sur des images, rend hommage aux inventeurs de l'impossible, souligne l'irrationnel de notre monde, salue la force des fragiles et nous invite à voir les mots et à lire les images d'un autre oeil.

    John R. Porter Président du conseil d'administration de l'Université Laval

  • Most tobacco users know the power of addiction and want to quit. Evidence tells a vivid and chilling story of the dire and urgent need to support cessation. Tobacco is the leading preventable cause of death and disease globally, and it contributes to 6 of the 8 leading non-communicable diseases. Tobacco use may also induce the disease of nicotine addiction. Disease Interrupted offers a synthesis of cutting edge empirical evidence for tobacco reduction and cessation. Treatment can save lives, improve quality of life, and reduce the excess healthcare burden of tobacco on society. In this volume, 50 experts from 6 continents explore the field of tobacco reduction and cessation. This resource features the Summary Statements of Canada's first national smoking cessation Clinical Practice Guidelines.

  • Dans le domaine de la recherche sur la gestion des ressources naturelles, les meilleurs modèles sont ceux qui, lors de la prise de décision et de l'identification du projet de recherche et des paramètres de développement, intègrent la participation des membres de la collectivité, des équipes de recherche ou de développement et d'autres intervenants. Théoriquement, la collaboration des participants au processus de recherche ou de développement leur confère une certaine autonomie qui transforme leur manière de voir et leur permet de poser des gestes concrets. Grandement répandu dans le domaine de la gestion des ressources, ce processus est connu sous le nom de communication participative pour le développement (CPD).

    En se fondant sur diverses initiatives reliées à la gestion des ressources naturelles, le livre de Guy Bessette présente des questions d'ordre conceptuel et méthodologique liées à l'utilisation de la CPD comme moyen d'obtenir la participation des intervenants. Chacun des chapitres expose de façon approfondie une série de projets réalisés en Asie et en Afrique afin d'illustrer les nombreuses manières d'incarner le processus. Le livre fournit une description des grandes questions que suscite l'application de la CPD aux pratiques et à la recherche en gestion des ressources naturelles. On y expose aussi des difficultés et des défis rattachés à cette approche et présente des leçons et des enseignements tirés de certaines recherches et expériences dans ce champ d'expertise.

  • Les Rolling Stones ont, peut-être plus que tout autre groupe, contribué à l'invention de ce personnage désormais mythique qu'est la rock star. Des moues androgynes de Mick Jagger aux provocations de Keith Richards, du fragile dandysme de Brian Jones à la morgue (si ce n'est l'apathie) de Charlie Watts ou Bill Wyman, les poses et les attitudes des membres de la formation constituent, dans leur interaction et leur complémentarité, ce qui sera bientôt l'ethos obligé de tout musicien rebelle.

    Pareille mise en scène de l'insatisfaction détonne toutefois, à l'aube des années 1960, dans la mesure où elle ne s'accompagne pas d'une forte conscience politique, reposant bien davantage sur un savant recyclage de culture romantique, musicale et délinquante. La figure flamboyante et irréelle qui en résulte, sorte de Byron de ruelle, répond pourtant à un besoin latent de l'imaginaire occidental, ouvre à de nouvelles formes de contestation et de dissidence. Le personnage de la rock star informe dès lors la production des Stones tout autant qu'il l'accompagne et fait même - c'est la perspective qu'adopte cet ouvrage - partie intégrante de leur oeuvre.

  • Cet ouvrage est le fruit d'un travail collectif regroupant des chercheurs français, belges, suisses, espagnols et québécois autour du thème de la violence à l'école. Il permet un regard croisé sur différents facteurs qui peuvent influencer la mise en place d'interventions appropriées pour prévenir et réduire la violence en milieu scolaire. Écrit dans un langage accessible, cet ouvrage s'adresse aux personnels scolaires et aux étudiants en éducation, mais il peut aussi intéresser les chercheurs ou toute autre personne qui souhaite approfondir ses connaissances ou amorcer une réflexion sur le sujet en bénéficiant de résultats de recherches récentes.

