Les éditions de L'instant même

  • La finance est devenue une abstraction et s'est immiscée dans toutes les sphères de notre vie.
    Jusque dans l'art contemporain.
    Surtout dans l'art contemporain.
    Ce que vous verrez ce soir s'appuie sur une recherche documentaire. On a cité des artistes, des galeristes, des encanteurs, des spéculateurs et des économistes. On a tenté de voir plus clair dans les mécanismes obscurs du marché. Et d'entrer dans l'intimité de l'art et de l'économie.
    Cette démonstration est faite à partir du récit de l'évolution de la carrière d'une jeune artiste en art visuel. Un peu à bout de souffle, l'augmentation du prix du cuivre l'obligeant à revoir son mode de création, elle obtient une résidence d'artiste à Londres pour se ressourcer. Sa vie et sa carrière seront complètement transformés par sa rencontre avec un trader américain très actif sur le marché de l'art.

  • 1608 - sur les traces de Jacques Cartier, Samuel de Champlain fonde « à l'endroit où le fleuve se resserre » la ville de Québec .
    2008 - la ville de Québec célèbre son quatre centième anniversaire, placé sous le signe de « la rencontre ».
    Déclinant ce thème à sa façon, Amérique, Amériques ! regroupe :
    - des extraits d'ouvrages des XVIe et XVIIe siècles relatant la découverte des populations amérindiennes par les Européens : VERRAZANO, CARTIER, MONTAIGNE, CHAMPLAIN, LESCARBOT, SAGARD, LEJEUNE, BRÉBEUF, LAHONTAN - des textes inédits de poètes et d'écrivains d'expression française vivant en Amérique du Nord :
    CLAUDE BEAUSOLEIL - JEAN CHARLEBOIS - ISABELLE COURTEAU - JEAN-MARC DALPÉ - CAROLE DAVID - RICHARD DESGAGNÉ - JEAN-MARC DESGENT - HÉLÈNE DORION - ÉRIC DUPONT - RENÉE GAGNON - DAVID HOMEL - D. KIMM - CATHERINE LALONDE - SERGE LAMOTHE - MYLÈNE LAUZON - GENEVIÈVE LETARTE - LARRY TREMBLAY - YOLANDE VILLEMAIRE, auxquels s'est joint, lors de sa résidence à Montréal, le poète français PATRICK DUBOST.
    Amérique, Amériques ! : au bonheur de « faire trempette » dans la langue de Montaigne et de Malherbe, ajouter le plaisir de lire des auteurs d'aujourd'hui désireux « d'enrichir le français d'une partition américaine ».
    Des textes de synthèse signés Gilles Pellerin et François Dumont accompagnent les textes de même que des références biobibliographiques.

  • Les textes réunis dans cette anthologie réjouiront les amoureux de la littérature latino-américaine. Vingt-six écrivains de toutes générations nous y offrent un portrait de la nouvelle chilienne actuelle. Le Chili possède une très riche tradition littéraire, il suffit pour sen convaincre dévoquer les noms des deux prix Nobel Gabriela Mistral et Pablo Neruda. La vivacité décriture, le sens de la chute dont font montre les auteurs de ces nouvelles parfois percutantes témoignent de ce dynamisme.

  • Nouvelles de François Blais, Jean-Simon DesRochers, David Bélanger,
    Mélikah Abdelmoumen, Mathieu Leroux, Andrée A. Michaud, Jean-Michel Fortier, Olivia Tapiero, Pierre-Luc Landry et Jean-François Chassay, rassemblées et présentées par Cassie Bérard.
    On ne sait pas trop pourquoi ils font ce qu'ils font. S'imaginer des complots, tordre le langage, craindre le vol, tomber dans des amours impossibles, suer en public, tuer en public, toujours franchir les limites. Mais ils le font.
    Ce recueil n'est pas façonné de la folie ordinaire. Chacune à sa manière, les nouvelles racontent une frontière que l'esprit sait enjamber pour rencontrer le pire. Que la folie soit le plus vieux thème de la littérature n'a alors rien d'étonnant ; d'Agamemnon à Don Quichotte, on ne compte plus les incartades de l'esprit. C'est ce que rappelle ce livre, de façon drôle et réjouissante, tragique et crue : la littérature est une folie. Et nul sujet ne lui sied davantage que celui-là.

  • Les nouvelles de cette anthologie témoignent de la richesse et de la vitalité de la littérature grecque contemporaine. Après maintes crises politiques, sociales et économiques, la modernisation de la Grèce s'est accélérée depuis 1975. Nourris d'influences littéraires européennes et nord-américaines, marqués par le réalisme magique latino-américain, les écrivains grecs dépeignent la réalité au plus près, mais tâchent de préserver leur fascination pour l'enfance, la beauté et le rêve, contrepoids nécessaire à la violence et à la mort. Un courant prédomine, celui de la parodie et de la comédie noire dans lesquelles le héros grec est dépouillé de toute idéalisation sous les coups répétés de l'ironie et du sarcasme. Dans une veine néoréaliste, les auteurs excellent à scruter la classe moyenne et la petite bourgeoisie, appréhendées dans l'intimité du quotidien sous une diversité de styles et de formes caractéristiques du postmoderne. On ira de surprises en découvertes avec cette mosaïque de trente-quatre morceaux choisis inédits en français.

  • Tablant sur la dimension internationale du français, quelques intellectuels et écrivains réfléchissent à des actions qui permettraient à des langues voisines de la nôtre de résister à l'effritement linguistique en cours.
    Essais de Gilles Pellerin avec la participation de P. Meyer-Bisch, B. Sansal, W.N'Sondé, J.-L. Raharimanana et H. Walter, préface de Katérina Stenou, introduction de Thierry Auzer.

  • La nouvelle française du XVIIIe siècle se veut aussi bien un appel à la réflexion critique qu'un amusement léger. Attentive à séduire son lecteur, elle joue sur tous les registres de l'exotisme et du réalisme, de la sensibilité et de la féerie, du libertinage et de la satire sociale. Marc André Bernier et Réal Ouellet nous font découvrir cet univers foisonnant dans une anthologie réunissant vingt-cinq nouvelles, chacune illustrant l'un des aspects caractéristiques de la République des Lettres dans la France des Lumières. À la lecture de ces récits, tantôt graves et tantôt enjoués, se succèdent thèmes et problématiques, engagements politiques et audaces libertines qui confèrent sa couleur particulière à cet âge par excellence de la critique.

  • À l'origine des Rencontres du Ciné-psy, cycle de causeries proposé aux cinéphiles par Marcel Gaumond, se trouve le rapport fonctionnel du cinéma et de la psychanalyse. Devant l'écran, nous rappelle Marcel Gaumond dans son introduction, nous pénétrons dans « un monde qui fait appel à l'imaginaire, aux ressources inventives et créatrices de la psyché humaine ». Or, le cinéma actuel semble refléter le « vide mythologique de l'âme occidentale contemporaine ». Tenant pour acquis que les diverses théories psychanalytiques ont besoin pour rendre compte de toute la complexité de l'être humain de l'éclairage des arts, de la littérature, de la philosophie et de l'ensemble des sciences humaines, Marcel Gaumond a invité des représentants d'une vingtaine de disciplines à commenter certains des films qui ont marqué les vingt dernières années. De La donation à La vie d'Adèle, de Ennemi à Deux jours, une nuit, de Molière à bicyclette au Prénom, le dialogue avec Soi et avec l'Autre nourrissent ces commentaires réunis pour souligner les vingt ans du Ciné-psy.

empty