  • Dans un monde où règne la consommation, les marques sont devenues des symboles : portées par les vedettes du sport et du cinéma, exposées au regard de millions de téléspectateurs, parfois gages de qualité ou indices de prestige, elles ne sont plus seulement des véhicules destinés à la promotion d'objets auréolés par la griffe ou le logo. Elles sont aimées, rejetées, discutées, débattues. Sujettes à des passions, elles incarnent pour certains des valeurs et représentent pour d'autres l'appartenance, le bon goût, voire la réussite. De Nike à Apple, de Marvel à McDonald's, cet ouvrage analyse les appropriations et les détournements des marques par les adolescents qui, lentement, entrent dans le monde de l'hyperconsommation que leur présentent les adultes...

  • Ce livre analyse les processus de paix autour de trois questions étroitement liées.

    Est-il possible de dégager un schéma, un modèle ou des similitudes dans les façons de parvenir à la paix ?

    A contrario, quelle typologie peut-on établir pour les échecs, les déraillements et les effondrements du processus de paix ?

    Enfin, la paix peut-elle être imposée ?

    La dimension internationale a été valorisée, tant par l'origine des auteurs que par les sujets traités dans les textes ici rassemblés. Toutefois, la " fabrique de la paix " ne se cantonne pas dans ces aspects et à ces niveaux gouvernementaux. La réflexion est ouverte au " vécu concret " comme à la question, par exemple, de la pacification des mémoires.

    La comparaison des processus de paix sur des périodes très différentes est une façon de faire ressortir les continuités, mais aussi les particularités plus marquées, ce qui invite alors à rechercher des explications.

    L'histoire s'ouvre ici à d'autres disciplines comme l'histoire de l'art, la sémantique, la philosophie, l'anthropologie. La paix, comme décision politique, n'est pas seulement le résultat d'un rapport de forces militaires, elle exprime une image de soi et des autres. Elle est plus que la fin de la guerre.

  • Dans les années 80, celles du néolibéralisme triomphant, un nouveau regard sur l'entreprise s'installait. Faisant fi des analyses prenant en compte l'exploitation, la répression et l'aliénation, ce regard ne voulait voir que « le lien social dans l'entreprise » et « l'entreprise en tant que lien social ».

    Que reste-t-il aujourd'hui de cet espoir moderniste qui rêvait d'accompagner l'émergence d'une nouvelle société, plus « civile », qui aurait comme points de repère l'entreprise, la créativité, l'identité ?

    Aujourd'hui, par le biais des licenciements, de la précarisation, de l'individualisation, de la flexibilisation, des dérégulations, ceux-là même qui avaient joué la carte de la « modernisation » et du « management participatif » affaiblissent le lien social dans les entreprises qu'ils dirigent.

    Les débats récents en témoignent. Nous assistons à l'émergence d'un nouveau discours dur l'entreprise, plus prudent, plus conceptuel et plus désenchanté que celui des années 80.

    Dans ce livre, nous présentons six analyses aux références volontairement diverses : de la sidérurgie et de l'industrie papetière au Québec aux districts ouvriers d'Emilie-Romagne (Italie), en passant par une grande entreprise de service public et un bilan de bientôt trente ans de politique de formation dans les entreprises en France. cependant, il n'est ici question ni de systématisation d'un discours commun, ni de création d'une nouvelle école ou d'une nouvelle chapelle. Au contraire, il s'agit de mener un débat ouvert, un débat polyphone et hétérogène. On le verra, les convergences n'en sont que plus fortes.

    Reynald Bourque, Pierre Cours-Salies, Geneviève Dahan-Seltzer, Antonella De Vincenti, Nelly Mauchamp, Daniel Mercure et Jan Spurk publient ici les contributions qu'ils ont pu discuter lors du dernier congrès de l'Association internationale de sociologie.

  • A l'horizon des discussions récentes sur la laïcité et la religion dans la sphère publique se joue le lien historique et profond que la France et le Québec nouent, par-delà leurs différences, avec un catholicisme romain majoritaire. C'est dans l'analyse de ce lien, autour de la problématique « catholicisme et culture », et l'affinement nécessaire des théories de la sécularisation que réside l'apport du rassemblement des 18 contributions qu'offre ce livre.
    Qu'en est-il de la prégnance, du rejet ou de l'oubli du catholicisme qui, au fil du temps, avait pénétré toutes les couches de la vie collective ? Qu'en est-il de la liaison ou de la déliaison entre catholicisme et société sous les multiples angles culturels que sont notamment les rites, les pratiques religieuses, la conception de la nation, la famille et l'éducation des enfants, le patrimoine, la mémoire et la littérature ? Les dix-huit études de cas présentées ici permettent d'appréhender plusieurs angles conceptuels novateurs.

  • Cet ouvrage est une première en longue française cor il met en. évidence la contrlbutlon incontourncble mois méconnue desconselllers et des ingénieurs pédagogiques dons le développement de cours et de programmes en ligne dans les universités francophones européennes et concdiennes par le truchement de vingt études de cas. II lève le voile sur les pratiques de ces professionnels qui travaillent de concert et ou quotidien avec les professeurs d'université afin d'améliorer la qualité de lenseiqnernent. tout en le rendant plus accessible. Les cos dons ce collectif international permettent de cerner les défis que relèvent ces équipes, les problèmes qu' elles doivent affronter et les solutions qu' elles réussissent à trouver et à mettre en oeuvre dons des conditions qui sont rarement idéales. Dons ce contexte, l'apport de ces conseillers et ingénieurs pédagogiques est essentiel, bien que les actions précises qu'ils assurent et leur rôle véritable ne soient pas toujours connus par les décideurs universitaires et les professeurs. Ainsi, pour mieux comprendre les coulisses de la formation en ligne dons I' enseignement supérieur, ces vingt cos offrent aux praticiens de I' enseignement en ligne de très bons exemples concrets d'innovations pédagogiques, technologiques ou organisationnelles. Ils apportent aussi aux chercheurs un terrain fécond d'investigation scientifique.

  • Prévenir

    Collectif

    « Mieux vaut prévenir que guérir », dit le proverbe. Le but de cet ouvrage est de définir ce qu'est la prévention, de reconnaître les contextes favorables à la mise en oeuvre de mesures préventives, d'établir les étapes mais aussi les limites et les résistances que cette activité comporte. Des questions relatives à la prévention de la violence, de la criminalité, de la transmission du VIH, des agressions sexuelles et de l'intimidation seront notamment abordées.

    L'ambition des auteurs est de partager leurs connaissances, leurs réflexions critiques et leurs expériences. Leur expertise sera particulièrement utile aux étudiants et aux professeurs qui s'intéressent à la prévention, mais aussi aux décideurs, aux gestionnaires et aux praticiens de la prévention, qui trouveront ici des repères afin de guider l'action.

  • La demande de consommation halai en Occident et la visibilité croissante du fait halai soulèvent une autre dimension du questionnement portant sur la capacité des démocraties laïques à accommoder des pratiques et des signes nouveaux issus du pluralisme religieux et enrichissent en même temps la réflexion sur l'installation de l'islam et des populations musulmanes dans des pays d'accueil où les religions ne donnent plus le ton dans la structuration de la société globale.
    Partant de ce constat, la Chaire d'enseignement et de recherche interethniques et interculturels (CERII) et le Centre interuniversitaire d'études sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT) ont organisé les 24 et 25 octobre 2012, à l'Université du Québec à Montréal, sous le titre « Le halai dans tous ses états », le premier colloque international et interdisciplinaire à se tenir au Canada sur la problématique du halaI.
    Le colloque a réuni des chercheurs de différents horizons géographiques et disciplinaires ainsi que des acteurs des milieux écono-miques, religieux, associatifs et gouvernementaux. Cet ouvrage est le fruit de leur rencontre.

empty